BELLACIAO
jeudi 18 avril 2019 (08h25) :
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français

De : FIJ
JPEG - 23.7 ko

Motion de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) adoptée à l’unanimité ce dimanche 14 avril 2019 à Bari.

Depuis bientôt cinq mois, un mouvement social important se développe en France contre la politique de restrictions du gouvernement. Sous le nom de « Gilets Jaunes », ce mouvement multiformes se caractérise par des occupations de ronds-points et de routes, par des manifestations nombreuses chaque samedi dans tout le pays et des dégradations importantes dans certaines villes.

Le travail de la presse est donc important et difficile.

Dès le début, des journalistes ont été pris à partie, empêchés de travailler, insultés, injuriés et agressés physiquement par certains manifestants qui leur reprochaient principalement le parti-pris de leurs médias. Nombre de plaintes ont été déposées.

Puis, ce sont les forces de l’ordre qui, en dépit des lois sur la liberté de la presse ont, pour certaines volontairement, tout fait pour entraver le travail des journalistes. Nos consœurs et confrères ont été interdits de passage, leur matériel saisi et/ou cassé, leur carte de presse subtilisée ! Des journalistes, surtout des photojournalistes et cameramen, ont été sciemment visés et blessés, certains gravement, plus de 30 plaintes ont été déposées.

Dans les deux cas, le SNJ qui s’est inquiété a plusieurs reprises d’une situation choquante dangereuse et inédite, est en justice aux côtés des consœurs et confrères.

Le Comite exécutif de la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ, 600 000 adhérents dans 146 pays), réuni à Bari (Italie) les 13 et 14 avril 2019, dénonce ces actes toujours condamnables, soient-ils à l’initiative d’une minorité des participants au mouvement des gilets jaunes ou des forces de l’ordre.

Le Comité exécutif de la Fédération Internationale apporte tout son soutien aux journalistes français et demande au gouvernement du pays, qui a la responsabilité principale, politique et légale, de faire toute la lumière sur les consignes qui ont permis aux forces de l’ordre de porter atteinte aux droits constitutionnels qui sont ceux d’informer et d’être informé.

Bari, le 14 Avril 2019.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article

> Version web de cet article