Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Carland (145 articles)
Je t’ attendais
de : Carland - 20 mai 2012
1 commentaire
Moi je vous attendais Je vous ai pas vu. Oh oui le bruit de vos rêves j’ai compris Bien sûr que j’ai compris votre mémé Mais vous n’êtes pas venus Vous aviez rendez vous avec dieu ? Oh oui ma solitude j’en crève Vous nous avez gratifiés de votre dieu Mais vous ne nous aimez pas Vous nous voulez obéissants, pourquoi pas amoureux Oh oui, vous m’avez aimé connard (s) Quand tout seul, je gueule et que ça vous sert Mais écouter et prendre sérieux et cash (...)
Lire la suite, les commentaires...
A Hénin-Beaumont, ça maquignonne entre la pen et mélenchonnerie
de : Carland - 15 mai 2012
Ah Hénin-Beaumont, ses chômeurs, ses déclassés et aussi sa poignée de racistes/fascistes purs et durs (mes fidèles). Une ville comme une autre en somme. Pis voila, moi la fille du borgne décide de Paris d’en faire mon fief. Joli calcul vu de ma villa Parisienne, je me dis, oh le gros plan, Oh, l’opportunité. Mais ou est donc ce bled que je ne connais pas et que je conquist_ adorerait sans effort ? Dans le Nord, oh Grande prêtresse des absolues nécessité de maitriser le pauvre en (...)
Lire la suite, les commentaires...
Barberinade, Joffrinade, édito à la con !
de : Carland - 12 mai 2012
3 commentaires
La politique vue par Christophe Barbier est bien barbante comme il est convenu de le dire dans les salons de la famille Wendel. Il se dit même et désolé pour les crudités que « si sucer les kiwis, ne fait pas obligatoirement monter le cours de la banane », Il n’en reste pas moins que le prix en hausse continue de la courge Parissotte ne signifie en rien une érection à venir d’une société communiste. Le point est établit par les plus grands spécialistes. Le Barbier est rasant (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le monde part de la caisse !
de : Carland - 26 avril 2012
1 commentaire
Le monde partait déjà de la caisse. Mais c’est le monde des vieux. Jamais tu ne peux être vioque chez les vieux. Et puis quand tu as dix sept ans les vieux sont très vieux. Mais ils sont aussi très cons, ils savent tout. Enfin pas tous, ils y en a aussi qui parlent bien… Comment ça des vieux qui parlent bien ? Si, ils ne sont là, ni pour toi, ni pour… Ils sont. Des pas faux culs, des pas vendus, des qui s’en foute du prix que tu vaux… Des qui rigole en te (...)
Lire la suite, les commentaires...
La mort est une mélenchonerie froide !
de : Carland - 18 avril 2012
2 commentaires
C’est l’histoire d’une arnaque. L’histoire d’un histrion qui de PS c’est fait PG. C’est l’histoire d’un homme qui connaissant le vocabulaire a osé le trahir. C’est l’histoire d’une grenouille socialiste qui taureau vend du vent. L’histoire d’un courant d’air. C’est aussi l’histoire d’un échec. Celui des qui ne sont pas comme moi : les amoureux du NON de 2005. Les supers ratés, les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Engagement d’un instant
de : Carland - 9 avril 2012
Mots engagés Mots uniformes de sous officiers Affranchis de tous commandements Rimes prisonnières Rimes amantes de leurs fers Corrompent les grilles en riant Poésie sans foi ni loi Poésie en toi lovée sur un toit Un œil sur le ciel béant Poésie des mots écrasés Poésie des imparfaits (divers) épurés Au bord du précipice de l’instant Carland
Lire la suite, les commentaires...
Un raillement de plus au FdG
de : Carland - 5 avril 2012
2 commentaires
Ce billet brillant par sa foncière et inutile mélenchonceté, il peut utilement être trappé. C. Les doctes prescripteurs du Fdg, aussi opiniâtres que convaincants auront eu raison de mon scepticisme et de ma mauvaise foi chronique. Je me rends à l’évidence : Mélenchon est grand et sa pensée lumineuse sur le sentier de la révolution des burnes. La seule qui se puisse concevoir. Fini de persiffler sur la rossinante FdG, Fini de moquer la grandiloquence de Monseigneur Jean Luc (...)
Lire la suite, les commentaires...
Au gosse que j’été, au FdG mon hiver
de : Carland - 27 mars 2012
Faut partir très orgueilleux dans la vie Tout petit, il faut partir de haut Faut partir de très haut pour ne pas finir en dessous de tout Faut être capable de tout perdre Quand on veut tout gagner A ceux qui te disent : sois sage et tais toi Faut se garder Et penser que tu es la raison Faut être capable de tout perdre Quand on veut tout gagner On te dira que ça vaut pas le coup Que les gens n’en valent pas la peine Ah, parce que une rencontre ne suffit pas ? Faut être (...)
Lire la suite, les commentaires...
Du sang et BFM bande !
de : Carland - 15 mars 2012
A seize ans on tue un jour de pluie Par ennui Pour un regard Pour un territoire Pour une lame qui mal Pour un mal qui est lame Pour deux âmes Perdues pour toujours Pour une lame qui sert de pensée à perser Pour un regard vidé Pour le killer Qui gagne la dernière lueur Deux branleurs, Un mort Et l’autre qui encore ne le sait pas Prouver, prouver quoi ? Deux vies fusillées à la lame D’une société sans âme Fauchés dans un combat Qu’ils ne voulaient pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
OPA sur la culture... OPA sur la vie !
de : Carland - 13 mars 2012
2 commentaires
363 vues, pas une de plus sur dailymotion ce jour. Pour une improvisation qui date de l’année dernière (avril)... ! Certes l’OPA, l’Orchestre Poétique d’Avant guerre est un groupe militant. Un groupe qui au lieu de vous servir la soupe vous ressert du Jean Roger Caussimon en improvisant. Un groupe comme il y en a plein d’autres heureusement. Oui, mais non. Ces gens là, pour tout dire des gamins, ce permettent de t’envoyer des messages sympas sur ton blog (...)
Lire la suite, les commentaires...
Réunion de crise du conseil d’administration du CMB !
de : Carland - 6 mars 2012
Allez un peu d’humour dans ce monde de banquiers :-)) Toute les infos sur le CMB sont dans la rubrique... CMB. Les infos sur le pognon que me doit le CMB sont à la rubrique "introuvable"... Carland
Lire la suite, les commentaires...
Trois ans !
de : Carland - 4 mars 2012
Méchant, j’ai que trois ans ; Heureusement pour vous ; J’ai envie, pas assez grand ; Vous me traitez de bout de chou ; Méchant et j’écoute ; Vous parlez, vous parlez ; J’en perds pas une goutte ; Vous parlez, ça vous tuerait d’écouter ? Méchant et j’ai pas la force ; Dommage parce que sinon ; Heureusement que j’ai pas la force ; Que j’aimerai les taper ces cons Méchant puisque vous n’écoutez pas ; Seul dans vos pattes ; Un (...)
Lire la suite, les commentaires...
Libre
de : Carland - 2 mars 2012
A vous tous les trouillards Vous qui voyez le danger Ou est votre peur Votre bonne conscience me révolte Vous les voulez abêtis Me demandez plus de leur parler Vous qui ne leur parlez pas Je ne parlerais plus pour vous Vous qui pensez pour eux Et que la peur regroupe en réunion Entre moutons on a moins froid Je ne parlerais plus de vous Vous les condescendants Qui daignez les plaindre A condition qu’ils soient bien polis Je ne vous sauverai pas Vous qui avez tous lu (...)
Lire la suite, les commentaires...
Après l’orage… viens la paix !
de : Carland - 29 février 2012
Soleil, soleil Soleil, soleil et tristesse acceptée Et pas de feuilles sur les arbres Beau matin qui mort né Beau matin qui sans rêves Et beau matin à la ramasse Belle après midi d’équerre Belle après midi pour les gardes à vous Et belle après midi pour la vie raide Belle fin de soirée pour l’ouvrier Belle fin de soirée, mais trop crevé Et belle la vie d’un ouvrier usé Belle la soirée qui cafarde Pas beau le désespoir de l’esclave Et demain la machine (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pôle Emploi en mode boucherie
de : Carland - 21 février 2012
Pôle froid Pôle sans emploi Pôle humiliation Pôle déshumanisation Pôle contrôle social Pôle chômeurs à la pelle Pôle kafkaïen Pôle désinformation Pôle formations bidons Pôle « prestataires » privés Pôle engraissement de « prestataires » Pôle sévices publics Pôle plate forme téléphonique Pôle tapez 25-12 Pôle veuillez recommencer, Pôle Veuillez taper un seul chiffre à la fois Pôle Radiations Pôle ré inscrivez vous Pôle trop vieux Pôle trop jeune Pôle mise en concurrence (...)
Lire la suite, les commentaires...
Un petit chemin
de : Carland - 19 février 2012
2 commentaires
Un petit chemin tortueux Qui se chauffe au soleil d’été Un petit chemin envahi de ronces Abandonné des hommes Un petit chemin ensauvagé Qui n’entends plus que le chant des oiseaux Un petit chemin endormi ; Ou qui attends quelque un ? Un homme passe, une faucille à la main Et le chemin lui dit : suit moi ! Un homme qui cherche sans trouver ; Sans poser de questions décide de le suivre Un homme regarde les ronces, Il prend la faucille, l’aiguise Un homme fauche (...)
Lire la suite, les commentaires...
A toi l’anti libéral
de : Carland - 15 février 2012
A vous les bonnes consciences A vous les révoltés de profession Je vous dis merde Et vous récuse A vous les compassionnels A vous qui pleurez sans savoir Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui aimez assister A vous les faux culs Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui sans souffrir A vous qui codifient la souffrance Je vous dis merde Et vous récuse A vous qui faites des enfants comme on fait des veaux A vous qui détruisez leur enfance au nom du rendement Je vous (...)
Lire la suite, les commentaires...
La place
de : Carland - 9 février 2012
C’était une place Sans place Deux trois baraques Des souvenirs Et voila, dans un petit bourg, une place La mémoire effacée pour faire de la place Et ces cons l’ont appelée Place du 19 mars 1962 C’est beau les déserts sans mémoire Leur donner une datte ? Et mes questions sont restées Vides comme la place Mais je suis né une semaine après Après quoi ? Né en 62 et ne pas savoir N’avoir entendu que le silence Et les cons avec des médailles Rire, rire, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le sniper
de : Carland - 1er février 2012
1 commentaire
Il y avait sans ses yeux bleus la lumière du soleil. Soudain, un nuage noir à envahi le ciel de son regard, et il se mit à pleuvoir. Sur son visage deux petits ruisseaux se sont frayé un chemin vers on ne sait ou. Elle ne pleurait pas Dans son regard à lui, il ne pleuvait pas. Le ciel de ses yeux était vide. Il souriait. De sa poitrine une source avait jaillit, dessinant un cœur avant de s’assécher. Il ne pleurait pas Il a plu de plus en plus, les deux ruisseaux ont (...)
Lire la suite, les commentaires...
Je rêve que je ne rêve pas
de : Carland - 27 janvier 2012
Je rêve d’un monde ou les aveugle nous montrerons la voie Je rêve d’un monde ou les sourds donne le tempo Je rêve d’un monde ou les muets seront nos portes paroles Je rêve d’un monde ou l’on donnera le pouvoir à ceux qui ne savent pas écrire leur nom sur un bulletin Je rêve d’un monde ou la folie sera raison Je rêve d’un monde ou la raison sera folie Je rêve d’un monde ou les certitudes font peur Je rêve d’un monde ou les doutes (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le malheur a habituellement deux effets: souvent il éteint toute affection envers les malheureux, et, non moins souvent, il éteint chez les malheureux toute affection envers les autres. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite