Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Libye : Eclairages sur la position algérienne
de : Ghania Oukazi
mardi 29 mars 2011 - 19h26 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Les appels à la négociation lancés par l’Union africaine, avec l’insistance de l’Algérie au pouvoir libyen et aux insurgés, risquent d’être étouffés par le bruit assourdissant des frappes militaires des bombardiers alliés.

L’adoption de la résolution 1973 légalisant des frappes militaires sur la Libye est le fait du prince. Les Alliés en faisaient presque un rêve. Contrairement à ceux qui leur ont reproché d’avoir pris tout leur temps, les Alliés, sous l’influence de la France, ont réagi relativement vite sous prétexte qu’il y avait mort d’hommes.

L’option militaire n’était cependant pas la seule solution pour protéger les civils. Peu importe, ils ont décidé ainsi de rajouter des morts aux morts du colonel Kadhafi.

La Ligue arabe et l’Union africaine ont fait dans un suivisme bête et indignant. Les responsables de l’UA tentent néanmoins, tant bien que mal, de rattraper ses graves bévues en se portant médiateurs entre les parties en conflit. Dans sa déclaration samedi dernier à la presse, le ministre délégué chargé des Affaires africaines et maghrébines, représentant de l’Algérie dans les travaux de la commission africaine pour la médiation en Libye, semblait assez confiant. Abdelkader Messahel a fait savoir que la Commission a fait voter une feuille de route pour la soumettre aux parties libyennes en conflit. Feuille de route à laquelle le pouvoir de Kadhafi à Tripoli a déjà donné son aval. Les membres de la Commission doivent rentrer à Benghazi pour rencontrer les insurgés.

Il est clair que pour réussir cette médiation, il faut que les deux parties soient disponibles pour en négocier les conditions, les moyens et les objectifs. Il faut que le cessez-le-feu prenne effet et que les bombardements des Alliés cessent. Ce qui semble peu probable dans un contexte où les Etats-Unis et notamment la France tiennent à sortir vainqueurs d’une guerre dont le seul objectif est de neutraliser Kadhafi et participer directement à l’instauration d’un système confortant leurs visées géopolitiques et géostratégiques.

Les Alliés compliquent la tâche aux Africains en s’entêtant à continuer la guerre. L’ingérence est de fait confirmée non seulement en Libye mais dans la région et dans tout le continent. L’Afrique semble clouée au pilori au moment où les alliés survolent, fouillent et bombardent ses territoires sous l’œil complice des Nations unies. L’Algérie veut que le pouvoir et l’opposition libyens puissent « seuls » négocier le changement politique dont a besoin leur peuple. La Libye, faut-il le noter, a de très longues frontières avec l’Algérie. « Les plus difficiles en matière de sécurité et de contrebande de tout genre », nous explique une source du ministère des Affaires étrangères.

L’Algérie craint le pire pour la région

Alger reconnaît en le pouvoir de Kadhafi « un bon surveillant de l’ensemble de ses étendues désertiques ». Le régime libyen, nous dit-on, « déploie une main de fer et scrute avec une vigilance remarquable les mouvements aux frontières et plus loin encore ». Alger qualifie Tripoli de « partenaire stratégique dans la lutte antiterroriste ».

Les armes mises en circulation en Libye déstabilisent fortement la région et font peser sur elle une menace grandissante d’insécurité. Au déclenchement du conflit libyen, l’Algérie s’est retrouvée prise entre le marteau et l’enclume. Elle a alors adopté une position jugée par des observateurs avertis « molle mais juste ». Position qui semble se conformer à la préservation d’intérêts nationaux vitaux. C’est ce qu’on appelle la raison d’Etat. Le bruit des armes qui résonnent en Libye laisse l’Algérie craindre le pire pour la région.

« Nous appelons de toutes nos forces à un cessez-le-feu et à l’ouverture de négociations entre le pouvoir et l’opposition ; ceci est pour le bien de l’ensemble des pays du Maghreb », nous disent nos sources du MAE.

Les autorités algériennes refusent que leur « discrétion » sur la question soit assimilée à un soutien à Kadhafi. Mais elles rejettent aussi toute forme d’intervention étrangère « dont les objectifs n’ont rien à voir avec le droit humanitaire ». Outrés par les bombardements des alliés sur la Libye, des responsables algériens rappellent que « quand les Occidentaux décident d’une guerre, ils ne s’encombrent jamais du sort des populations civiles ». L’on interroge : « Si le peuple libyen s’est révolté contre un ordre établi, c’est qu’il sait ce qu’il veut. Alors pourquoi cherche-t-on à lui dicter la démarche à entreprendre ? ».

Pour nos interlocuteurs, en Libye, « tout autant que dans tous les pays arabes, les élites existent et savent réfléchir pour initier le changement politique qu’il faut à leurs pays et à leurs peuples. On sait que toutes les libertés s’arrachent, il y a un prix à payer. Les Libyens sont prêts à se sacrifier : la preuve, ils se sont révoltés, ils n’ont besoin de l’assistance de personne ! ».

Le sentiment colonial de la France de Sarkozy

On pense qu’il faut être profondément animé par une volonté farouche de sauver des intérêts colossaux pour que les Alliés entreprennent cent cinquante frappes militaires, en quelques heures à peine, sur des objectifs stratégiques libyens. C’est ce qu’ils ont fait samedi dernier et continuent de faire au nom « du droit humanitaire ». L’acharnement dont font preuve les pays de l’Alliance nord-atlantique (OTAN) pour en découdre avec le colonel Mâammar Kadhafi donnent froid dans le dos en raison des conséquences qu’elles pourraient avoir sur l’unité du peuple libyen, ses territoires et sur la région tout entière.

Les Américains sont connus pour commencer une guerre et ne pas s’empresser de la finir. Sous le parrainage de l’OTAN, leur guerre contre l’Afghanistan devait durer un seul printemps… L’on sait aussi que leur colonisation de l’Irak fait regretter Saddam Hussein à beaucoup d’Irakiens. La France de Sarkozy lui emboîte aujourd’hui le pas et bombarde une région qui doit réveiller en elle le sentiment colonial enfoui dans ses tréfonds. Sentiment qu’elle ne peut dissimuler chaque fois qu’elle regarde du côté du Maghreb et de l’Afrique.

Toutes les vies humaines n’obligent pas alors au même respect de ces pays qui se sont érigés en protecteurs et en défenseurs du peuple libyen. Dans un passé très récent, Paris a, pour rappel, brandi son veto pour empêcher la constitution d’une commission onusienne devant enquêter sur les raids militaires marocains contre les camps sahraouis. Les Etats-Unis, eux, c’est connu, n’ont aucune gêne à mettre leur veto contre toute résolution condamnant Israël pour ses crimes génocidaires contre le peuple palestinien.

Dans l’incapacité d’éviter ou d’interdire des guerres, l’Organisation des Nations unies (ONU) n’a pour sa part plus de raison d’être. Créée pour remplacer la Société des Nations qui n’avait pas réussi à empêcher le monde de sombrer dans une Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui, l’ONU ne fait pas mieux. Elle assiste impuissante à la violation du droit international et au piétinement d’un grand nombre de ses résolutions. Les Etats-Unis, Israël - et la France, leur allié déclaré - lui font un pied de nez et l’obligent même à ignorer les appels de détresse de femmes, de vieux et d’enfants palestiniens qui n’ont que les larmes pour pleurer et quelques pierres pour se défendre contre une puissance nucléaire. Bien que connues par le monde entier, les terrifiantes situations des peuples opprimés, particulièrement arabes et musulmans, doivent être rappelées en permanence à l’opinion internationale pour qu’elles ne soient pas versées dans le chapitre de l’oubli.

http://www.lequotidien-oran.com/ind...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Libye : Eclairages sur la position algérienne
29 mars 2011 - 20h12 - Posté par Zorba

L’ONU c’est le bras armé de l’impérialisme américain, rien d’autre. Cette organisation n’est utilisée que pour faire la guerre au nom des principes américains. Tout simplement.
Et si l’ONU n’est pas d’accord, les américains passent outre.
A l’impérialisme américain, il faut ajouter l’impérialisme d’Israel.



Libye : Eclairages sur la position algérienne
29 mars 2011 - 20h53

fait chier ce Kadhafi qui tient le coup

Bravo Mouamar écrase le nain de jardin et l’autre taqué de la MBlanche +

les assassins de Telavive






Comment Benalla a fait interpeller sa victime
lundi 23 - 00h07
de : Bousier
Benalla place de la Contrescarpe : une nouvelle vidéo accablante (video)
lundi 23 - 00h02
Affaire Benalla : François de Rugy a réponse à tout !
dimanche 22 - 16h27
de : JO
SYRIE : Israël évacue 800 casques blancs (traduisez : mercenaires de l’OTAN)
dimanche 22 - 13h14
de : JO
’Je suis Gabon’ ou ’C’était à Port-Gentil’ ?
dimanche 22 - 01h38
Au Sénégal auchan terrifie les petits commerçants (boycott en cours)
samedi 21 - 20h50
de : André
1 commentaire
Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée
samedi 21 - 12h53
de : nazairien
2 commentaires
Affaire Benalla : Des photos qui embarassent l’Elysée
samedi 21 - 10h31
de : JO
A.Benala et le retraité
vendredi 20 - 21h37
de : jean 1
2 commentaires
Palestine : Qui enfin fera stopper les mains criminelles de l’Etat hébreux ?
vendredi 20 - 19h15
de : JO
L’extrême droite et l’extrême centre se valent pas mal. On le savait. On n’a pas voté pour Hamon ou Macron, à aucun tour
vendredi 20 - 18h17
de : Deeplo
3 commentaires
20/07/2001 - 20/07/2018 : Carlo Giuliani
vendredi 20 - 15h44
de : Roberto Ferrario
L’été est là, la mer est belle, les migrant-es ...
vendredi 20 - 14h04
de : Antoine (Montpellier)
Affaire Benalla : (dernière minute) l’Elysée annonce le licencier ?
vendredi 20 - 12h08
de : JO
2 commentaires
Il ne s’agit pas seulement d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Il y a un troisième homme.
vendredi 20 - 11h35
de : Raquel Garrido
2 commentaires
Pour ne pas mourir au travail ? Finalement le vent se lève à l’Est… !
vendredi 20 - 07h13
de : Lepotier
1 commentaire
Nutella champion du monde.
jeudi 19 - 18h57
de : L’iena rabbioso
21 juillet 2018, marche à Beaumont-sur-Oise : 2 ans de la mort d’Adama Traoré
jeudi 19 - 15h20
Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil (video)
jeudi 19 - 12h49
de : Matthieu Jublin
5 commentaires
Vincent Crase, un deuxième collaborateur de l’Elysée visé dans l’affaire Benalla
jeudi 19 - 12h10
de : Alexandre Boudet
1 commentaire
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris (videos)
jeudi 19 - 00h08
5 commentaires
les entreprises font leur loi en influant sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État
mercredi 18 - 22h30
de : Olivier Petitjean BASTAMAG
1 commentaire
Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau
mercredi 18 - 21h36
Le XXIVème Forum de Sao Paulo s’est achevé mardi après trois jours de solidarité latino-américaine à La Havane
mercredi 18 - 15h58
de : JO
L’Assemblée nationale disjoncte
mercredi 18 - 12h03
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Un pognon de dingues sans compter de l’impérialisme pour se perdurer coûte que coûte !
mercredi 18 - 11h26
de : JO
MALGRE UNE COM’ DECHAINEE, MACRON RECULE APRES LA COUPE DU MONDE !
mercredi 18 - 09h46
de : Jacques Cotta
2 commentaires
Rassemblement pour Gaël : 3ème Convoc au comico !
mercredi 18 - 09h43
SAMEDI 21 JUILLET : FÊTE DES POSTIÈRES ET POSTIERS GRÉVISTES DU 92
mercredi 18 - 08h48
DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
mercredi 18 - 07h42
de : Ernest London
LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
1 commentaire
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n’existe pas d’activité humaine dont on puisse exclure tout-à-fait l’intervention intellectuelle, il n’est pas possible de séparer l’homo faber de l’homo sapiens. Antonio Gramsci
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite