Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Un beau tir groupé pour Jean-Pierre Levaray
de : Paco
mercredi 22 février 2012 - 21h15 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Chaude actualité pour l’auteur libertaire Jean-Pierre Levaray. A son actif, une nouvelle BD avec Efix, un roman saignant, un livre jeunesse attachant et un film de Rémy Ricordeau tiré de l’explosif Putain d’usine.

JPEG - 16 ko

Acte 1. Après Putain d’usine (1) et Les Fantômes du Vieux-Bourg (2), Jean-Pierre Levaray et Efix s’associent une nouvelle fois pour une mise en images de Tue ton patron (3), roman incisif publié en 2010 chez Libertalia. Les deux premières BD étaient sorties chez Petit à Petit. Entre temps, l’éditeur normand a intégré le groupe La Martinière. Présentée comme le troisième tome de Putain d’usine, la version BD de Tue ton patron est dans la même veine rouge et noire que ses petites sœurs.

Nous retrouvons un chômeur qui pique une grosse colère contre Pelletier-Raillac, le big boss de FFI© qui l’a flanqué à la porte après vingt-cinq ans de boîte. Plan de sauvegarde de l’emploi… Le banni, viré par sa femme par-dessus le marché, prépare patiemment sa revanche. L’ex militant syndical va jouer au transformiste pour infiltrer le siège social de la multinationale. Tour à tour faux vigile, faux larbin et faux chargé de com’ sous des noms évocateurs (Guy Debord, Marius Jacob, Paul Lafargue), le tueur (très) amateur ne quitte jamais son Parabellum neuf millimètres, Star modèle B. Un flingue qui appartenait à un combattant de la CNT espagnole. Cadeau d’un ancien collègue bien barjot. Bref, ça branle dans le manche du côté de la Défense, copie conforme de Gotham City.

Comme dans les deux précédents romans graphiques, Efix présente un travail sous tension avec des perspectives qui éclairent l’œil et l’esprit. Manœuvrant entre grisailles ouvrières et provinciales, scènes obscures du monde de la finance et clarté méditerranéenne d’une blancheur aveuglante, l’artiste joue sur tous les tons pour mettre en valeur les ombres et les lumières d’une fiction qui pourrait devenir réalité. Qui sait, au rythme où vont les choses... Fidèle à l’original dont le texte défile parfois comme une voix off inquiétante, Efix, connu pour ses jeunes femmes pulpeuses, sait aussi croquer du 100% méchant genre vieux comics quand ça chie des bulles bien carrées. Batman fait d’ailleurs une furtive apparition. La fin, que nous ne dévoilerons pas, résonne curieusement en ce début 2012. Le justicier redémarre une nouvelle vie en Grèce en se demandant si c’est un bon choix… Une chute qui appelle une suite !

Acte 2. Après avoir publié Tue ton patron (illustré par Gil), les éditions Libertalia tirent une seconde cartouche avec Tue ton patron, saison 2 (cette fois illustré par Thierry Guitard). Dans le premier, on l’a vu, le rebelle agit en solo. Dans le second, c’est le « tous ensemble » qui prime. Enfin, si l’on en croit le communiqué de presse. Le livre a un peu de retard… et n’est donc pas entre nos mains comme c’était prévu. Partie remise !

Acte 3. La SCOP audiovisuelle Les Mutins de Pangée (Bernard ni dieu ni chaussettes, Chomsky & Cie, Fin de concession, Grandpuits & Petites victoires, Mourir, Plutôt crever !, Prévert et champs de révolte…) s’apprête à sortir un coffret qui comprend le livre Putain d’usine et le film éponyme de Rémy Ricordeau (4) où Jean-Pierre Levaray et quelques collègues reviennent sur leurs nuits en bleus, sur le temps perdu à gagner sa vie, sur les espoirs déçus, sur les sentiments de gâchis, bref, sur l’envie de vivre avant de passer l’arme à gauche… Sortie prévue le 24 avril. En commandant dès maintenant, vous soutenez la diffusion du coffret et vous bénéficiez de frais de port gratuits.

Acte 4. Avec C’est quoi ce travail ?, Jean-Pierre Levaray publie son premier roman jeunesse aux éditions Chant d’orties (également éditeur de A quelques pas de l’usine qui a donné la BD Les Fantômes du Vieux-Bourg citée plus haut). Entre des pages illustrées par David Rebaud, Levaray se met dans la peau d’une fillette qui s’interroge sur le travail de son père. Un vrai taiseux son vieux. Entre naïveté et bon sens, la gamine se pose des questions sur les 3/8, sur les tenues de travail (doit-il porter des tenues de cosmonaute ?), sur les mauvaises odeurs, sur les grandes cheminées qui crachent des flammes, sur les dangers. A l’école, on apprend aux petits à mettre du scotch autour des fenêtres pour bien se confiner en cas d’accident. « Et si les vitres explosent ?  », demande un môme futé. Et puis la boîte ferme. D’autres questions surviennent. C’est quoi la grève ? C’est quoi le chômage ? On se demande où l’auteur va chercher son inspiration.

(1) La BD Putain d’usine.

(2) La BD Les Fantômes du Vieux-Bourg, une adaptation du livre A quelques pas de l’usine (éditions Chant d’orties).

(3) Tue ton patron, un roman social très noir.

(4) Putain d’usine, le film.

- Efix/Jean-Pierre Levaray, Tue ton patron, éditions Fetjaine/La Martinière, 144 pages, 16,90 euros. Le site des éditions Fetjaine.

- Jean-Pierre Levaray, Tue ton patron – saison 2, éditions Libertalia, 138 pages, 8 euros. Illustrations Thierry Guitard Le site des éditions Libertalia.

- Le site des Mutins de Pangée où l’on peut commander en prévente le coffret Putain d’usine (2006, 52’)/Inventaire avant liquidation (2012, 54’) de Rémy Ricordeau. Prix : 12 euros.

- Jean-Pierre Levaray, C’est quoi ce travail ?, éditions Chant d’orties, 34 pages, 7 euros. Illustrations David Rebaud. Le site des éditions Chant d’orties.

Bonus : une page du blog d’Efix, Anarchie dans la colle.

Putain d’usine from mutins on Vimeo.

Paco sur Le Mague



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Un beau tir groupé pour Jean-Pierre Levaray
22 février 2012 - 23h18 - Posté par mehdi

merci :) longtemps que je voulais lire tout ca, ca donne envie



Un beau tir groupé pour Jean-Pierre Levaray
23 février 2012 - 04h32 - Posté par jean 1



Les petits pas.
mardi 18 - 21h07
de : L’iena rabbioso
Viols : « Que cette guerre cesse »
mardi 18 - 16h57
1 commentaire
LE MYTHE DE LA THÉORIE DU RUISSELLEMENT
mardi 18 - 08h31
de : Ernest London
1 commentaire
Jann Halexander ’Ceci n’est pas l’Afrique’ 12 octobre, Atelier du Verbe, Paris
mardi 18 - 01h34
de : Bruno
Grande fête du livre Paris samedi 22 septembre 2018
lundi 17 - 23h11
de : frank
ELYSEE , journée du patrimoine : un conseil à un chômeur !
dimanche 16 - 16h54
de : JO
1 commentaire
CLINIQUE DE LA PINEDE (PO)
dimanche 16 - 15h18
La terre dévorée par l’économie ...
dimanche 16 - 12h31
La fête de l’Humanité.
dimanche 16 - 09h22
de : Régis de Nimes.
1 commentaire
Rémo Gary et Debronckart
dimanche 16 - 09h19
de : Norbert Gabriel
Benalla devant le Sénat ?
samedi 15 - 14h48
de : JO
ELYSEE : Un autre raté !
samedi 15 - 14h30
de : joclaude
2 commentaires
Plan pauvreté : Emmanuel Macron en pompier pyromane
samedi 15 - 11h10
2 commentaires
La nouvelle ministre des Sports occupe un logement social !
vendredi 14 - 09h00
de : JO
1 commentaire
ÉCOLOGIE OU CATASTROPHE - LA VIE DE MURRAY BOOKCHIN
vendredi 14 - 07h33
de : Ernest London
Appel des travailleurs iraniens de la métallurgie aux syndicalistes et aux pacifistes du monde entier
jeudi 13 - 21h38
de : Lepotier
Hivers nucléaire.
jeudi 13 - 19h26
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
BRESIL : La démocratie bafouée : LULA interdit de Candidat à la Présidence !
jeudi 13 - 17h58
de : JO
1 commentaire
PETIT PRÉCIS RADIOPHONIQUE de la lutte de classe à la mode franco-belge
jeudi 13 - 13h00
de : C’est l’heure de l’mettre
L’alliance Chine/Russie l’emportera t-elle en la guerre économique que perdit l’URSS ?
jeudi 13 - 10h12
de : JO
1 commentaire
SAMEDI 22 : Repas de soutien aux postier-es du 92 en grève depuis le 26 mars
jeudi 13 - 08h46
Démission de Laura Flessel ! On savait dans les hautes sphères du pouvoir !
mercredi 12 - 19h34
de : JO
1 commentaire
Enregistrement de salariés à leur insu par des visiteurs mystère
mercredi 12 - 18h20
de : Visiteur Mystere de chez Field & Solutions
Licenciements : avec la rupture conventionnelle collective, le nombre de PSE baisse
mercredi 12 - 16h03
Venezuela : Ces millions d’étrangers qui sont bien au Venezuela !
mardi 11 - 19h21
de : JO
1 commentaire
Communiqué CGT : Luttons contre les violences d’extrême droite
mardi 11 - 11h59
de : jean 1
Relaxe des inculpés du 9 avril de la fac de Nanterre !
mardi 11 - 10h03
Les gendarmes évacuent violemment la Zad du Moulin, près de Strasbourg
lundi 10 - 12h53
de : jean 1
2 commentaires
MANIFESTATION POUR LA LIBÉRATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH À LA FÊTE DE L’HUMA, SAMEDI 15/09 - 15H00
dimanche 9 - 21h26
Les marches mondiales pour le climat ou le triomphe de l’ingénierie sociale
dimanche 9 - 19h29
de : N.Cazaux
17 commentaires
POLITIQUE QUALITÉ - Le chemin est individuel, collectif et politique
dimanche 9 - 17h32
de : Ernest London
L’extrême droite a tué une centaine de personnes en Europe en dix ans
dimanche 9 - 15h27
L’abécédaire de Murray Bookchin
dimanche 9 - 12h10
de : jean 1
Le féminisme au masculin.
samedi 8 - 20h16
de : L’iena rabbioso
VOLS PRIVES GOUVERNEMENTAUX : CQFD !
vendredi 7 - 21h58
de : JO
MANIFIESTA 2018 : 9IÉME ROUND C’est ce week end
vendredi 7 - 18h19
de : L’heure de l’mettre
1973 de Jean-Pierre Levaray
vendredi 7 - 13h17
de : Ernest London
1 commentaire
En France, il est possible de se faire tabasser parce qu’on est gay
vendredi 7 - 09h49
de : Julien Lefebvre
Absence de consentement et viol
jeudi 6 - 17h17
de : irae
11 commentaires
Gratuité vs capitalisme
jeudi 6 - 08h44
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si la matière grise était plus rose, le monde aurait moins les idées noires. Pierre Dac
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite