Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
de : Alain Chancogne
vendredi 11 juin 2010 - 13h31 - Signaler aux modérateurs
20 commentaires

Avant propos

UN : Ni historien, ni bardé de certitudes, ni"donneur d eleçons", je n’entends que donner un aperçu de ce qui me semble utile : Combattre l’idée que le PCF (je dirai" le Parti" au long de ma contribution),ferait du "n’importe quoi" et qu’aucun n lien n’existerait entre un zig de 1997, un zag de 2009, tel "raidissemnt" et telle capacité à se"coucher".

DEUX Ce "sur- VOL au dessus d’un nid de Cocos-" ne remet nullement en cause une idée que je martèle et qui choque : Dès 1920, ce n’est pas , selon moi, du "COMMUNISME"reposant sur fondamentaux marxistes que nous avons mis en mouvement, en mixant les 22 conditions léninistes de la 3° Internationale à notre matrice nationale et révolutionnaire

...Ce débat divise. Il faudra que nous le menions à fond.

Parce qu’il conditionne notre capacité ou non à élaborer de l’Alternative de 21° siècle , de la REVOLUTION moderne..

Ce ne sera donc pas, si chacun le veut ,sur ce point que nous débattrons, si du moins ici, "on" veut débattre.


LE NON dit de réflexions au sein de la Direction du PCF au milieu des années 90

Fin de l’époque dite"Marchais"..Le parti a encaissé comme un choc le rapide effondrement du système soviétique..
La direction du Parti,i Marchais en tête donc, notre"Huma" vont selon moi par opportunisme à courte vue jouer à "ceux qui n’ ont rien à voir avec ce qui se dit, qui se révèle de la réalité de ce que fut le "Socialisme réel"
Très connement, L’ Humanité titrera en bandeau du genre " Entre eux et nous autant de différence qu’entre le jour et la NUIT"..

Voilà une contre vérité historique qui, non seulement ne constitue aucune preuve d’un "communisme à usage de la France" mais qui va fort justement heurter, dans sa forme , une grande partie de militants communistes.

Eux, avec raison savent que s’ils ont engagé un important capital de chaude sympathie dans les masses, ce n’est pas en distribuant des posters de Staline..Eux savent aussi qu’à tort ou à raison, leur militantisme s’est adossé à un espoir qui a transcendé leur humanisme : "Ailleurs, très loin, de Moscou à la Havane, nous avons nos frères qui , en construisant un monde meilleur, en aidant à la libération de peuples hier colonisés , en faisant "peur" au Capitalisme, en tenant en joue l’Impérialisme, nous aide, ICi à affronter l’adversaire de classe"

C’est cela pour eux, depuis 1917,( revanche de la COMMUNE), , le sens de leur indéfectible amitié et reconnaissance au pays de LENINE.

Soudain le PC semble leur direz" Nous ? mais rien à voir ! Nous, mais on a toujours dit etc etc etc.."

Dès lors-le retrait de G.Marchais -va accélerer les choses.

Un quarteron de spécialistes de la survie du PC vont , sous couvert d’une "mutation " (terme qui ne me choque pas, un corps vivant est fait pour se transformer..se modifier..) ), se lancer dans un tragique processus qui fera du PC non pas un outil qui se transforme pour être plus et mieux communiste, mais un endroit ou l’on passe du film héroïque "Vive la révolution" à "Quand les cocos deviennent des Aliens"

Des" mutants." mais.. comme on les voit dans des films d’anticipation-horreur

-------------- Car, ils ne l’ont pas avoué, ils ne l’avoueront jamais, les dirigeants du PC décident alors que le COMMUNISME ne peut pas être l’UTOPIE à faire VIVRE, mais un rêve à diissiper.

Ils décident, très majoritairement en ce qui concerne le BP d’alors, d’ engager la liquidation de toute référence au "COMMUNISME".

Comme on désinfecte après une fuite des évacuations de W.C..

Ils savent que le terrain social-democrate , contrairement à l’’Italie, est occupé par un puissant PS.

LE PCF ne sera donc pas froidement enterré comme l’ex-PCI.

Ils vont ruser, et "nous" allons être baisé.

Je suis un de ces EX baisés !


Nos "dirigeants" partent alors de l’idée que puisque leur mission est d’EXISTER en tant que Parti qui abandonne toute perspective Communiste, tout en ne pouvant faire autrement que de rester "communiste" (dans les mots) il faut une stratégie "EXISTENCIELLE" d’ENFUMAGE., .en prise avec ce qu’ils estiment être la non possibilité de changer DE société et le besoin de compter sur la mémoire collective de notre peuple. pour éviter de "heurter en cassant trop vite"..

Ils surestiment les forces du Capital, ils ne voient donc pas et n’analysent pas les conditions de développement d’un K désormais unipolaire mais rongé de nouvelles contradictions inter capitalistes.

Surtout ils s’assoient sur ce que le Marxisme a d’essentiel : le Rôle des Masses, des peuples, leur capacité à "faire l’Histoire".

Cette analyse est presque , pour eux, logique : ils ne connaissent que le rôle du parti Guide, de l’avant garde. !

Or les bataillons d’avant garde , de Berlin à Moscou viennent de disparaitre.

Pour ces dirigeants(?) du PCF, le guerre est finie, est perdue.

Ils battent en retraite.. en pensant à la leur (qu’elle soit à60ans ou plus tard...ou plus tôt.. ;)

Les INGREDIENTS d’une COHERENCE de LIQUIDATION

Dès lors "tout est dans tout".
Blotin, chef d’orchestre fait avaler à un Marchais malade, hésitant, le choix d’un successeur falot qui évitera les tensions au sein du BP, les rivalités cachées aux adhérents que l’unanimisme de parti a rendu aveugles et hors jeu.

Ce secrétaire général , il va le "coacher",le sponsoriser puisqu’il est son mentor, son gourou de Secrétaire fédéral . Blotin en a fait le Président i de l’Association Nationale des Elus Communistes et Républicains-qui contrôle le réseau encore dense d’élus- !

...Tant pis pour ce pauvre Bocquet dont je sens l’amertume dans son bouquin ..et que Liliane avait rassuré en lui disant"C’est toi que Georges a choisi.."

On va passer d’un BP.."à l’ancienne" à une direction qui ressebler à un cabinet de PDG.., de conseillers en com’, d’un HUE des sondages ( ROZES peut dire merci pour sa boite), d’une médiatisation ou il commencera vite à péter un câble.

C’est le défilé de mode à Fabien c’est ..le relookage. qui parfois séduit quatre bobos (Bergé , ou Castro-l’autre- !) , qui fait adhérer le commissaire Navarro..ce qui ne le change pas : R.Hanin, dans ses feuilletons appelle ses flics "les mulets"Donc en bon beauf de TONTON il peut fréquenter la cour de HUE...

 :)

Ce qui va aggraver les choses c’est que ça semble "prendre" puisque HUE fera plus de 8 pour cent en 95 !

Le PC gonfle alors les pectoraux..en oubliant que Juquin , en 88, candidat payé par l’Elysée et Doumeng(voir le Verbatim d’Attali) et soutenu par la LCR...avait fait 2 pour cent.. dont pas mal d’électeurs communistes que Marchais irritait (je n’étais pas du nombre chacun le sait....)

 :)

Ils vont alors passer de la mutation relookage au dépeçage complet de ce qui a été le PC

Ils ont lu"Que faire" et n’ignorent donc pas qu’un Parti révolutionnaire :

suppose Organisation de combat de classe

Presse communiste de lien militant,

"Bichonnage" de la théorie marxiste -qui n’est pas à confondre avec le dogme du marxisme-léninisme-

A la moulinette, ces TROIS PILIERS !

