Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vous qui saviez...


de : rouge
samedi 23 avril 2011 - 18h45 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

A suivre les événements de Fukushima, on est pris d’un sentiment d’horreur et d’effroi qui glace le sang. Mais, au-delà de la tragédie que subit le peuple japonais, l’objet principal de cette sidération horrifiée, c’est ce que ce que cette tragédie nous révèle sur vous, Messieurs du pouvoir.

Car VOUS SAVIEZ .

VOUS SAVIEZ que vos centrales présenteraient des risques d’accident. Oh ! des risques infinitésimaux, bien sûr, car vous aviez tout prévu pour que vos centrales puissent résister à la majorité des risques géologiques prévisibles ; mais, bien sûr bien sûr, comme vous le dites avec votre élégant cynisme, ‘le risque zéro n’existe pas’, et on ne peut pas garantir qu’un événement géologique critique (c’est-à-dire au-delà des sécurités mises en place, entraînant la dégradation majeure de la centrale et une catastrophe) ne se présentera pas. Mais, chantiez-vous, ce risque serait de l’ordre de 0,05 pour mille, donc négligeable. Et chacun de se sentir rassuré : qu’est-ce qu’une probabilité de 0,05 pour mille ? C’est, tout simplement, un événement qui est susceptible de se produire environ une fois tous les 20.000 ans… et donc, si votre ‘statistique’ veut dire quelque chose, qui se produira à coup (presque) sûr, d’ici à 20.000 ans … ce qui peut être demain, par exemple. Et donc, actuellement, avec plus de 400 centrales de par le monde, une certitude d’accident majeur nous attend tous les 25 à 50 ans – si vos calculs sont exacts. Nous observons maintenant les résultats de votre prévoyance : en 45 ans d’existence, 3 accidents majeurs, soit en moyenne un accident tous les quinze ans.

VOUS SAVIEZ que cette prétendue mesure des risques ne pouvait (au mieux) s’appliquer qu’à des événements objectivement prévisibles, tels que les événements géologiques (et encore… ?) ; mais pas à des événements d’origine humaine, tels que des négligences dans l’application des procédures, ou des erreurs, voire des actes criminels (ou belliqueux) ; et que vous n’aviez aucune possibilité de prévoir les risques dus à des événements collatéraux, pannes d’électricité, par exemple, ou répercussions sur les sous-sols de techniques industrielles encore inconnues à l’époque de la construction des centrales (qu’on pense aux gaz de schiste…). Et que donc, la probabilité d’accidents majeurs était beaucoup plus élevée que tout ce que pouvait laisser espérer (au doigt mouillé) la prétendue sévérité des normes de construction et de maintenance de ces centrales.

VOUS SAVIEZ qu’il n’existe pas d’accident mineur, et que tous les accidents de centrales seraient nécessairement très graves, non seulement pour les vastes populations qu’ils concerneraient directement, mais pour des générations et des territoires immenses, et pendant des siècles – si pas des millénaires.

VOUS SAVIEZ qu’une telle prise de risque outrepassait scandaleusement le mandat qui vous était confié.

Et VOUS SAVIEZ que nos peuples n’en voulaient pas. Dès le milieu des années 60, les mouvements antinucléaires manifestaient vigoureusement leur opposition à vos projets, mais vous les avez balayés, et n’avez jamais organisé de consultation sur la question, ni même cherché à obtenir le consentement des parlements. Au mépris de cette démocratie, au nom de laquelle vous massacrez des peuples qui ne vous ont rien fait.

VOUS SAVIEZ que, loin de nous assurer l’ « autonomie » tant vantée, cette technologie allait vous rendre dépendants des pays fournisseurs d’uranium, et vous obliger à pactiser avec des régimes politiques haïssables, pour le plus grand malheur des peuples des pays producteurs d’uranium.

VOUS SAVIEZ que l’existence de ces centrales allait vous obliger à établir des régimes policiers de plus en plus durs, d’abord parce que les populations n’étaient pas d’accord (à Jaitapur, on a tiré à balles réelles et tué face à une population qui refuse, à 95%, la mise en œuvre du gigantesque chantier EPR d’Areva ) ; ensuite parce qu’il fallait prévoir de contenir la colère et la panique lorsque surviendraient les inévitables accidents, et enfin parce que ces centrales constituent des cibles de premier choix en cas de conflits ou de terrorisme.

VOUS SAVIEZ qu’il n’existait aucune solution en vue pour le démantèlement des centrales, ni pour le traitement de leurs épouvantables déchets, et que le transport même des matières radioactives met en danger les populations.

VOUS SAVIEZ donc que, en tout état de cause, et même sans catastrophe, vous vous apprêtiez à léguer à nos enfants, et pendant des générations, la gestion d’un héritage affreusement dangereux.

VOUS SAVIEZ que le « bas coût » de l’électricité ainsi obtenue devait surtout être imputé aux conditions abominables des ouvriers des mines productrices d’uranium (situées principalement en Afrique), et à la dévastation des territoires sur lesquels elles se situent.

VOUS SAVIEZ que c’est idiot de fabriquer de l’électricité avec le nucléaire, et encore plus pour en tirer du chauffage, car les déperditions d’énergie sont considérables – les centrales servent surtout à produire de l’eau chaude, dont une bonne partie est renvoyée sans ménagement dans les rivières et les mers, où elle détruit la vie.

Et surtout, VOUS SAVIEZ que tous vos arguments n’étaient que rideau de fumée. Vous avez construit des centrales « civiles » parce que ça permettait d’obtenir les matériaux nécessaires à constituer un armement nucléaire . Et jouer les Rambo sur la planète. L’électricité abondante et pas chère, ce n’était qu’un alibi, destiné à détourner notre attention et acheter notre consentement. Et ça ne nous apporte rien, car cette précieuse énergie est dévorée principalement par des océans de gadgets qui nous inondent et nous polluent sans augmenter notre bonheur, pour le plus grand profit de ceux qui nous les vendent.

VOUS SAVEZ maintenant (si tant est que vous l’ignoriez jusqu’ici…) que nos centrales accumulent les « incidents » et trichent sur leur nature, leur fréquence et leur gravité – au nom du profit.

VOUS SAVEZ que les personnels de maintenance de ces centrales (les « nomades du nucléaire ») sont traités de manière ignoble, et dangereuse, pour de seules raisons de fric.

Messieurs du pouvoir, vous les politiques, incapables d’élever votre réflexion au-delà des attentes de profit immédiat du « marché », vous les financiers et actionnaires, qui vous gavez des profits que rapporte cette industrie mortifère, et même vous, messieurs les « experts » si gonflés de votre prétendue connaissance, et même vous, messieurs les ingénieurs, qui savez comment faire pour arrêter des centrales dangereuses mais continuez à les faire tourner pour ne pas risquer vos emplois – les tragédies qui se sont jouées à Tchernobyl, qui se jouent en ce moment même au Japon, et qui, un jour peut-être pas si lointain, se joueront à notre porte, ces tragédies ne sont pas une fatalité, mais un crime monstrueux, et vous en êtes les auteurs. Et, mis à part peut-être les techniciens des centrales, vous n’en serez jamais les victimes : car ce n’est pas vous qui vous retrouverez coincés dans des régions ravagées par vos exploits, ni confrontés à la tâche ingrate de réparer les dégâts, vous pourrez toujours courir vous mettre à l’abri sous des cieux plus cléments !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Vous qui saviez...
23 avril 2011 - 19h45 - Posté par FILOCHE12

BON ET MAINTENANT QUE FAIT ON ? NOUS POUVONS PRIER COMME CETTE JAPONAISE AU BORD SA PLAGE RAVAGEE. NOUS POUVONS MANIFESTER. NOUS POUVONS NOUS IMMOLER. NOUS ALLONS SUBIR......LES FORAGES DE GAZ. LA DESTRUCTIONS DE NOS NAPPES ET DE NOTRE SOUS SOL. LE NUCLEAIRE FAIT PARTI DE NOTRE VIE ET DE NOTRE MORT.AUCUNE DEMOCRATIE. ON DECIDE SANS NOUS.........MEME DANS CE QUI RESTE DU PARTI COMMUNISTE ON DECIDE SANS NOUS ALORS TOUT EST FOUTU SUR CETTE TERRE. SAUF LE REGARD DE MES CHIENS ...........



Vous qui saviez...
23 avril 2011 - 21h24 - Posté par Neij

Salut,

Ton article est très juste et il résume exactement ce que nous sommes nombreux à ressentir je crois, notre immense colère et notre engagement humain contre la pulsion morbide de ceux qui jouent notre terre aux dés et la détruisent peu à peu parce qu’ils sont déments et ivres de leur puissance passagère et imbécile...

Maintenant il est exact aussi comme le dit le premier commentateur de ton texte que nous sommes tous responsables de cette situation qui ne date pas d’aujourd’hui mais d’il y a pas loin de 50 ans. Sans pour autant nous culpabiliser, ce qui est improductif sur le plan de l’action à mener, il faut vraiment qu’on se décide à résister à cette mort qui est désormais partout, que ce soit à Fukushima, en Afghanistan, en Libye, en Côte d’Ivoire... dans tous les recoins de notre planète que les pseudos maîtres du monde ont décidé d’anéantir pour renforcer encore leur force négative et malade.

Mon neveu qui vient d’avoir 15 ans n’a jamais connu les rivières pleines de petits poissons argentés que nous pêchions à la main avec une épuisette mon frère et moi quand nous avions son âge et que nous passions nos vacances dans la maison de notre grand-père au bord du Cher. Cette rivière et toutes les autres sont polluées depuis trente ans désormais, et des pollutions bien pires sont en route avec celle de l’Océan Pacifique à cause de l’accident de Fukushima sans parler aussi de la plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique...

Notre terre est en voie de perdition, nous sommes en train de la regarder mourir avec cette espèce de résignation qui est celle de certains Japonais qui demandent déjà quand ils vont pouvoir rentrer chez eux dans leur maison juste à côté de Fukushima au lieu de regarder en face que la réponse est : jamais...

Agir c’est d’abord être conscients et redonner un sens à notre existence commune, savoir que nous devons pour sauver notre planète et nous-mêmes en partager enfin les richesses sans les gaspiller absurdement en regardant les autres qui nous fournissent nos matières premières crever de faim et de désespoir.

Refuser ce nucléaire c’est aussi et d’abord refuser que les jeunes nigériens meurent en travaillant dans les mines d’uranium d’Arlit sans pour autant que les leurs puissent vivre convenablement et être heureux de leur destin. Exigeons car c’est dans nos possibilités et c’est notre devoir et notre droit un référendum sur les énergies et sur nos choix de vie actuels et futurs. Rien n’est joué ni perdu jamais tant que nous sommes vivants et que nous croyons en un autre monde plus généreux et plus solidaire.

Merci pour ce beau texte que j’aimerais diffuser sur notre blog si tu es d’accord. Voici l’adresse si tu veux voir de quoi il s’agit : www.lesdiablesbleus.com

Salut et fraternité. Dominique



Vous qui saviez...
23 avril 2011 - 21h57 - Posté par rouge

Oui, reprends ce texte s’il te semble pouvoir servir à quelque chose !

Je ne sais pas quoi répondre à mon premier interlocuteur, dans ma jeunesse j’ai participé aux manifs antinucléaires, on croyait pouvoir s’opposer, et voilà où nous en sommes. Ce qui me fait peur, c’est de constater que la résignation, l’indifférence et le fatalisme semblent avoir pris le pas sur la révolte et l’indignation.

Peut-être devrions-nous tous, d’abord, retrouver et entretenir notre capacité de colère et d’indignation...


Vous qui saviez...
24 avril 2011 - 16h56 - Posté par Neij

Salut,

Merci pour ton article, je vais le poster sur notre blog cet après-midi. Si tu as un lien dis-le moi, je le mettrai également car c’est essentiel qu’on se relie entre nous, c’est ça aussi le début du combat commun.

Pour ce qui est de sortir du nucléaire, il n’y a rien de compliqué à ça en théorie à partir du moment où on sait qu’il faut d’abord et en même temps sortir du capitalisme libéral qui fait consommer imbécilement le double des richesses dont elle a besoin à une petite quantité de gens, occidentaux pour la plupart, en dépouillant de ce fait tous les autres... Je ne développe pas, c’est très connu et si on veut s’informer les bouquins ne manquent pas. Lire Jean Ziegler entre autres... Donc accepter a priori de vivre autrement, intelligemment et sans gaspillage inutile mais surtout sans compétition entre Etats, entre nations et entre ceux qui vivent...

Dans les années 70 nous disions déjà qu’il fallait faire autrement que ce qui s’annonçait, mettre en route des sociétés plus paysannes qu’industrielles, car la première des choses dont tout humain a besoin c’est de se nourrir comme on le voit en Afrique régulièrement et ailleurs aussi bien sûr...

Nous autres pays riches ( plus pour longtemps ) nous dépensons des milliards en armements et en produits gadgets, supprimons ces deux types de dépenses, et tout est possible !

Mais enfin ce que je dis là est l’évidence même, avoir à en causer encore ça signifie que nous avons stagné depuis 40 ans et effectivement désormais nous devons nous secouer, ne pas faire qu’en parler car cette fin d’un monde, si nous ne la décidons pas et ne l’accompagnons pas, elles décidera à notre place et il ne sera plus question de dire qu’il faut y réfléchir, la mettre au point, la préparer comme on en a envie...

L’univers capitalo-libéral si nous ne le mettons pas à bas va imploser tout seul, ce qui est déjà en route avec Fukushima et avec la misère qui ne cesse d’augmenter également désormais dans les pays riches. A nous de prendre les bonnes initiatives humaines et politiques tant que cela se peut encore...

Sans un partage juste et pacifique de notre planète il n’y a aucune issue et la disparition de l’espèce humaine ira à son terme, d’autres espèces ont disparu avant la nôtre, nous nous croyons le centre de tout... c’est d’un comique absolu et dérisoire !

Bonne journée à tous. Salut et fraternité. Dominique


Bientôt 7 milliards
24 avril 2011 - 15h06 - Posté par gb26100

Comment faire pour assurer le droit à l’énergie de 7 milliards d’habitants sur terre ?
Je ne suis pas dans la passion anti-ceci ou anti-cela. Quand on fait l’inventaire de toutes les ressources possibles, y compris avec leurs inconvénients, il est difficile d’être optimiste. Et si l’on prend en compte la recherche de profit immédiat d’une poignée de rapaces, cela devient révoltant ! Les questions d’accès à l’énergie de tous est une grande question politique. Mais il faut bien poser le problème en termes de projet de société et de combats immédiats. Sinon la pire des confusions est possible. Je le dis en toute modestie.



Vous qui saviez...
24 avril 2011 - 21h08 - Posté par EoL

Rajoutez à cette hécatombe :

 2053 explosions nucléaires dans le monde + vidéo :

http://chaos-mondial-pas-de-hasard.blogspot.com/2011/04/explosions-nucleaires-dans-le-monde.html

 et comme cela ne suffit pas :

Ils construisent et vendent des centrales nucléaires flottantes : (ici Gabon)

http://gaboneco.com/show_article.php?IDActu=22097

 Les désastres des armes à uranium appauvri :

http://endofline.pagesperso-orange.fr/endofline_uranium.html

 L’irradiation des aliments :

http://www.irradiation-aliments.org/Campagne-contre-l-irradiation-des.html

 De la radio-activité dans les biens de consommation :

http://ace.hendaye.over-blog.fr/article-de-la-radioactivite-dans-nos-assiettes-01-42297869.html






Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
3 commentaires
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
2 commentaires
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
2 commentaires
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite