Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

IRAN - Nouvel An Perse : NOWROUZ PIROUZ !
de : Catherine WENDELL
dimanche 21 mars 2010 - 19h11 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

"J’étais à deux doigts d’intituler ce post "Iranians love their children too"...

... Histoire de dire qu’il est bon de ne pas confondre tout un peuple avec un leader populiste et révisionniste... (certes, "après tout, ils l’ont élu", mais rappelons-nous comment ils ont pu en arriver là...).

Donc, l’an nouveau est presque là... Les chrétiens se préparent à fêter Noël, les juifs célèbrent actuellement Hanukah (la fête des lumières) et bientôt Rosh Ashana et les musulmans ont leurs propres célébrations, dont Muharram, en janvier.... Et puis les autres font ce qu’ils veulent ou peuvent :)

Bien sûr, ces célébrations ne correspondent pas à notre calendrier grégorien et s’avancent, pour certaines, jusqu’au printemps.

Mon ami Ali Hossein Zadeh a bien voulu jouer le reporter pour nous faire découvrir, depuis Téhéran, la fête de Norouz (now = nouveau, rouz = jour), ou fête du nouveau jour.

Petit rappel : les iraniens sont des perses et non des arabes et leurs fêtes et traditions sont très différentes dans leurs origines et leur signification.

En fait, Norouz est sans doute la célébration du passage à l’an nouveau la plus ancienne au monde, datant de plus de 6000 ans !

Elle remonte bien avant l’Islamisation du pays (637-651de notre ère) et le peuple Iranien a pu la sauvegarder malgré les invasions et les aléas de sa longue histoire.

Norouz a été célébrée dans toutes les grandes cultures de la Mésopotamie (région berceau de l’écriture : lire à ce propos le superbe bouquin de Georges Jean : "L’écriture, mémoire des hommes") : Sumériens, Babyloniens, dans l’ancien Royaume de Elam au Sud de la Perse et chez les Akkadiens.

La fête de Norouz aujourd’hui, avec ses caractéristiques uniquement Iraniennes, est célébrée depuis 3700 ans.

Elle est très profondément ancrée dans la tradition de la croyance Zoroastrienne, sans doute l’un des premiers monothéismes au monde (le prophète Zoroastre aurait vécu entre 10 000 et 400 avant notre ère....faites vos jeux !).

Les cérémonies de Norouz sont des représentations symboliques de deux oppositions aussi anciennes que l’humanité : la fin et la renaissance, ou le bien et le mal.

Norouz commence le premier jour du printemps. En fait le premier jour astronomique du printemps : chaque année, elle peut commencer à une date et une heure différentes, entre le 19 et le 21 mars, très précisément déterminées par astronomes et universitaires, coïncidant avec l’équinoxe du printemps. Ainsi, les Iraniens savent, à la minute près, quand commence la nouvelle année.

7 aliments sacrés et 8 éléments :

Quelques jours avant la nouvelle année, au sein de chaque maisonnée, une couverture spéciale est étendue sur un tapis (persan :) ou une table. Cet autel de cérémonie s’appelle Sofreh-ye-haft Sin (sofreh = aliments, haft = 7, sin = "s" du pluriel). Il accueille :

Les 7 aliments sont :

le Sabzeh : graines ou lentilles germées pour la renaissance ;

le Samanu : gâteau à base de pousses transformées en crème, représentant la nouvelle vie ;

le Seeb : pomme pour la santé et la beauté ;

le Senjed : fruit sucré et séché du lotus, représentant l’amour. On dit que lorsque le lotus est en fleur, son parfum et ses fruits rendent les hommes fous d’amour et oublieux de tout le reste ;

le Somagh : baies de sumac, pour la couleur du ciel au levant. Avec l’apparition du soleil, le bien triomphe sur le mal ;

le Serkeh : vinaigre, symbole d’âge et de patience ;

le Seer : aïl, qui en Perse, symbolise la médecine.

Pourquoi 7 ?

En Perse, c’est un nombre sacré avec les sept grades initiatiques du culte du dieu indo-iranien Mithra : corbeau, griffon, soldat, lion, perse, héliodrome -ou courrier du soleil-, et enfin père. L’échelle cérémonielle a sept échelons, chaque échelon fait d’un métal différent.

En gravissant cette échelle cérémonielle, l’initié parcourt les sept cieux, s’élevant ainsi jusqu’à l’Empyrée (du grec "empyros" ou enflammé, c’est la partie la plus élevée du ciel, regardée comme le séjour des divinités célestes ou des bienheureux).

Encore aujourd’hui, en Iran, au moment de l’accouchement, on place sur une nappe une lampe allumée et on garni la nappe de sept sortes de fruits et de sept espèces de graines aromatiques. L’enfant reçoit généralement son nom le septième jour.

Les 8 éléments sont :

quelques pièces pour la prospérité et la richesse ;

un panier d’oeufs peints pour la fertilité ;

une orange de Séville flottant dans un bol d’eau représentant la Terre flottant dans l’espace !

un poisson rouge dans un bocal qui représente la vie ;

un flacon d’eau de rose, connue pour ses pouvoirs magiques de purification ;

un pot de jacinthes ou de narcisses en fleur pour faire joli !

un miroir pour représenter images et réflections de la création, alors que se maintiennent les anciennes traditions perses et la croyance selon laquelle la création a eu lieu le premier jour du printemps ;

enfin, de chaque côté du miroir, deux chandeliers portant autant de bougies que d’enfants dans la maison. Ces bougies symbolisent la lumière et le bonheur.

Dès que la radio ou la télévision annoncent l’arrivée de Norouz, les familles visitent leurs anciens et échangent cadeaux et argent. On répand de l’eau de rose et on brûle de l’encens, histoire de garder le mauvais oeil à l’écart.

On mange du Sabzi Polo Mahi (riz aux herbes accompagné de poisson fumé ou grillé), puis du Reshteh Polo (riz et pâtes).

Le treizième jour de la nouvelle année s’appelle le Sizdah bedar.

Tout le monde quitte la ville et part dans la nature pique-niquer.

On chante, on danse, on répand les graines germées afin de regénérer la nature et de se débarrasser aussi des mauvais sorts que le grain aurait pu accumuler dans la maison.

Ce treizième jour est issu de la croyance des Perses anciens selon laquelle les douze constellations du Zodiaque contrôlerait chacune : un mois de l’année, et la Terre pour mille ans.

A la fin des temps, le ciel et la terre disparaitrait dans le chaos...

Donc, ce treizième jour représente le jour du chaos, où l’on oublie l’ordre ambiant et où l’on échappe au mauvais sort associé au chiffre 13, en sortant de sa maison.

Quelques jours avant Norouz, a lieu la fête de Chahar shanbeh Soori, qui signifie "mercredi rouge et enflammé".

Cette tradition a lieu, grosso modo, le dernier mardi ou mercredi de l’année finissante et donne lieu à de grands feux de joie. Bien sûr, il est alors question de sauter autour et au-dessus des feux ! Ce rite de purification permet de se débarrasser des maux de toutes natures.

On chante aussi, et beaucoup, des trucs qui tournent autour de Sorkhi-e to az man : "donne moi ta belle couleur rouge" et Zardi-e man az to : "et reprends ma maladive pâleur !"

Au moment où l’Occident se lance dans une fin d’année sous le signe de la fête du "matériel" plutôt que de "l’humain", il est rafraîchissant de voir des traditions millénaires subsister avec autant de signification et donc de vitalité. Les Iraniens aux quatre coins du monde célèbrent Norouz de la même façon, au même moment, en communion et en réseaux (étudiants sur les campus, communautés expatriées ou exilées, etc...).

Conclusion un poil géo-politique : je salue le vote massif et les résultats des dernières élections en Iran, ainsi que le message que cette nation tente d’envoyer à l’Occident.

Faut-il frapper l’Iran d’ostracisme, comme le suggère Daniel Shek, dans Libération : "Isoler ce régime qui a rompu avec la famille des nations, jusqu’à ce qu’il renoue avec les règles qui fondent cette famille. Le peuple Iranien le mérite. La paix du monde l’exige."

Afin d’enfoncer le clou...

Certes, frapper le régime actuel d’ostracisme, mais pas le peuple, si possible.

Comment faire pour dissocier l’un de l’autre et appliquer une méthode tant soit peu équitable ?

L’embargo, par exemple, frappe le peuple de plein fouet mais pas les dirigeants qui, au contraire, y trouvent une occasion de se livrer à des trafics enrichissants.

On voit où le manque de solutions et de nuances en la matière a abouti pour un peuple Irakien martyrisé.

(2006)

http://planetargonautes.typepad.fr/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
IRAN - Nouvel An Perse : NOWROUZ PIROUZ !
21 mars 2010 - 20h54

ertes, frapper le régime actuel d’ostracisme !!!!, je ne vois pas pourquoi l’iran ( regardez Gaza)
ET BONNES FËTES tous les iraniens



IRAN - Nouvel An Perse : NOWROUZ PIROUZ !
23 mars 2010 - 20h18 - Posté par Licinius

Il n’y a pas que les Iraniens qui commémorent le Nowrouz, la plus forte communauté lié au zoroastrisme vit en Inde, en Iran ils représentent 30 a 40 mil individus et cela équivaux pour nous les occidentaux (non religieux) tout simplement la fête du "Nouvel An"...On voit bien que l’auteur de l’article est fort religieux, et en plus écrit pleins de mensonges...mais bon !...les "communistes" ils publient quand-même,..quel-honte !!!



IRAN - Nouvel An Perse : NOWROUZ PIROUZ !
23 mars 2010 - 22h33 - Posté par

N’importe quoi mais bon....Si ça t’a défoulé....


IRAN - Nouvel An Perse : NOWROUZ PIROUZ !
24 mars 2010 - 18h08 - Posté par Licinius

30 000 Guèbes zoroastriens vivent en Iran,200 000 Parsis zoroastriens vivent en Inde, le Nowrouz est lié a cette "secte" monothéiste..ou religion, comme vous voulez.Mais dire que le Président de l’Iran c’est un révisionniste,..la vous allez très fort.Puisque vous peut-être ne le savez pas les Iraniens n’ont pas participé aux dérives génocidaires des Européens, pendant les trois grandes guerres en Europe, La colonisation Africaine et le génocide des peuples Amérindiens...et colonisation, bien sur !..le concept "révisionnisme" est un concept Européen, est-ce juste ?!





CGT : un congrès pour rien ?
lundi 20 - 18h15
VENEZUELA ! Tentatives de génocide des Etats-Unis ?
lundi 20 - 17h36
de : JO
Manifestation du 18 mai à #SAINTNAZAIRE #ACTE27 Résumé de la journée #GILETSJAUNES (vidéo)
lundi 20 - 16h37
de : nazairien
FAIT DU JOUR Les gilets jaunes passent à l’action contre la répression et les violences policières
lundi 20 - 14h28
de : jean 1
GILETS JAUNES à REIMS : Les brutes macronistes dans leurs oeuvres ? (video)
dimanche 19 - 09h25
de : JO
La stratégie horizontale.
samedi 18 - 16h38
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Jean-Claude Kaufmann, sociologue. Les gilets jaunes ne sont que le début d’autres surprises à venir (vidéo)
samedi 18 - 14h32
de : nazairien
2 commentaires
LUNDI MATIN PAPIER #4 - Gilets jaunes : un assaut contre la société
samedi 18 - 14h04
de : Ernest London
Gilets jaunes : la révolte inattendue, la révolte des "Gueux".NOUS SAVONS QU’IL EXISTE UN PEUPLE EN FRANCE (vidéo)
vendredi 17 - 21h58
de : nazairien
1 commentaire
52éme congrès confédéral CGT La structure CGT-Police n’a pas le droit à l’expression !
vendredi 17 - 12h12
de : CGT-Police
2 commentaires
52E CONGRÈS DE LA CGT : LE DOYEN DES SYNDICATS EMPÊCHÉ D’INTERVENIR !
vendredi 17 - 09h01
de : Info’Com-CGT
GOODYEAR : LA SEULE LUTTE QUE L’ON EST SUR DE PERDRE EST CELLE QUE L’ON LE MÈNE JAMAIS . (video)
vendredi 17 - 08h58
de : Mickael Wamen
Comment (et pourquoi) le Rassemblement national a "retourné" un élu de la France Insoumise
vendredi 17 - 08h52
de : Maxence Lambrecq et Olivier Bénis
3 commentaires
Gilets jaunes à Toulouse : accusée pour avoir bousculé des policiers avec son fauteuil roulant (video)
vendredi 17 - 08h37
Violences policières : les images décryptées (video)
vendredi 17 - 08h20
de : Arthur Carpentier
26 actes et toujours pas de Molière (video)
jeudi 16 - 23h04
de : Gilets jaunes intermittents chômeurs précaires
Monsanto, avance masqué,"Envoyé Spécial : Monsanto aurait recruté des agriculteurs à leur insu pour vanter le glyphosate
jeudi 16 - 22h46
de : nazairien
1 commentaire
Horreur et justice
jeudi 16 - 19h51
de : jean 1
Portraits Macron décrochés : Ne frise-t-on pas des emprisonnements politiques ?
jeudi 16 - 17h44
de : J0
2 commentaires
L’art de la compromission
jeudi 16 - 14h49
de : Jean-Marie Défossé
On avance, en Angleterre les gilets jaunes sont vus comme des héros. Ça fonctionne ! Ensemble !!! (vidéo)
jeudi 16 - 14h49
de : nazairien
3 commentaires
Mobilisation contre les lois Blanquer : la grève reconductible, c’est pas automatique
jeudi 16 - 12h20
Intervention sur RTL du camarade Mickael Wamen au sujet du jugement prud’hommes pour les 823 ex Goodyear (video)
jeudi 16 - 11h59
de : Mickael Wamen
Don quichotte dort à l’Elysée
mercredi 15 - 22h00
de : Irae
VGE ne meurt jamais.
mercredi 15 - 19h55
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La Ditature en marche : GILETS JAUNES : EN GARDE À VUE POUR UNE PANCARTE (vidéo)
mercredi 15 - 07h09
de : nazairien
2 commentaires
Gilets Jaune "nous accusons" ; 10000 citoyens accusent le gouvernement (video)
mardi 14 - 23h00
de : le media
4 commentaires
Vaccynisme et réalité
mardi 14 - 22h53
de : Annee Gourvès pour AIMSIB
3 commentaires
Plus de 100 artistes français dénoncent l’Eurovision 2019 en Israël et en appellent à France Télévisions
mardi 14 - 17h32
de : JO
Suppression de postes d’enseignants spécialisés dans l’Hérault
mardi 14 - 17h06
de : AREN34
Tourisme de riches
mardi 14 - 13h20
de : Irae
1 commentaire
LE BOURREAU DES GOODYEAR ACCEUIL LA CGT ... !!!
mardi 14 - 08h39
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin
lundi 13 - 16h46
de : jean 1
1 commentaire
I.B. Ou la Bourgeoise Ridicule.
lundi 13 - 16h44
de : L’iena rabbioso
Syndicalisme et féminisme : aller ensemble vers l’égalité.
lundi 13 - 09h18
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Italie : 12 mai 1977, l’assassinat de Giorgiana Masi (videos)
lundi 13 - 08h28
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Congrès de la CGT : pourquoi les débats s’annoncent vifs sur les questions internationales
lundi 13 - 08h16
de : Stéphane Ortega
3 commentaires
Menacée par les autorités, la juriste, Georgia Pouliquen, nous parle d’Angleterre, exfiltrée par des amis anglais (videos)
dimanche 12 - 17h56
de : nazairien
Agnes HELLER, un marxisme sans lutte de classe, ni perspective socialiste
dimanche 12 - 14h34
de : Christian DELARUE
Quelle ignominie ! (video)
dimanche 12 - 13h56
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite