Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche...


de : via Pierro
jeudi 19 mai 2011 - 19h51 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche que les commémorations mitterrandolâtres du 10 mai 1981 ou que la compulsion médiatico-politicienne autour de "l’affaire DSK" ?

De Philippe Corcuff

J’ai été un enfant enthousiaste du 10 mai, lycéen adhérant au Parti socialiste (PS) en 1977. François Mitterrand a pris le PS sur sa gauche en 1971, il l’a laissé bien à droite. Nous voulions rompre avec le capitalisme : les gouvernements socialistes ont accompagné à partir de 1983 sa brutale phase néolibérale. Et le pouvoir personnel d’un politicien habile a prospéré au sein des institutions de la Ve République, jadis décriées. Toutefois notre "homme providentiel" a surtout été ballotté par des circonstances lui échappant, accompagnées par une rhétorique vaguement littéraire, remplacée ensuite par la langue de bois technocratique des dirigeants socialo-capitalistes du FMI et de l’OMC.

Jeunes socialistes, nous avions mal perçu une injonction au cœur du Mai 68 libertaire : pas de politique alternative sans un autre rapport à la politique ! Nous nous sommes rendu compte, depuis, que des logiques de monopolisation des pouvoirs avaient lourdement grevé les possibilités de construction d’une société post-capitaliste démocratique, que cela soit sous la forme soft d’expériences parlementaires ou dans des formes totalitaires. Après presque deux siècles d’échecs des tentatives pour s’émanciper du capitalisme, nous avons maintenant compris que l’anticapitalisme ne peut aller sans critique libertaire de la professionnalisation politique et de la domination des représentants sur les représentés.

Olivier Besancenot vient d’exprimer en acte cette éthique libertaire en refusant d’être pour une troisième fois candidat à l’élection présidentielle. Dès le départ, il avait choisi de garder son emploi à la Poste, les pieds enracinés dans les contraintes du travail salarié et dans les sociabilités professionnelles. Comment être porte-parole des aspirations des opprimés, en se coupant d’eux pour barboter dans les mares voisines des Z’élites politiciennes, technocratiques et patronales ? Comment enrayer les dynamiques d’appropriation hiérarchique des pouvoirs en demeurant un représentant toute sa vie ? Finissons-en avec les hommes (ou les femmes) "providentiels" comme avec les médiocres croche-pattes de couloirs pour savoir qui sera le prochain, tout en tenant en façade des discours compassés ! Une démocratie réellement citoyenne n’a rien d’une oligarchie inamovible.

Dans cette perspective, les élections, délégant le pouvoir à des représentants, ne constituent qu’une composante secondaire, mais nécessaire, d’une démocratie plus large, redonnant au démos les rênes. Il s’agit d’inventer une nouvelle galaxie démocratique dé-professionnalisée mettant en tension les procédures directes, le participatif, le délibératif, le tirage au sort et le représentatif. En attendant, pas de sortie de la double tutelle emboîtée du capitalisme et de la professionnalisation politique sans implication directe du plus grand nombre, si l’on vise une auto-émancipation.

Le retrait d’Olivier Besancenot fait aussi droit aux exigences légitimes de la vie personnelle face aux disciplines organisationnelles. L’émancipation, indissociablement individuelle et collective, ne peut plus, dans nos sociétés individualistes, s’abîmer dans la primauté exclusive des contraintes collectives sur les désirs intimes. Dans son geste, s’esquissent des échanges plus équilibrés entre niveau individuel et niveau collectif au sein des organisations de transformation sociale. Et se dessine une nouvelle modalité de la forme parti basée sur la coopération des individualités, et donc ni leur écrasement au nom de "l’intérêt supérieur de…", ni l’aplatissement de l’espace commun sous le poids des ambitions des "homme providentiels". Encore une fois, une manière de faire avancer en acte un débat de société !

On comprend que nombre de journalistes politiques et d’éditorialistes préfèrent se mirer le nombril en glosant sur Mitterrand, sur "l’affaire DSK" ou sur le futur bébé Sarkozy. Un strabisme corporatif leur fait confondre le petit monde de la politique professionnalisée avec le vaste monde. Une telle vision étriquée de la politique fait peu de place aux citoyens autrement qu’instrumentalisés dans les commentaires des sondages. Le nez médiatique est pris dans le guidon d’une "actualité" tyrannisée par les scintillements sans cesse recommencés de l’immédiat et formatée par les "côtes de popularité", les "petites phrases", les "révélations" de pacotille et autres "images chocs".

Avec la décision d’Olivier Besancenot, "la politique autrement" n’est plus un slogan marketing ou un "créneau" supplémentaire pour professionnels de la politique montants ou aspirants (de la vénéneuse Marine Le Pen au gentil Arnaud Montebourg, en passant par les petit(e)s dernier(e)s d’Europe Ecologie-Les Verts). Quant à la gauche de la gauche, elle a encore moins besoin du énième Tartarin politicien aux discours anticapitalistes si elle veut être à la hauteur de ses espérances émancipatrices. Les défis sont plus profonds et devant nous. Merci à Olivier Besancenot de nous avoir aidés, par la pratique, à les formuler. La gauche pourrait davantage exister pleinement après "les hommes providentiels" !

Philippe Corcuff est l’auteur du B.a.-ba philosophique de la politique pour ceux qui ne sont ni énarques, ni politiciens, ni patrons, ni journalistes (Textuel, 2011)

Philippe Corcuff, sociologue



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l
19 mai 2011 - 20h40

VOUS PLAISANTEZ CERTAINEMENT ,il faut bien rire de tout et n’importe

quoi ,ça fait du bien ,sinon rien a ajouter ,il y a plus rien a dire



Providentiel ...
19 mai 2011 - 21h51 - Posté par gb26100

La recherche de l’homme providentiel ou de l’événement providentiel fait oublier que l’engagement des peuples est indispensable pour qu’une transformation de société soit portée.



Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche...
19 mai 2011 - 23h13 - Posté par Orphée

On n’a pas tiré les leçons de l’Égypte.. dommage.



Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche...
20 mai 2011 - 19h13 - Posté par GGrun

Ben si, Besancenot et Corcuf sont en phase avec l’Egypte et la Tunisie.

Et la Guadeloupe, mais tu as déjà oublié peut-être, (à l’heure où l’UGTG est encore sous le coup de menace judiciaire.

La construction d’une expression populaire ce fera CONTRE les médias noyées dans les petits coups et le fric.

Ne nous faisons plus utiliser par les médias. Utilisons les par la création de solidarités et de rapports de force.


Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche...
20 mai 2011 - 20h20 - Posté par gg

Bravo à Olivier pour cette belle preuve d’abnégation, qui montre aux français qu’il n’y a pas "que des pourris" et que certains se battent encore pour des idées et non pour des parcelles de pouvoir !

Maintenant, pourquoi ne pas essayer d’œuvrer dans le sens d’un candidature réunissant tous les anticapitalistes, les antiproductivistes, les écologistes radicaux, ... afin de propager les valeurs et idées d’une société réellement alternative au capitalisme ?
http://lapoliteia.com/appel-pour-un...



Et si le retrait de la course présidentielle de l’ancien porte-parole du NPA, Olivier Besancenot, était plus important pour l’avenir de la gauche...
20 mai 2011 - 23h43 - Posté par richard PALAO

POURQUOI NE PAS SOLLICITER MAXIME GREMETZ ? il présente toutes les qualités que tu énumères ...





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
1 commentaire
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite