Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Iran : Téhéran exhibe un drone américain abattu (video)

vendredi 9 décembre 2011, par Kianouch Dorani

La télévision publique iranienne a montré jeudi les images du RQ-170 Sentinel, un appareil américain ultrasophistiqué.

Les relations conflictuelles entre les États-Unis et l’Iran entrent dans une phase qui rappelle autant la "guerre froide" que James Bond. La République islamique a ainsi diffusé jeudi soir pour la première fois des images d’un drone "espion" américain, qui aurait été intercepté et, selon Téhéran, "forcé d’atterrir" dans le Sud-Est iranien. La diffusion de ces images inédites sur l’appareil, un RQ-170 Sentinel, véritable bijou technologique des forces américaines, est synonyme d’une contre-attaque autant médiatique que politique de la République islamique. Une réponse à son isolement croissant, après de nouveaux soupçons sur son programme nucléaire et la récente attaque de l’ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran.

Quelques heures avant le reportage de la Télévision d’État iranienne, le ministère iranien des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadrice de Suisse en Iran, en sa qualité de représentante des intérêts diplomatiques américains. Lors de l’entrevue, l’ambassadrice suisse s’est vu remettre une protestation officielle contre ce que Téhéran considère comme "un acte d’espionnage flagrant" et "la preuve de la violation de son espace aérien par un appareil espion américain".
Renseignements précieux

La diplomatie iranienne demande ainsi à Washington "des explications officielles" et "la réparation des dommages subis". Le RQ-170 Sentinel est un drone de reconnaissance de haute altitude très moderne. S’il a été dévoilé en 2009 par des médias spécialisés, son existence n’a été officiellement reconnue qu’en 2010 par l’US Air Force. C’est d’ailleurs cet appareil qui a été utilisé en mai dernier lors de l’opération commando qui a entraîné la mort d’Oussama Ben Laden. Les États-Unis ont admis que le drone abattu dimanche par l’Iran pouvait être celui dont ils ont perdu la trace au-dessus de l’Ouest afghan.

La diffusion des images du RQ-170 par la télévision iranienne confirme également la volonté de Téhéran de chercher à "obtenir" des concessions de Washington. La disparition du drone demeure en effet une perte importante pour l’armée américaine, en raison des particularités techniques de cet appareil. Lors d’un épisode similaire, les autorités iraniennes avaient ainsi autorisé les experts russes à venir inspecter de près les débris d’un drone américain abattu il y a plusieurs mois dans le sud de l’Iran. Jeudi, un haut responsable des Pasdaran, Amir-Ali Hajizadeh, commandant des forces "aérospatiales" des Gardiens de la révolution, a affirmé que l’armée iranienne était "consciente du caractère précieux des renseignements" qui se trouvent à bord de l’engin américain.

http://www.lepoint.fr/monde/iran-teheran-exhibe-un-drone-americain-abattu-08-12-2011-1405448_24.php

Messages