L’ORGA, ? Ce sera Martigues, ce seront les Statuts, ce seront les "réseaux" ..Dénonçant fort justement l’hypercentralisme, on fait tout pour enlever tout moteur à la voiture.

Aucune centralité
Donc , et c’est voulu, aucune marge d’action MILITANTE , COHERENTE, NATIONALE....

On restructure en fusillant les bases d’entreprises.. !

La Presse, ? L’ Huma devient une copie de LIBE !.

Hélas les communistes vont se focaliser sur l’absence des "outils.".,

Alors que le journal était un OUTIL en soi. ; plus important que la présence ou nom de faucille -marteau.....

La théorie ? : D’abord les programmes,les secteurs "éducation" puis les locaux (Draveuill) seront jetés aux oubliettes.., vendus..

LES FAUX SEMBLANTS de l’OUVERTURE , de la DÉMOCRATIE...

-------------- Le Parti va se mettre à jouer à "plus ouvert que moi tu meurs"

Des" Forums citoyens" vont devenir des substituts objectifs au travail collectif du Parti.., remplacer les cellules..On "écoute" les "gens" (car "travailleurs" est passé à la trappe avec le langage qui rappellerait trop le "passé" comme "classe ouvrière" "lutte des classes "capitalistes" .)

Oui, on "écoute"..Mais on ne veut surtout pas "choquer" ..alors on se tait : on est passé de l’avant garde qui sait tout au confessionnal des cocos muets ..

Du "deux pas en avant des masses à "cent mètres à l’arrière"

On tombe dans une extase devant tout ce qui semblent rejoindre pour copiner un PARTI qu en même temps , fait comme s’il ne sentait pas le désarroi, l’éloignement des couches populaires . Un "grand moment tragi-comique " sera cette liste Chabada bada de"Bouge l’Europe" ou la seconde de liste sera choisie pour son féminisme..et sera d’autant plus la preuve d’ouverture qu’elle est pro OTAN et va t en guerre des Balkans.. ! : !

Sur google et en tapant HUE, mutation PCF on retrouvera des articles de l’époque..

GAUCHE PLURIELLE et FESSEE de 2002...

Quand la bourgeoisie décide que Juppé est "cramé" elle fait le changement d’attelage nécessaire à un répit.Il lui faut .EFFACER 95 et les luttes du "juppéthon"des consciences : l’heure est venue de faire rentrer les remplaçants à maillots rose"rouges" verts..

La droite majoritaire en VOIX mais minoritaire en sièges est remplacée.

Le PC choisit d’aller au gouvernement.

. En soi, en peut discuter ..mais la façon dont s’effectue le choix témoigne de la cohérence de stratégie.

C’est sur la base de quelques promesses de base programmatique à minima, c’est du programme commun light de même démarche excluant tout rappel de besoin de lier LUTTES et élections

Alors que le 25° congrès du Parti (fev 85, ) avait bien analysé le piège à cons , l’erreur stratégique des "accords de sommet" sans intervention des masses !

Là on en rajoute !!

:Très vite les "meilleurs " de la classe, les plus fidèles exécutants de basses oeuvres, oui, ce seront Gayssot and C°..en n’oubliant pas que c’est BUFFET qui "drive" les complices de ce qui va s’avérer une période de terrible accompagnement de la politique du K.

Là, le Parti devient carrèment la courroie de transmission de la politque soc dem.
Même si , en octobre 99 nous organisons la grande manif contre les licenciements(que la direction de CGT fera TOUT pour "casser" mais que ses militants nargueront) , les bases organisées du PC vont être carrement sommées de faire taire la grogne. !

(O cheminots qui passaient par ici, remember le débat sur RFF. ! .., Souvenez vous de cette énormité , en plein conflit, de Gayssot sur RTL et HUE sur Europe :"Si j’étais cheminot, je ne ferais pas grève")

On aura même droit à la complicité honteuse du PCF à l’aggravation du caractère antidémocaratique de sinstitutions (quinquennat) quand HUE inventera un mot d’ordre (que j’applique maintenant...)

ABSTENTION CONSTRUCTIVE.

-------- la suite est connue.., plus proche de nous
HUE devient Mr 3 ; 37 : il bat le record de France des pires scores du PC depuis sa naissance en 1920 !

LA DESCENTE vers l’ENFER de la LIQUIDATION TOTALE :

Dès lors tout ira vite, c’est plus récent, j’abrège tout étant lapidaire :

J’accuse l’actuelle Direction nationale du Parti d’avoir TOUT arrangé, construit, réglé avec le Parti Socialiste.

J’accuse les responsables (? ?) du parti d’avoir , avec le PGE, opéré un ralliement -(ô Wurtz -la -HONTE-) au dispositif européen qui est là pour empêcher les peuples de s’émanciper, pour diluer notre identité nationale révolutionnaire dans un ensemble de superstructure à la main du Capital, en fusillant nos capacités de création de richesses(appareil industriel notamment) .

j’accuse l’équipe Buffet d’avoir fait semblant.de vouloir sauver l’identité communiste en résistant ( soi disant )aux manoeuvres anti parti des Bové ,Autain et autres Braouzenc.

...car j ’accuse BUFFET d’avoir avoir P.COHEN SEAT organisé l’opération CUAL..préparée avec une "avant garde" pseudo libre d’attaches avec le parti.,envoyée en éclaireurs .(zarka et autres..)

Pour tendre un piège tant aux "gauchistes"(démasqués) qu’aux travailleurs et au Parti.

J’accuse BUFFET d’avoir su que sa candidature ne serait pas avalisée, même si démocratiquent ratifiée par les Comités

.M.G. Buffet et le Parti savaient bien qu’en aucun cas une partie de cette "gôche de la gôche" la plus bobo et anticoco ne ferait jamais la campagne d’une secrétaire générale d’un parti Communiste. ...même si ce dernier n’avait plus de Communiste que le nom.

J’accuse donc Marie Georges Buffet et le parti d’avoir réussi à ce que , par tactique de billard à trois bande, avec l’aide objective de l’anticommunisme de certains, pour la première fois de son Histoire le PC..n’aie pas eu de candidat se réclamant du "communisme".. Ce n’était que le début du processus d’effacement électoral

DONC :

Cela n’était que les hors d’oeuvre de la DILUTION TOTALE.

C’étaient les prémices de ce " FRONT de gauche" qui va devenir à terme l’équivalent d’Izquierda uNIDA., .une "Assocaition" ou la référence marxiste , sera accrochée sur un coin de mur, comme déco d’une annexe du parti Socialiste..

Je me sens responsable de ce déroulé.

Par non discernement immédiat, par silence de quelques mois..

Plus responsable donc que certains encore au Parti et qui n’ont pas vécu cette "histoire"

J’use donc d’un Droit et d’un Devoir d’"ancien" , d’un EX du PC.

J’en appelle aux communistes , qui sont encore dans cette structure en voie de disparition, et aux autres..

L’Histoire du mouvement révolutionnaire français, en 2012, continuera à s’écrire sans ce boulet paralysant..

Voire, s’il le faut CONTRE LUI.

Camarades sincères et dont certains me connaissent et supportent mes propos parce qu’ils les savent directs mais plein de fraternité pour la masse de militants dévoués :

SVP..arrêtez de VOUS "raccrocher " à cette illusion d’un possible "changement" de l’intérieur..

Actez que ce que vous nommez , entre camarades, le PARTI..n’est plus aux yeux de ceux qui" dégustent sec."., "LE PARTI"--------------- "LEUR PARTI"

Construisons ensemble du NEUF.

Ne soyez pas les sauveurs objectifs du "VIEUX"..

Merci de votre patience..

AC

Adhérent du PCF de 1968 à nov 2001



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 14h15 - Posté par seed red

tu as mis 30 ans pour le casser de l’interieur !
maintenant tu essais de l’exterieur comme tout ces ex qui crachent
sur le seul parti de la classe ouvriere !! passe ton chemin et va deblatterer ailleurs sur la bourgeoisie

le pire pour certain le parti les a nourri des annees maintenant ils viennent
cracher dans la soupe !!
et il viendront a la fete de l’huma encore parader " pas honte les potes "



DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 17h38 - Posté par Alain Chancogne

je ne t’en veux pas..

e pire pour certain le parti les a nourri des annees maintenant ils viennent cracher dans la soupe !! et il viendront a la fete de l’huma encore parader " pas honte les potes "

Si tu savais qui a nourri qui. !

. _ :)
Tiens, par exemple :

J’ai été 30 ans au Parti dont 12 adjoint PC chez les socs et six comme élu PCf du groupe Pc de la Communauté Urbaine de bordeaux..

En gros , en euros d’aujour’hui j’ai donc reversé à MON PARTI d’alors..environ 900 à 1000 euros par moi..pendant 196 mois..

Calcule, mon AMI..

 :))
Ajoute mes cotises, ajoute mes faux frais de"route" , puisque j’ ai été six fois candidat aux législtatives en Médoc , plus grande circonscription de France.-à l’époque 100 km de la banlieue de Bordeaux à la pointe du Medoc..Sans jamais quitter mon boulot, ce qui suppose des petites nuits..des heures de travail d’autodidacte, pour être à la hauteur de la confiance de mes camarades, surtout dans le milieu ou j’évoluais..

..Ajoute stp ce que j’ai envoyé aux souscriptions permanentes, pour la construction de Fabien, Draveil, pour l’Humanité et sa survie..etc.

Je t’ épargne (si j’ose dire..) ma carrière de technicien bancaire., .fusillée malgré ce qu’ y compris mes diverses directeurs y compris le pDG, second du MEDEF, ont bien été obligé d’admettre..

Interdit professionnel qui fait que j’ai quitté mon entreprise avec une retraite qui est certainement d’un tiers(au moins) de ce qu’elle serait si, à technicité égale je n’avais pas créé la CGT à la BNP, le Parti dans les Banques.

Je te sors pas ça pour étaler mes états de service, !

Si tu veux tout savoir, je ne regrette rien d’une vie au service des miens.J’ai 71 ans demain..et quitte à se que ça te fasse marrer, je me sens plus jeune que plein de "jeunes" cons résignés .
..
. Je pensais ne pas te répondre : mais ton insulte qui est certes ridicule me concernant, salit des copains dont certains sont encore au Parti,amis que je ne confonds pas avec la camarilla que nous avons nourri..et qui les trahit, lamentablement !

Les militants, mon "camarade"(? ?) , tu devrais les combattre sans sombrer dans la haine de classe.

Par reconnaissance du ventre : Ou serions nous, TOUS, toi dedans, sans ce que NOUS avons engrangé pour TOUS, avec nos coeurs, nos cerveaux, nos tripes et excuse moi, nos couilles en bronze, fiston !

 :)

Nous avons été staliniens et cons..mais tu démontres que le stalinisme d’aujourd’hui est lui, pitoyable..

Oui je te plains,

Vraiment sans rancune.
AC

NB

Tu n’aides pas ceux que tu crois défendre ici..


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 20h52 - Posté par JM Berniolles

Bon anniversaire .. et félicitations pour ce dynamisme intact.

Bonne vision de la dérive du parti... Récemment je regardais la composition des gouvernements d’après la libération. Thorez a été vice président dans au moins un gouvernement socialiste qui ne faisait pas grand chose de social et préparait même les guerres coloniales..

Personnellement je trouve très symptomatique : -Thorez plutôt que Duclos-, -Marchais plutôt que R Leroy- ... c’est à dire ceux qui disons pour être politiquement correct, ont évité l’action dans la résistance, plutôt que ceux qui s’y sont engagés à corps perdu : Duclos, évidemment recherché restant en France avec son physique tellement caractéristique, R Leroy résistant à 17ans comme Georges Séguy ..

Tu as certainement aussi été pendant ta longue activité au PC une sorte de caution.

Il y a eu au Parti de grands intellectuels marxistes issus de la philosophie et de l’économie, des hommes de sciences.. bref des intellectuels qui faisaient vivre la pensée du Parti et orientaient son action. Par exemple au niveau économique j’ai le souvenir de l’équipe P Boccara qui avait parfaitement analysé le capitalisme d’après guerre jusqu’à Mitterrand disons qui a introduit le néo libéralisme en France. En philosophie Lucien Sève essayait de développer une "théorie marxiste de la personnalité" que la réflexion propre de Marx sur "l’homme essence des rapports sociaux" avait à peine ébauché.

L’équipe Marchais a liquidé les intellectuels en leur enlevant leur autonomie de réflexion au sein de l’organisation... d’où la marginalisation de R Leroy.

Cela a été le règne absolu des apparatchiks : G Plissonnier, l’homme de toutes les besognes, Paul Laurent ... Gayssot déjà...

La réflexion s’est tarie, les compromis théoriques se sont succédés, l’analyse a été réduite à sa plus simple expression et le PC est ainsi naturellement devenu une tendance extérieure du PS.

Ce n’est pas autre chose aujourd’hui. Si DSK est candidat en 2012 le PC appellera à voter pour lui pour "battre la Droite". Ce sera l’aboutissement logique et absurde d’années de dérives.

Bon courage

JM Berniolles


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
12 juin 2010 - 11h02 - Posté par Alain Chancogne

Salut
Et bien vois tu sur cette affaire, nous divergeons !

L’équipe Marchais a liquidé les intellectuels en leur enlevant leur autonomie de réflexion au sein de l’organisation... d’où la marginalisation de R Leroy

Il se trouve qu’ assurant la lourde succession de mon ami et "maître" Alain ACCARDO, (philosophe proche de Bourdieu qui fut mon premier secrétaire de cellule en juin 1968).., au Secteur Intellectuels et Culture du pc33( oui c’est facile d’en rigoler, je sais...) , je me suis passionné justement sur cette question du lien du Parti avec ses "intellos"..

Je persiste à avoir, de par mes contacts et ma pratique un avis totalement divergeant.

"Georges" a flingué (avec moi en "bon" garde de la ligne" ) tout ce qui est était , pour lui et "nous" des éléments de pseudo liquidation , de façon très très conne.OUI.j’AVOUE..

 :))

LucIen SEVE a souffert de cette injustice et certains communistes du PCF ont du coup, négligé son apport à un marxisme en nécessaire mouvement de la pensée.

Mais globalement ; grâce notamment à KANAPA- injustement caricaturé y compris chez"nous", Marchais a aidé à ce que la notion "d’intellectuel" quitte ce rang de "rallié au prolétariat"..
Les 3 journées de -(je cite de mémoire- ) décembre 78 sont un souvenir de parole libérée, comme jamais.Certes il yeut des zigs et des zags et certains intellectuels n’aidèrent
pas ( je pense à Ellenstein et ses questions de"fric" en droits d’auteur- etc etc.)
On pourrait parler du rôle aussi de quelques uns à"REVOLUTION" devenu "REGARDS" et dont j’ai été très lié..


As tu eu l’occasion de lire en entier (c’est savoureux..) la "thèse " de Gérard STREIFF sur Kanapa. ?

JEAN KANAPA 1921-1978
Une singulière histoire du PCF
Tome 1 et 2...

C’est une mine sur ce débat de l’Hiistoire du parti.

.
Bien cordialement

AC

NB
Par contre je suis très très critique sur la Section ECO..et sa dérive des dernières années..
je crois très franchement que là , il y a eu un mouvement de balancier qui a laissé des traces : Un ’économisme" de la période programmatique a fait de Paul , de Bernard Marx, et d’autres , des garçons heureux et flattés que Georges les convoque tous les deux jours...pour leurs "idées. !

Puis un virage à 180° dont nous avons eu le secret., les a rejeté dans l’ombre.
D’ou cette espèce de religion de Dimicoli pour ce "Emploi-sécurité-foramation- qui m’a fait souvent me marrer sous cape.Tout le parti en parlait, citait la formule..mais était incapable de reconnaitre qu’ils l’avaient jamais lu, analysé, passé au crible marxiste de la critique !!

je me gourre ?

J’ajoute, mais vite fait que les questions de chocs d’égos et le caractère des uns et des autres dans le rapport "CHEFS" et "collaborateurs" explique beaucoup des non dits de divergences selon moi.

Comment sinon expliquer la "dissidence" de TOUS les EX secrétaires particuliers des Secrétaires généraux de Thorez , ou de Marchais..( les Robrieux, Juquin Charles Fiterman pour ne citer qu’eux).

Comment ne pas lier la fascination des pailletes de pouvoirs perdus dans les ’désaccords" des Rigout, Gayssot et autres ..(pas pour le "fric mais pour ce que cela apu signifier pour un prolo de sortir de sa situation de"dominé " exécutant ?

,
NON ?

J’écris actuellement sur ces côtés des coulisses..Restera à trouver l’éditeur !

.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
12 juin 2010 - 21h09 - Posté par JM Berniolles

Ok, tu dois sûrement avoir raison.

Moi, je n’ai connu cela que de l’extérieur.

Cependant, j’ai une expérience personnelle qui date du milieu des années 70.

Des amis du PC m’avait envoyé au siège du Parti, pour exposer une question technique sur laquelle le parti avait une position officielle trop simpliste qui ne leur plaisait pas, ils étaient de mon avis sur le plan scientifique (le problème pouvait s’apparenter à ce que serait aujourd’hui la question de l’intérêt du projet ITER tel qu’il est, c à d avec une dérive budgétaire incroyable et dommageable, de fortes incertitudes pour le moins, pour la Recherche en général). Au lieu d’avoir comme interlocuteur un futur prix Nobel de physique, militant reconnu et très actif du parti à l’époque, j’ai été reçu par G Plissonnier !

L’équipe de P Boccara, P Herzog a au moins eu le mérite d’analyser le capitalisme d’après guerre, de le démonter sur le plan économique et politique, puisque les deux sont très liés.. Le fameux "capitalisme monopoliste d’Etat" ..

Aujourd’hui le capitalisme a beaucoup changé. En Europe, c’est une véritable révolution capitaliste qui a changé en profondeur et s’est doté d’institutions et de règles pour lui seul (Le traité de Lisbonne, les directives dont Bolkenstein, la monnaie dont le rôle dans l’exploitation des travailleurs salariés mais aussi des artisans, PME, entreprises ... est de premier plan).

Est-ce que le Parti d’aujourd’hui en fait l’analyse ? NON.

Ses dirigeants verraient notamment qu’ils ne peuvent plus se cacher derrière le MEDEF, qu’il leur faut prendre leurs responsabilités sur un système alternatif au néo libéralisme, susceptible de relancer l’économie et l’emploi, de maintenir et d’améliorer le domaine social.... C’est à eux de définir le contenu du programme de rupture, à le promouvoir et à le mettre en œuvre.

Sinon les choses iront de mal en pis, la CFDT votera la généralisation du travail à temps partiel, des CDD, la fin de la sécu ..

Amicalement

JM Berniolles


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
12 juin 2010 - 22h59 - Posté par

d’où la marginalisation de R Leroy.

Faudrait pas trop faire de l’angélisme à son sujet.

Dès les années 64/65 et la création du Comité de la Presse au CC, R. Leroy a fait la pluie et le beau temps dans les médias du parti, et on peut pas dire qu’il ait pris les bonnes options. A l’Huma dont il a été le Directeur politique, mais aussi dans la PQR communiste de Province dans la gestion de laquelle ses interventions directes, ou indirectes, "ses" hommes délégués sur place, ont transformé une situation difficile en catastrophe politique et économique suicidaire.

Pourquoi l’as t-il fait, c’est autre autre histoire dont je ne débattrai pas ici, d’autant qu’il ne l’a pas évidemment fait tout seul. Mais toutes les stratégies foireuses de mise en dépendance de nos médias, idéologiques, mais aussi et surtout financières, ont suivi ses interventions au cours de ces années là.

Alors pour un camarade dirigeant "marginalisé" il me semble qu’il a disposé de pas mal de capacités de manoeuvre pour appliquer ses potions personnelles.

Donc comme je le dis plus haut, il n’a "pas fait ça tout seul", mais une bonne partie de ma vie professionnelle et militante ayant consisté à devoir subir avec mes camarades et mes collègues de travail les "stratégies" foireuses décidées dans ce fameux "Comité" je pense que garder un peu de réserve quant à la supposée "marginalisation" de Roland Leroy ne peut que permettre de rester dans les réalités.

Pour le reste je ne conteste pas sa "qualité" d’intellectuel, par rapport à Georges Marchais, quoique je juge personnellement que cet adjectif vu sous cet angle a un petit relent bourgeois. Je ne vois pas pourquoi un ouvrier tourneur/fraiseur ne pourrait pas être aussi "intellectuel" qu’un professeur de faculté ou autre universitaire, à "connaissances égales". Même si ces connaissances sont autodidactiques pour le premier.

G.L.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 11h25 - Posté par JM Berniolles

Bon, moi je voyais cela de l’extérieur.
Il est évident que R Leroy n’était pas un gestionnaire.

Mais j’ai pu constater personnellement qu’il favorisait la réflexion des intellectuels au sein du parti. Alors que la tendance était plutôt d’exhiber sur des estrades des créateurs remarquables comme Aragon, Picasso de grands architectes ... dont l’apport réel à la pensée du parti était nul.

Justement cette réflexion sur le tourneur-fraiseur, qui a un certain niveau niveau ne peut sûrement pas être un imbécile mais ne peut pas , sauf exception extrêmement rare, avoir les connaissances et la culture d’un intellectuels expérimenté sur son sujet de réflexion, et l’association de "petit bourgeois" à un intellectuel, montre bien la défiance et l’obstruction vis à vis du travail des intellectuels au sein du parti.

Le vide sidéral actuel au PC, sur l’analyse de la situation et surtout les moyens d’en sortir, est précisément né de cela.

Récemment, j’ai posé la question à un responsable départemental du Parti sur le fait que le parti était incapable de se prononcer sur la simple évidence : la nécessaire sortie de l’Euro (avec la création de Banques publiques : une pour la monnaie et l’autre pour les transferts de capitaux). Il m’a répondu que c’était un sujet complexe et j’ai surtout compris qu’il n’y connaissait rien lui-même.

Alors on laisse Dupont-Aignan seul proposer la sortie de l’euro. Qui se défend très bien contre les économistes officiels qui cherchent de manière de plus en plus besogneuse et aléatoire à démontrer l’intérêt de l’Euro. quand tout le monde a compris que l’Euro était un fiasco économique et politique. (Pas pour la spéculation, les transferts de capitaux, les emprunts aux taux d’intérêts exorbitants ..)

JM Berniolles


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 15h14 - Posté par Alain Chancogne

.

Un p"tit point de vue :

On sait qu’en fait, Roland a surtout payé le fait que les Grands Frères popoffs ..ont vu en lui (non sans raison) un type qui contrairement à d ’autres (je ne donnerai pas de nom d’hypocrites !) avait , disons une vie privée qui faisait "peur" à certains culs pincés.

Je connais cette notion de la "morale" dans le Parti..

Je n’infligerai pas ma bio aux lecteurs..

Georges , qui avait comme parrain-marraine du "solide" c’est à dire les"patrons" de
l’ORGA, Madeleine Vincent et Gaston Plissonnier, était "parfait" pour tout le monde.

Métallo, couillu, etc.

un aparté :
Je m’inscris totalement en faux sur les saloperies concernant son passé durant la guerre.
Marchais était né comme mon père en 1920
.
Comme mon père, il a été requis (et non VOLONTAIRE) pour le STO.

Comme mon pater, il s’est servi d’un faux décès pour une perm..et partir d’Allemagne

Beaucoup de ces jeunes n’étaient pas au PARTI..
..
Mon père lui , au la chance d’avoir des amis de sa belle famille militants du PC et résistants en Lot et garonne..

Il a rejoint le Maquis mais il aurait pu se trouver qu’il se planque des flicset des allemands , comme G.M l’a fait !

Au passage je salue l’honnêteté d’un homme que j’ai combattu , Pierre JUQUIN.

Sur cette "affaire" il a livré un témoignage très objectif, à la TV sur ce qu’ a été son rôle pour prévenir Marchais de ce qui se préparait d’ordurier avec l’Express et quelques salauds roulant pour Mitterand..réglant des comptes..

Ignoble méthode de types qui ayant souffert du stalinisme à la française de l’époque Thorez, venaient , tout aussi salauds que leurs ex procureurs, dégommer un type qui avait un défaut majeur r pour la bourgeoisie : ouvrier et coco. !


Sur les intellectuels, oui, il y a eu des approches divergentes parfois, oui, Roland était plus cultivé.

J’ai parlé de ça avec lui, avec Andrieu, y compris avec Kanapa et Georges Marchais.

Comme ici, sans raboter mes propos...

.J’ai été de ceux qui n’ont pas supporté les grosses plaisanteries de certains membres du PC..(instits ou p’tits intellos parfois..) ..se gaussant des fautes de français de JOJO.

.
J’avais , dans les débats publics d’ alors, une formule.qui enchantaient les "copains" du Parti.

je répondais aux anti-marchais goguenards :
"Oui, Georges Marchais ne parle n p toujours" correctement"..
Il peut balancer , en prolo bac moins trois, "les Hommes et les Femmes de ce pays, majoritairement elles sont exploitées jusqu’ à la moelle., j’crois qu’elles doivent
se révolter .."

Et on s’esclaffe.bien sur !

Marchais, c’est King Kong au pays des Soviets, soyons clairs, un CON.
Du moins .pour trois ou quatre "intellos" qui lisent sur un prompteur des mots qu’ils ne comprennent pas , qui sont d’ailleurs là pour que nous ne comprenions RIEN..
.

Je poursuivais :
"
Notre bourgeoisie pourrait tolérer les "fautes" de français si elles n’étaient surtout de "mauvais goût"

..S’il martelait "Les Hommes et les FEMMES equi ont la chance de trouver un p"tut boulot sous payé ELLES doivent remercier les patrons et comprendre que presque rien c’est moins pire que "moins que rien" .." alors là .., pardon, culte de Marchais svp !

Nos élites puristes s’enthousiasmeraient :

"Ce Marchais, ma chère, je le disais hier à Charles Edourd au ROTARY, il nous invente des liaisons d’avant garde, il révolutionne la grammaire au nom du FEMINISME.
.Quel garçon !

Car les FEMMES étant plus nombreuses et plus exploitées, c’est super de mettre au féminin le pronom.
.Marchais à l’Academie !..Marchais réaliste , Marchais etc etc."


Depuis Marchais on a eu des gens qui "parlen"t bien... !

L’ennui pour le PC..c’est que les PROLOS ne les entendent pas !!

Parce que les successe urs de GM parlent la" novlang" du réalisme européiste, frontiste de gôche, pluriellement de p’tits commis de la Social Démocratie, le mélanchonien incompréhensible !.


Anecdote pour prouver que je ne suis pas con depuis peu. !

ça m’a pris jeune..

J’ai plein de témoins qui confirmeront !

 :))

Incurable donc !

Cordialement

AC.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 23h18 - Posté par

Seed Red,(amusant pour un communiste ce pseudo américanisé)

Avec une telle réaction à cet article,tu donnes une sacrée image des Cdes du PCF.

Que l’on soit à l’intérieur ou à l’exterieur du parti,rien ne justifie une telle réponse à AC.Que l’on soit d’accord ou pas sur l’historique des faits développés,la moindre des corrections c’est de les contester en argumentant.

Et si tu n’as pas d’arguments......abstiens-toi ! (cela dit avec modération)

LE REBOURSIER


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
12 juin 2010 - 18h34 - Posté par L.M

Excellent résumé de nos vies que le PC a bousillé.
MERCI MERCI.

Je te trouve bien gentil après ce que les apparatchiks ont osé faire e Gironde.

Je ’ai pas oublié ton aide, la façon dont tu as été sali, toi et la moitié du BF en 2000
Ma génération vous doit TOUT

On t’embrasse Alain et t’avoir retrouvé nous fait chaud au coeur


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 15h34 - Posté par CopAS

Quand la bourgeoisie décide que Juppé est "cramé" elle fait le changement d’attelage nécessaire à un répit.Il lui faut .EFFACER 95 et les luttes du "juppéthon"des consciences : l’heure est venue de faire rentrer les remplaçants à maillots rose"rouges" verts..

c’est exactement cela.

10 ANS après ce qui couta politiquement très cher à la classe ouvrière (le travail du PS, du PC, des Verts au service du capital) nous n’avons aucune autocritique sérieuse de la part des partis et courants de gauche (Mélenchon compris) sur les mécanismes, l’idéologie, la relation aux institutions , la relation à la classe ouvrière, qui ont amené la gauche à servir d’équipe B au capital.

Conclusion : ils se réservent de faire la même chose. Leur nature leur interdit de faire autrement.



DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 17h23 - Posté par

D’accord avec toi cependant n’oublions pas les problème du temps.Le mur de Berlin tombé, un PC phagocyté par le programme commun, le PS au zénith, la sociale démocratie triomphante, les largesses du crédit.
Un rude coup pour le PC, sauf que les conditions historiques ont changés et que le néo libéralisme n’est plus en mesure d’apporter le rêve de princesse. Maintenant il ne s’agit plus de faire dans le détail et c’est toujours avec de très bonnes raisons qu’on reprend les "largesses" distribuées jadis par la peur des rouges. Et plus personne n’est dupe et le marxisme se révèle plus actuel que jamais. La casse sociale et économique est désormais bien engagée !


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
12 juin 2010 - 08h34 - Posté par Copas

Les conditions historiques sont en train, non pas de changer, mais d’accélérer leur cours .

Rien ne montre que les courants ayant porté des nomenclaturistes au service des patrons et contre les travailleurs aient changé.

Des critiques en crabe et n’allant pas au fond posé par un enkystage exagéré (avec la pensée qui va avec) dans les institutions sont les données de la catastrophe.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 17h35 - Posté par Louis

La collaboration avec le K sera bien pire avec la Gauche Solidaire.

La bourgesoisie a commencé à porter des coups historiques aux travailleurs.

Elle sait que son équipe A (Sarko and co), pour maintenir l’ordre au moindre coût, cad ne pas recourrir au fascisme, doit laisser la place en 2012 à l’équipe B de gauche.

Or aujourd’hui, le Parti agonisant répond d’abord aux impératifs d’assurer les retraites des permanents, donc le max de postes électoraux...Sans compter les yeux rivés vers les porte-feuilles sous-ministériaux...

Il est urgent que tous les militants et révoltés se rassemblent dans un parti pour organiser la résistance, et étendre les luttes jusqu’aux affrontements généralisés et la révolution. Les conditions objectives n’ont jamais été aussi mûres. Le subjectif dépend de chacun d’entre nous.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
11 juin 2010 - 16h41

Du vécu et du vrai...

Je ne connais pas Alain, mais il traduit ce que NOUS communistes avont du vivre durant 30 ans.

Parce que c’était peut-être pas tout à fait du "communisme" ce qu’on voulait garder et voir grandir, mais nous on était et on est encore vraiment des "Communistes".

Il s’agit d’une longue déscente aux enfers que nous avons laissé faire par suivisme, par angélisme, et surtout par une discipline mal comprise et mal placée.

Je peux témoigner que les faits cités ainsi que leurs interprétations correspondent à ce que nous avons vécu durant ds années et contre quoi nous nous sommes battus durant ces mêmes années DE L’INTERIEUR et en fermant nortre gueule à l’extérieur du Parti.

Pendant que le sommet, (L’"élite"), du PCf se répandait dans les médias en méa-culpa débiles, en léchages intéressés, et en stratégies foireuses.

Quant à Seed Reed, je ne le connais pas non plus. J’ignore son âge, son histoire militante, ou ses capacités. Mais s’il est jeune il a l’excuse de l’ignorance, les directions successives ayant tout fait pour décerveler les militants.

S’il a mon âge, soit plus du demi-siècle, alors il représente ce contre quoi on s’est battus en interne tout au long des années, les sous marins, (ou les ânes), qui nous ont amené à ce point critique de déliquescence extrème.

Mais j’estime que mes 40 ans passés au PCF comme militant avant de larguer les amarres, les deux générations de militants de ma famille qui ont contribué à renforcer et consolider le PCF au siècle dernier souvent au péril de leur liberté ou de leur vie, peuvent m’autoriser à lui dire ce que j’ai fini par dire çà ceux comme lui qui continuent à assassiner le Parti de la Classe ouvrière :

"Allez vous faire foutre".

G.L.



DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 08h43 - Posté par Dan26

Je n’aurai qu’une simple petite question à poser face à cette entreprise de démolition systématique se terminant par " construisons du neuf".

C’est quoi ce neuf qui est à construire, comment le construit-on et avec qui ?????

Pour tout vous dire, j’ai horreur de lire (et vous le savez) de tels couplets que l’on ne voit que dirigé contre le PCF alors même que si c’est mérité sur certains aspects, jamais une égratignure de mon point de vue contre le parti qui a encore plus de responsabilités que le PCF dans cette dégringolade des consciences politiques, de la désertification syndicale et politique et de leur corrolaire, l’abandon de toute lutte, y compris celle des classes, j’ai nommé le PS.

Alors je sais bien que "qui aime bien, châtie bien" mais ici comme aileurs, ce n’est plus de l’amour, du moins, cela n’y ressemble guère !!!!

Et c’est bien pour cela que j’aurais préféré lire une "entreprise de construction" plutôt que ce ennième jeu de massacre.

Daniel



DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 11h02 - Posté par Copas

Il faudrait arrêter un peu d’être plaintif et de pleurer au grand complot injuste.

Ce sont les travailleurs qui ont toutes raisons d’être plaintifs des politiques menées par le PS et ...........le PC, pas les supporters à tout prix du PC.

Effectivement le PCF a représenté un espoir pendant une longue période et cet espoir a été déçu, l’appareil de ce parti, jusqu’à l’agonie, poursuivant une ligne d’enkistage dans l’état et de tentative de développement d’une couche sociale tenant pouvoir de son équilibre entre prolétariat et bourgeoisie.

Les équilibres qui ont nourris l’appareil du PC pendant des dizaines d’années ont été brisés par la bourgeoisie dans son offensive globale contre la classe populaire.

La déstabilisation des nomenclaturas (qui partent à la dérive dans tous les sens) vient de cela. Une partie qui était très proche du capital va directement faire des bébés avec la bourgeoisie et le reste est en implosion. Très peu relève la tête et est capable de choisir le camp populaire en sacrifiant sa singularité.

Cette remarque est à porter à l’ensemble des appareils issus du mouvement populaire.

Pas seulement le PC. Les orgas syndicales sont aussi en pleine tourmente.

L’appareil du PS (poursuivi par des morceaux d’appareils du PC) lui, est passé d’un bloc du côté du personnel bureaucratique de la la bourgeoisie.

Mais tout cela n’est pas si aisé car la bourgeoisie et l’état veulent bien financer des nomenclaturas pléthoriques à condition qu’elles servent à quelque chose.

Sinon pas de place, pas de sésames pour les bols de soupe (en Angleterre ils parlent de crème fraiche). Un bureaucrate est utile à la bourgeoisie quand il a influence sur le mouvement social.

Là dedans, il y a longtemps (si cela a été un jour) que les militants de partis de gauche n’ont plus la main sur les orientations portées par les appareils de leurs partis.

Pire encore, une culture de la soumission s’est développée dans les partis, une soumission qui est passée d’un concept d’auto-discipline pour un combat commun à une soumission absolue à n’importe quoi, un culte éploré de l’amnésie où parler des conneries, voir des saloperies du passé devient une épouvantable attaque ...

Il faudrait pour changer cela une démocratie réelle dans les partis, la possibilité de se battre ligne contre ligne à égalité (ce qui ne signifie pas trouver une bonne orientation mais ça aide, désolé AC, tu te plantes sur la question des "tendances").

Il faudrait pour cela des obligations de tourner les postes, une réelle éducation politique interne, etc...

Et surtout une bonne analyse de la société (en termes de classes, et d’outils organisationnels des classes en présence), une orientation révolutionnaire et des militants prêts à la porter.

Le retour sur comprendre ce qui fit la dégénérescence d’un parti est toujours instructif.

AC le fait à sa façon en abordant la question Marchais. C’est un regard, moi je situe Marchais plus dans les médiocrités qui se sont constituées décennie après décennie dans les dirigeants du PC. Quand on sélectionne les cadres sur la soumission à un appareil on finit par avoir des niveaux politiques très médiocres.

Et de temps en temps il y a une variabilité individuelle, Marchais fut une clownerie de mauvais aloi et surtout une ligne politique de l’impuissance qui parcourt régulièrement les partis qui aspirent au socialisme :

Quand on ne pense que par les élections, il faut s’allier et donc on cherche à s’allier à droite, on bataille pour que le mouvement social se courbe aux objectifs du processus d’entrée dans les institutions (n’est ce pas la droite et le centre du NPA ?).

Plutôt que d’aller dans les institutions pour y défendre les interets d’une classe, le mieux possible, mais en préservant l’essentiel, c’est à dire que ce type de bataille serve à renforcer les outils organisationnels indépendants d’une classe, ayant aspiration à trans-croitre en pouvoir de la classe populaire, certains y vont (aux institutions) en finalité c’est à dire en croyant que tout est là et finissent par développer une idéologie qui les autonomisent d’une classe et renforcent les tendances à se constituer en couche sociale indépendante de la classe populaire.

C’est dans la classe populaire, ses combats, ses organisations qu’est le centre de la bataille , pas dans les institutions. les institutions sont l"objet d’enjeux et de batailles, elles peuvent être détonnateurs, elles sont quand même des combats dépendants du centre (la classe, ses combats, ses syndicats, ses orgas, etc).

Par exemple, à l’automne 2009 et au concret, plutôt que de se tripoter la nouille sur des tractations électoralistes, le grand sujet qui aurait dû être abordé et analysé pour apporter les correctifs dans les combats avenir, c’est comment transcrire l’énorme potentiel qui existait dans le combat pour le service postal public en une bataille plus efficace. Et après l’échec , analyser ce qui a pêché.

Pourquoi je parle de cela ? Parce que nous allons vers une bataille sur les retraites qui a potentiellement les mêmes problèmes. Potentiel énorme, bataille très populaire, mais impuissance face à une bourgeoisie déterminée qui ne reculera que si on lui fait mal réellement dans ses interets.

Et ça pose des questions organisationnelles permettant d’aller vers une classe organisée et puissante. Il y a des potentiels et il nous manque les outils de masse à hauteur des défis rencontrés.

Il nous manque aussi des partis qui sont capables de réfléchir, d’analyser et d’apporter des correctifs pour que des batailles d’une classe soient gagnées.

Les échecs nous apportent beaucoup si ils sont analysés méthodiquement et sans concessions.

C’est valable dans tous les domaines. Y compris les partis.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
14 juin 2010 - 15h34 - Posté par Alain Chancogne

Je n’aurai qu’une simple petite question à poser face à cette entreprise de démolition systématique se terminant par " construisons du neuf".
C’est quoi ce neuf qui est à construire, comment le construit-on et avec qui ????

Il faut TOUT lire, camardade et ami Daniel , ici et ailleurs.

Pas seulement ce qui t’énerve, te choque..

je ne crois pas être un de ceux accusables de "critiquer sans proposer !"

C’était vrai quand j’étais au Parti, c’est toujours d’actalité sauf qu’on me traine plus dans la boue..depuis que j’ai quitté ce qui devient un "bunker d’autistes"

Quant au PS moi, vois tu JAMAIS je n’ai voté socialiste ; même quand au nom de mon Parti j’appelais à le faire. !

J’ai pleuré de rage le 27 avril 1981...en voyant que le "vote utile" nous entrainait(à cause de NOTRE CONNERIE PROGRAMMATIQUE) vers un état de "grâce" malgré les 16 pour cent de Marchais..

(je laisse décoder)

Tu comprendras donc que critiquer le pS avec violence, je laisse ça aux déçus du Mitterrandisme.

Ton opinion que je respecte sur ce que j’ai ouvert comme sujet est TOTALEMENT injustifié.

Parce que si je note les zones d’ombres, c’est parce que je m’en suis tenu à la période 95-2010.

Quand tu veux , ouvre un sujet sur par exemple le "PCF et la guerre froide" je viendrais te rassurer sur ce qu’il y a à rappeler du PS.et de son ancêtre la SFIO
.
Autorise moi la violence du propos que j’assume :
.

Que le PS trompe son monde. ;c’est du pléonasmec’est LOGIQUE..

Que le PCF se vautre dans une pâle imitation de la social démo, c’est une trahison de classe.

OUI, "nous sommes nombreux à être des COMMUNISTES ayant quitté le Parti"communiste" pour RESTER ou devenir Communistes !

C’est pas du règlement de compte, de la rancoeur.

C’est du Marxisme.. Savoir analyser le CONCRET pour construire du NEUF., du COMMUNISME, pas du fonds de commerce pour un Front de gauche de l’accompagnement de destruction de nos VIES.

Cordialement

AC.


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
15 juin 2010 - 12h29 - Posté par Dan26

J’ai pour habitude de tout lire camarade Alain et je n’ai rien vu de « constructif » dans ton intervention.

Et pour répondre à Copas, je ne suis pas plaintif et ne pense pas au complot même si de la droite extrême à une gauche de connivence, le couperet tombe souvent (trop souvent) sur le PCF, ce qui de mon point de vue, fait beaucoup.
J’ajouterais que parfois, cela donne l’impression que le PCF est responsable de tous nos malheurs, y compris la crise actuelle.

Pour en revenir à nous mon cher Alain, si ailleurs tu es constructif, c’est bien mais personnellement, je ne sais pas où je peux lire ce « constructif ».

Mais ce que j’aimerais faire comprendre à ceux qui critique beaucoup, c’est que nous sommes tous responsables de cet état de chose et le parti n’étant pas une personne physique, il n’est nul besoin de lui tirer dessus à boulet rouge.

Personnellement, je le répète, nous sommes tous responsables et si nous en sommes là, c’est parce qu’à un moment, soit nous n’avons pas « gueulé » assez fort, soit ce que nous disions, les propositions qui étaient faites n’étaient pas partagé par l’ensemble des communistes.

Je ne te reproche pas de ne pas critiquer le PS, je dis simplement que personne ne tape sur le PS comme l’on tape sur le PCF alors même que le PS à autant si ce n’est plus de responsabilités dans le fait de là où nous en sommes arrivé politiquement.

Je ne suis pas un déçu du mitterrandisme mais plus simplement un « dégouté » de la politique de gauche menée par un gouvernement soit disant de gauche et n’ayant servi qu’à faire passer les plus mauvais coups que la droite n’aurait jamais réussie à faire passer.

Mais de cela, j’estime (peut être à tort) que nous en portons tous la responsabilité.

Que tu trouves mon opinion tout à fait injustifiée, c’est ton droit le plus absolu et je le respecte également mais au regard de ce que je précise précédemment, peut être cela te paraitra moins injustifié.

Mais ma question reste entière. Construire du neuf ??? je suis à 3000% POUR, mais avec qui ???

Car si c’est pour faire des associations diverses et variées ayant une opinion sur tout et sur rien, ratissant le plus largement possible pour faire à la mode, permet moi d’être des plus septiques sur cette orientation.

C’est ce qu’essaient de faire Cohn Bendit, Bové et compagnie, c’est aussi ce que tentent de faire ceux qui quittent aujourd’hui le navire PCF (Fraysse, Braouzec et compagnie).

Si quelqu’un avait la solution aux problèmes que nous rencontrons, cela se saurait.

Parce que nous avons tous quelques idées pour faire autre chose, pour faire mieux que ce qui a été fait jusqu’à aujourd’hui mais le plus difficile tu en conviendras, c’est de fédérer toutes ces idées et que chacun s’y reconnaisse. C’est me semble t-il, le plus difficile à réaliser.

Cordialement et amical salut à Christian.

DF


DE G.MARCHAIS à P.LAURENT : La Longue Marche visant à enterrer TOUTE REFERENCE au "COMMUNISME"
16 juin 2010 - 12h56 - Posté par Michel CONNANGLE

Pour ma part, je trouve qu’il y a beaucoup de bonnes choses et de bonnes intentions, dans ce que disent, suggèrent, proposent ; excusez moi, mais je ne sais pas lequel de ces trois verbes est le plus adapté à mes propos.
Peu importe, donc on va dire dans ce que vous écrivez, dans votre approbation ou votre contradiction parfois très fraternelle ou non à l’intervention d’Alain Chancogne.

Par rapport au parti communiste Français qui devrait être l’organisation des communistes de notre pays à mon avis, il semble incapable de passer à la vitesse supérieure dans cette période où tout est fait pour lui en donner la possibilité.

Et ce, en grande partie pour les motifs exprimés dans l’article de AC .
Le PCF devrait être en capacité de passer à la phase action et il manque l’essentiel : la confiance du peuple !!!

Passer d’une phase d’écoute et de prise en compte de la volonté du peuple à une phase de suggestions , de propositions et surtout d’action assez rapidement semble compromise AVEC CE PARTI tant les erreurs du passé n’ont pas suffisamment ou volontairement été analysées en temps utiles, tant la période actuelle de LUTTE DES PLACES et de collaboration avec la social démocratie et le PS, qui ne sont par ailleurs pas nouvelles, restent des freins qui lui retire une grande partie de la confiance dont nombreux exploités et précaires auraient besoin pour aller vers une société où tout le monde pourrait vivre à son rythme et pourrait voir satisfaire ses besoins vitaux et culturels.

On ne peut pas dire que de Marx à nos jours, des propositions n’ont pas été faites pour licencier le Capital, et pourtant, plus ce dernier évolue, nous étouffe, nous ramène vers un servage au goût du jour, plus les dirigeants de ce parti se replient sur leur ego, allant jusqu’à en oublier l’essentiel et les fondations, le respect d’une démocratie interne, l’écoute et le respect de tous.

Par exemple, où en est la formation des militants et sur quelles bases ?

L’important à mes yeux, serait que l’on puisse redonner à l’humain, l’envie de gérer sa propre vie, ses propres règles, sur des bases plus collectives, plus fraternelles, sans forcément se faire la bise sur la bouche tous les jours.
C’est peut être par rapport à cela que se pose l’idée du nouveau, et d’une nouvelle organisation ?
La fraternité ne devant pas éliminer le libre débat, la conviction et parfois le compromis.

Est il utile de rappeler que des exemples de gestions, des élans de solidarité, et de fraternité émanant de la base existent ou ont existé et surtout qu’ils ont fait leur preuve en matière de satisfaction des besoins des hommes ?

Cette façon de se comporter reste donc possible, réalisable et positive.

Tout le monde n’ignore pas que le Capital y est très hostile et pour cause !!! Chacun sait aussi que c’est par le biais de sa « puissance » (état financier et policier), de l’éducation qu’il dispense, du prêt à penser qu’il a les moyens de diffuser qu’il s’efforce d’anéantir toute tentative d’autogestion et de démocratie directe.

La lutte des classes avec comme arbitre la social démocratie, qui ne cesse de siffler des penaltys en faveur de ce capital en difficulté (pas financière bien entendu) ne peut pas s’identifier de cette manière.

L’abstention recensée ces dernières années est plutôt un bon baromètre à un besoin de nouveau, en tout cas à autre chose que ce qui existe ou est proposé aujourd’hui.

Mais n’avons-nous pas contribué volontairement ou involontairement dans la technique de « l’abêtissement » ou d’une certaine assistance pour mieux régner, au travers de gestion de « la gauche » avec l’aide des élus du parti communiste dans certaines municipalités ou instances.
La gestion de certains CE d’entreprises y compris lorsqu’ils sont aux mains, de l’organisation de lutte de classe et de masse, façon on « s’occupe de tout » qui ressemble plus à du clientélisme et surtout de la non assistance au travers de trop d’assistance qui n’est pas toujours nécessaire.

Bien sur que la gestion par le sommet ou par quelques uns peut paraître plus simple, mais à quel résultat peut elle conduire ?
Dans cette façon de pratiquer est on dans la ligne d’une démocratie participative ou directe ?
Rend on toujours service ? Contribue t on à une organisation pour un changement radical de société , ou à une réelle prise de conscience ?
Y compris si capital et patronat dans leur course folle au pouvoir et à la puissance par le biais des cadences infernales et des objectifs impossibles à réaliser, conduisent administrés et salariés à laisser certains les assister.
Si la place des élus leur permet de s’abstraire de ces cadences, de ces objectifs ,il semble trop souvent que cette mise à l’écart leur fasse oublier certaines réalités ou certains vécus en direct subis par ceux qu’ils sont sensés représenter et respecter.
En tout cas le ressenti ne peut pas être le même et parfois la place est bonne !!!

Mis à part la ligne, qui elle, n’est pas encore bien définie pour tout le monde, il conviendrait à tous ceux qui ont le savoir de servir de boussole à ceux qui ne l’ont pas encore, et de respecter des décisions prises en connaissance de cause par tous.
Je n’ai pas quitté le PCF pour tenter de créer un parti à la Mélenchon, les magouilles, les histoires de gros ou de petits sous me sont insupportables, les histoires de petites ou de grandes notoriétés me font gerber.
Je ne peux pas non plus être anti communiste, puisque je suis communiste, mais franchement qui va pouvoir me démontrer l’intégrité de tous les membres de "sommet" de ce parti auquel j’ai longtemps cru ?
Même si je peux, compte tenu de mon expérience, tolérer quelques exceptions plus ou moins acceptables, quelques compromis parfois compréhensibles, trop c’est trop et la crédibilité vis-à-vis de ceux que l’on est sensé accompagner est aujourd’hui atteinte.

Il va falloir arrêter de se raconter la misère, mais éclairer des troupes pour la combattre, pour virer ce K qui la génère avant que cela ne dégénère.

C’est venu sur le tapis avec les banlieux ça a continué avec les CONTI, ça repart dans l’Oise,c’est maintenant notre fin de vie dans la tranquillité qui est de plus en plus menacée. On a bien compris qu’ils ne nous entendent plus de Sarco à Ségolène en passant par Bayrou , Aubry et Mélanchon ils veulent faire leur TRUC, leur BUISNESS, même la Marie Georges qui ferme les yeux sur les exclusions de son parti à Paris et ailleurs, comme s’ils étaient trop nombreux !!!
Si l’on tient compte de l’abstention croissante depuis quelques temps déjà, ne serait - il pas nécessaire de se manifester par d’autres moyens que les batailles de places et de sommets ?

Quelles sont ces lois, quelles sont ces règles ?
Sont elles dictées par un souci de fraternité, de vie collective, de fédérer ?
Qui sur ce site peut répondre à ces questions avec autant d’assurance que je me questionne ?
Qui peut m’affirmer que tout va dans le bon sens dans ce PCF et ailleurs ?
Qui peut y faire évoluer les choses, tant que des règles pipées seront dictées par un sommet plus soucieux de carrière politique, à mon avis plutôt compromise que par un souci d’aider à redonner la vie ?
Fermez les yeux, gardez vos places pour ceux qui en ont, mais sachez que les SUPPORTERS ne vont pas continuer longtemps à venir vous applaudir, surtout si l’équipe continue de faire « match nul ».
Que certains puissent continuer de nous traiter d’anticommuniste me semble injuste, d’ailleurs c’est ce que faisaient déjà HUE, GAYSSOT et la clique et où sont ils aujourd’hui ? Dans quel parti communiste ?
Ne serait il pas plus positif de réfléchir ensemble et de faire ensemble le chemin qui pourrait conduire à l’abolition du K et à redonner les droits aux hommes, le droit de se prendre en charge, le droit à la paix le droit au respect, le droit à la vie tout simplement.
Dans ces conditions, je suis partant et vous pourrez même si c’est contradictoire avec ce que je disais ci-dessus rester « les chefs », il faudra juste respecter les règles.

Amitiés à tous

MCOCO Le rebelle Médocain retraité du PCF (actif 160 trimestres d’activité entre 1969 et 2009) ,licencié par le grand capital en 2007 toujours communiste .






La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre esprit humain exige sans délai la solidarité et l'union entre les peuples et les nations au-delà des différences qui pourraient les séparer. Augusto Roa Bastos
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite