Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

L’assassin d’El Kadhafi raconte la scène (Vidéo)

samedi 22 octobre 2011, par Tripoli

Le Guide libyen a-t-il été exécuté ? Capturé vivant, Mouammar El Kadhafi a été donné mort une demi-heure après l’annonce de son arrestation. Dans une vidéo d’une dizaine de minutes, un jeune rebelle de 22 ans avoue avoir exécuté El Kadhafi avec deux balles. Il y raconte l’agonie du l’ex-Guide.

http://www.algerie-focus.com/2011/10/22/urgent-l%E2%80%99ex-guide-a-ete-execute-l%E2%80%99assassin-d%E2%80%99el-kadhafi-raconte-la-scene-video/


Nouveau scénario : un jeune combattant dit avoir tué Mouammar Kadhafi

Un combattant du nouveau régime a affirmé, dans une vidéo mise en ligne sur internet vendredi, avoir capturé Mouammar Kadhafi avant de le tuer de deux balles, embrouillant davantage les informations sur les circonstances de la mort du dirigeant déchu libyen.

Les images montrent des hommes, dont certains en treillis militaire, interrogeant dans un bureau le jeune combattant d’une brigade de Benghazi, à un millier de kilomètres à l’est de Tripoli, qui donne comme nom Sanad Al-Sadek al-Oureibi, né en 1989, et le félicitant.

Ils montrent à la caméra une bague en or et une veste maculée de sang présumées de Mouammar Kadhafi, que le jeune homme affirme avoir arrachées avant de laisser les combattants du nouveau régime emmener Kadhafi après sa capture à Syrte, dans sa région natale à 360 km à l’est de Tripoli.

Selon eux, le nom de la deuxième épouse de Kadhafi, Safia Farkech, et la date de leur mariage, le 10 septembre 1970, sont gravés sur la bague.

Le combattant explique avoir voulu tuer l’ex-dirigeant quand des combattants de Misrata, bastion anti-Kadhafi au nord-ouest de Syrte, ont voulu l’emmener. "Je lui ai tiré deux balles, une sous l’aisselle et l’autre dans la tête. Il n’est pas mort tout de suite. Il a mis une demi-heure".

"Tu quoque mi fili"

Il ajoute avoir perdu les autres membres de sa brigade et décidé de se joindre à des combattants de Misrata pour ratisser la ville de Syrte tombée jeudi aux mains des forces du nouveau régime.

"Nous avons croisé Mouammar Kadhafi dans une rue alors qu’il marchait avec des enfants et des jeunes filles. Il portait un chapeau. Nous avons reconnu ses cheveux. Un combattant de Misrata m’a dit : c’est Mouammar Kadhafi, qu’on l’attrape", poursuit-il.

Il affirme avoir "neutralisé le dirigeant déchu, qui portait un pistolet en or", en l’entourant des bras. "Je l’ai giflé. Il m’a dit : ’tu es comme mon fils’. Je lui donne une deuxième gifle. Il m’a dit : ’je suis comme ton père’, alors je le tiens par les cheveux et je le mets par terre".

Il dit avoir voulu l’emmener à Benghazi. "Mais quand les combattants de Misrata ont insisté pour le prendre chez eux, j’ai tiré sur lui".

Mouammar Kadhafi a été capturé vivant à Syrte et a été tué par balles peu après dans des circonstances encore floues. Selon plusieurs versions, il a été capturé alors qu’il se cachait dans une canalisation d’égout après un raid de l’Otan contre son convoi.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_nouveau-scenario-un-jeune-combattant-dit-avoir-tue-mouammar-kadhafi?id=6959603

Messages