Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Meurtre d’un noir américain : une vidéo sème le doute (video)

jeudi 29 mars 2012, par Chloé Woitier

Alors que l’homme qui a abattu un jeune adolescent affirme avoir été frappé à plusieurs reprises par ce dernier, des images de vidéosurveillance le montre sans blessures apparentes peu après les faits.

George Zimmerman aurait-il menti ? Une vidéo diffusée mercredi sur CNN sème le trouble sur les dires de l’homme qui a abattu le mois dernier en Floride Trayvon Martin, un jeune noir de 17 ans. Alors que le tireur affirme avoir agi par légitime défense, les images de vidéosurveillance capturées peu après les faits le montre sans blessure ni ecchymose.

George Zimmerman affirme que Trayvon Martin lui a asséné un coup-de-poing qui lui a cassé le nez, et l’a ensuite cogné plusieurs fois le visage sur le trottoir alors qu’il était à terre. Nulle trace de ces coups sur les images de vidéosurveillance prises dans le commissariat où il a été conduit après les faits. Le rapport de police initial note toutefois que l’homme saignait du nez et de la base du crâne. Après un rapide examen médical, il a été décidé qu’il pouvait être interrogé par les enquêteurs.

ABC a également appris que les enquêteurs avaient recommandé une inculpation pour meurtre de George Zimmerman, mais cette requête a été refusée par le procureur qui estimait que les preuves étaient insuffisantes. Le jeune hispanique de 28 ans a donc été remis en liberté à l’issu de son interrogatoire.

« Il a menacé mon fils de mort »

La mort du jeune garçon suscite une forte émotion aux États-Unis où l’enquête de police est sous le feu des critiques. Les circonstances des faits restent en effet extrêmement floues. Les routes des deux jeunes hommes se sont croisées le 26 février alors que George Zimmerman effectuait une ronde de surveillance dans son quartier. Le profil de Trayvon Martin lui paraît suspect et il décide de le suivre, malgré les injonctions des services de police, qu’il venait d’appeler, de ne pas le faire.

Pour le père de George Zimmerman, Trayvon Martin a menacé son fils de mort. « Il a dit quelque chose comme “t’es un homme mort” ou “tu vas crever ce soir”, tout en battant George. George a fini par sortir son pistolet, et il s’est passé ce qu’il s’est passé », affirme Robert Zimmerman sur une chaîne de télévision locale.

La petite amie de Trayvon Martin, qui était au téléphone avec lui quelques secondes avant le drame, relate une version différente. « Quand il a vu qu’on le suivait, il m’a dit que cet homme allait lui faire un truc. Je lui ai dit de courir », explique-t-elle à ABC. L’adolescent ne court pas, mais se retourne pour demander à Zimmerman pourquoi il le suit. « L’homme lui a dit “qu’est-ce que tu fais ici ?” », raconte la jeune fille. Elle explique avoir ensuite entendu quelqu’un tomber par terre. L’appel s’est brutalement interrompu.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/03/29/01003-20120329ARTFIG00613-meurtre-d-un-noir-americain-une-video-seme-le-doute.php