Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Référendum en Italie. Réflexion personnelle rapide et succincte
de : Pierre Assante
mardi 14 juin 2011 - 13h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 243.4 ko

Les 4 NON des 4 référendums qui recueillent chacun près de 95% des 57% de votants (donc le OUI aux lois "berlusconiennes" à 5% !!!) sont un énorme rejet de la politique et de la personnalité de Berlusconi, à l’appel des forces d’opposition à son gouvernement parmi lesquelles les communistes du PDCI et Rifondazione Comunista et les dissidents du PD qui ont formé le SEL.

Dans les conditions de la crise, la position des métallos de la CGIL, et les actions populaires qu’elle a catalysées, a été capitale face à un renoncement répandu par les autres centrales syndicales et le PD issu de la dissolution du PCI.

Nous sommes loin pourtant de la construction d’une politique alternative.

Cependant ce rejet est gros d’une aspiration à rechercher le contenu et les conditions de cette alternative et en particulier d’une alternative Italienne, Européenne et mondiale au libéralisme, au capitalisme impérialiste mondialement informationnalisé.

La situation italienne est grosse aussi des dangers de la réaction dans un pays qui a connu le Gladio, la P2, les attentats noirs de Bologne et d’ailleurs, les brigades rouges et le terrorisme contre l’alliance des forces démocratiques, l’intervention des USA contre toute transformation sociale à participation communiste, l’assassinat d’Aldo Moro, la dissolution du PCI après la mort d’Enrico Berlinguer…..

La crise de suraccumulation du capital et ses effets sur les choix de la politique du libéralisme, sur les conditions de vie des milieux populaires qui en découlent, leurs marée destructrice qui, après des décennies d’attaque contre les conditions de travail et de vie de la classe ouvrière s’étend à présent dans les couches moyennes des pays du capitalisme développé, ouvre et ces dangers et ces perspectives.

Il faudra être attentif aux suites de cet évènement. L’Italie a souvent été un laboratoire des progrès et des réactions parmi les pays capitalistes avancés, avec ses contradictions nationales, économiques, politiques, sociologiques, ses grandes expériences populaires.

La Grèce, le Portugal..., l’Europe, le monde et son humanité sont à un tournant difficile et prometteur. L’Italie peut y jouer un rôle particulier et pédagogique pour notre prise de conscience du processus en cours dans ce monde, et dans cette Europe.

Pierre Assante, 13 juin 2011

http://pierre.assante.over-blog.com...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Référendum en Italie. Réflexion personnelle rapide et succincte
15 juin 2011 - 08h21 - Posté par Copas

La situation italienne est grosse aussi des dangers de la réaction dans un pays qui a connu le Gladio, la P2, les attentats noirs de Bologne et d’ailleurs, les brigades rouges et le terrorisme contre l’alliance des forces démocratiques, l’intervention des USA contre toute transformation sociale à participation communiste, l’assassinat d’Aldo Moro, la dissolution du PCI après la mort d’Enrico Berlinguer…..

tu parles de quoi là ?

Du compromis historique ?

C’est fait , les débris de la DC se sont alliés aux liquidateurs du PCI pour une politique de droite qui a ramené une droite autoritaire aux affaires.

Le vieux couplet refait surface.

L’alternative n’existe pas de recommencer la relation aux institutions que l’on connait . Elle passe par le développement d’un sujet de masse organisé qui puisse par sa dynamique se hisser comme concurrent à l’état tel qu’il est.

Ou, autrement dit, toutes les avancées institutionnelles sont bonnes à prendre (référendums, libertés démocratiques, proportionnelle, etc), mais ce ne sont que des batailles qui permettent de prendre confiance en soi , sans pour autant traiter en soit de ce qui permettra réellement de renverser les réels pouvoirs d’une société capitaliste.

On parle là d’une question stratégique : comment change une société

Il y a des percées stratégiques à faire pour trouver le chemin.

La période fait que nous allons vers des affrontements majeurs, ce qui démonte bien des accommodements avec le système, les révolutions arabes, de puissants mouvements de masse en Europe des travailleurs et de la jeunesse ont montré cette exacerbation des tensions, le rejet massif absolu des agressions (privatisations, retraites, etc) prouvé par les référendums italiens et slovènes avec des scores énormes ne permet pas de dégager encore une stratégie permettant de remettre réellement en cause le capitalisme.

L’intitulé du dernier mouvement espagnols des indignés, et surtout de la démocratie réelle montre cette recherche pleine d’illusions pour laquelle il faudra bien élaguer et trouver des chemins d’accomplissement qui ne se découvrent pas en ré-enfourchant le cheval fourbu du réformisme cristallisé dans les institutions de l’état.

Régénérer tout cela, c’est d’abord ancrer la bataille dans les lieux de reproduction du pouvoir de la classe dominante (entreprises, commerces, services, etc), et dans la classe populaire dans ces lieux afin qu’une alternative réelle existe.

C’est également analyser et décrire ce qui n’a pas marché dans le chemin des gauches dans les institutions (transformées en auxiliaires du capitalisme), s’abstraire de cela c’est retourner jusqu’à la nausée dans les mêmes impasses.

Nous avons tous à faire un effort pour avoir une stratégie réelle qui bloque les agressions du capitalisme et en même temps trouvent les chemins qui renverseront cette classe et permettront l’autogestion par les travailleurs.

La question des référendums est un aspect tactique de ces batailles mais pas encore un chemin crédible (ça peut aussi servir à la xénophobie les referendums, comme en Suisse). Ce sont des conquêtes mais pas des solutions à l’organisation des sociétés humaines






Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
1 commentaire
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
2 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London
Brésil : un défenseur de la forêt amazonienne de la tribu Guajajara tué
lundi 4 - 19h02
de : élian
artiste lili-oto exposition sur les gilets jaunes
lundi 4 - 14h48
de : lili-oto
1 commentaire
L’Assemblée des Gilets Jaunes vote la jonction à la grève du 5 décembre 19
dimanche 3 - 16h08
de : joclaude
5 commentaires
Qu’ils soient de gauche ou de droite...
dimanche 3 - 14h08
de : jean1
Contre la pudibonderie d’Etat
samedi 2 - 16h21
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Les 7 théories du complot.
vendredi 1er - 23h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Guerre de classe : la « gauche » joue désormais perdant ! Pourquoi ?
vendredi 1er - 22h50
de : Lepotier
5 commentaires
DIMANCHE 20 OCTOBRE 2019, JOUR DE VOTE A LA PAZ
vendredi 1er - 17h31
de : Allain Graux
Ni faiblesse ni complaisance - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 1er - 16h23
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'argent est bon, mais l'homme est meilleur. Proverbe bamiléké
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite