Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jeff le Démineur


de : Duval Gil Garcin
vendredi 16 août 2013 - 14h56 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 70.3 ko
J.K. à la fin de sa vie

Il y a ceux qui fabriquent les mines, ceux qui les vendent, ceux qui les achètent, ceux qui les posent, ceux qui tentent de les éviter, avec ou sans succès, et… ceux qui les détectent, les désamorcent et les neutralisent. Jeff Knaebel, Ingénieur des Mines (diplômé de la Cornell University et de la School of Mines du Colorado) a côtoyé les décideurs et les banquiers, les fabricants et les marchands, les trafiquants et les poseurs, les destinataires et les victimes sur les fronts guerriers de son temps. La guerre du Viet Nam (il a servi comme Officier de la US Navy), les mines de cuivre de l’Alaska et les puits de pétrole ont eu recours à ses services qualifiés et il s’est efforcé de bien faire ce qu’attendaient de lui les hommes de pouvoir de sa surpuissante nation.

Un jour pourtant, il a réalisé qu’il y avait mieux à faire dans ce monde que de tenter de soumettre des peuples, de creuser des montagnes et de vider les poches souterraines des boues fossiles du Jurassique et du Crétacé. Sans doute s’est-il rendu compte par lui-même que derrière les combattants en armes vivaient des femmes et des enfants et qu’en réduisant en poussière de roches un massif entier c’est à la vie même dans sa globalité qu’on porte atteinte de façon irréversible. Jeff, lassé d’être le serviteur des hommes de l’ombre, s’est alors tourné vers les visages de l’humanité de son pays et de son Continent.

Au contact des Amérindiens, survivants des diverses tribus confinées dans leurs réserves, il a découvert, intactes, les principales qualités des hommes de lumière. Il n’en revenait pas de retrouver là, dans les humbles demeures de ses nouveaux amis la sagesse, la lucidité, la tolérance, la bienveillance, la compassion, entretenues avec soin comme les braises d’un feu sacré par les Anciens, au profit de leurs Jeunes et des Sept Générations à venir. Jeff s’est ouvert à la lumière portée par les paroles des sages.

Il a entendu le message de Rolling Thunder, « Tonnerre Grondant », Indien Cherokee du Nevada, qui dès 1947, au sortir de la seconde guerre mondiale, alertait sur les dangers de la civilisation du pétrole et disait du moteur à explosion : « la pire découverte faite par l’homme jusqu’à ce jour ». Jeff a compris qu’il fallait cesser d’alimenter ce moteur et qu’il importait de rester sourd aux injonctions de l’ogre insatiable qu’il véhicule en tous lieux des terres et des mers, et même en direction d’autres planètes. Il a cherché à se rendre utile auprès de ses nouveaux compagnons d’existence.

Jeff a été l’un des administrateurs de l’Union Spirituelle des Tribus créée par les Anciens. Il a ainsi participé au Rassemblement des Sages de nombreuses Nations, désireux de guider l’Humanité sur les sentiers divers de la paix et de la prospérité, hors des autoroutes du progrès hyper-industriel qui conduisent les populations aux pièges fatals que l’on sait. Jeff a ainsi participé à des actions de résistance visant à la conservation des écosystèmes et de leurs gardiens traditionnels, en Alaska, dans l’Etat du Nouveau-Mexique, au Mexique. Il a vécu avec les indiens Zunis, Hopis et Huichols, les aidant à protéger leur culture et le couvert forestier de leur Terre Sacrée.

C’est finalement un formidable sentiment de honte et de colère qui l’a poussé hors de son pays d’origine ; honte d’avoir participé malgré lui, directement ou indirectement, aux désastres des guerres liées au développement économique de sa Nation ; colère d’avoir été abusé trop longtemps par les hommes de pouvoir, politiciens corrompus et businessmen cyniques.

C’est en Inde, à 56 ans, qu’il a choisi de tenter d’être utile à la préservation de ce qui lui paraissait être plus qu’un temple ou un sanctuaire : la vivante tradition rurale du partage et de la solidarité. A la source des paroles du Bouddha et sur les pas de Gandhi, il a choisi de marcher vers la paix de village en village, comme le fit Vinoba Bhave. Non pas en simple pèlerin, mais en actif démineur, expliquant inlassablement sur son passage aux populations les dangers du développement « à l’américaine », conflictuel et porté par le libéralisme économique des pays du nord, n’hésitant pas à se mettre lui-même en danger, comme tout démineur : sa pratique de la non-violence l’exposant de fait à la violence de l’Etat Guerrier d’où il vient ; sa foi dans le recours à la désobéissance civile l’exposant aux sanctions de la Nation où il a choisi de s’adresser en homme libre à ses frères d’existence.

Difficile de ne voir dans l’histoire de Jeff le Démineur qu’un conte moderne ajoutant quelques pages aux livres qui nous ont rapprochés de l’Inde Eternelle, comme le Siddharta d’Herman Hesse. Elle vient à nous avec cette question : « Sommes-nous si lâches pour que l’un d’entre nous doive ainsi déployer un aussi grand courage, pour s’opposer au pire dont semble fait désormais le quotidien des peuples ? ».

Ceci dit avec la volonté de faire écho au point de vue d’Eva Wissenz, sa jeune traductrice, clairement exprimé dans sa Préface de La décision de résister qui réunit quelques-uns des précieux textes (conférences, articles, lettres) de Jeff Knaebel et des amis qui soutiennent son combat non-violent : « On pourra trouver quelque chose d’extrême dans la position de Jeff, mais que l’on songe alors que si nous étions plus nombreux à aller fermement dans le sens de la liberté et de la recherche de la vérité, son effort n’aurait nul besoin d’être si exemplaire ». Il y a dans cette formule un appel exemplaire à faire désormais (et à exiger de nos représentants) le meilleur usage possible de la démocratie. A méditer.

D. Gil Garcin, Mai 2013.

Post-scriptum : En 2009, Jeff a reçu une équipe de journalistes américains dans son refuge de l’Himachal Pradesh. Filmé sur le sentier menant à son chalet, il s’efforçait d’attirer la caméra vers la beauté du monde selon lui, la forêt de cèdres environnante et la vallée profonde sous les sommets himalayens, le paysage le plus cher à son coeur. Au cours d’un long entretien enregistré indoor, il a évoqué l’un des faits fondateurs de sa dissidence et de sa mission d’éveilleur : à l’époque où il opérait comme pilote bénévole pour la Lighthawk-The Wings of Conservation, participant à une mission d’information et de préservation de la dernière forêt primaire de la Sierra Occidentale du Mexique, menacée par le projet d’exploitation d’une usine de pâte à papier appuyé par la Banque Mondiale, le Chef d’un village Tarahumara lui avait dit : « Nos jeunes veulent se battre, mais je leur dis de rester calmes et d’être patients, car l’Homme Blanc est en train de se détruire lui-même ». Jeff a compris à cet instant qu’il faisait partie du problème et non de la solution.

Peut-être est-ce sa part du problème qu’il a choisi d’éliminer, afin d’échapper à l’obligation de nationalité dont le refus l’exposait depuis des années, et exposait ses amis indiens tentés de l’accueillir sous leur toit, aux poursuites des autorités. Le fait est qu’il a choisi, le 25 janvier 1911, à 72 ans, de s’immoler par le feu, à la manière des bonzes du Tibet acculés au désespoir, dans les ruines d’un ancien temple bouddhiste du Rajasthan, près de Jaipur. Cet homme courageux, altruiste et volontaire, était miné par la culpabilité ineffaçable d’appartenir à la Nation qui, après l’horreur thermonucléaire d’Hiroshima et de Nagasaki, l’agent orange défoliant répandu par centaines de milliers de tonnes sur la jungle vietnamienne, et tout ce qu’il savait des horreurs militaires et civiles liées à la possession des matières premières, en venait à déverser des cargaisons de bombes sur les populations d’une population irakienne devenue l’otage de ses propres ressources pétrolières. La dernière mine qui a fini par le détruire, Jeff le démineur la portait en lui.

* “Interview with Jeff Knaebel”- June 2009 » : vimeo.com / 6612501

http://www.jeffknaebel.org/books/Me...



Imprimer cet article





Consommez plus, travaillez plus, gagnez moins
lundi 1er - 15h19
MANIFESTATIONS : LA RUE REPREND SES DROITS
lundi 1er - 10h57
de : joclaude
1 commentaire
VOYAGE EN MISARCHIE - Essai pour tout reconstruire
lundi 1er - 09h21
de : Ernest London
Un goût de revenez-y
dimanche 31 - 22h42
de : Le CERCLE 49
Les pénibilités selon "le monde d’après" !
dimanche 31 - 16h22
de : joclaude
1 commentaire
Les lois scélérates d’antan, les revoilà en macronie !
dimanche 31 - 16h01
de : joclaude
Face au capitalisme, se fédérer pour le « salut commun »
vendredi 29 - 22h52
de : Louise
2 commentaires
Ségur de la santé : L’INDECOSA-CGT réclame des vrais états généraux !
vendredi 29 - 20h32
de : nono47
Malgré la crise sanitaire la casse de l’hôpital public continue
vendredi 29 - 18h06
de : joclaude
Les médecins cubains quittent l’Italie
vendredi 29 - 10h56
de : joclaude
Allemagne : les asperges de la colère
vendredi 29 - 07h57
L’heure du réveil - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 27 - 20h58
de : Hdm
Les trans-croissances émancipatrices du peuple
mercredi 27 - 09h21
de : Christian Delarue
Le prolongement de la CRDS, premier « impôt coronavirus »
mercredi 27 - 01h12
de : Bce_106,6
1 commentaire
41 JOURS FACE A COVID-19 : ce n’est pas une petite grippette, ça ne touche pas que les vieux (témoignages)
mardi 26 - 12h26
de : nazairien
2 commentaires
Hôpital : les embauches absentes des pistes du Ségur de la santé
mardi 26 - 11h58
Dimanche 31 mai Pas de retour à l’anormal
lundi 25 - 22h37
de : Le Cercle 49
De 1789 au 29 mai 2005, mobilisation du peuple-classe.
lundi 25 - 22h31
de : Christian DELARUE
LE COVID-19 RÉVÈLE LA FOLIE DU CAPITALISME.
lundi 25 - 17h24
de : joclaude
Gifle énorme dans l’escarcelle de l’impérialisme : Les Tankers Iraniens sont arrivés au Venezuela !
lundi 25 - 17h16
de : joclaude
Pour comprendre le nouveau pouvoir des Banques Centrales
lundi 25 - 14h20
de : Lepotier
1 commentaire
Bagnols sur cèze (30 Gard) : les raisons d’un incendie.
lundi 25 - 04h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Fier d’être un minimaliste vaincu !
dimanche 24 - 18h05
de : Claude Janvier
1 commentaire
Violences policières : nier, nier, il en restera toujours quelque chose
dimanche 24 - 18h04
ACHÈVEMENT D’UN MONDE INVIVABLE
dimanche 24 - 17h24
1 commentaire
La liberté d’expression en net progrès aujourd’hui à Angers
samedi 23 - 21h36
de : Le CERCLE 49
Que sait-on des navires iraniens qui arriveront au Venezuela ?
samedi 23 - 17h50
de : joclaude
1 commentaire
Un monarque s’en inspire d’un autre ! Des accusations fusent !
samedi 23 - 16h17
de : joclaude
La chenille qui redémarre.
vendredi 22 - 16h14
de : L’iena rabbioso
Le concept de peuple-classe dans ATTAC Démocratie
vendredi 22 - 11h59
de : Christian DELARUE (ATTAC Démo)
1 commentaire
TRUMP, président ou gangster : La paix du monde en danger ?
vendredi 22 - 11h30
de : joclaude
Licenciements, où en est-on ?
vendredi 22 - 10h41
Urgence sociale
vendredi 22 - 02h09
de : Martine lozano
Le 21 mai 1871 débutait la Semaine sanglante
jeudi 21 - 22h00
de : Le pouvoir est maudit
2 commentaires
Appel à agir contre la réintoxication du monde !
jeudi 21 - 16h41
de : jean1
1 commentaire
Pas la haine du voleur de vélo.
mercredi 20 - 23h17
de : Christian DELARUE
Opération mangouste - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 20 - 18h38
de : Hdm
Astuces patronales pour un monde d’après, pire qu’avant !
mardi 19 - 07h48
2 commentaires
La contestation mise au ban
lundi 18 - 23h02
de : Le CERCLE 49
la macronie en dessin
lundi 18 - 12h19
de : jean1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Christophe nous a quittés (video)
vendredi 17 avril
de Roberto Ferrario
Je me rappelle de cet soirée moi et Thom juste derrière a gauche entrain de manger du couscous vapeur... Le musicien et chanteur Christophe nous a quittés hier soir. Il collaborait encore récemment avec les musiciens de Ménilmontant Hakim Hamadouche, Mirabelle Gilis etc. et l’association Ménil Mon Temps souhaitait lui proposer d’être le parrain de la prochaine édition du Gala des Artistes de Ménilmontant. Nous le croisions au restaurant La Cantine de Ménilmontant. Il y (...)
Lire la suite
« Vous paierez tout et vous paierez cher, vous les capitalistes ! » Milan, 16 avril 1975, très sombre souvenir... (vidéo)
jeudi 16 avril
de Roberto Ferrario
Une soirée mémorable dans une trattoria a coté d’un canaux de Milan (Naviglio) Claudio, moi et d’autres camarades on mange ensemble pour fêter nôtres élections comme représentants des étudiants dans nôtres respectif instituts technique, lui dans ITIS du Tourisme, moi dans l’ITIS Molinari (XI ITIS). Une semaine après le 16 avril 1975 tard dans la soirée un coup de téléphone d’un camarade de mon organisation politique (A.O.)... J’arrête de manger avec mes parents (...)
Lire la suite
Scoop Bellaciao : scandale, un rapport de Santé Publique France de mai 2019 réclamait 1 milliard de masques !
jeudi 26 mars
de Roberto Ferrario
6 commentaires
La date est importante (mai 2019), le gouvernement de Macron ne peut donc pas continuer à dire que les responsables sont les anciens gouvernements... Deuxièmement, c’est cette phrase dans le rapport qui est très importante et qui détermine le milliard de masque demandé : "En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population..." Il est extrêmement "bizarre" (...)
Lire la suite
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite