Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La République contre son École


de : Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi
lundi 5 décembre 2011 - 01h36 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 83.5 ko

« La mise à mort de l’école laïque est désormais enclenchée. Cet essai se veut un complément utile [au livre Main basse sur l’école publique] pour démontrer et décrypter le rôle joué […] par le recours de plus en plus fréquent à l’enseignement privé sous contrat, essentiellement confessionnel et à 96 % catholique », écrivent Eddy Khaldi, enseignant et militant syndicaliste et associatif et Muriel Fitoussi, journaliste spécialisée dans les sujets de politique et de société, dans le livre « La République contre son école » (1).

« L’enseignement privé sous contrat, par son mode de gestion entrepreneurial, sa logique contractuelle, ses pratiques de recrutement des élèves et des personnels, se prête complaisamment, en réalité, à un rôle de support expérimental, véritable catalyseur d’une privatisation en marche du service public d’éducation. Opération menée par l’État, qui a pourtant l’obligation constitutionnelle de l’organiser », déplorent les auteurs.

« DÉSENGAGEMENT PROGRAMMÉ » DE L’ÉTAT

« Luc Chatel, à qui est aujourd’hui confiée la charge de ce désengagement programmé, ose, sans vergogne, à l’occasion de l’une de ses désormais rituelles visites de rentrée dont il réserve le privilège à des établissements confessionnels, développer ce nouvel évangile : ’On me dit que ça va tellement mal dans l’enseignement public que les Français seraient une majorité à mettre leurs enfants dans le privé. Je réponds que l’enseignement privé sous contrat fait partie du service public…’ » (AEF n°155471), rapportent les deux auteurs.

« Le ministre de l’Éducation n’est-il pas le premier responsable de cette présupposée débacle ? Ce constat iconoclaste, hors de toute mesure, interroge : cynisme incroyable ? Maladresse, peut-être calculée ? Quoi qu’il en soit, Luc Chatel résume et révèle ici avec limpidité, en deux petites phrases, la stratégie d’ensemble et les intentions actuelles de son ministère. Dans cet aveu, se lit, non plus entre les lignes mais dans le texte même, ce désengagement actuel de l’État envers son service public d’éducation et l’instrumentalisation libérale à laquelle participe l’enseignement catholique. »

« MISE EN ŒUVRE DES GRANDS PRINCIPES RÉPUBLICAINS »

Dans leur conclusion, Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi adressent un message à l’opposition : « La gauche, elle, ne saurait continuer, à moins d’abandonner les principes qui la fondent, à faire de l’électoralisme à courte vue et à ne pas voir, cachée derrière ce débat Public-privé, la privatisation rampante dans laquelle est en train de sombrer l’Éducation nationale, ni les risques encourus pour la laïcité de l’école et de la République. »

« L’opposition a le devoir d’accomplir ce que l’on attend d’elle, à savoir, la mise en œuvre des grands principes républicains qui ont pour horizon une réelle égalité, et l’unification de la culture commune par la laïcité. Cette valeur universelle, et si fondamentale, destinée à intégrer toutes les diversités, par l’accès qu’elle rend possible, pour chaque citoyen en devenir, appréhendé comme libre et autonome, au développement et l’épanouissement individuel. Mais aussi, l’une n’étant pas exclusive de l’autre, par une meilleure préparation, à l’insertion dans le monde du travail. Avant que d’aborder le ’quoi’ et le ’comment’ enseigner, le politique a le devoir de s’interroger d’abord, sur le ’pourquoi enseigner’, qui s’impose à la base d’un authentique débat citoyen sur l’éducation. »

SUPPRIMER LE FINANCEMENT PUBLIC DE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ

« L’autre enjeu majeur actuel, pour le futur du vivre ensemble républicain, porte sur les conséquences d’une ’laïcité positive’ qui dans les faits, tente d’aider la religion catholique à revenir dans l’espace institutionnel commun par le truchement du système éducatif », estiment Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi. « Or, la laïcité est bel et bien consubstantielle à l’idée d’État républicain. La séparation de l’État et de la religion, avec toutes les conséquences que ce principe imprescriptible implique sur les institutions, doit être préservée, et de façon plus impérieuse encore, qu’il s’agit ici d’éducation. L’on ne saurait tolérer une laïcité qui deviendrait ’positive’ pour le seul enseignement catholique et dans le même temps ’répressive’, pour la visibilité d’autres religions. »

« Dans les années qui viennent le devenir de l’école est en jeu. C’est aujourd’hui et maintenant, que l’école est l’enjeu d’un débat entre une conception républicaine de l’égalité des citoyens par la voie de l’universalité laïque, et une conception marchande issue de l’idéologie de la concurrence économique », affirment les deux auteurs. Aussi selon eux, puisque « les établissements d’enseignement privés épousent et incarnent, de par leur nature, une vision purement économique. C’est leur raison d’être, leur finalité. IIs souhaitent s’émanciper de la tutelle de l’État. Dès lors, il convient, par la suppression de leur financement public, de leur rendre cette ’liberté’. »

(1) « La République contre son école », Eddy Khaldi et Muriel Fitoussi, éditions Demopolis, 2011, 336 pages - 21 euros. ISBN : 978-2-35457-034-7

Visitez le site : http://www.la-republique-contre-son...

Site FACEBOOK : http://www.facebook.com/# !/pages/La...

Pour tout contact : la_republique_contre_son_ecole@numericable.fr http://www.main-basse-sur-ecole-pub...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La République contre son École
5 décembre 2011 - 03h59

Il faudra fermer toutes ces écoles gérées par des religions. Alain 04



La République contre son École
5 décembre 2011 - 18h04 - Posté par

Il faut evidemment dénoncer sans relâche l’abandon des principes républicains à l’école, la mise en cause du statut de la fonction publique, et les campagnes de dénigrement des enseignants du public menées par la droite comme par la "gauche" depuis plus de 20 ans.

Alors justement, méfiance vis-à vis de l’auteur, "Eddy Khaldi, enseignant et militant syndicaliste".

Syndicaliste, oui, mais à l’UNSA, le syndicat jaune de l’EN.


La République contre son École
6 décembre 2011 - 11h02 - Posté par CHALOT

Arrêtez de coller des étiquettes sur les militants en fonction des appartenances syndicales !
Eddy Khaldi a participé et participe à tous les combats laïques, c’est une réalité...
Il est à l’UNSA et alors ?
Voici ce que j’ai écrit sur son livre que j’ai lu

L’argent public coule à flot dans les caisses du privé !

Le nouvel ouvrage d’Eddy Khaldi et de Muriel Fitoussi est à la fois accessible à tout public intéressé par la question traitée et à la fois complet et dense.
Aucun aspect n’est oublié et les documents de référence sur lesquels s’appuient les deux auteurs ne laissent aucun doute.
La Droite permet à l’Église catholique qui structure son réseau parallèle à siphonner les caisses de l’État et des collectivités territoriales, parfois en toute illégalité.
Quant à la Gauche, elle continue, au nom de la paix scolaire à faire des concessions à une école privée qui, elle, n’a jamais enterré la hache de guerre.
Il lui faut toujours plus et tout de suite !
La loi Carle votée par la majorité parlementaire aux ordres contraint les communes à financer les écoles privées des communes environnantes...Les municipalités sont ainsi obligées à financer directement une école concurrente à celle publique qu’elles ont fait ouvrir et qu’elles entretiennent !
Aujourd’hui, alors que la loi Debré ne reconnaissait que les relations entre l’État et les établissements scolaires privés sous contrat, l’État et ceci depuis les accords Lang – Cloupet (1992-1993) arrive à négocier directement avec la hiérarchie catholique...Merci à Lang qui depuis se prend pour un chantre de la laïcité !

Le 4 août 2011, la Fondation pour l’école, officine cléricale, classée d’utilité publique obtient du ministère de l’intérieur, la capacité d’abriter des fondations en son sein.
C’est une provocation contre la République que de choisir la date anniversaire de l’abolition des privilèges ( nuit du 4 août 1789) pour attribuer à l’Église et à sa hiérarchie un privilège exorbitant !?
« La Fondation pour l’école devient une des rares fondations françaises capables de proposer aux grands bienfaiteurs (particuliers et entreprises) de créer une fondation sous égide dans le domaine de l’éducation. »
Les intégristes comme « les Chrétiens de la Cité » ne se sont pas laissés prier, ils ont appelé sur leur site, les « chrétiens » à échapper à l’ISF en indiquant l’adresse des troncs ...Oh pardon des fondations, à remplir !?
La défiscalisation des dons s’élève à 75% des assujettis à l’ISF jusqu’à 50 000 € par an....
La reconnaissance d’utilité publique est illégale mais la droite n’en a cure !?
Rappelons pour mémoire la loi :
« L’établissement sollicitant sa reconnaissance d’utilité publique doit poursuivre un but d’intérêt général, non contraire à la loi et n’empiétant pas sur les compétences normalement dévolues à la puissance publique »....
Cette défiscalisation constitue une subvention publique de plus, en marge de la loi.
Ce livre donne des clés pour comprendre les enjeux de l’offensive cléricale et appelle explicitement à une mobilisation pour la défense de l’école laïque, celle , seule qui est garante du vivre ensemble dès le plus jeune âge.
Le principe simple et fondamental : « A école publique, fonds publics ; à école privée, fonds privés » est d’une actualité brûlante.

Jean-François Chalot


La République contre son École
21 décembre 2011 - 21h37 - Posté par

L UNSA a l’ EN est un des DEUX (avec le SGEN CFDT) syndicats jaunes. Cest le syndicat majoritaire des ptits chefs d’etablissements. Faudrait pas le dire ?





Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
1 commentaire
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite