Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE » : COMMUNIQUÉ (video bellaciao)

jeudi 7 juillet 2011, par Bellaciao

MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE » DU 8 AU 16 JUILLET 2011

Nous avons tenu ce mardi, au Sénat, une conférence de presse qui a permis de remettre quelques pendules à l’heure, après une dégoulinade d’âneries sur la mission "Bienvenue en Palestine", diffusées par un certain nombre d’officines israéliennes. Ci-dessous le communiqué de presse en Français et en Anglais.

COMMUNIQUE DE PRESSE

MISSION « BIENVENUE EN PALESTINE » DU 8 AU 16 JUILLET 2011

Près de 600 femmes, hommes et enfants, dont plus de 350 Français, s’envoleront vendredi prochain 8 juillet, pour se rendre en Cisjordanie à l’appel de 15 associations de la société civile palestinienne de Cisjordanie.

L’objectif est de montrer que si nos gouvernements ne semblent pas s’intéresser au sort de cette population, sous occupation depuis bien trop longtemps, il y a des femmes et des hommes de tous les pays qui sont prêts à leur apporter un soutien moral, en prenant une semaine de leurs vacances pour aller à leur rencontre.

Pour pouvoir nous rendre à Bethléem, nous n’avons d’autre choix que d’atterrir d’abord à l’aéroport de Tel Aviv, puisque le seul aéroport palestinien a été détruit par Israël au début des années 2000. Nous savons que les internationaux qui se rendent en Palestine sont plus souvent soumis à des pratiques arbitraires voire illégales, lorsqu’ils ne sont pas refoulés, ce qui les amène souvent à mentir sur les motifs de leur voyage.

Mais tous les participants français, belges, britanniques, allemands, italiens, américains, ont décidé d’un commun accord que n’ayant rien à cacher, et venant avec des intentions totalement pacifiques, ils informaient les autorités israéliennes de notre volonté de nous rendre en Cisjordanie, directement après notre arrivée à l’aéroport de Tel Aviv..

Et nous en avons dûment informé le Ministère français des affaires étrangères, qui a transmis l’information aux autorités israéliennes.

Celles-ci savent donc parfaitement que nous ne venons pas pour « semer la pagaille à l’aéroport de Tel Aviv », contrairement à ce qu’affirment certaines officines, mais bien pour rendre visite à des familles palestiniennes, partager leur quotidien pendant une semaine, visiter les villes, les villages et les camps de réfugiés, découvrir les difficultés de leurs habitants, mais aussi leur culture et leurs attentes.

Notre programme comprend notamment des échanges avec le Centre Culturel Al-Rowwad du camp de réfugiés d’Aïda (Bethléem), L’aide à la plantation d’oliviers dans les villages autour de Ramallah, ainsi qu’une visite de solidarité aux animateurs du Théâtre de la Liberté à Jénine, dont le directeur, Juliano Meir Khamis, a été sauvagement assassiné récemment.

Nous tenons à souligner que nous militons pour une paix juste et pour la liberté et la sécurité aussi bien du peuple palestinien que du peuple israélien. Une telle paix passe nécessairement par la fin de l’occupation des territoires palestiniens et le respect du droit international. Nombreux sont les Israéliens qui partagent d’ailleurs ce point de vue.

Nous partons avec des passeports en règle. Nous ne transportons rien de dangereux. Nous venons souvent en famille et sommes prêts à nous soumettre aux contrôles en vigueur dans tous les aéroports du monde. Mais nous refusons les pratiques arbitraires, c’est à dire sans rapport avec la sécurité de qui que ce soit, de même que l’humiliation.

Tous les journalistes qui veulent bien se joindre à notre voyage pourront en témoigner.

Pour se tenir informés du déroulement de la mission : www.bienvenuepalestine.com

contact@bienvenuepalestine.com

PRESS RELEASE

« WELCOME TO PALESTINE » MISSION FROM 18 TO 16 JULY 2011

Nearly 600 women, men and children, among whom more than 350 French citizens, will fly to the West Bank next Friday 8 July, in answer to the call from 15 West Bank Palestinian civil society organizations.

The aim is to show that, if our governments do not seem to be interested in the fate of these people who have been under occupation for far too long, there are men and women from all countries, who are ready to bring them moral support, using a week of their holidays to go and meet them.

In order to go to Bethlehem, we have no other choice than first landing at Tel Aviv airport, since the only Palestinian airport was destroyed by Israel in the early 2000’s. We know that the internationals who go to Palestine are very often subjected to arbitrary, indeed criminal practices, when they are not turned back, which often leads them to lie on the reasons of their journey.

However, all the French, Belgian, British, German, Italian and American participants decided of one accord that, having nothing to hide, and coming with totally peaceful intentions, they would inform the Israeli authorities of our wish to go to the West Bank immediately after our arrival at Tel Aviv airport.

We then duly informed the French Foreign Office who forwarded the information to the Israeli authorities.

They therefore know perfectly well that we are not coming “to spread chaos at Tel Aviv airport” - contrary to claims by certain agencies, only to pay a visit to Palestinian families, share their daily life for a week, visit the towns, villages and refugee camps, discover the difficulties encountered by their inhabitants, also their culture and their expectations.

Our programme includes in particular exchanges with the Al-Rowwad Centre of the Aïda refugee camp (Bethlehem), help with olive tree planting around Ramallah, also a solidarity visit to the organizers of the Jenin Freedom Theatre whose manager, Juliano Meir Khamis, was brutally assassinated recently.

We strongly stress that we campaign for a just peace and for the freedom and security of both the Palestinian and the Israeli people. Such a peace necessarily means the end of the occupation of the Palestinian Territories and the respect of international law. There are many Israelis who share this point of view.

We are leaving with our passports in order. We are not carrying anything dangerous. We often come as families and we are ready to submit to the controls in force in all the airports of the world. However, we refuse both arbitrary practices, we mean without any connection with anyone’s security, and humiliation.

More information on :

www.bienvenuepalestine.com

contact@bienvenuepalestine.com

Messages