Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
de : Clémentine Autain -via A.C.
vendredi 4 février 2011 - 19h24 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires

Avant publication :

Clémentine Autain est , pour moi, un "modèle"..de FEMME-POLITIQUE.. à l’opposé de ma conception de l’engagement militant .

Au sein de la F.A.SE.,entre un un clin d’oeil vers le P.G, sa longue expérience de collaboration avec les ex dirigeants PCF "rénovateurs" Zarka ou Martelli (que je respecte car l’intelligence devient une denrée rare..) elle livre "aux masses" (celles de la Mutualité et de quelques initiés dyonisiens , en dehors de tout lien avec la classe ouvrière et la LDC) des "analyses "de ce que j’appelle méchamment la BGDG(la Bobo Gôche de Gôche).

Son article est donc relié ici sans commentaire .

Sans jugement.."hautain".

Sans non plus.. , faut il le préciser-. une recherche de CDD de pom- pom boy de la "camarade féministe". _ :)
A.C

http://clementineautain.fr/2011/01/...

l’ENJEU

L’enjeu est donc la cristallisation politique de cette révolte, en partie exprimée, en partie latente. Je reste stupéfaite de ce paradoxe du moment : la crise du capitalisme se déploie sous nos yeux, et celles et ceux qui contestent ce système, qui réclament une alternative, ne polarisent pas la vie politique, ne font pas carton plein. Je sais, le XXe siècle est plombant. Les expériences à gauche ont douché les espoirs. Mais il faut remettre l’ouvrage sur l’établi. Et nous avons des biscuits. Encore faut-il faire de la politique… C’est-à-dire bâtir un projet, un imaginaire, une stratégie. Avec un objectif : l’unité du peuple. Car sans sa mise en mouvement, rien ne sera possible. Nous avons donc à chercher la voie d’une mobilisation politique des catégories populaires. Depuis longtemps, je pense que cela passe par un premier déclic : le rassemblement de toute l’autre gauche. Et par un profond travail d’innovation.

MELANCHON, FDG , N.P.A.

C’est à l’aune de ces partis pris que j’observe avec attention ce que propose Jean-Luc Mélenchon avec le Front de Gauche et ce que fabrique le NPA pour son Congrès, qui a lieu début février.

Nous avons à agir dès maintenant, dans la confrontation idéologique, dans les batailles sociales ou encore en vue des cantonales de mars prochain. Mais au fond, ce qui paralyse ou peut déployer notre capacité d’intervention immédiate, c’est la mise en ordre de marche pour les élections présidentielles et législatives de 2012
Parce que ce rendez-vous est politiquement structurant. On peut regretter amèrement ce piège de la présidentielle qui privilégie la personnalisation à outrance de la politique au lieu de mettre l’accent sur les projets portés par des démarches collectives. Mais nous en sommes là. Une bonne révolution citoyenne permettrait de bouleverser cette donne. Mettons-nous donc en situation de la préparer, à partir du réel d’aujourd’hui…

A gros traits, comment se présentent les choses ?

Mon impression générale : d’un côté (autour de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche), l’affichage sans détour d’un objectif de rupture avec l’ordre dominant, d’affrontement à gauche avec la ligne sociale-libérale, et pour ce faire, d’une stratégie d’unité de la gauche de transformation ; de l’autre (NPA), le repli, le procès d’intention, la panne stratégique. Ce n’est évidemment pas aussi simple mais l’essentiel peut à mon sens être résumé ainsi.

Nuançons, précisons.

Côté Front de Gauche, il reste notamment en suspens l’interpellation bien menée par la Fase sur sa nature et ses formes.

Pour une dynamique digne de ce nom, il faut dépasser le cartel d’organisations. Une coopération nouvelle est à inventer pour permettre l’inclusion d’individus et de collectifs militants, intellectuels, sociaux, politiques, culturels, qui pourraient garder leur identité tout en participant au cadre commun

Un texte de personnalités circule d’ailleurs pour demander une adhésion directe au Front de Gauche. J’y souscris. En outre, les partis pris stratégiques essentiels sont là – alliant radicalité et quête de majorités – mais, entre le PCF et le PG notamment, les interprétations peuvent être différentes, ce qui n’est pas sans poser question. Le curseur final dépendra des polarités à l’intérieur du cadre qui sera élaboré.

La transformation du Front de Gauche doit permettre d’élaborer les clarifications. Enfin, la novation n’est pas encore pleinement au rendez-vous… Reste au Front de Gauche à porter cette exigence de quête de renouveau et de modernité – forme, fond, stratégie. Face à ces défis, l’espoir est permis. Car le Front de Gauche est un espace de rassemblement, fut-il partiel, présent dans les luttes sociales et ayant pour projet de construire une gauche digne de ce nom.

