Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Libye : Eclairages sur la position algérienne
de : Ghania Oukazi
mardi 29 mars 2011 - 19h26 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Les appels à la négociation lancés par l’Union africaine, avec l’insistance de l’Algérie au pouvoir libyen et aux insurgés, risquent d’être étouffés par le bruit assourdissant des frappes militaires des bombardiers alliés.

L’adoption de la résolution 1973 légalisant des frappes militaires sur la Libye est le fait du prince. Les Alliés en faisaient presque un rêve. Contrairement à ceux qui leur ont reproché d’avoir pris tout leur temps, les Alliés, sous l’influence de la France, ont réagi relativement vite sous prétexte qu’il y avait mort d’hommes.

L’option militaire n’était cependant pas la seule solution pour protéger les civils. Peu importe, ils ont décidé ainsi de rajouter des morts aux morts du colonel Kadhafi.

La Ligue arabe et l’Union africaine ont fait dans un suivisme bête et indignant. Les responsables de l’UA tentent néanmoins, tant bien que mal, de rattraper ses graves bévues en se portant médiateurs entre les parties en conflit. Dans sa déclaration samedi dernier à la presse, le ministre délégué chargé des Affaires africaines et maghrébines, représentant de l’Algérie dans les travaux de la commission africaine pour la médiation en Libye, semblait assez confiant. Abdelkader Messahel a fait savoir que la Commission a fait voter une feuille de route pour la soumettre aux parties libyennes en conflit. Feuille de route à laquelle le pouvoir de Kadhafi à Tripoli a déjà donné son aval. Les membres de la Commission doivent rentrer à Benghazi pour rencontrer les insurgés.

Il est clair que pour réussir cette médiation, il faut que les deux parties soient disponibles pour en négocier les conditions, les moyens et les objectifs. Il faut que le cessez-le-feu prenne effet et que les bombardements des Alliés cessent. Ce qui semble peu probable dans un contexte où les Etats-Unis et notamment la France tiennent à sortir vainqueurs d’une guerre dont le seul objectif est de neutraliser Kadhafi et participer directement à l’instauration d’un système confortant leurs visées géopolitiques et géostratégiques.

Les Alliés compliquent la tâche aux Africains en s’entêtant à continuer la guerre. L’ingérence est de fait confirmée non seulement en Libye mais dans la région et dans tout le continent. L’Afrique semble clouée au pilori au moment où les alliés survolent, fouillent et bombardent ses territoires sous l’œil complice des Nations unies. L’Algérie veut que le pouvoir et l’opposition libyens puissent « seuls » négocier le changement politique dont a besoin leur peuple. La Libye, faut-il le noter, a de très longues frontières avec l’Algérie. « Les plus difficiles en matière de sécurité et de contrebande de tout genre », nous explique une source du ministère des Affaires étrangères.

L’Algérie craint le pire pour la région

Alger reconnaît en le pouvoir de Kadhafi « un bon surveillant de l’ensemble de ses étendues désertiques ». Le régime libyen, nous dit-on, « déploie une main de fer et scrute avec une vigilance remarquable les mouvements aux frontières et plus loin encore ». Alger qualifie Tripoli de « partenaire stratégique dans la lutte antiterroriste ».

Les armes mises en circulation en Libye déstabilisent fortement la région et font peser sur elle une menace grandissante d’insécurité. Au déclenchement du conflit libyen, l’Algérie s’est retrouvée prise entre le marteau et l’enclume. Elle a alors adopté une position jugée par des observateurs avertis « molle mais juste ». Position qui semble se conformer à la préservation d’intérêts nationaux vitaux. C’est ce qu’on appelle la raison d’Etat. Le bruit des armes qui résonnent en Libye laisse l’Algérie craindre le pire pour la région.

« Nous appelons de toutes nos forces à un cessez-le-feu et à l’ouverture de négociations entre le pouvoir et l’opposition ; ceci est pour le bien de l’ensemble des pays du Maghreb », nous disent nos sources du MAE.

Les autorités algériennes refusent que leur « discrétion » sur la question soit assimilée à un soutien à Kadhafi. Mais elles rejettent aussi toute forme d’intervention étrangère « dont les objectifs n’ont rien à voir avec le droit humanitaire ». Outrés par les bombardements des alliés sur la Libye, des responsables algériens rappellent que « quand les Occidentaux décident d’une guerre, ils ne s’encombrent jamais du sort des populations civiles ». L’on interroge : « Si le peuple libyen s’est révolté contre un ordre établi, c’est qu’il sait ce qu’il veut. Alors pourquoi cherche-t-on à lui dicter la démarche à entreprendre ? ».

Pour nos interlocuteurs, en Libye, « tout autant que dans tous les pays arabes, les élites existent et savent réfléchir pour initier le changement politique qu’il faut à leurs pays et à leurs peuples. On sait que toutes les libertés s’arrachent, il y a un prix à payer. Les Libyens sont prêts à se sacrifier : la preuve, ils se sont révoltés, ils n’ont besoin de l’assistance de personne ! ».

Le sentiment colonial de la France de Sarkozy

On pense qu’il faut être profondément animé par une volonté farouche de sauver des intérêts colossaux pour que les Alliés entreprennent cent cinquante frappes militaires, en quelques heures à peine, sur des objectifs stratégiques libyens. C’est ce qu’ils ont fait samedi dernier et continuent de faire au nom « du droit humanitaire ». L’acharnement dont font preuve les pays de l’Alliance nord-atlantique (OTAN) pour en découdre avec le colonel Mâammar Kadhafi donnent froid dans le dos en raison des conséquences qu’elles pourraient avoir sur l’unité du peuple libyen, ses territoires et sur la région tout entière.

Les Américains sont connus pour commencer une guerre et ne pas s’empresser de la finir. Sous le parrainage de l’OTAN, leur guerre contre l’Afghanistan devait durer un seul printemps… L’on sait aussi que leur colonisation de l’Irak fait regretter Saddam Hussein à beaucoup d’Irakiens. La France de Sarkozy lui emboîte aujourd’hui le pas et bombarde une région qui doit réveiller en elle le sentiment colonial enfoui dans ses tréfonds. Sentiment qu’elle ne peut dissimuler chaque fois qu’elle regarde du côté du Maghreb et de l’Afrique.

Toutes les vies humaines n’obligent pas alors au même respect de ces pays qui se sont érigés en protecteurs et en défenseurs du peuple libyen. Dans un passé très récent, Paris a, pour rappel, brandi son veto pour empêcher la constitution d’une commission onusienne devant enquêter sur les raids militaires marocains contre les camps sahraouis. Les Etats-Unis, eux, c’est connu, n’ont aucune gêne à mettre leur veto contre toute résolution condamnant Israël pour ses crimes génocidaires contre le peuple palestinien.

Dans l’incapacité d’éviter ou d’interdire des guerres, l’Organisation des Nations unies (ONU) n’a pour sa part plus de raison d’être. Créée pour remplacer la Société des Nations qui n’avait pas réussi à empêcher le monde de sombrer dans une Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui, l’ONU ne fait pas mieux. Elle assiste impuissante à la violation du droit international et au piétinement d’un grand nombre de ses résolutions. Les Etats-Unis, Israël - et la France, leur allié déclaré - lui font un pied de nez et l’obligent même à ignorer les appels de détresse de femmes, de vieux et d’enfants palestiniens qui n’ont que les larmes pour pleurer et quelques pierres pour se défendre contre une puissance nucléaire. Bien que connues par le monde entier, les terrifiantes situations des peuples opprimés, particulièrement arabes et musulmans, doivent être rappelées en permanence à l’opinion internationale pour qu’elles ne soient pas versées dans le chapitre de l’oubli.

http://www.lequotidien-oran.com/ind...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Libye : Eclairages sur la position algérienne
29 mars 2011 - 20h12 - Posté par Zorba

L’ONU c’est le bras armé de l’impérialisme américain, rien d’autre. Cette organisation n’est utilisée que pour faire la guerre au nom des principes américains. Tout simplement.
Et si l’ONU n’est pas d’accord, les américains passent outre.
A l’impérialisme américain, il faut ajouter l’impérialisme d’Israel.



Libye : Eclairages sur la position algérienne
29 mars 2011 - 20h53

fait chier ce Kadhafi qui tient le coup

Bravo Mouamar écrase le nain de jardin et l’autre taqué de la MBlanche +

les assassins de Telavive






Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
4 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
2 commentaires
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 - 17h57
de : Info’Com-CGT
2 commentaires
Jérusalem : heurts à Bethléem (videos live)
jeudi 7 - 15h25
1 commentaire
CEUX QUI EXECUTENT LES ORDRES
jeudi 7 - 14h03
de : frances13
Crépuscule / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 7 - 13h04
de : Hdm
1 commentaire
HONDURAS : Vers un second tour de la Présidentielle ?
jeudi 7 - 10h07
de : JO
1 commentaire
Manipulation de masse je ne suis pas johnny
jeudi 7 - 07h54
de : irae
1 commentaire
Pour Aurore Bergé la mort de Johnny est comparable à ce que la France avait connu avec Victor Hugo... pffffffff
mercredi 6 - 18h17
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

On peut tromper tout le monde pendant un certain temps et certains pour toujours, mais on ne peut pas tromper tout le monde éternellement! Abraham Lincoln
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite