Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Fukushima : Le combustible en piscine peut-il prendre feu ?

samedi 25 août 2012, par Patrig k

Introduction :

Une vidéo pédagogique et technique, qui démontre par le test du risque d’incendie des gainages des barres de combustibles usagées.

1500 d’entre elles qui sont noyés dans la piscine du réacteur du N°4 du Fukushima. Il met aussi en évidence les méthodologies très critiques du stockage exécuté au Japon, à centrer les barres "chaudes" dans un coin de cette capacité , dont 300 d’entre elles avaient été déchargé du réacteur tout juste avant le 11 mars 2011. Entasser comme un vulgaire chiffonnier, au lieu de les répartir dans la piscine (la géométrie distributive en damier), pour ajuster et diffuser la chaleur résiduelle sur le volume global de cette piscine...

Ils avaient tout fait, pour aggraver la catastrophe, au nom des intérêts financiers ! La précipitation capitaliste, a gagner plus de productivité, le mot économique savant , celui qui est sans cesse répéter par les perroquets, qu’ils soient d’un bord ou d’un autre ! .

En conclusion, le technicien préconise le déstockage de cette piscine, car le risque sismique peut créer les conditions d’un incendie gigantesque par manque d’eau qui sert de caloporteur refroidissant, mais aussi d’une barrière étanche à l’air, ce pour empêcher la combustion "spontané" , des gainages d’uranium , comme démontré dans le test en vidéo.Une incendie qui rayerait de la carte le Japon dans sa totalité (il ne le dit pas ..........) , et une bonne partie de l’Asie, et la diffusion dilution d’uranium sur toute l’hémisphère nord ...(les alizés, protégeant quelque peu, les risque vers le Sud)

Très instructif..

Patrig K

--------------------------------------

Source et publiée le 22 août 2012 par kna60

Arnie Gundersen, ingénieur en chef de Fairewinds Associates, analyse la vidéo d’une simulation d’un laboratoire national du gouvernement Américain qui montre que les barres de combustible nucléaire usagé peuvent s’enflammer lorsqu’elles sont exposées à l’air. Cette vidéo de simulation prouve les affirmations de Fairewinds, et Arnie discute des conséquences de ce phénomène si la piscine de combustible usagé de l’unité 4 de Fukushima Daiichi venait à perdre son eau de refroidissement.

La vidéo intégrale de Sandia National Laboratories peut être vue à l’adresse http://1.usa.gov/O5Wg7R

Messages