Côté NPA, le texte présenté par la majorité sortante en vue du Congrès m’a fait un peu froid dans le dos. C’est fermé à double tour. Un classique : en situation difficile, externe et interne, la direction du NPA choisit la voie du repli. La distinction avec les autres courants de la gauche d’alternative apparaît très marquée comparativement à des textes antérieurs, plus ronds, plus enrobant sur les objectifs unitaires. Le texte fige des incompatibilités, qui apparaissent uniquement d’ordre stratégique. Il est essentiel de noter que les divergences de fond ne sont pas au cœur de la mésentente avec le reste de la gauche radicale.

Quand j’entends Olivier Besancenot dire partout qu’il faut y aller « step by step » en commençant par le programme, je reste perplexe.

D’autant qu’en 2007, on avait commencé par le programme, en se mettant d’accord sur une centaine de propositions pour aboutir à… trois candidatures.

Ce qui me frappe dans le texte de la majorité sortante du NPA, c’est le déficit de perspective stratégique. En tout cas, je ne la perçois pas, je ne la comprends pas.

Le Front de Gauche et ses alliés potentiels sont interpellés en ces termes : « La question de l’indépendance vis à vis du PS est une question décisive. Oui ou non les socialistes sont-ils un rempart face à la politique de la droite et des capitalistes ? Oui ou non, le programme du PS est il compatible avec la défense des intérêts des classes populaires ? Oui ou non, ceux qui votent pour et ceux qui votent contre le plan « d’aide » à la Grèce peuvent-ils cohabiter dans un même gouvernement ? Oui ou non est-il possible de rompre avec le capitalisme sans rompre avec ses institutions ? L’unité sur le terrain électoral exige des réponses claires à ces questions. »

Pour ma part, et sans doute pour une large majorité de celles et ceux qui se reconnaissent dans le Front de Gauche, à toutes ces questions je réponds clairement « non ».

Alors pourquoi bâtir des murs à partir de procès d’intention entre nous au lieu de contribuer à bâtir un cadre large pour être efficace, tout simplement utile ?

Le NPA pourrait tenter cette voie sans risque, alors que l’isolement est assurément sans issue, si ce n’est pour le contentement de soi d’être resté pur et dur. In fine, quelque pourrait être le choix de certains partenaires, personne n’obligera le NPA à soutenir ou à participer à un gouvernement dans lequel il ne se reconnaîtrait pas.

Car je renvoie une question au NPA : est-il possible, oui ou non, de peser sur le cours des choses et de transformer la vie des gens sans l’unité de tous ceux qui combattent la logique capitaliste ? A part ressasser en boucle que l’on ne peut rien faire avec le PS, ce qui ne résout absolument pas la question de l’alternative politique, quelle est la stratégie du NPA ? L’accent est mis sur le soutien et l’investissement dans les luttes. Or il me semble que, ce qui a beaucoup manqué au mouvement social sur les retraites, c’est la perspective proprement politique. Pour reprendre la main, imposer nos thèmes, nos urgences, pour faire reculer le gouvernement et conquérir des avancées sociales, il est indispensable qu’émerge une grande force politique de transformation. Si le PS mène des politiques inadmissibles, l’enjeu est de savoir comment ceux qui veulent une autre gauche, d’affrontement avec le capitalisme, peuvent être majoritaires sur le terrain des idées, du social et des élections. Le NPA compte-t-il y parvenir seul ? Qu’il soit alors permis d’exprimer de sérieux doutes sur les chances d’aboutir à quelque chose, vu l’état des forces – non négligeables mais largement insuffisantes. Ou le NPA a-t-il abdiqué sur le terrain proprement politique, en estimant qu’il y a juste à attendre, avec conviction et activisme, le soulèvement populaire qui règlera la question ? Si c’est ça, disons que les amis de Julien Coupat ont sans doute une longueur d’avance en matière de cohérence politique…

Bref ! Je ne m’y résous pas. Ne pas faire avec le NPA serait un immense gâchis. Pour une bonne et simple raison : ce qui nous rassemble est supérieur à ce qui nous divise. Parfois, j’ai l’impression que la direction du NPA n’accepterait de s’allier qu’avec des gens qui pensent comme eux. Or, si nous n’avons pas cette conception du rassemblement, exigeant et ouvert, du nécessaire compromis avec ceux qui vont dans la même direction mais qui ne sont pas tout à fait comme nous, l’unité est une impasse. Rien ne sert alors de brandir l’objectif unitaire à tout va puisque la multiplication des conditions empêche sa réalisation concrète. Je veux croire que dans les mois qui viennent, un dialogue sera renoué. Je veux croire, à terme, que tout l’arc des forces de la gauche digne de ce nom parviendra à faire cause commune. Il le faut.

Venons-en à ce qui nourrit la friction.

Le profil de Jean-Luc Mélenchon, par sa culture socialiste, son histoire au PS, ou par son style politique, n’est pas sans poser questions, notamment s’il s’agit d’incarner la gauche issue du courant révolutionnaire, de représenter les traditions communistes nées de la Révolution de 1917. J’entends l’objection. Elle n’est pas sans fondement. J’entends aussi qu’il n’incarne pas d’évidence le renouveau. Mais il ne faudrait pas en oublier l’essentiel pour l’heure : l’unité comme perspective incontournable si l’on veut peser sur le cours des choses et ne pas recommencer le concours de nains politiques de 2007 ; et le pragmatisme qui consiste à choisir la candidature susceptible de rassembler le plus largement et d’être audible et percutante dans le grand public. De ce point de vue, Jean-Luc Mélenchon a de sérieux atout. Il m’apparaît le mieux placé. Il ne ménage pas ses efforts pour essayer de rassembler tout l’arc des forces et sa voix porte, ce qui est fondamental dans une élection comme celle-ci. Si quelqu’un a une candidature alternative crédible à opposer à ce choix, je ne doute pas qu’elle sera regardée avec attention. A ce stade, il faut entrer dans le vif du sujet. Et se mettre en situation de construire la campagne la plus collective et la plus dynamique possible.

Mon obsession, c’est l’unité et la novation. C’est écrit, c’est posé.

C.A

Note :

Abonné au Groupe "Cerises_diffusion" de , j’ai reçu le dernier numéro du bulletin lede liason de ce "courant"..

Je le tiens à disposition de tous ceux qui me le réclameraient,(bien qu’on doit pouvoirle recevoir en faisant un mail à :

contact.cerises@gmail.com

Un très long papier de Clémentine Autain traite du CONGRES du NPA..

(au delà de ce qu’on peut penser de l’auteure et/ ou du Parti d’O.B. il ya là un article à lire) selon moi

AC



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
"L’unité et la novation".- FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 20h34 - Posté par Archie

Cet article fait le procès du NPA.

Il serait trop long de lui répondre.
Les faits et déclarations des uns et des autres (cantonales ou présidentielle) sont connus et l’acharnement anti-NPA n’étonne guère de la part de l’ancienne adjointe de Delanoë.

Que Clémentine Autain, proche du PCF depuis douze ans, plébiscite le Front de Gauche et lui prête toutes les vertus, y’a pas de quoi s’ébaudir.



"L’unité et la novation".- FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 20h40

In fine, quelque pourrait être le choix de certains partenaires, personne n’obligera le NPA à soutenir ou à participer à un gouvernement dans lequel il ne se reconnaîtrait pas.

Oui, donc le NPA servirait juste à aider certains à se faire élire, à aller à la soupe avec le PS, en apportant le travail de ses militants (peu nombreux mais actifs et efficaces), son petit potentiel électoral, sa caution radicale, son image "djeun" et populaire... C’est celaaaaa... Sans vergogne, là, Clémentine !

Quant à sa lecture des thèses majoritaires du NPA : que chacun les lise et se fasse son idée ! ça m’évitera de dire qu’Autain est d’un total parti pris.

Chico



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 21h45

Depuis l’apparition du NPA le PC se redecouvre des idées de gauche. Sans le NPA le Front de Gauche irait surement a la soupe du PS. Si le NPA existe seulement pour tirer le Front de Gauche a gauche c’est deja un succés !



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 22h21 - Posté par richard PALAO

ET COMME DISAIT PIERRE DAC " et lycée de versailles " (et vice et versa) ...peut importe que le NPA entraine le PCF à gauche ou que le PCF sorte le NPA de son isolement , ces querelles de boutique sont dérisoires , ce qui compte c’est le résultat : une alliance NPA /PCF aux cantonales peut permettre que la voix des travailleurs se fassent mieux entendre au sénat et que la droite devienne minoritaire dans cette assemblée qui sera donc un peu moins celle des "sages" .
De plus cette alliance va contrarier la ligne du PCF qui veut se contenter d’un tête à tête avec le PG et ouvre donc des perspectives d’alliance anticapitaliste pour la présidentielle et les législatives .


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 22h33 - Posté par AC

La voix des travailleurs se fassent mieux entendre au sénat et que la droite devienne minoritaire dans cette assemblée qui sera donc un peu moins celle des "sages"

Pardon Richard mais là..ou tu me singes en déconnant ou si c’est sérieux, voilà qui me fait partir me coucher assez conforté dans mon opinion désabusée que je balance sous le commentaire suivant..

Bonne nuit

J’espère faire un rêve bandant, grâce à toi.

Larcher perd son poste de Grand Chef du sénat , la Gôôôche enfin majoritaire dans cette Assemblée du peuple, vote en première lecture et sans avoir besoin d’Afflelou la disparition du Capitalisme à compter du lendemain soir 19h30GMT..
Un grand bal se déroule à la Bastille..
Déguisée en chaperon rouge lifté, Mamy Bettancourt vient s’encanailler..Je la drague, je la saute contre un mapadaire..en l’obligeant à orgasmer en hurlant l’Internationale..et hop le lendemain..tandis que Sarko est raccourci ( 1m54 du coup. ;) avec Mamy pognon on s’exile aux ils Caîmans ou elle m’ouvre des comptes joints..

MERCI RICHARD.........Hasta Siempre...


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 23h00 - Posté par richard PALAO

ALAIN , j avoue avoir sursauté en lisant que tu allais faire un rêve bandant en pensant à moi , puis ensuite j’ ai vu que cétait avec mémé NETANCOURT que tu rêvais de t’envoyer en l’air , on dit que c ’est dans les vieux pots ....mais quand même tu préfèrerais pas CARLA ?


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 22h24 - Posté par AC

BOF

Si le NPA existe seulement pour tirer le Front de Gauche a gauche c’est deja un succés !

Putain , oui !!!
Parce que le FDG "plus à gôche "..ça va obliger Hamon d’être plus à Gôche que Emmanuelli, et Martine plus révolutiuonnaire que Ségolène
Du coup, un matin DSK , pistolet au poing va braquer le FMI avant que Hollande ne s’immole sur la place de la Nation.., histoire de démontrer qu’il est encore plus à Gôche que Valls ou Schivardi..

Si on doit jouer à ça jusqu’en 2012, je rassure ceux que je gonfle : je vais pas m’éterniser.
.
Ce concours de nombrils me fatigue....

Encore un effort et vous pourrez , de Autain à certains ex trotskystes en cortège passant par Vénissieux via la mairie de Lille , entamer une grande Marche avec banderole à l’intention des prolos

"Comptez pas sur nous, on se compte"..

Ensuite, comme chez les CRS

Grêve de la FIN. !!

Ce sera d’ailleurs pas long..

AC

Je précise que tout adhérent du PC ou du NPA, ..voire bientôt l’adhérent individuel au FDG (moi je pensais que ce"nouveau" pouvait amener à un commentaire de confirmation de l’exécution du comateux PC par Autain -Wurtz -Viannnet et Séguy..-) qui trouverait mon commentaire chiant , a toutes les raisons de penser et d’écrire que je suis un gros con.

Je le sais et je m’en fous , autant que les masses se contre-branlent des épithètes qu’échangent le So Frontiste et celui du NPA..


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
4 février 2011 - 23h42 - Posté par cop

au moment où de touchantes scènes d’amour se redécouvrent entre Aubry et Melenchon, on a un peu les yeux qui sortent de la tête.

Sans compter cette obsession à ne surtout pas parler de programme... Ah caca le programme ! vilain ! sectaire !

pas d’engagements : ça donne froid dans le dos hein ? c’est cela cerise ?

on peut faire des ronds de jambes argrumentaires dans tous les sens mais je poserai une première question :

tu n’as pas honte ?

bien entendu tout le monde sait ce qu’on peut penser des programmes tout faits et à plat, c’est juste.

Mais de là à un éloge douteux, favorable en fait à dissimuler les abandons , on reste pantois sur ce qu’on essaye de cacher en vain.

Sans compter les obsessions électoralistes qui n’’ont toujours pas compris comment des dizaines de partis, partis pour transformer les institutions telles qu’elles sont, se sont retrouvé transformés par les dites institutions telles qu’elles sont et ont fini par faire un boulot de la bourgeoisie

La cerise n’est pas très futée et tourne dans l’enclos pour attirer le troupeau vers l’entonnoir celui qui se termine par l’abattage et l’équarrissage.

pour la cerise et le sénateur le champ politique entier se réduit essentiellement à cet enclos, les autres champs sont priés de se plier à celui-ci.

dés lors le seul champ de l’unité devient les différents scénarios d’entonnoirs et d’abattages

pour une grande partie du NPA, comme de LO , comme pour les cocos libres, le champ électoral n’est qu’un des champs, construit pour et par la bourgeoisie, qui nécessite de puissants contrepoids avant d’y envoyer des éclaireurs et des unités du camp populaire

Pour la gauche casse-croute le champ politicien est le seul horizon devant lequel tous les autres champs doivent se plier.

la différence comme le rappelait Melenchon avec Besancenot c’est la révolution, pas une question de sectarisme.

La relation au PS et les zigzags politiciens de Melenchon nous éclairent, mais ne sont que des révélateurs, les paroles douteuses sur la difference entre être au gouvernement et militant, donc les petites saletés du double langage, tout ça c’est peu de choses à côté du problème de la relation aux institutions telles qu’elles sont, la machine à transformer le réformiste qui va tout casser en honnête politicien bourgeois, puis en malhonnête politicien bourgeois.

A chaque fois les espérances populaires se sont échouées sur cet écueil.

Cet écueil est redoutable et impose une autre façon de faire de la politique, inverse du choix de la clémentine.

Cerise nous apprend la pire façon de faire de la politique, celle basée sur l’amnésie, celle qui a oublié comment on peut entretenir des relations avec les institutions sans se faire manipuler par elles.

le cri sectaire de la dame est également impressionnant et montre son choix de refuser toute possibilité d’unité qui soit utile à la population, celle basée sur des actes, celle basée sur la construction d’un rapport de force sur le terrain.

La conception de l’unité de la dame est très petite et ne plus consiste à demander la mise à disposition d’un petit parti au destin électoral de mélenchon qui, malgré des efforts surhumains des médias à le monter en mayonnaise n’arrive pas à dépasser un OB plus trop en cours.

cette remarque ne ressort pas de savoir si le NPA a raison ou pas dans l’affaire, mais montre que le discours radical porté par besancenot porte mieux que Mélenchon.

Cette remarque permet de comprendre que le discours radical est aussi unitaire et quand le NPA rentre dans des tractations incompréhensibles et de concessions imbeciles comme le demande la cerise, ce qu’il n’a a jamais cessé de faire depuis sa création, il perd des forces (les camarades du PC comprendront si ils réfléchissent 5 minutes au problème).

dans les calculs politiciens de Cerise, ça semble l’objectif.

il s’agit de crier très fort et d’accuser de sectarisme quand on est sectaire face aux révolutionnaires.

cqfd



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 09h13 - Posté par

comme pour les cocos libres,

Comme Guy Mollet, Copas fait dans la nuance, les "cocos libres" c’est encore fréquentable, mais les autres...ils ne sont pas à gauche, ils sont à l’Est.....Tout de suite, on se sent plus jeunes, pas vrai ?


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 10h42 - Posté par Cop

les petites frappes et racailles dans ton genre qui essayent de comparer ceux qui ne sont pas d’accord avec toi à Guy Mollet ne répondent jamais à aucune question ils sont la honte de la gauche et des communistes depuis des dizaines d’années.

Tu n’as rien à dire et aucun argument


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 11h41 - Posté par Alain Chancogne

l

Comme Guy Mollet, Copas fait dans la nuance, les "cocos libres" c’est encore fréquentable, mais les autres...ils ne sont pas à gauche, ils sont à l’Est.....Tout de suite, on se sent plus jeunes, pas vrai.

J’ai pas , bien entendu la même réaction..

J’irais même à dire que Copas n’a pas pas tout à fait tort..

Si je suis bien informé ..depuis les années 90.., on s’est définitivement débarrassé de toute référence au Communisme....à L’est.. ?NON ?

L’eau sale du stalinisme et du Communisme d’ETAT , l la baignoire la salle de bains et la "maison" tout c’est recyclé en Capitalisme de forcenés, avec PDG souvent ex Apparatckis stals

Donc quand Mollet parlait de"nous" ou de mes prédécesseurs militants PCF.. il utilisait pour d’autres raisons qu’aujourd’hui une formule qui n’a pas vieilli.

Connerie à part, le texte d’Autain , les exemples selon moi de tambouille électorale cantonale, cantonnée à des règlements de" comptes" (de remboursement de campagne et de petits groupuscules militants qui sont dans les prolongations du "crétinisme parlementaire" des Régionales à alliance variable)tout comme cet appel de"Front élargi" signé par les dépeceurs pressés de PC autopsié avant le dernier souffle, relève du camouflage tristounet de toute volonté de s’attaquer au Capitalisme ..


Car cela signifierait deux choses

UN :

 : Admettre que si on reste dans le rapport actuel de "forces"(faiblesse du mouvement social) ,et donc impossibilité objective de travailler de la construction de Parti révolutionnaire(1),il y a lieu de décrêter dès 2011 le refus clair et net, non seulement de"participer" à un gouvernement à direction PS mais à ne rien faire qui accompagne sa montée sur la première marche du Podium, qui est programmée par la bourgeoisie !

DEUX et donc en conséquence, cela conduirait à se déclarer disponibles pour la "transition" (je vois pas pourquoi on devrait réserver ce terme aux régimes faillis)

La transition serait (j’entendsdes ricanements accompagnés de haussements d’épaules)..que dans chacune des Orgas se réclamant peu ou prou du camp des travailleurs, on ait des militants courageux qui déposent d’ores et déjà des appels collectifs et transversaux pour une ’Auto-dissolution des formes organisées existantes et se déclarent prêts à s’investir dans un projet de formation communiste dont la "forme" (Parti ou mouvement, voire Front rouge) serait à mettre en débat.

Le reste ne peut être que de la danse du ventre d’Autain pour charmer tout ce qui peut , au FRONT,...accueillir cette Clara Zetkin de la Mutu, et ses quatre gentils comédiens de"communistes unitaires"...dont l’influence a du mal à franchir la frontière d’un 9-3 sans aucun lien réel entre la désespérance ouvrière et la PCF..en luttes internes..

Le billet d’Autain , c’est Blanche neige et quelques nains en recherche d’asile frontiste..

C’est autant de "construction d’Alternative, les intéressés cités n’y verront que critique de leur engagement sans attaque personnelle que le camarade Sarton en Sierra d’Aubagne avec casquette de Guerillero et .. bulletins FDG puis socialistes dans la "cartouchière"2011-2012, , c’est Claude , relais toulousain et gentillet d’’accords cantonaux pour un scrutin ou deux trois appareils locaux en panne faute de révision , tentent de se soutenir par les aisselles pour pas boire la tasse, le tout sous les cris et sifflets de spectateurs des courants intégristes des divers partis "Touche pas à MON Orga vu qu’elle est la meilleure, qu’elle est là pour t’accueillir et te sauver d’une solitude qui te rend dingue, pauvre EX non guéri de tes défauts pécéiens"....

c’est le SHOW , qui hélas révèle le FROID cadavérique de l’espoir Révolutionnaire qui ne peut plus surgir de ces corps qui ne"vivent" que par peur des petis derniers de la famille...d’euthanasier ce qu’on a pu aimer..

Il y a eu le Bal des Cocus de la Bastille

Il y a le bal Pyromanes-pompiers( fdg en alliance avec les Socs)

Là c’est Autain dans la version "La Tatie fligueuse"" , beaucoup moins marrante qu’Audiard.
avec Blier et ses pôtes !

C’est un niveau du débat politicien de Gôche de Gôche, à la limite du supportable

Très cordialement, bon week end.

AC

(1) Lundi , je ferai une autocritique argumentée, sans humour chancognard, sans aigreur d’"incompris".. pour revenir, après réflexion sur l’échec d’une initiative "hors du temps" contenue dans un article forcèment tombant à plat et ne servant donc à rien que j’ai cru bon de balancer ici et là.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

Qu’on n’aille pas penser que c’est par mépris des autres , "peur" de la castagne saine, qu’en dehors de sujets d’actu internationale , d’Histoire, d’économie ou sur tel aspect "théorique" , j’en resterai à abonder le coin "Détente" de la droite de B.C.

Note :

 :

il faut savoir que l’appel à l’adhésion individuelle au FRONT, gadget du Die Linke et vieille idée de quelques avant gardistes.. :)) .. en terme de total d’effacement du PCF n’intervient pas sans une sevère discussion ou un Viannet(nous nous connaissons bien. ;) un Séguy, et un Wurtz ont arraché un accord de Laurent- MGB..pour un acte qui passe inaperçu mais qui est d’accélération nécessaire pour disparition du PCF.

Contradictoirement, ça ne me fait pas pleurer..

Ce qui me dérange, parce que c’est la preuve du niveau de réflexion collective de classe au bientôt EXPCF., .c’est que quand tu attires l’attention de tel copain encore présent dans la "vie" du Parti , sur cette caution de"personnalités".. il te regarde avec des yeux ronds.
.
A chialer !

Pour qui a connu autre chose que le chocs des cranes sans neuronesau sein d’un Parti ou nous avons certes multiplié les erreurs stratégiques..mais sans faire rigoler la Landernau..

PC....

.
Parti de Clowns ?

OUI !

j’en suis là.

C’est du niveau des "Grosses Têtes "de Bouvard.. !

C’est dangereux parce que quand la connerie progresse, on peut, sans self controle , se croire soudain moins con qu’il y a dix ans. !

 :).
Je ne tiens pas à finir avec un tragique complexe de"supériorité" parce que, sans aucun complexe, on est arrivé au sous sol de la pensée.., chez des Camarios qui m’ont convaincu que l’Intelligence Collective st en danger..

Ceux qui touchent le fond creuseront..sans moi.

Quand Laurent fera jaillir du pétrole, un sms siouplait..

 :)))



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 12h45 - Posté par Cop

il faut savoir que l’appel à l’adhésion individuelle au FRONT, gadget du Die Linke et vieille idée de quelques avant gardistes.. :)) .. en terme de total d’effacement du PCF n’intervient pas sans une sevère discussion ou un Viannet(nous nous connaissons bien. ;) un Séguy, et un Wurtz ont arraché un accord de Laurent- MGB..pour un acte qui passe inaperçu mais qui est d’accélération nécessaire pour disparition du PCF.

contradictoire avec cela :

La transition serait (j’entendsdes ricanements accompagnés de haussements d’épaules)..que dans chacune des Orgas se réclamant peu ou prou du camp des travailleurs, on ait des militants courageux qui déposent d’ores et déjà des appels collectifs et transversaux pour une ’Auto-dissolution des formes organisées existantes et se déclarent prêts à s’investir dans un projet de formation communiste dont la "forme" (Parti ou mouvement, voire Front rouge) serait à mettre en débat.

et pourtant...

c’est que mon ami AC je crois que ce débat se construit en récupérant une partie des formes organisées politiques révolutionnaires qui seraient aspirées dans un tel processus .

Quand on regarde le processus du NPA on a déjà un avant-gout raccourci des questions de cohabitation entre refondation d’un partie, frictions entre individus et courants politiques internes petits et grands.

C’est ce qu’on peut voir des problèmes liés aux partis quand ceux-ci font le meilleur démocratique de ce qui existe (distinct de ce qui peut être fait).

Il y a beaucoup à apprendre de tout cela.

Dans ce débat, factuellement, il est très drôle de voir attaquer par Clémentine le seul parti démocratique qui est en même temps le seul à ne pas avoir des cliques nomenclaturistes (couche sociale qui vit matériellement de sa position distincte de la base et qui se positionne d’abord sur ce qu’elle croit être ses interets).

Ils ont de putains d’autres défauts mais ayant connu le reste (PCF ) on es déjà là dans un autre monde)

Clémentine, qui t’a fait roi, qui t’a fait reine ?

Pour autant la majorité du NPA, en tant que parti, reste engoncé dans une logique qui n’arrive pas à réellement se libérer du champ de la gauche racornie et moisie

Cette majorité de ce parti n’a cessé de se dégonfler sans aller à la rencontre des révoltes de la classe populaire pour reconstruire un mouvement révolutionnaire, préférant à chaque fois faire des propositions au PC et au PG en vain , en rentrant naïvement dans leurs pièges et chausses-trappes

Les nombreuses interventions du NPA par le biais notamment de besancenot auprès des luttes de travailleurs (ce qui a contribué à de meilleurs rapports de forces pour ces dernières) n’ont cessé de recevoir quolibets et critiques biaises des rangs mêmes du NPA

La majorité du NPA regarde les partis du Front de Gauche avec les lunettes du passé en ne voyant pas que ceux-ci sont infiniment plus faibles que par le passé.

La contre-partie de cela c’est la sous-estimation des opportunités de la reconstruction des organisations de masse des travailleurs, la sous-estimation des processus qui travaillent la grande majorité des travailleurs qui ne sont pas dissolvables, malgré leurs illusions dans la vieille gauche racornie.

Il faut donc prendre les choses sous un autre regard et ce que propose AC est un des axes utiles.

Le travail a commencé depuis un moment et on laissera aux grenouilles de bénitier le soin de continuer leurs petites tambouilles.

Pour nous tous, qui recherchons le printemps et le pouvoir réel des travailleurs, une société de libertés et non la lutte des places, il s’agit de nous re-délimiter et construire un parti des partis, un mouvement révolutionnaire de nature distincte des partis de l’enkistage institutionnel bourgeois.

Nous ne serons pas ainsi en concurence avec les partis de "gauche", mais avec le parti de la bourgeoisie.

Je souscris à mon camarade sur la nécessité d’un big bang qui réunisse les révolutionnaires


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 14h09 - Posté par richard PALAO

ALAIN tout à fait d’accord avec ta proposition de "transition" pour aller vers la création d’un nouveau parti communiste, nous avons parfois polémiqué amicalement sur la disparition du PCF , je ne suis pas pour le processus de la mort lente , je crois qu’il appartient aux milliers de communiStes sincères encartés au PCF , au NPA, ou ailleurs , de mettre en adéquation leurs idées et leurs actes et en tirer les conclusions qui s’imposent : aucun parti existant n a apporté la preuve qu’il était communiste , au contraire tous s éloignent de l’idéologie communiste , en conséquence ces militants doivent conjuguer leurs actions pour provoquer la dissolution si possible simultanée de leur parti et organiser un congrès fondateur du nouveau parti communiste .

Bien sûr les EX comme nous et les non-encartés ne devront pas rester spectateurs et attendre des autres qu’ils fassent le boulot , nous devons leur apporter notre aide là ou nous sommes dans nos organisations syndicales , dans nos associations et en participant aux forums de discussions qui permettront d’élaborer le programme de ce parti et de le structurer .


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 08h44

Un texte de personnalités circule d’ailleurs pour demander une adhésion directe au Front de Gauche. J’y souscris.

Et vive le PCF bis, parceque je vois mal comment on pourrais empêcher les cocos "non libres" d’adhérer directement eux aussi....



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 10h09 - Posté par Molinier

Elle est extraordinaire cette Clémentine Autain. Le NPA refuse de diriger tout exécutif dans le cadre de la politique anti-sociale du PS et ne veut logiquement pas s’allier avec ceux dont c’est le projet, donc le FdG.
Elle balaye tout cela par "c’est un procès d’intention".
Quelle esbrouffe...
Nul besoin de "procès d’intention". Il suffit de regarder la réalité, les faits, qui eux sont têtus. Dans tout les exécutifs, locaux, départementaux ou régionaux le Front de Gauche cogère avec les libéraux en cautionnant un certain nombre de saloperies du PS.
Alors les complaintes du genre il faut "l’unitééé" promis-juré c’est pas pour la soupe c’est pour "l’alternative" faut avouer qu’au NPA ça commence à nous gonfler et ce qu’elle appelle un "texte cadenassé de la majo" c’est tout simplement la transcription que l’on commence à en avoir marre des discussions sans fin qui aboutissent toujours aux mêmes résultats.



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
7 février 2011 - 23h23 - Posté par Gwern

Un bel exemple de ce que vous dîtes sur le PS :
" Quelques dizaines d’élus et de militants de gauche se sont rassemblés hier matin devant la mairie de Clichy. Venus du Front de gauche, d’Europe Ecologie-les Verts, du NPA, du PC, de Lutte ouvrière, voire du PS pour certains dissidents, ils ont donné de la voix contre l’arrivée du MoDem dans la majorité municipale. Selon eux, le maire PS Gilles Catoire s’est rendu coupable de « trahison envers ses électeurs "

Quand à l’unité : autre exemple "délirant" canton Beauvais Sud : 1 candidat GU et un autre FASE !
Qu’en pense Clémentine ?


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 11h19 - Posté par Cop

sur le fond, les gens peuvent se reporter aux débats réels du congrès du NPA et non aux conneries diffusées par Clémentaine Autain qui ne semblent pas comprendre que le champ politique ne se résume pas à défendre un candidat incontrôlable



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 21h51 - Posté par Ferenc

Clémentine Autain est une carriériste et elle fait tout pour trouver un poste de conseiller général.

C’est aussi une habituée des retournements de veste : n’avait-elle pas été présente lors des premières rencontres nationales en juin 2008 de ce qui n’était pas encore le NPA, laissant entendre un instant qu’elle y adhérerait ?


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 11h40

ah ah ah !!!! franche rigolade ,a lire vos commentaires ,c’est bien ce que

je disais hier dans mon commentaire ,je me suis pas trompé d’un pouce ,

hier a 21h35 posté par 83***141***

le commentaire a disparu ( commentaire que j’avais imprimé )

BRAVO



"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 12h39 - Posté par bellachiottes

hey ducon, t’as pas eu le temps d’imprimer la réponse ?

trop mou du bulbe ?

tiens, je la remets :

commentaire refusé car :

alterinfo et ses liens vers des sites fafs

mahamudras qui sur son blog écrit que bellaciao est financé par la CIA (article toujours en ligne)

donc ton com : poubelle !


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 12h53 - Posté par Cop

il faut noter également qu’il critiquait l’envoi d’un dirigeant (OB) du NPA en Tunisie il y a quelques semaines pour poursuivre les rapprochements en Méditerranée entre des partis communistes, révolutionnaires, autogestionnaires qui se font jour depuis un moment sous le souffle de la révolution tunisienne.

c’est vrai ça c’était forcement putain de Bobo d’envoyer un dirigeant révolutionnaire français en plein milieu du séisme tunisien pour montrer une chose simple, par les actes et la chair : la classe populaire française, ses organisations, ne se résument pas à Alliot-Marie.

Donc, haine du dit mahamudras, la boucle est bouclée.


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 13h03 - Posté par lucide

Toujours pareil , les textes de Clémentines , blablabla... 0 proposition concrète sur les dossiers qui fâchent , surtout à gauche , histoire de ne pas mettre des personnes influentes à dos , on ne sait jamais !

Par contre à donf sur :

"Une coopération nouvelle est à inventer pour permettre l’inclusion d’individus et de collectifs militants, intellectuels, sociaux, politiques, culturels, qui pourraient garder leur identité tout en participant au cadre commun. Un texte de personnalités circule d’ailleurs pour demander une adhésion directe au Front de Gauche ."

ça on comprend bien , ce sont les futurs places à distribuer .
Et ne m’oubliez pas surtout , mon texte est juste écrit pour cela !


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
5 février 2011 - 14h50 - Posté par

le commentaire a disparu ( commentaire que j’avais imprimé )

alors tu peux l’utilise come "preuve" que on censure et que on est au solde de la CIA, mais tu peux même ajoute que tu a fait la pub pour un site que a soutenue Dieudonné et que fricote avec le FN alors la oui que tu peux comprendre pourquoi tu est vire de bellaciao et tu peux même copie cet commentaire si tu veux :

chez nous pas des faf....


"L’unité et la novation" - FDG et NPA. Traduction en "A.C" :"Tous derrière Jean LUC !"
6 février 2011 - 09h54

35 messages d’espoir , de fraternité.....et vive l’unité.....






Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous sommes les autres. Henri Laborit
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite