Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

TGV Lyon-Turin : des "flash mob" dans tout le pays


de : Maurizio Tropeano
lundi 5 mars 2012 - 11h34 - Signaler aux modérateurs

Deux jours après le grave accident d’un opposant au chantier d’extension pour le TGV Lyon-Turin dans le Val de Suse (Piémont), la mobilisation de la population s’étend, dans la région mais aussi dans toute l’Italie. Et la tension risque encore de monter, prévient le journal turinois.

Résister, résister, résister. D’abord sur l’autoroute en direction de la France, où le blocus devrait se poursuivre sans relâche jour et nuit, mais pas seulement. Mardi soir, le blocage du périphérique de Turin à l’heure de pointe n’était qu’une répétition générale de ce que l’Italie pourrait connaître dans les prochains jours. "Nous lancerons des actions à l’improviste qui rendront la vie dure à tous ceux qui nous considèrent comme un parc d’attractions ou comme des Indiens à écraser", a déclaré Alberto Perino, l’un des leaders du mouvement qui s’est regroupé sous le viaduc de l’autoroute à Chanoux [à une vingtaine de kilomètres de Chaumont, dans le Piémont, où devait débuter le chantier d’extension du tunnel Lyon-Turin].

Des flash mob donc, et des actions improvisées comme celle organisée par une dizaine de jeunes qui ont bloqué un TGV à Lecce [dans les Pouilles] pendant une demi-heure, ou encore celle qui s’est déroulée sur la route nationale 23, qui mène à la station de ski Sestrières, dans le Piémont. Mais le cœur de la protestation reste dans le Val de Suse. Là, le mouvement ne faiblit pas. Il n’est donc pas étonnant de voir des sites Internet relayer depuis mardi matin l’appel suivant : "Il nous faut des personnes à Chanoux pour remplacer ceux qui ont besoin de se reposer."

En effet, les blocus routiers rassemblent jusqu’à 300 participants à certaines heures, et seulement 20 à d’autres. "Nous devons nous organiser pour être suffisamment nombreux tout au long de la journée" parce qu’il s’agit "de l’occupation la plus longue que nous ayons jamais faite", précise Perino. Autre dirigeant historique du mouvement, Nicoletta Dosio a été claire : "Ils ont beau avoir des armes, nous sommes déterminés. A présent, nous devons nous organiser et instaurer des tours de garde." Ainsi, les plus âgés sont invités à "passer la journée au sit-in de Bussolin pendant que les jeunes étudient ou travaillent."

Malaise généralisé

Pour l’instant, les rotations sont assurées par les habitants du Val de Suse et les Turinois, mais certains viennent même de Rome ou d’autres régions. "Nous avons l’intention de résister, ici dans la vallée, et nous nous sommes organisés pour y arriver, a lancé Luigi Casel. Pour nous, il est essentiel que le mécontentement résonne dans toute l’Italie." L’interprétation de ce mouvement est limpide : "Comme le prouvent les mobilisations dans toute la péninsule, le Val de Suse traduit le malaise qui règne dans ce pays. Nous allons stimuler la réflexion en Italie pour une meilleure qualité de vie."

Sur Facebook et Twitter, cette mobilisation trouve même écho à Budapest, Barcelone, et dans d’autres villes européennes. Les revendications sont simples : suspendre les opérations sur le chantier. Une demande formulée mercredi matin par les maires de centre gauche accompagnés de Sandro Plano, président de la Communauté de montagne (Parti démocrate), lors de leur réunion avec le préfet de Turin, Alberto Di Pace, avec le soutien de plusieurs partis de centre gauche tels que le SEL (Gauche Ecologie Liberté) ou encore le maire de Naples, Luigi De Magistris. L’humoriste Beppe Grillo a également fait part de son soutien lundi sur son blog : "Truc de malade ! Mais à qui ça sert, ces trucs-là ? J’aimerais comprendre ce qui se cache derrière ce système ! Même un gamin comprendrait qu’un tunnel de 50 km sous une montagne ne sert à rien pour le TGV."

Cette revendication pourrait également être relancée par une manifestation nationale contre les grands chantiers. Dans les blocus, on en parle et on s’y prépare peut-être, mais pour l’instant ce n’est pas à l’ordre du jour, à en croire les leaders du mouvement. Mais ces rassemblements servent avant tout à attirer l’attention des médias. Mercredi soir, par exemple, devant la cathédrale de Suse, les opposants catholiques au TGV organisent un moment de prière pour Luca Abbà, le militant tombé d’un pylône lundi 27 février après s’être électrocuté et qui est toujours entre la vie et la mort à l’hôpital de Turin. La prière s’adressera également "à tous les militants détenus en prison".

CONTEXTE Un débat de société

Autoroutes bloquées, trains à l’arrêt, heurts avec les forces de l’ordre, depuis quelques jours la protestation s’intensifie dans le Val de Suse, en Italie, à quelques kilomètres de la frontière française. "Vingt ans de heurts et de polémiques pour 13 kilomètres de tunnel", écrit La Repubblica, qui rappelle que la protestation contre le chantier du tunnel du Lyon-Turin remonte aux premières heures du projet en 1989.

Un projet rejeté essentiellement parce qu’il est jugé "inutile et coûteux" et parce qu’il mettrait en danger l’environnement dans cette étroite vallée. "La discussion technique sur le tunnel est devenu, en Italie, l’épicentre d’un affrontement idéologique parmi les plus forts depuis la fin des idéologies (...).

Ce qui était né, au début des années 1990, comme une protestation locale pour défendre la vallée (...) est devenu un débat de société", analyse le quotidien de gauche. Le TGV, dont le coût total est estimé à près de 20 milliards d’euros, doit permettre de raccourcir le trajet Paris-Milan à un peu plus de quatre heures, contre sept actuellement, et celui Lyon-Turin à moins de deux heures contre plus de quatre aujourd’hui.

Projet stratégique pour le réseau européen, il devrait ainsi permettre de libérer la route de 700.000 camions par an. La fin du chantier est prévue en 2023.

http://www.courrierinternational.co...



Imprimer cet article





Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
1 commentaire
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite