Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Olivier Besancenot se cherche une majorité
de : le monde
lundi 14 décembre 2009 - 18h47 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Olivier Besancenot se cherche une majorité dans son parti, en pleines turbulences (le Monde du 15/12) lundi 14 décembre 2009

Le Nouveau Parti anticapitaliste vit sa première crise de croissance. Et Olivier Besancenot son premier trou d’air. La direction de l’organisation, réunie samedi 12 et dimanche 13 décembre à Paris, a réussi à sauver les apparences en retrouvant une majorité après un vote des adhérents qui l’en avait privé. Mais le signal d’alarme est tiré.

Voilà des semaines que le leader du NPA paraît moins sur les écrans. L’agenda politique, entre le sommet de Copenhague et le débat sur l’identité nationale, lui laisse peu d’espace médiatique. La situation sociale, depuis les échecs des journées d’action syndicale du printemps, semble plus morose. Olivier Besancenot continue à aller soutenir quelques conflits locaux, mais l’humeur des travailleurs n’est plus à la grève générale. "C’est devenu difficile pour la gauche radicale", note un responsable de la direction.

L’approche des régionales ne s’annonce guère plus riante. Les négociations avec le Front de gauche pour une alliance électorale ont tourné court. Le PCF a décidé de partir sans le PS dans une majorité de régions et le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon suit. La tactique dite de "la démonstration" - démontrer que ce sont les autres qui sont responsables de la désunion - n’a pas fonctionné. Aux yeux de la gauche radicale, ce sont bien les amis de M. Besancenot qui n’ont pas voulu de listes communes.

Le NPA prépare donc seul sa campagne, essentiellement axée sur la confrontation contre la politique de Nicolas Sarkozy. "C’est le dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2012 ", explique-t-on un dirigeant. Les sondages ne s’annoncent guère prometteurs : 4 % contre 7 % au Front de gauche selon les études confidentielles commandées à l’IFOP. Les élections locales sont généralement moins porteuses pour l’organisation contestataire, il n’empêche. "C’est la seconde séquence consécutive où le NPA va se retrouver seul face au Front de gauche, en termes de dynamique, cela risque de peser comme lors des européennes", remarque Jérôme Fourquet, directeur de l’institut.

Olivier Besancenot continue cependant de collectionner les bons sondages. Selon le tableau de bord politique IFOP pour Paris Match (réalisé les 3 et 4 décembre auprès de 1 002 personnes), il atteint pour le troisième mois 57 % de bonnes opinions. Mais le dernier palmarès Ipsos pour Le Point lui fait perdre neuf points et cinq places. Sa popularité est encore forte, surtout comparée à d’autres à gauche, mais elle ne profite pas à son organisation. "Il se passe au NPA ce qui est arrivé au MoDem : il existe comme machine pour un leader, peu comme parti", note Vincent Tiberj, chercheur au Centre d’études européennes de Sciences Po.

En interne, les lendemains du congrès de fondation sont aussi moins prometteurs que prévu. Alors que l’organisation claironnait avoir eu 9 123 adhérents à son lancement en février, elle en compte 8 000 aujourd’hui. "Nous avons connu une petite contraction. On a moins le vent dans le dos qu’au printemps", avoue la direction. Construire une organisation "nouvelle" et "en rupture avec la vieille gauche" n’est pas si facile.

De nombreux militants venant du mouvement social ou de l’altermondialisme désireux d’unir la gauche radicale se sont lassés. Du coup, ce sont les "durs" issus de petits courants révolutionnaires, comme ceux venus de Lutte ouvrière, qui ont pris du poids et appuyé pour qu’une ligne plus identitaire encore soit affirmée. Le NPA a aussi du mal à imposer d’autres porte-parole. En dehors d’"Olivier ", personne n’a émergé.

Début décembre, c’est à une vraie crise de direction que le NPA a été confronté quand les adhérents ont refusé l’orientation pour les régionales proposée par leur leader. A la question faut-il ou non s’allier avec le PCF et le Parti de gauche, les militants ont répondu en se divisant en trois tiers : 36% pour la position défendue par le facteur - pas d’alliance nationale mais une possibilité dans certaines régions avec le PG là où le PCF part avec le PS au premier tour -, 28,5% sur une position de refus de toute alliance, et 31,5% pour des listes communes avec le Front de gauche.

Avec ce résultat, l’organisation n’avait plus de majorité. Après un appel à "l’unité de l’organisation" lancé par la direction, 70% des membres du conseil politique national se sont retrouvés, dimanche, pour sauver les meubles, en votant une résolution sur les régionales : le NPA part seul en campagne à l’exception de quelques tentatives d’union en Lorraine, en Basse-Normandie et en Bretagne. "Il n’y a pas de crise de direction. On a dépassé les divergences ouvertes par le vote", affirmait un proche de M. Besancenot. "La ligne sectaire de la direction n’est comprise ni à l’intérieur ni à l’extérieur", tacle Yann Cochin, chef de file de la minorité.

Deux jours avant, dans une petite salle de cinéma parisienne, la réalisatrice Camille de Casablanca projetait son film sur la naissance du NPA, C’est parti, qui doit sortir en février. On y voit des militants jeter des ouvrages de Lénine dans une benne et l’enthousiasme des militants à "créer du neuf à gauche". A la sortie, on se disait qu’on en est aujourd’hui bien loin. Sylvia Zappi



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Olivier Besancenot se cherche une majorité
14 décembre 2009 - 20h07 - Posté par Mengneau Michel

Le journaliste du Monde une fois de plus fait un amalgame en bonifiant le culte de la personnalité. A mon avis, la décision du NPA est la synthèse du vote des adhérants et n’a que peu de rapport avec une quelconque responsabilité de Besanscenot, qui n’est en fait que le porte parole du NPA. C’est la continuité de la politique spectacle à la Sarkozy que ces journaleux tentent de péréniser comme si cela était plus important que le débat d’idée.

Ca me fait rire, parce que j’ai faillit écrire qu’il faudrait les censurer pour manque de respect vis à vis de l’information de fond. Comme je suis un défenseur de la liberté d’expression je n’irais pas jusque là, mais ils mériterait que l’on monte une charia sur ce genre de canard. A défaut de leur balancer dse caillasses, des oeufs pourris seraient les biens venus pour maculer ce genre canard à la limite de la fausse information.



Olivier Besancenot se cherche une majorité
14 décembre 2009 - 20h13 - Posté par Mengneau Michel

Zut, je n’avais pas vu de qui était l’article, mais cela ne m’étonne pas de cette nullité. Elle serait mieux dans un canard people où les feuilles contenant les élucubrations de cette "tache" ne seraient même pas bonnes à emballer le poisson.


Olivier Besancenot se cherche une majorité
14 décembre 2009 - 21h45 - Posté par deleuze

" aux yeux de la gauche radicale ce sont les amis d olivier besancenot qui sont responsables....Sur quelle source s appuie S Zappi qui, de journaliste est devenue une sorte de lefevre porte flingue contre le npa ! Bien sur ,le pc n a pas rompu les accords dans 5 regions en s alliant avec le ps au 1er tour ? Dans plusieurs régions bretagne,langudoc roussillon le fg a donné comme consigne de casser l accord conclu avec le npa par sa base ! Le fg pietine ses partenaires :les affiches du 1er meeting parisien de la campagne est signée pg pcf et gu ou sont les alternatifs ,la fede le pcof ? Quel mepris de s zappi pour la democratie du npa qui a fait voter ses militants difficile mais démocratique ! le pg lui n a pas eu de problemes car ses militants n ont pas voté . Par exemple quand jl melenchon cherche un accord ^politique de 2 eme tour avec le liberal cohn bendit qu en pensent ses militants ,il est vrai qu il dit plus souvent "je " que "nous" a la différence d olivier besancenot qui lui est un vrai porte parole et respecte ses mandats ! Ne pas gérer les regions avec le ps social liberal et ne pas faire le contraire de ce pourquoi on a été élu ( en privatisant par exemple) est ce incohérent ? Cet article comme au moment des europennes veut faire porter le chapeau de la division au npa sans redire d ailleurs que c est lui qui avait initié le processus,sans doute la faute du npa a été de sousestimer les divergences avec le pc et sa satellisation chronique par le ps et le manque de coherence du pg qui s est contredit plusieurs fois dans la negociation et qui cherche sans doute a mettre sur orbite melenchon 2012 Pour sa part le npa menera une campagne anti capitaliste et continuera à débattre.


Olivier Besancenot se cherche une majorité
14 décembre 2009 - 22h40 - Posté par S.Bolivar

La seule chose qu’on peut reprocher à la direction du NPA,c’est de ne pas avoir trouver un accord avec LO,ce qui parait assez incompréhensible .

Espérons que pour les intérets des travailleurs ,ces 2 partis s’unieront pour les prochaines élections .



Olivier Besancenot se cherche une majorité
15 décembre 2009 - 08h08 - Posté par deleuze

La direction du npa lors de la toute première reunion unitiare avait invité toutes les orgas à la gauche du ps LO était d ailleurs present en se definissant comme observateur puis n est pas revenu.C est dommage car cela aurait evité au npa de se retrouver comme seul courant revolutionnaire face au pg et au pc D une façon generale lo refuse les propositions d unité ,le npa le regrette.


Olivier Besancenot se cherche une majorité
15 décembre 2009 - 11h14 - Posté par Raymond

à S.Bolivar.

 Je comprend ta déception de ne pas voir le NPA et LO fairent liste commune, et je partage ton incompréhension d’une situation qui apparait ridicule

 En 2004, militant de la LCR, j’ai fait la campagne des européenne avec LO. Nous avons eu la chance de faire, ici, cette campagne avec la fraction de LO, qui depuis a en majorité à rejoint le NPA, dans une ambiance chaleureuse et constructive.

 Mais en fin de campagne, nous avons été rejoint par la majorité de LO et le climat est devenu insupportable : des fantasmes sécuritaires inimaginables, un sectarisme délirant faisant fuir tous les militants, et hélas je ne pense pas que les choses est changées depuis puisqu’ils ont refusés toutes discussions programmatrices, ce qui est fort dommage.

 Nous partirons donc seul, sauf surprise énorme, mais dans la situation sociale qui ne saurait perdurer longtemps sans explosion populaire inattendun rien n’est figé et d’ici mars 2010 tout peut arrivé.

 Amitiés révolutionnaires. Raymond





Au-delà du congrès de la CGT : le syndicalisme au défi du « libéralisme »
jeudi 23 - 20h43
de : Eve76
Revue de la semaine #93 – Spéciale européennes : 26 mai, campagne, vote, attaques médiatiques (video)
jeudi 23 - 12h04
de : Jean-Luc Mélenchon
"J’ai honte de ce gouvernement" : le scénariste de la BD "Les Vieux fourneaux" refuse la médaille des Arts et les Lettre
jeudi 23 - 11h21
de : Wilfrid Lupano
1 commentaire
Manon Aubry invitée de RTL du 23 mai 2019 (video)
jeudi 23 - 10h59
de : La France Insoumise
Valentine Oberti révèle avoir été convoquée par la DGSI comme 7 autres journalistes (video)
jeudi 23 - 09h04
L’inquiétante convocation d’une journaliste du « Monde » pour des articles sur l’affaire Benalla
jeudi 23 - 08h53
de : Luc Bronnel
CLIP OFFICIEL DE LA FRANCE INSOUMISE POUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES (video)
jeudi 23 - 08h09
de : La France insoumise
DGSI et journalistes : la récidive !
jeudi 23 - 08h04
de : Syndicat National des journalistes
Brésil : « la résistance, après avoir été glacée par le résultat de l’élection, est en train de reprendre des forces »
jeudi 23 - 07h43
Glières ; Résister encore et encore face à l’ oppression qui mène à l’Holocauste de la Terre
mercredi 22 - 22h33
de : CRHA via jyp
Meeting de Toulouse avec M. Aubry, JL. Mélenchon et M. Bompard (video)
mercredi 22 - 07h55
de : La France Insoumise
1 commentaire
Marxisme-léninisme, Marx, Lénine, ML, en deux mots, c’est quoi ? (Partie 1)
mercredi 22 - 02h56
de : Lepotier
16 commentaires
Lambert : Pitié ou Empathie.
mardi 21 - 19h11
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Conférence de presse de Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon (video)
mardi 21 - 13h01
CATASTROPHISME, ADMINISTRATION DU DÉSASTRE ET SOUMISSION DURABLE
mardi 21 - 08h50
de : Ernest London
CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas. Oscar Wilde
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite