Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
de : libé
mardi 22 mars 2011 - 23h23 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Coprésident du Parti de gauche (PG) et député européen, Jean-Luc Mélenchon s’est prononcé en faveur de l’opération militaire en Libye sous mandat de l’ONU.

Pourquoi soutenez-vous les frappes aériennes en Libye ?

La première question à se poser est la suivante : y a-t-il un processus révolutionnaire au Maghreb et au Moyen-Orient ? Oui. Qui fait la révolution ? Le peuple. Il est donc décisif que la vague révolutionnaire ne soit pas brisée en Libye. Il suffirait que Kadhafi l’emporte pour que le message soit : « Celui qui tire le plus longtemps et le plus dur sur son peuple pendant une révolution a gagné. » Ce serait alors le signal désastreux d’une victoire de la contre-révolution ! Ma position est constante : je suis partisan d’un ordre international garanti par l’ONU. Je suis donc très frappé de voir que les commentaires utilisent un vocabulaire qui n’est pas celui de la situation. On parle de « coalition ». Mais ce n’est pas une coalition. On parle d’un « état de guerre avec la Libye ». Il n’y a pas de guerre avec la Libye. Ce vocabulaire montre à quel point l’habitude de se référer à l’ONU a été perdue.

On vous a connu pourtant beaucoup plus critique sur les interventions militaires… Pourquoi, par exemple, avoir voté pour la résolution du Parlement européen ?

Cette résolution, présentée par les sociaux-démocrates, les Verts, une partie de la droite et signée par le président de mon groupe [Gauche unie européenne, ndlr], Lothar Bisky, membre de Die Linke, demandait à la Commission de se tenir prête en cas de décision de l’ONU. Je l’ai votée pour cette raison. J’approuve l’idée qu’on brise le tyran pour l’empêcher de briser la révolution. L’ONU a ensuite pris cette position alors que la Russie et la Chine d’une part, et le Brésil et l’Inde d’autre part, d’habitude extrêmement sourcilleux sur les questions de souveraineté nationale, se sont abstenus. S’ils n’ont pas voté contre, cela prouve que les raisons d’agir sont fortes.

Dans votre camp, tout le monde n’est pas pour cette intervention. Les communistes dénoncent notamment un « risque d’escalade »…

Il y a bien sûr un risque d’escalade, mais je craindrais davantage le risque de massacre !

J’approuve donc le mandat de l’ONU. Mais rien de plus. Je suis contre l’intervention terrestre. Nous ne sommes pas en guerre avec la Libye. J’adjure de comprendre : il ne faut pas que le dernier mot reste à la force contre une révolution ! J’ai voté la résolution du Parlement européen en accord avec la direction du PCF et de la Gauche unitaire, en accord avec mon collègue eurodéputé communiste Patrick Le Hyaric. Mais quelles sont les alternatives ? Ce n’est pas avec des communiqués que l’on pourra abattre un Mirage ou détruire un char ! Si le Front de gauche gouvernait le pays, aurait-il regardé la révolution libyenne se débattre comme nos prédécesseurs ont regardé les révolutionnaires espagnols mourir ? Non. Serions-nous intervenus directement ? Non. Nous serions allés demander à l’ONU un mandat. Exactement ce qui vient de se faire. Je peux appuyer une démarche quand l’intérêt de mon pays coïncide avec celui de la révolution.

Votre démarche tranche quelque peu avec vos oppositions à la guerre du Golfe, en 1991, aux interventions au Kosovo et en Afghanistan…

Il y a une différence fondamentale ! Toutes ces guerres se sont faites sur décision unilatérale de l’Otan. Dans le cas présent, au contraire, l’intervention se fait sous mandat de l’ONU. C’est décisif : il n’y a pas d’ordre international possible qui ne procède de l’ONU. Mais vous savez, il faut généralement quelques années pour que mes formules à l’emporte-pièce tombent dans le domaine public… Prenez l’exemple de l’intervention de l’Otan au Kosovo. Quelle trouvaille ! Reconnaître cet Etat croupion dirigé par des voyous qui faisaient du trafic d’organes… Que n’a-t-on pas entendu à l’époque sur ces pauvres victimes de la sauvagerie serbe ! Pour l’Afghanistan, je ne trouve personne me dire aujourd’hui qu’y être allé est une bonne chose. Quant à la guerre en Irak, quelle merveille ! Depuis vingt ans, mes positions ont toujours été fermes et constantes : je me suis toujours opposé à ce qui n’était pas l’ONU. Si la Russie et la Chine avaient mis leur veto à la résolution et que l’Otan avait décidé d’intervenir, j’aurais été contre l’intervention.

Dans le cas de la Libye, vous êtes donc d’accord avec le droit d’ingérence…

Non. Le droit d’ingérence n’existe pas et j’espère qu’il n’existera jamais. Ce qui compte, pour moi, c’est la référence du devoir pour un gouvernement de protéger sa population. Kadhafi tire sur sa population. Au nom du devoir de protéger, l’ONU demande d’intervenir.

Comment jugez-vous l’attitude de Nicolas Sarkozy dans le dossier libyen ?

La politique menée est conforme à l’intérêt de la France : être lié avec le monde maghrébin. Il n’y a pas de futur possible pour la France si elle est opposée au sentiment majoritaire des populations au Maghreb, c’est-à-dire pour la liberté et contre les tyrans. La France a joué deux très mauvaises cartes avec la Tunisie et l’Egypte. Nicolas Sarkozy s’est rendu compte qu’il était allé trop loin.

Et celle d’Hugo Chávez ?

Ses analyses partent toujours d’un point de vue strictement latino-américain. Pour lui, l’ennemi principal, ce sont les Etats-Unis d’Amérique. On comprend pourquoi. Chávez se prononce pour une médiation et contre une intervention militaire. Sa position n’est pas d’appuyer Kadhafi. Si c’était sa position, je la condamnerais. Le président Chávez doit comprendre que l’intérêt des progressistes du monde est qu’aucun tyran ne vienne à bout de son peuple.

Recueilli par Lilian Alemagna

http://www.liberation.fr/politiques...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
« Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution »
23 mars 2011 - 00h26

je rêve ou il a oublié la palestine ?



« Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution »
23 mars 2011 - 00h33 - Posté par Brutus

Votre démarche tranche quelque peu avec vos oppositions à la guerre du Golfe, en 1991, aux interventions au Kosovo et en Afghanistan…

Il y a une différence fondamentale ! Toutes ces guerres se sont faites sur décision unilatérale de l’Otan.

Faux : les guerres du Golfe 1991 et d’Afghanistan ont été menées sous mandat de l’ONU. Quant à la 2° guerre du Golfe, Bush, Blair et leurs complices ont interprété une résolution du Conseil de Sécurité comme leur donnant le feu vert pour l’invasion de l’Irak.

Mélenchon donne lui même une interprétation très extensive de la résolution 1743 concernant la Lybie en affirmant qu’il s’agit de faire tomber le régime alors qu’en principe, il s’agit de protéger les populations civiles. C’est l’interprétation qu’en donne le gouvernement Français, alors que la position officielle des USA ne va pas jusque là.
Au total on ne peut que douter de la crédibilité de Mélenchon sur ce sujet.



« Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution »
23 mars 2011 - 08h02 - Posté par Vrai Coco

"Mais quelles sont les alternatives ? Ce n’est pas avec des communiqués que l’on pourra abattre un Mirage ou détruire un char ! Si le Front de gauche gouvernait le pays, aurait-il regardé la révolution libyenne se débattre comme nos prédécesseurs ont regardé les révolutionnaires espagnols mourir ? Non. Serions-nous intervenus directement ? Non. Nous serions allés demander à l’ONU un mandat."

Pour Mélenchon le Front de Gauche au gouvernement ne rient d’autre que une copie parfaite du Parti Socialiste...


Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 00h39 - Posté par Le moustique socratique

Pour lui, l’ennemi principal, ce sont les Etats-Unis d’Amérique. On comprend pourquoi.

A bon... pourquoi pour "nous" les Etats-Unis d’Amérique sont des amis ???



Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 01h33 - Posté par geronimo

Jean-Luc M...Le marquis du double langage ! Démasqué !


Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 03h09

Il a perdu toute cohérence sur ce coup là. Son rôle c’était de soutenir une issue pacifique et ne pas se ranger dans le camp impérialiste. Il aurait dû soutenir la proposition de médiation de Chavez. Maintenant il a du sang sur les mains et a perdu sa crédibilité. Démasqué oui.



Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 07h56 - Posté par Zzzzz

"J’ai voté la résolution du Parlement européen en accord avec la direction du PCF et de la Gauche unitaire, en accord avec mon collègue eurodéputé communiste Patrick Le Hyaric."



Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 09h28

Beaucoup d’erreurs et d’approximations dans ce que dit JLM . La plus grave ?, sur le mandat de l’ONU car elle détruit toute son argumentation .



Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 09h30

Depuis toujours les guerres sont préparée médiatiquement, la plupart du temps par des mensonges plus ou moins grossiers. Avant les "armes de destruction massive" irakienne de 2003, on a vu, en 39, des soldats nazis, habillés avec des uniformes polonais, détruisant des pylônes radios en Allemagne, en 91 des "soldats irakiens auraient débranché" des couveuses à Koweit etc...etc. Comme le dit Collon une guerre sans "média mensonge" c’est du pipeau !

Dans le cas de la Libye, chacun pouvait constater que la contestation anti-Kaldafi, aussi réelle soit-elle, n’atteignait en rien les niveau constatés ailleurs, c’est quoi la place de la Perle en Libye ? ou le boulevard Bourguiba ? ou la place Tahir ? Les anti Kaldafi ont certe fait assez de bruit pour attirer les médias de l’OTAN, mais jamais ceux-ci ne sont parvenus à montrer, et démontrer, un mouvement aussi puissant qu’ailleurs. Et pourtant, et pourtant, les politiciens otaniens ont, avec des bribes de manifs anti Kaldafi, juducieusement montées, emporté l’adhésion de braves gens qui vont tomber de haut quand il va falloir le bilan de cette manip.

Tout juste peut-on les plaindre, qu’ils s’appellent Mélenchon, Vergiat ou Chevènement.......



Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 10h58 - Posté par

Non les braves gents ne tombent pas dans le panneau, les ignorants oui les autres sont des malhonnêtes car ils le font bien souvent pour des motifs cachés et des intérêts soigneusement dissimulés .
Alain 04


Jean-Luc Mélenchon : "Il faut briser le tyran pour l’empêcher de briser la révolution"
23 mars 2011 - 11h52

Quand on pense que Mélenchon en avait plein la bouche de JAURES, lui, JAURES, qui a été assassiné parce qu’il s’opposait en socialiste et internationaliste à une guerre impérialiste !

MELENCHON, BOUFFON ! TARTUFFE ! BONIMENTEUR !

Retourne au PS d’où tu n’es jamais vraiment parti. Les brebis communistes et révolutionnaires ne te suivront pas .






Marche du 21 sept à Paris : 1 km et lacrymos |
samedi 21 - 20h12
de : Christian DELARUE
Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite