Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des CLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
de : Alain Chancogne dit A.C
mardi 4 octobre 2011 - 18h13 - Signaler aux modérateurs
21 commentaires

repris de

http://sanseprendrelechou.forumacti...

 Un moment institutionnel sans précédent :

La CRISE dans toute ses dimensions pose, en 2012, une redoutable nouveauté pour les bourgeoisies ;

Elles ont mis en place partout des institutions monarchiques et de Bipolarisation, absolument contradictoires avec le besoin d’Autogestion, l’aspiration de chacun à être écouté, et en même temps visant à rejeter le courant révolutionnaire dans un rôle de simple « collecteur de colères ».pour ensuite se rabattre sur ce qui semble le »moins pire ».

Ce besoin institutionnel de muselière pour la classe ouvrière et les plus frappés par les dégâts d’un Capitalisme qui doit cogner encore plus, encore plus fort, encore plus vite…nécessite, PARTOUT, des alternances rapprochées et canalisatrices d’Etats de grâce..

Aux States c’est même 4 ans !

Chez nous, le couple Chirac Jospin a mis en place le quinquennat et l’inversion de calendrier pour qu’à son tour, la France comme hier l’Espagne, la Grèce, demain s’il le faut, l’Italie,… se laisse piéger par " l’Isoloir de Changement.", perçu comme "primauté " d’outil anticapitaliste.

Mais voilà que les »manants » se mettent à gronder que le »ça ne peut plus durer » vient mettre du gros sable dans les rouages de cette machine électorale que el bourgeoisie croyait pourtant bien huilée. ;

Dans les cercles dirigeants du Capital (je ne parle pas des logements de larbins d’exécution Ps ou Droite(s)..) pointe une inquiétude qui n’était pas à l’ordre du jour, ni en 81, ni même en 2002 ou 2007(la »rupture » dans les 2 cas, ça marchait.. !)

DES SCENARII de RECOMPOSITION sont en marche, avec « plusieurs fers au feu »

 Selon moi, le sarkosysme qui a été un passage intelligent de poudre aux yeux pour faire du « neuf » (n’oublions jamais que des millions de travailleurs se sont fait baiser parce que Sarko parlait-enfin selon eux- du monde du « travail »..), ce « bol d’air que la bourgeoisie a pu croire opérant. ...a "foiré car "les faits sont têtus " comme disait "l’Autre ».

-Pour moi, il est cuit, le futur Papa, il le sait, et ses Patrons mafieux capitales, ont fait le deuil d’une équipe dont, je pense, qu’elle DOIT (pour le Capitalisme) être mise sur le banc de touche.

Ensuite, la façon dont rivalités, haines, égos interviennent dans ce couloir qui mène au vestiaire c’est irrationnel.

Par contre ce qui « capital »-si j’ose dire » c’est comment « on » nous étrangle encore plus en 2012 et avec quel type de garrot.

Toujours selon ma modeste réflexion, que ce soit seule ou accompagnée de types comme Bayrou, et/ou une participation du FDG à sa gestion, la Social-démocratie va devoir nous courir après avec son godemiché rose. Et son tube de vaseline tout »neuf »..

C’est là que certains, comme Delors l’avait compris en 95, se posen tla question d’une étape inédite de « crise politique » à anticiper.

En gros, travailler en même temps les contours du très court terme post -présidentiel.. -ET aller encore plus loin dans le projet d’une recomposition à l’anglo-saxonne.

Parti ou Fédération dite "DEMOCRATE "(grosso modo) de Bayrou à Mélenchon en passant par les Verts et des » REPUBLICAINS » à la française que constituerait une coalition semblant rejeter les « durs » d’un Sarkosysme dépassé pour fabriquer du « crédible » avec du personnel que le récent quinquennat a « plombé » dans une opinion qui, massivement, recherche un climat de »paix »

Hélas, à l’heure d’une Guerre des Classes sans précédent ou, pourtant, –rapports actuels de "force"..vérifiables..-, dans les masses existe un fort sentiment de recherche de « paix sociale et de mesures douces » …

Comme si c’était possible !

Donc, selon moi et ma boule de cristal, de toutes façons, et à la "française" l’après 2012 va entrainer très très vite (TROP VITE pour la bourgeoisie) la REVOLTE..

Plus que la simple »indignation à l’espagnole ». !

Personne ne peut se permettre d’avoir l’insolente prétention d’écrire ce qu’une telle situation inédite peut produire.

Ce qui semble certain c’est que nous ne sommes pas en 1969 ou un duo POHER-POMPIDOU pouvait venir au secours d’un départ de de GAULLE, battu certes avec le NON « de gauche » Mais surtout largué par la bourgeoisie –début de l’ascension de VGE..- opération de recomposition qui se poursuivra quand Chaban sera poignardé parles spadassins d’une bourgeoisie ayant besoin impératif de faire du « neuf »…..

C’est avec cette approche qui inclut que le quinquannat2012-2017 ne peut pas aller à son terme en l’état des rapports « partisans « classiques que revient donc avec force le besoin de débat, là aussi URGENT sur deux propositions qui circulent ici et ailleurs ;

 Comités populaires d’Autodéfense , de Résistance aux plans d’Austérités qui se profilent et pour abroger l’insupportable déjà en place ET

 dans le même mouvement créatif des Masses- Parti REVOLUTIONNAIRE, autogestionnaire, COMMUNISTE donc, en gestation. et à faire naître

CE qui, selon moi, passe aussi par la lutte à mener sans concessions, pour convaincre de la réelle nocivité contre-révolutionnaire des actuelles Orgas syndicales forcément opposées « en haut » à la LDC…

Ce qui , dans le débat politicien ou l’on voudrait nous entraîner (primaires socialos, par exemple) crainte d’un FN que la bourgeoisie fait « monter » parce qu’elle sait que c’est le meilleur repoussoir et un des ingrédients pour « consensus républicain » alors que PERSONNE ne peut imaginer que l’option fasciste soit dans les tiroirs d’un CAPITALISME qui sait qu’on n’est pas en 1930 !,

Ce qui donc posera en d’autres termes qu’en simple »bras d’honneur » aux appareils politiciens, la question d’une ABSTENTION de classe.

Pour pouvoir, durant la »campagne » dénoncer le jeu de l’adversaire de classe sans semer d’illusions chez les plus »conscients », à savoir, faire croire qu’un un score de 1 ou quatre pour cent des voix pour LO et NPA auraient je ne sais quel impact sur le rapport de forces Capital/travail..

Portes ouvertes enfoncées, rabâchage de »Vieux », délire, méthode IRMA. etc. ?

C’est ce que penseront des Camarades.

Mais leur opinion respectée. …sera d’autant plus enrichissante si elle s’exprime autrement que par du copier coller de mélanchonisme béat , ou de certitudes martelées parles copains militants du NPA..ou de LO (s’il devait y en avoir ici..).



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
4 octobre 2011 - 20h31

c’est sur qu’un score de 1 a 4% pour LO ou le NPA ne changera pas grand chose, mais je suis optimiste et je crois qu’un des deux fera un trés bon score...de toute façon on est obligé d’y croire, car sinon c’est la cata !!!!



DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
4 octobre 2011 - 21h01 - Posté par pilhaouer

Euh ! ON est obligé de croire à QUOI ?


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
4 octobre 2011 - 21h05 - Posté par

essai de relire calmement a voix haute, sinon fait toi aider par ton entourage...


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
4 octobre 2011 - 21h49 - Posté par richard PALAO

ça commence bien mal !!!

AC pose des questions essentielles après avoir démontré que quelque soit les scores du NPA et de LO cela n ’aura aucun impact sur le PS et j ’ajouterais donc que voter à la présidentielle ne présente aucun intérêt à part faire le jeu des institutions bourgeoises que ces partis dénoncent pourtant , alors que siginifie ta réponse sur un improbable bon score de l un ou l autre , qu ’en espères tu ?

ne crois tu pas qu’il y mieux à faire que d’aller voter ? ne serait-il pas préférable de se saisir de cette séquence électorale pour que la colère du peuple que l’ on trompe depuis si longtemps en lui faisant croire qu ’en votant pour la gauche institutionnelle il verra sa situation s ’améliorer et le système capitaliste remis en cause ? et quelle est la meilleure façon de faire exprimer cette colère ? :

en lançant un mot d’ordre D ABSTENTION , mais pas une abstention négative , de rejet , mais une abstention qui signifierait :

ce que nous voulons c’est en finir avec le système capitaliste qui broit les hommes et le remplacer par un sytème communiste autogestionnaire ou le peuple pourrait disposer de son destin ou la majorité et en premier ceux qui produisent décideraient de ce qui bon pour l homme de ce que doit être une économie socialiste au service du social , du savoir , du bien être etc ...

Mais pour que ce mot d ordre D ABSTENTION REVOLUTIONAIRE CONNAISSE un succès tel qu’ il oblige tous les autres à respecter la volonté populaire , il doit être partagé par les masses , celà supppose donc un gigantesque travail d ’explication pour vaincre les illusions , la délégation de pouvoir si profondément ancrée dans les têtes, et le désir de chasser SARKO par tous moyens y compris le vote "utile" .

ALAIN propose la création de comité de base pour donner le pouvoir au peuple , pourquoi ne pas commencer par créer des comités de défense de l ’abstention , et pour celà utiliser tous les moyens de communication et de "contact" : le bouche à oreilles , les amis , la famille , les syndicats , les associations , les partis politiques ,internet et les réseaux sociaux ...s organiser de façon horizontale et verticale car il faudra bien créer une sorte de comité centralisateur (pas "central") qui serait le porte -parole des comités de base et se chargerait de la propagande au niveau nationale ...

Voilà quelques idées jetées en vrac sur l’ abstention , celle-ci (l abstention) est à mon avis la seule attitude qui peut créer un vrai débat utile dans toute la gauche si celle-ci sent qu’il y a danger et que le gâteau quelle convoite peut -être mangé par d’autres ...


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
4 octobre 2011 - 22h11 - Posté par pilhaouer

c’est sur qu’un score de 1 a 4% pour LO ou le NPA ne changera pas grand chose, mais je suis optimiste et je crois qu’un des deux fera un trés bon score...de toute façon on est obligé d’y croire, car sinon c’est la cata !!!!

Je fais un effort !

Donc tu votes pour LO ou le NPA avec optimisme : l’un des deux fera de 1 à 4 % et tu auras perdu ton temps. A 7%, ce sera la fête !
Tu (pas "On") es obligé d’y croire, mais toi seul sait pourquoi !
Sinon, c’est la cata !!!
Bon sang ! Il faut tous reporter nos voix sur l’un des deux ! Tant pis pour l’autre !
Quel côté on choisit ?
Ah oui, mai si c’est pour se compter, ça va tout fausser !
C’est compliqué les élections, hein ?
Relis AC, en te faisant aider ! Il dit qu’il y a mieux à faire ...


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 07h57 - Posté par Copas

Par contre si on n’est pas électoraliste, les candidatures LO et NPA sont très utiles pour profiter d’une tribune utile.

L’histoire de l’abstention, telle qu’elle est présentée par certains, c’est encore une croyance particulière dans les institutions .

Quand la bourgeoisie, pour des contradictions qui lui sont spécifiques paye du temps de parole à qui peut se présenter il faut s’en servir.

A partir du moment où on comprend ce que sont les institutions du système, comment elles transforment les représentants qui y sont élus quand ils s’imaginent que c’est là que se changent les choses, et que le centre qui dirige est en dehors de l’incrustation dans l’état, il n’y a aucun soucis, bien au contraire.

Il faut aller un peu plus loin dans le raisonnement et utiliser les tribunes qui existent, sans état d’âme.

Tous ceux qui sont dans le camp de la construction d’un parti révolutionnaire, pour que le parti de l’émancipation triomphe de la bourgeoisie, ont tout intérêt aux candidatures de Arthaud et Poutou à ces présidentielles.

Il y aura là des gens imperméables à la tentation nomenclaturiste.

Qu’ils n’y soient pas ?

Vous aurez donc que des partis de la bourgeoisie derrière les haut-parleurs du système et un produit transgénique mi-carpe mi lapin, le FdG, qui a toute sa stratégie construite sur l’incrustation dans l’appareil d’état.


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 09h17 - Posté par richard PALAO

COPAS , tu dis : " quand la bourgeoisie , pour des contradictions qui lui sont propres paye du temps de parole à qui peut se présenter il faut s’en servir "

il faut être bien naîf pour croire que la bourgeoisie paie à "l insu de son plein gré" du temps de parole a des partis d ’opposition... là ou tu vois des contradictions , il y a une manoeuvre qui consiste à faire croire que le candidat qui aura été élu l aura été démocratiquement puisque n ’importe quel parti peut présenter un candidat ....

Toi qui vilipende Les institutions à longueur de messages je m étonne de ta subite conversion au système électoral pourri de la présidentielle sous prétexte de faire passer des messages , n y a t-il pas d ’autres moyens pour faire passer des propositions ? et le militantisme qu ’ en fais tu ? es-tu certain que les travailleurs vont s ’interesser à la campagne électorale et se précipiter sur leur téléviseur parce que c’est POUTOU ou ARTHAUD qui donnent la bonne parole ?

c’est en abandonnant le terrain , les usines , les quartiers que le PCF s’est embourgeoisé et à perdu le contact avec la classe ouvrière , il y a là de quoi faire réfléchir ceux qui veulent fair l impasse sur l ingrat mais indispensable travail dans les masses sur les lieux de l’exploitation capitaliste .


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 09h29 - Posté par pilhaouer

Je ne suis pas du tout opposé à l’utilisation de la "tribune électorale", à condition que cela soit bien clair, et je peux même voter "tactiquement" sans croire une seule seconde à la démocratie représentative.
Mais "83.188" à qui je répondais parle de "score" et là, je ne vois pas l’intérêt .
Il ajoute :"ON est obligé d’y croire sinon c’est la cata" or je ne suis pas croyant .

D’ailleurs pour la cata, un comique disait qu’on n’évite pas la catastrophe qui pourrait arriver le jour même en la repoussant au lendemain ((- :


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 08h28 - Posté par

eh, les gars reveillez-vous : le systeme ne veut pas que vous votiez !!!! Mettez bien vous celaz dans la tete : sinon il rendrait le vote obligatoire. L’absetention n’existe pas : ne pas prendre parti c’est soutenir le systeme !


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 09h18 - Posté par

absolument exact


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 09h47 - Posté par richard PALAO

"ne pas prendre parti c ’est soutenir le système " ...mais qui te propose de ne pas prendre parti ? l abstention quand elle ne relève pas de l’action type "pêcheur" à la ligne , qu ’elle a des objectifs clairs est un acte aussi militant et efficace qu’ un score témoignage de 3 ou 4 % ...

Relis ce que AC et moi avons écrit !!!

de toute façon , le peuple s ’est déja saisi de l abstention pour faire connaîttre son désir d’un vrai changement : à CHAQUE GRANDE ECHEANCE ELECTORALE L ABSTENTION EST EN HAUSSE ...

devant la surdité des partis politiques institutionnels il convient donc d’amplifier le mouvement en l’organisant et en lui donnant un sens commun : abattre le capitalisme et ses institutions pour lui substituer un système ouvrant la voie au communisme .


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 10h01 - Posté par

je vais m’abstenir de façon positive : arretez de vous masturber les meninges !!!


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 17h36 - Posté par

192.176 on atteint rapidement des sommets de connerie chez certains, c’est ahurissant.

Allez, zou, le trollage complotiste, va le faire ailleurs merci.


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 09h47 - Posté par pilhaouer

Lettre à Jean Grave (extrait)

... ... Voter, c’est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c’est renoncer à sa propre souveraineté. Qu’il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d’une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu’ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.... ...
Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c’est manquer de vaillance.

Je vous salue de tout cœur, compagnons .

Élisée Reclus.

http://www.homme-moderne.org/textes...


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
6 octobre 2011 - 20h13 - Posté par

le systeme ne veut pas que vous votiez !!!! Mettez bien vous cela dans la tete : sinon il rendrait le vote obligatoire.

Sûr !!! ((- :

Il veut tellement qu’on vote, que lorsqu’on ne vote pas comme il le veut il passe outre comme pour les Européennes.

Et que dans les pays ou les votes ne lui plaisent pas il bombarde ou complote contre les Gouvernements légitimes.

Il veut surtout qu’on vote pour le conforter dans ses turpitudes. Ca lui économise des cartouches, lui fait économiser sur le budget des CRS et des Gendarmes mobiles, et ça le rend fréquentable pour les idiots.

Et comme disait Coluche : Si le vote pouvait à lui seul changer le Système établi il y aurait longtemps qu’il aurait été interdit.

Les seuls instants ou le "vote" de la Classe ouvrière et des Exploités à pu changer, (un tant soit peu les choses), c’est lorsque le Peuple était du bon côté des fusils.

Ceux qui disent le contraire sont soit des ignares et des ânes, soit des malhonnêtes.

Avant de filer des leçons de civisme à des gens qui ont des décennies d’expériences électorales, et de déceptions annoncées, derrière eux, et qui tentent d’alerter et de trouver des solutions, commencez par réapprendre l’Histoire des Peuples.

La vraie. Pas celle des manuels d’Histoire écrits par les larbins du Capital.

G.L.


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 11h24 - Posté par CONNANGLE

Ni césar ni tribun !!!

Je suis d’accord avec AC et si nous n’avons pas la même façon de nous exprimer, nous sommes suvent sur la même longueur d’ondes.

Je crois aussi que l’ensemble des intrevenants sont aussi daccords sur la nécéssiçté d’un changement profond de socioété et ce qui diffère reste la manière d’y parvenir et notamment sur le phénpmène de abstention ou non .

Je voudrais juste rappeler ma position à ce jour.

Ce n’est pas le temps de parole qui sera octroyé aux candidats des exploités qui va faire évoluer leur "score" et leur conditions de vie, après 2012 croyez-vous que la bourgeoisie et ces élus UMPPS vont franchement nous donner les moyens de nous exprimer sur les ondes pour qu’il en soit autrement ?

La bourgeoisie et ses alliés PS n’en sont pas à un déni de démocratie près et l’ »opposition » de sommet ne semble pas beaucoup prête à s’y opposer et pour cause, un strapontin qui permet de bien vivre n’est pas négligeable pour tous ces lutteurs de places.

Je sais que c’est un gros investissement, mais il faut que le peuple exploité reprenne confiance en ses pouvoirs de masse et de classe, il a besoin d’apprendre pour comprendre, les possibilités qu’il a de faire basculer ce système et de devenir un acteur de sa vie.

Ce n’est pas à la télé que les représentants du peuple vont pouvoir en quelques minutes et face à un journaliste qui a des consignes que l’on pourra faire comprendre la nécessité d’un changement profond de société.

C’est dans les quartiers populaires et sur les lieux de l’exploitation que l’on peut créer les bases solides d’une société communiste autogestionnaire, c’est-à-dire avec ceux qui vont participer en tant qu’acteurs à la construction et l’élaboration.

On sait déjà les taux d’abstention par rapport aux élections de l’Europe du capital, on sait de quoi la bourgeoisie et le PS sont capables envers le respect- du peuple (traité européen) on sait aussi que 72 % des français ne font plus confiance au système capitaliste.

On sait encore que le monde est en train de bouger et malgré les tromperies du capital US et de ses alliés , le besoin de démocratie et de vivre dans de meilleures conditions existent sur poute la planète.

En France et ailleurs, ceux qui n’auraient pas compris que ce système électoral est pipé et que les urnes sont des lieux qui permettent sous des mascarades de démocratie ,le partage des places entre UMP et PS qui ne laissent que des strapontins à nos « vrais- faux » représentants pur mieux détruire ce qui dérangerait la lutte des places.

Pour eux, le peuple qui lutte doit être soumis par tous les moyens et l’élection dans ces conditions en est un moyen.

Je ne sais pas si j’ai tort ou raison mais à ce jour et dans ces conditions, car on ne peut pas dire jamais, l’abstention reste pour moi la seule manière de rester fidèle à mes convictions et à un changement de société dont vous avez compris le fond.

Il reste à lui donner un contenu et c’est au peuple de le déterminer.

Amitiés

MCoco Le Rebelle Médocain



DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 11h43 - Posté par AC

Curieux, mais moi, je pensais qu’on me"contrerait" sur la question de la "recomposition" en cours, à savoir cette accélération deBIPARTISME qui est le nec plus ultra de l’actuelle bipolarisation qui perdure.

Au point que "Gauche" "Droite" étant de plus en plus dans les masses une appellation qui fait dire" ,tous les mêmes"...ici et là(ici surtout)je peste quand
...on se baptise"extrème-gauche" et on s’en prend à l’"extrème droite" !!

Pour le reste,je sais bien qu’ici comme dans la classe ouvrière et chez tous les "sans" (travail, logement, loisirs, soins de santé-bref les "sans perspective de vrai vie" nous débattons, sans certitudes que les"masses feront l’Histoire".avec "bon sens"...donc .en marche avant... ! :, nous resterons divisés sur ce qui est le moins de nature à géner l’union populaire de ldc..pour un processus changement radicaux , dans une"visée" que certains appellent"communisme"..et donc l’ appellation n’est pas en soi un problème !

Pour avoir deux derniers rejetons qui ont 21 ans ce matin..et sont étudiants, je connais bien leur réaction quand je leur explique pourquoi je vais m’abstenir , et pourquoi je vais faire en sorte que cette abstention de majeur dressé soit comprise,

Ils sont dubitatifs..le"suffrage universel" ils savent autant que moi que c’est pas tombé du ciel..

Elle est comme ça, la jeunesse : elle dit" se foutre de la politique".mais elle est politisée au sens "positif" puisque, contrairement à quelques "vieux" d’ici...elle n’entre pas -dans sa majorité- dans le cadre"ancien" (Droite-Gauche) que le vieux système veut adapter dans un Bipartisme à l’anglo-saxonne..

Pour qu’on ne se mette pas des baffes inutiles je reprécise mon point de vue :

Personnellement ,je comprends qu’un électeur POTOU c’est mieux que l’abstention concon de celui qui se fout de tout, qui votera jamais, qui boycotte les manifs, mais qui tous les matins, toute savie, "touyera" son café en pestant contre "le système"

Sans intervenir jamais, ni en luttant ni en exprimant ses choix..

Je sais aussi ce qu’est le militantisme et l’attachement à son Parti.

Parce que je considère, de plus, que LES partis , le pluralisme, le retour à des consultationons démocratiques (proportionnelle,, rejet des cadres institutionnels actuels et donc dénonciation permanente du présidentialisme" ravageur), le choix de soutenir un miltant CGt ne me parait pa sune "trahison de classe" !

Avoir été"marchaisien" ne rend pas con à ce point, je rassure la "room" !

 :)

C’est pourquoi, dans un mouvement"Comités populaires Anti Austéritéd’un réel apprentissage de masse d’initiatives autogestionnaires, avec del’originalité -type désobéissance civile, actions militantes qui ne sont pas "aventurisme " quand elles ont un soutien majoritaire-, la question"ELECTIONS" comme primauté et refuge piègeà cons perdra de sa nuisance de"division".....si ceux qui veulent vraiment lutter savent mettre entre parenthèses leurs choix de deux dimanches du printemps

Car, que cela soit "chiant" ou pas..il suffira que la" mayonnaise montée duFN " soit servie sur tartines de sondages journaliers, pour que le légitime dégout de la fille du borgne ....conduise y compris par peur du fameux 22 avril -le joker gagnant bourgeois pour façonner le Bipartisme- à ce qu’en oser le dire...des électeurs NPa, LO et autres ,votent carrèment PS au premier tour...

Donc , mon souci plus ou moins clairement exprimé, c’est de ne pasfaire en sorte que2012 "clive" et " retarde l’explosion sociale..

C’est pour que2002 ne "compte pas"que j’a voté Chirac, pour souhaiter qu’il fasse un score à la Brejnev..donc un non évènement.. !
.
Alors ,que ceux qui pensent que les bulletins NPA ouLO sont un "plus" , qu’ils les utilisent et que cela n’empêche pas d’organiser la RESISTANCEqui, elle seule, permet de retrouver des repères de classe, defaire avancer l’idée que la LDC a besoin d’organisations nouvelles de Aà Z.. , politique, syndicales..

Oui, pour résumer, on peut organise à la fois un Front de classe contre l’Austérité , d"’en bas" avec peut-être run besoin de souple coordination, et accepterque "là-dedans" pour deux dimanches..on adopte une façon ou une autre de se"faire entendre".

Par contre et là, je suisd’accord avec certains, la question de l’importance" du score NPA ou LO..,c’est dangereux de faireune fixette :
Attention aux militants qui se racontent des histoires sur le champ du possible.

Ils vont tomber de haut.

Je ne m’en réjouis pas

Aparté :

Pas plus que je ne me frotte les mains de voir une Orga qui m’a servi à être utile aux miens (cela n’enlève rien à ce que chacun peut penser de l’Histoire du PCF) , devenir un petit régiment sous haut commandement social-démocrate, marchant au pas .ou trainant la jambe au sein de ce pitoyable FDG !

Chacun aura compris que dans ce processus de LDC , pour moi, en tant qu’orga , le FDG n’est pas du côté ou je me trouve, derrière la barricade.

Je reconnais que dit comme ça, ma côte chez mes ex camaros ne va pas remonter !

Se taire sur l’utilité pour la bourgeoisie des leurres électoralistes dont le FDG est un des éléments.serait donner tort à Gramsci qui nous rappelle que"la Vérité est TOUJOURS révolutionnaire"..

Cordialement.

A.C



DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
6 octobre 2011 - 08h02 - Posté par Copas

Il est possible que les élections, par le ras le bol vis à vis de la direction Sarkozy, aboutissent à un vote PS (du moins pour l’instant c’est la tendance, on verra après au moment réel des élections).

Sur la question des primaires, l’opération plébiscitée par la bourgeoisie n’a pas réellement mordu à gauche à la difference de l’Italie , EELV et FdG n’ont pas mordu à l’hameçon et c’est déjà cela.

Sur les questions de construction d’un parti et de comités qui fassent une véritable unité (on ne demande pas pour qui ils votent, mais ce qui est fait au concret et ensemble pour résister) contre la bourgeoisie, le boulot est immense et vaste.

Le caractère humble de ce travail passe par une phase d’amorçage qui sera groupusculaire, sans compter que le piège de construction en atmosphère confinée existe.

 Il y a le parti à faire

 Il y a les comités populaires de résistance contre l’austérité à faire, indignés, etc...

Les uns et l’autre ne sont pas semblables.

Tous ceux qui veulent avancer d’un pas, résister, s’indigner avec ces "comités" si ils se font , ont leur place, où qu’ils mettent leurs voix ou pas aux élections.


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 12h57 - Posté par AC

juste pour info et dans ce débat :
Une opinion qui est à l’exact opposé de ce que nous discutons dans not divergences, avec un rejet t de la "cuisine" d’Etats majors de "Gauche".

Fabienne Pourre est de ce courant au sein du PC qui a été plus moins créé par BLOTIN , longtemps très proche de Marchais..et quirefait surface..(voir plus bas)

POURRE "innove" ! _ :))

http://communis.srv969.sd-france.ne...

Elle nous livre sa nième salade d’"union"sous le titre..Pour un contrat de législature –

Ce qui, crétinisme parlementaire oblige, l’amène à poser les termes de l’alternative,de la perpective, en faisant ..de l’élection sénatoriale..un sujet visant à démontrer ce que de "nouveau ",en termes de rapports de force.., est en train d’émerger..

. Comment occuper l’espace, être utile et conforter les dynamiques possibles pour le changement ?

Entre exigences populaires et élections

L’explication mathématique – derrière laquelle tente de se réfugier la droite – a pour seul intérêt politique de rappeler que depuis son élection, Sarkozy accumule les échecs électoraux : aux municipales, aux régionales, aux cantonales, le Parti socialiste confortant ses positions. Le rapport de force à l’intérieur de la gauche accentuant sa prédominance. Nous sommes là dans une configuration certes inédite mais dans une grille de lecture traditionnelle.

Il est plus utile me semble-t-il pour comprendre les raisons de ce vote, de mesurer ce qu’il a à voir avec les mobilisations et revendications du mouvement populaire et citoyen de la période. Cette lecture est la plus opérante pour repenser les conditions nouvelles du rapport mouvement social et politique, exigences populaires et traductions politiques, pour le changement.

Ainsi le vote des grands électeurs – édiles locaux et électeurs citoyens militants – rejoint à sa manière le « on ne veut pas payer leur crise » comme l’exigence de démocratie et de dignité exprimés dans les manifestations sociales et citoyennes.

On peut certes sourire.
Si je mets "ça" en ligne c’est parce que cette question" mouvement populaire-luttes-et espérances"- et "traduction politique-recomposition" es tun enjeu que BLOTIN -plus fin que Pourre..- analyse aussi sur ce même site, démontrant que le FDG..ça suffit même pas, pour enfumer les masses !

http://communis.srv969.sd-france.ne...

Autrement la politique, autrement la gauche – Pierre Blotin

Ah sans utiliser 40 fois le mot"GAUCHE"comme on ne sait plus"exister" , cher Pierre..., toi qui comme moi avons fait le second tour de ma i81..........
..
Pathétique,cette impuissance..sur la nécessaire confrontation

BLOTIN très justement note :

t il faut s’intéresser aux analyses produites ailleurs, en discuter avec leurs auteurs et prendre avec eux les dispositions pour en débattre publiquement…

Les moyens de mener à bien ce travail n’existent plus depuis longtemps au sein du PCF.

mais aussitôt, il essaie de désespérer les partisans del’audace novatrice en décrétant

On ne les reconstituera pas aujourd’hui de l’extérieur.

Si, Pierre.

C’est une question de VIE ou de MORT

C’est personnellement, ce qui me rend optimiste..

A.C



DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
5 octobre 2011 - 17h55 - Posté par La Louve

Il est sympa Blotin. y’a plus qu’à se flinguer ou adhérer au futur parti "arc en ciel", "démocrate" ou "linke" comme on voudra ?!!??

LL


DEUX trois rappels d’idées sur CRISE, Lutte des cLASSES, 2012," RECOMPOSITION"
6 octobre 2011 - 08h41 - Posté par Copas

juste pour info et dans ce débat :
Une opinion qui est à l’exact opposé de ce que nous discutons dans not divergences, avec un rejet t de la "cuisine" d’Etats majors de "Gauche".

Exact.

Mais c’est plus précisément deux choses, la ligne de partage d’avec l’appareil d’état qui fait différence.

Avec comme points clés : les institutions telles qu’elles sont font-elles partie de l’appareil d’état de la classe dominante ou sont-elles atteignables par la réforme et le changement ?

Suivant les réponses à ces questions des stratégies distinctes se mettent en place, ceux qui veulent changer la société dans la croyance en la neutralité de leurs fonctions une fois élus, et ceux qui pensent que les camarades envoyés dans les institutions ne sont pas là sur leur terrain mais sur celui de l’appareil de l’adversaire (et conséquence le centre du mouvement pour l’émancipation des travailleurs doit être en dehors des institutions, indépendant et avec sa propre organisation.

La relation aux institutions de l’état et les mécanismes de nomenclaturisation, jamais démentis par l’histoire, font le caractère finalement profondément réactionnaire de la volonté de changer la société par des postes dans les institutions.

Il n’ s’agit pas là d’une âme noire de la gauche préalable. Mais bien une transformation des délégués du mouvement pour l’émancipation en nomenclaturistes achetés par le passage dans les institutions telles qu’elles sont.

Il n’y a que deux approches convenables et pas obligatoires de la scène électorale :

 l’utilisation pour propagande

 et si élus, le travail pour gripper l’appareil d’état au profit de la classe populaire et ses embryons de pouvoir.

Mais l’une comme l’autre approches sont inconcevables sans que le centre de ce mouvement soit extérieur à ces institutions.

Le lien électoral, tel que le système le propose, est insuffisant pour empêcher la dérive vers le nomenclaturisme des partis qui mettent au centre de leur stratégie le changement par les institutions telles qu’elles sont.

Y participer oui, mais pour construire un centre en dehors des institutions , pour construire une nouvelle légitimité politique et démocratique .

Les illusions de changement par les urnes existantes dans la classe populaire sont à comprendre et à traiter.

C’est une question de grande taille et les espérances d’abstention là dedans n’aimantent pas politiquement, ni ne sont forcement pérennes.

Les travailleurs peuvent très bien se ruer vers un vote PS aux présidentielles et c’est comme ça. Il s’agit de comprendre pourquoi ils le font, leurs illusions et comment ils peuvent progresser même avec ce type de choix.

C’est bien en se battant pour l’indépendance idéologique (voter contre Sarko pas pour le PS) et surtout en poussant à des réponses mobilisatrices concrètes des travailleurs, ayant leur centre en dehors des institutions telles qu’elles sont , c’est à dire des instruments de la classe dominante qui transforment ceux qui y pénètrent en auxiliaires du système capitaliste.





Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
« Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice. Baruch Spinoza
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite