Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Hénin Beaumont Laboratoire d’une gentille extrême droite ?
de : b
dimanche 2 novembre 2014 - 17h36 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Boulogne Billancourt/ Hénin-Beaumont. Durée du trajet 2h30 ou plus. Est-ce vraiment si loin de nous ?

Non, si la tête suit les pieds et vice et versa. Premières impressions après un court séjour de 3 jours.

Des à priori au départ

 Tendresse pour les gens du Nord

Même quand il pleut, ils ont le soleil à l’intérieur. Mais quand ils sont en colère, ils le sont vraiment. De la Friterie de Marie Françoise Gonzalez, au Bar de la Belle Anglaise, en passant par la Cité Darcy, d’autres cafés, la rue, des rendez vous pris avant mon départ, à aucun moment je n’ai eu à remettre en question ce préjugé favorable.

 l’intelligence est partout ( la bêtise également )

A priori un électeur du FN, n’est pas moins intelligent qu’un électeur du PS, PC, Front de gauche, UMP, Modem, etc.

 La crise n’explique pas tout

La crise qui dévaste une région a une incidence forte sur les choix politiques. Pas plus que le niveau culturel des habitants, elle n’a vocation a tout expliquer. Bizarrement, il semble que les gens du FN aient mieux lu Bourdieu et les Pinçon-Charlot que les gens de gauche. La reconnaissance symbolique de l’autre le fait exister, le légitime à ses propres yeux. Que celui qui n’a pas besoin de signe de reconnaissance lève le doigt. Donner des signes de reconnaissance ne signifie pas pour autant que l’on reconnaisse qui que ce soit. Certains sont capables de faire semblant.

 La morosité est une arme de combat

Il faudrait sans doute un livre pour décrire, expliquer la morosité française. On remarquera déjà quelle touche moins les déshérités que les nantis. De là à se demander si sa diffusion ne joue pas en faveur de la passivité et de l’ordre en place, il n’y a qu’un pas que je m’empresserai de franchir.

 La fatalité n’existe pas

Faire croire à l’autre que la défaite des idées de progrès est irréversible, permet de paralyser l’adversaire. Cela fait partie de la guerre psychologique. Il appartient à chacun, individus, associations, partis politiques ou autres, de démontrer le contraire sur le terrain.

Pourquoi aller à Hénin-Beaumont ?

Elle est la seule ville où le FN a obtenu la majorité absolue au premier tour des élections municipales de 2014. Marine Le Pen y est domiciliée depuis 2007. On dit que c’est ici, dans une ville de 28000 habitants que s’est élaboré et s’expérimente le nouveau discours « social » du FN. On parle aussi bien d’une ville vitrine que laboratoire. Si les livres d’Haydée Sabéran « Bienvenue à Hénin-Beaumont (éditions de la Découverte) et d’Octave Nitkowski ( Jacob Duvernet) expliquent très bien la situation, ainsi que les films documentaires d’Edouard Mills –Affif ( Au pays des gueules noires.2009 – Bassin Miné- 2014) , il n’empêche que rien ne remplace le contact humain, la prise en compte de l’humeur, des émotions et pourquoi pas des blocages .

Par ailleurs si les actes et le discours de la nouvelle municipalité sont totalement en phase avec les nouvelles prises de position de Marine le Pen, il ne faudrait pas en déduire que dans les autres villes prises par le parti d’’extrême droite et ses alliés il en aille de même.

Hénin Beaumont factuel

Les pages du livre d’Haydée Sabéran consacrées à la situation objective de la ville sont significatives « La ville compte presque 60% de non imposables. Un tiers des habitants vivent dans des quartiers prioritaires. Presque 23% des foyers sont bénéficiaires du RSA… le chômage en hausse est l’un des plus forts de France à 17,9%( moyenne nationale à 10,4% au 31 Mars 2013) L’agglomération est la cinquième de France en terme de mortalité prématurée liée à l’alcool, presque trois fois plus que la moyenne nationale »

Etat de grâce, état de choc

Ils avaient promis de baisser les impôt locaux. Ils ont effectivement décidé de baisser de 10% la taxe d’habitation. Cette mesure avait été programmée par l’ancienne équipe d’union de la gauche .Mais l’ex maire Eugène Binaisse n’était pas, de l’avis général ,un très bon communicant. Par ailleurs La nouvelle équipe aurait dans un premier temps décidé de lever un emprunt pour équilibrer les comptes mais pourrait y avoir renoncé. « Ça change » dit –on dans la rue, ainsi plutôt que de payer une société extérieure pour mettre en place les illuminations de Noël, il aurait été décidé de former des employés municipaux. Le maire aurait aussi remis au travail des ouvriers municipaux s’attardant dans les cafés de la ville. Sur un contrat global de chauffage tenu jusqu’en 2017 par une entreprise de la région, un lot est venu à échéance en 2014. La mairie a mis en concurrence les entreprises. La société en place a émis un devis de 6O.OOO €, la concurrence : 25000€ . Arrangeante, l’entreprise en place a fait une nouvelle proposition à 29000€.

Début 2014, la Médiathèque a soumis à l’ancienne équipe municipale une liste de livres, comportant plusieurs ouvrages anti-FN. La nouvelle équipe a ratifié la commande sans sourciller. Au centre culturel le programme n’a pas été remis en question. La programmation d’une pièce sur Anne Frank a été saluée par un conseiller municipal de la nouvelle équipe. Devoir de mémoire oblige. Mieux l’équipe de Steeve Briois a demandé au musée de la Shoah de faire venir à HB une exposition sur les Justes.

Le maire qui ne se cache pas d’avoir emprunté ses méthodes de terrain au PC est inscrit au FN depuis l’âge de 15 ans. Il est en permanence sur le terrain, fait danser les vieilles dames, donne des bises à tout le monde, serre les mains, et relaie le discours national –social qui emprunte beaucoup à la gauche.

Bien sûr, il a des accrocs comme l’expulsion de son local de la Ligue des droits de l’homme, ou comme l’occupation programmée par les militants FN des sièges du conseil municipal , limitant ainsi les possibilités d’expression de l’opposition ou comme le rejet de l’arrêté anti- mendicité par le tribunal administratif. La gauche a applaudi. Octave Nitkowski a été le seul a faire remarquer sur son blog qu’une ville voisine ayant déjà été contrainte par la justice de renoncer au même arrêté, Steeve Briois pourrait avoir pris cette mesure en connaissance de cause. Résultat : le Front est encore une fois une victime d’un système de pensée unique UMPS.

Au delà des partisans, sympathisants du FN, il y a sans doute une partie de la population soit dépolitisée soit écoeurée par « les affaires » , qui trouve Steeve Briois, son équipe et Marine très sympa. « Eux, au moins ont l’air de vouloir faire quelque chose pour nous » Les autres , centristes, gens de gauche, démocrates républicains sont sous le choc. Un camion leur est passé sur le corps.

– Ils ont été trahis par leurs représentants : pratiques maffieuses du PS, ralliement de dernière heure du PC à la liste social- démocrate, vilipendée quelques jours plus tôt.

– Steeve Briois qui a fait mettre le buste de Jaurés derrière son bureau et qui a rendu hommage au vrai socialiste qu’était Pierre Mauroy, s’ingénie à vider leur capital de gauche de toute sa substance.

Steeve et Marine comme on les appelle sur place, ont depuis 2007, travaillé la main dans la main. Elle, en amenant régulièrement sur place les caméras du monde entier a donné une stature nationale au futur maire, lui aurait été d’une influence déterminante dans la mise en place d’une stratégie de dédiabolisation. Mieux en braquant les projecteurs médiatiques sur HB, ils semblent avoir hypnotisé une population en perte totale de repères. En 1981, des esprits vulgaires avaient raconté que le nouveau président à peine élu, avait fait pipi aux quatre coins du palais de l’Elysée pour marquer son territoire. Il se pourrait bien qu’en 2014, les projecteurs médiatiques qui permettent, non sans complaisance, à MlP et à Steeve de faire oublier qu’ils appartiennent au FN, jouent un rôle similaire. Combien de fois ai-je entendu, « ici ils ne commettront pas de faute » Ceux qui émettaient un tel jugement n’étaient en rien d’accord avec le FN. Mais déboussolés, fascinés, ils ne pouvaient s’empêcher de répéter le mot d’ordre. Hors pour qui observe de plus près la vie municipale, le Front a déjà commis des fautes ou va en commettre.

Comment par exemple financer un investissement de plusieurs milliards dans un équipement sportif en baissant les impôts, sans créer de la dette ?

Il faut se battre dit un militant centriste. Il faut examiner de près les mesures prises, être sur le terrain avec les associations et être force de proposition.

Comment une terre viscéralement de gauche a-t-elle pu basculer ?

Cette terre qui a accueilli des travailleurs polonais, italiens, arabes et en particulier algériens, cette terre qui été au cœur des luttes ouvrières, du syndicalisme et de la solidarité n’a pu devenir un concentré de haine de l’autre, de racisme, xénophobie et j’en passe.

La désindustrialisation, la crise qui ont cassé, paupérisé cette population ont certes été déterminants. Une petite fille de mineur me fait cependant remarquer qu’à l’époque ses grands parents mineurs étaient pauvres, mais totalement solidaires de leurs voisins. On partageait tout.

A l’époque 80% des mineurs mouraient soit d’un accident soit des suites d’une maladie de la mine. En échange, ils étaient pris en charge pour leur logement, soins de santé et pour l’éducation de leurs enfants. Lorsque les mines ont fermé les maires et députés ont assumé ce rôle de protecteur.

Gérard Dalongeville maire PS de la ville de 2001 à 2009 est aux yeux de la population au cœur de ces pratiques qui engendrent dégout, colère des administrés. Ayant fait appel d’une première condamnation à 3 ans de prison ferme et à 50 000 € d’amende pour détournements de fonds publics ( estimés à plus de 4 millions d’euros ) , il a fait appel et a pu se présenter aux dernières élections municipales sous l’étiquette divers gauche et à recueilli plus de 9% des voix. Il fait partie des élus de l’opposition, vote le budget du maire et se trouve favorable à l’installation de vidéo surveillance comme l’ancien et le nouveau maire. Ceux qui l’apprécient le trouvent avenant, sympathique, bon communicant. Exclu in fine du PS, il a écrit un livre « Rose Maffia » pour dénoncer les pratiques douteuses dont il aurait été victime. Son procès en appel devrait avoir lieu fin octobre.

Sans que l’on puisse dire que le PS a encouragé ces pratiques, on peut estimer qu’il les a toléré avant de les dénoncer. Par ailleurs personne ne peut croire qu’un tel système ne puisse concerner qu’un seul homme. Le manque de sanctions à un niveau plus large ne fait qu’accroitre le soupçon. Le fait que le Nord ait été une terre où la gauche était hégémonique se retourne contre elle. Ici la droite est quasi inexistante. Vous connaissez donc le nom de la seule force anti –système ou qui se proclame comme telle ? Les élections législatives de 2012 ont confirmé l’ascension du Front National. Contre toute attente le candidat du Front de gauche Jean-luc Mélenchon qui s’est présenté contre MLP, n’a obtenu que 11% des voix. Il a été éliminé au premier tour et cette dernière a perdu de justesse contre le candidat socialiste. A HB on met beaucoup en cause le rôle des médias dans le processus de banalisation du Front. Loin d’être un bouc émissaire, les médias contribuent à vouloir faire du FN et de sa présidente un parti comme les autres. Marine comme son père est une bonne cliente, elle fait de l’audience. Le couple de pro que sont Steeve Briois et Marine sont « Bankable » Ils sentaient le souffre, aujourd’hui ils respirent le propre. Les gens du FN sont sur le terrain, ils font des bisous à tout le monde, pourquoi les médias se poseraient –ils des questions ?

le FN a-t-il changé ?

Le FN aux tendances fascisantes de Jean Marie serait –il devenu un agneau ou reste-il un loup porteur d’un masque ?

Je crois que ce n’est pas en ces termes qu’il faut prendre en compte le paysage politique qui se profile aujourd’hui et ce pour plusieurs raisons :

– Les thèmes racistes, xénophobes chers au FN, version Jean –marie, ont été banalisés avec force par la droite de Nicolas Sarkozy( 1) et Jean François Copé, sans oublier leur inspirateur, ex directeur de Minute, Patrick Buisson. Les émules sont hélas trop nombreux pour qu’on les cite ici. Si on ajoute que les médias n’ont pas manqué de mettre ces personnalités en avant, on risque d’apparaître comme sectaire, mais tant pis. Ce qui paraît important c’est de comprendre que le corps social a en partie ingéré ces thèmes.

– Au cas où ce ne serait pas suffisant d’autres personnalités amies, alliées ou en simple affinité occupent aujourd’hui le devant de la scène. Citons Pêle mêle : Alain Soral, Eric Zemmour, Robert Ménard, Dieudonné. Des groupuscules d’extrême droite hurlent leur haine de l’émigré. A Calais par exemple ils veulent mettre dehors cette racaille.

– Si dans le Nord les thèmes identitaires n‘ont pas le vent en poupe, il en va autrement dans d’autres régions, ainsi dans le midi de la France. Donc si le discours national a changé, localement il en va autrement là où cela peut être utile.

A Hénin- Beaumont Steeve Briois a refusé d’organiser une fête du cochon. Ce qui a été fait à Hayange . Eric Zemour a été invité à Béziers, mairie amie du Front.Il paraît peu vraisemblable qu’il le soit à HB.

Par ailleurs si le FN a nettoyé son discours, il a aussi opéré une sorte de transfert sémantique permettant d’habiller les thèmes honnis d’un vêtement de respectabilité. C’est au nom de la laïcité que l’on met en question l’Islam et les pratiques comme le port du voile. La vindicte anti Europe a pris la place de l’étranger. Seul un état national fort nous permettra de quitter les instances européennes. MLP et Steeve Briois sont tous deux députés européens, ils sont d’ailleurs d’une grande discrétion sur la question. Il est vrai qu’il est difficile d’être maire à plein temps, secrétaire général du parti, et député. Le drapeau européen a disparu du fronton des mairies FN. Il a seulement été remis en place le jour de la fête de l’Europe.

– Un de mes interlocuteurs locaux a avancé une hypothèse complémentaire intéressante. A la foire de Francfort un activiste américain a avancé qu’avec la capacité de contrôle de la NSA, les USA pouvaient mettre en veilleuse la violence ou répression physique. L’état moderne exerce une autre sorte de violence, la violence virtuelle, celle qui prend le contrôle de tous et chacun. Lhomme en question a même parlé « d’hyper nazisme virtuel » Il est également vrai que d’autres penseurs comme Michel Foucault et Paul Virilio nous ont déjà mis en garde.

Au final, Le FN ressemblerait moins à Fantômas portant en chaque circonstance le masque adéquat, qu’à un super DJ ,donc forcément moderne, qui à la tête de plusieurs platines serait capable de moduler, mélanger ses sources sonores en fonction des circonstances. Aujourd’hui le FN mélange sans complexe les méthodes d’approche et d’endoctrinement de la population inspirées du parti communiste avec des recettes marketing permettant tant de faire évoluer le discours dans le temps et l’espace. Se faisant, il ne serait en rien un acteur anti-système, mais plutôt un recours permettant au système de mettre de l’ordre dans des sociétés ou les partis dits républicains, de gauche comme de droite seraient dans l’incapacité de gouverner efficacement. A Hénin –Beaumont le pragmatisme, le professionnalisme et une forte présence sur le terrain sont mis au service d’une vision apparemment sans idéologie de la société. Le nord de la France que le parti veut faire tomber dans son escarcelle, pauvreté mise à part pourrait-il ressembler à la Suisse ? Ironie de l’histoire, on voudrait nous faire croire qu’ici le FN n’est ni plus ni moins qu’une entreprise moderne et performante managée par des super- pro. Hénin –Beaumont a bien pour vocation d’apporter une preuve locale à une ambition nationale.

La gauche s’est-elle couché à Hénin-Beaumont ?

Ce serait- simpliste de l’affirmer. Mais des années de pratiques maffieuses de l’ancien maire socialiste et de son équipe pèsent d’autant plus lourd dans la balance que le PC qu’il le veuille ou non est perçu comme un partenaire du PS. On murmure aussi que le PS, persuadé que le FN allait prendre la ville l’a laissé filer dans l’escarcelle de l’extrême droite Si l’opposition donne aujourd’hui de la voix au conseil municipal, c’est en la personne de Marine Tondelier (EELV ) Elle a 28 ans apparaît comme une opposante fraiche, pugnace et compétente. Certains lui reprochent de ne pas habiter la ville à plein temps, d’être une femme d’appareil et d’avoir un débit trop rapide. Il n’empêche que cette jeune femme, à la surprise générale a été élue présidente du conseil de surveillance de l’hôpital. Fou de rage le nouveau maire, mis en minorité, a dénoncé une insulte au vote des habitants de la ville.

 Qui résiste aujourd’hui

Aujourd’hui les jeunes du PC sont revenus sur le terrain, on les insulte parfois mais la plupart du temps ce retour est bien accueilli. Au lendemain des élections un comité de vigilance trans-partis s’est mis en place, « Vigilance Hénin- Beaumont, entend mettre la pression sur l’équipe municipale en examinant au jour le jour les mesures prises. Les membres du comité travaillent à rassembler plus qu’à diviser, opposer. Ils participeront aux manifestations officielles en espérant faire entendre leur point de vue.

 D’autres blogs hors parti prennent position

Le blog à l’ombre des terrils

Fils du bassin minier, étudiant en sciences politiques, auteur d’un livre que le FN a voulu faire interdire, Octave Nitkowski crée son premier blog en 2012. Aujourd’hui « A l’ombre des terrils » commente ,dissèque la vie politique locale. Il fait ici le portrait du prêtre de la ville « Je suis arrivé à Hénin-Beaumont il y a cinq ans, juste au moment où les affaires étaient chaudes. Je savais donc très bien là où je mettais les pieds. Par choix, j’ai toujours été en paroisse ouvrière. Mais, ici plus qu’ailleurs, les gens portent en eux des choses lourdes. L’Eglise se doit d’être avec eux, de les accompagner. Dès mon arrivée, j’ai voulu favoriser le vivre ensemble dans un esprit d’ouverture et de dynamisme. La communauté chrétienne, ce n’est pas seulement la messe du dimanche. Il faut aller vers l’autre, lui tendre la main. » Les mots de Jean-Marie Loxhay sont simples, reviennent aux fondamentaux de l’action de l’Eglise. Mais sa parole prend un poids particulier dans le contexte politique de la ville. Il ne fait ainsi pas secret de ce qu’il pense et parle spontanément de l’implantation du Front National à Hénin-Beaumont. « Je considère simplement que certaines idéologies, au cœur de notre société actuelle, ne sont pas compatibles avec l’Evangile et la parole de Dieu. Tout ce qui est de l’ordre du refus de l’entraide, de la solidarité et de la fraternité, et surtout du rejet de l’autre et de l’étranger est clairement antiévangélique.

Le blog d’Alain Alpern

Ancien conseiller régional. De par son expérience et le recul qu’il a,l’homme semble avoir une grande influence. A un lecteur qui lui objecte que l’on ne peut pas « tout mettre au même niveau : FN, Zemmour, Soral etc… voire Dieudonné, il répond :

Je pense que tous prônent la haine et sont fort proches les uns des autres :- Pour le FN, la haine concerne plus particulièrement les Musulmans et les Arabes en général. Les métèques, disait-on à une autre époque. Pour se banaliser, le FN tente une opération séduction auprès des Juifs. Ainsi, Marine Le Pen avait critiqué l’allusion antisémite de son père concernant Patrick Bruel (« la fournée »…). De même, a-t-elle contredit le même paternel quand celui-ci a applaudi Zemmour qui avait excusé la responsabilité de Pétain dans le sort réservé aux Juifs pendant la guerre… Nul besoin de rappeler que les créateurs du FN étaient des Vichyssois et des membres de l’OAS dont les sentiments envers les Algériens autochtones n’étaient pas spécialement amicaux… Alors, c’est vrai que le FN, depuis quelque temps, ouvrent les bras, plus ou moins largement, non seulement aux Juifs, mais aussi aux homosexuels et aux francs-maçons, dans un souci non équivoque de normalisation.- Soral et Dieudonné sont clairement antisémites. Devant le revirement du FN, ils viennent de créer un parti politique antisémite (comme cela existait de la fin du XIX ème siècle jusqu’à 1945). Alain Soral était proche de M. Le Pen, même s’il a quitté le FN depuis quelque temps.

– Eric Zemmour, lui, est islamophobe, homophobe et anti-féministe. Concernant cette dernière caractéristique, Georges Marc Benhamou a déclaré que quand Zemmour dit que le cerveau des femmes est plus petit que celui des hommes, « il y croit sincèrement ». Rappelons que EZ vient de rendre visite à son ami Robert Ménard, élu à Béziers avec le soutien du FN (par l’intermédiaire du Rassemblement Bleu Marine).

Que dire de plus sinon que ces hommes sont complémentaires dans leur haine des autres et je n’ai aucun scrupule à les mettre dans le même sac…

Le blog Mine de culture

jette un autre regard sur l’actualité culturelle du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.Il est à la fois un blog et une émission diffusée sur une web tv. En prenant des initiatives culturelles « en réunissant les énergies, Suzie Balcerek entend lutter contre la haine et l’individualisme.

« En tant que média, je pense avoir un rôle à jouer dans cette valorisation d’image. Ici, on a l’impression que les combats politiques l’emportent sur tout et ont été super destructeurs. Et pourtant, il y a dans cette ville des lieux de rencontres, comme l’Escapade ou La Belle Anglaise, qui participent à la diversité culturelle du territoire et prouvent que culture et commerce peuvent faire bon ménage… « le combat contre la déculturation des gens qui est aujourd’hui assez phénoménale et qui explique pourquoi tant de personnes éprouvent des difficultés à s’ouvrir à l’autre ! »

Le blog Alter echo

Patrick Piret, démocrate militant, ex modem travaille à ouvrir des pistes de résistance hors de tout sectarisme.

« Il est de la responsabilité de chacun de parvenir à ce rassemblement des compétences, cette force de frappe contre le FN (qui sitôt les présidentielles passées mettra sa logistique nationale au service de son laboratoire héninois). Il est de la responsabilité de chacun de ne pas se laisser entraîner vers l’amertume d’un passé rabâché et dont on connaît les principales culpabilités.

Culpabilité et responsabilité, entre les deux, la frontière qu’il nous faut dresser pour mieux pointer le danger que représente une Extrême Droite, plus prompte à aller danser quelques fâcheuses valses dans des palais dorés que de contribuer à la promotion de notre liberté-égalité-fraternité dont les populations du bassin minier ont été, il est vrai été, tant abusées, est mince. »

Ne pleure pas Hénin Beaumont

Qui, passant à peine 3 jours à Hénin-Beaumont pourrait se permettre de stigmatiser ou de dire ce qu’il faut faire ici ? Personne bien entendu. Nous sommes là pour témoigner sans prétendre que ce que nous avons vu, senti est forcément la vérité du lieu et de ses habitants. Nous sommes aussi là pour affirmer notre solidarité avec une humanité aussi belle que flouée. L’état des lieux n’est guère encourageant. Et il y a bien sûr de quoi pleurer. Nous avons le sentiment qu’ici la gauche, celle du peuple n’a rien a voir avec la démocratie d’opinion. Avant même de s’exprimer dans un parti, elle est la chair de ceux pour qui il est impensable de ne pas partager le peu que l’on a. Elle est vibration vitale, joyeuse, volontaire, progressiste. La ville, comme le Nord du pays vivait dans cette culture de générosité et d’enthousiasme. Cette façon de respirer, de partager était son armature, le squelette qui fait que l’on tient debout. La désindustrialisation, la fermeture des mines ont sapé peu à peu le sens du collectif. En l’absence de projet, le clientélisme, la magouille ont pris le dessus. Ceux qui étaient censé représenté le peuple ont déserté le peuple. La colère, le désespoir plus que la conviction ont poussé bon nombre dans les bras du FN.

Ceux qui à Hénin-Beaumont ont eu le courage de ne pas céder, sont soumis à très rude épreuve. Après avoir été abandonnés, trahis, voilà que le FN choisit de leur donner le coup de grâce. Leur ville va devenir la ville modèle d’un Front capable de faire croire qu’il n’est plus d’extrême droite. Il se dit prêt à défendre la laïcité, les nationalisations, l’ouverture culturelle, etc. Imaginez une machine de guerre au croisement de l’archaïsme sauvage et de la modernité. Les vaincus sont éviscérés, en place publique, dépouillés de tous leurs attributs, donc violentés, torturés…. sans que l’on touche à un seul de leur cheveu. L’assassinat est bien sûr virtuel, symbolique, mais réellement destructeur. Le nouveau gentil Front entend bien faire ici l’économie d’une violence verbale et physique dont il n’a à priori plus besoin à cet endroit précis. Grâce à la bonne volonté des médias starifiant la présidente du mouvement, la lumière entourant Hénin Beaumont, pourrait ainsi au gé des circonstances occulter les discours et pratiques anciennes, là où il serait encore nécessaire de les déployer. Ainsi la modernité des méthodes pourrait dissimuler du corpus réactionnaire sur lequel ce parti s’est construit. L’enjeu pour les citoyens de la ville est de ne pas tomber dans ce piège, de trouver assez de vigueur et de volonté pour dépasser la donne actuelle. 6 mois après le séisme, il est bien trop tôt pour espérer savoir comment à s’en relever. Il n’empêche que le défi est taille et que trouver des réponses inédites à la mesure des enjeux concerne tous les citoyens de ce pays. Ce n’est pas le roi, c’est la république qui est nue. Venir à HB permet d’en prendre conscience et surtout donne envie d’aider les citoyens de cette ville à mener la contre-offensive. La vitrine de la solidarité de demain reste à créer. Il sera alors temps de sécher ses pleurs.280px-Hénin-Beaumont_Hotel-de-Ville

François Bernheim

Toutes les remarques, critiques, commentaires sont plus que bienvenues. Soit directement sur ce blog soit par mail : bernheimconseil ofs wanadoo.fr

(1) Le 22 Octobre a Nice , NS a récidivé : « l’immigration menace notre façon de vivre ». L’homme qui se prend de plus en plus pour le fils incestueux de MLP et de Jean-Marie portera devant l’histoire, la lourde responsabilité , d’avoir fait le lit du FN. Moins que jamais le FN aura à assumer un discours raciste et xénophobe sur l’immigration, la droite dure se chargeant de faire le sale boulot. Comble d’ironie saumâtre , il y a a fort à parier que cela ne rapporte pas une voix à la droite, vu que l’extrême droite aura tout siphonné.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Hénin Beaumont Laboratoire d’une gentille extrême droite ?
2 novembre 2014 - 18h26

C’est dans une ville comme ça qu’il faut propulser une gauche de combat... Pas sur les niaiseuses réalités locales (qui résultent en fait de la globalisations financière mondiale...).
C’est à HENIN BEAUMONT qu’il faut exiger la démission de BAVENEUVE, pour protester contre la mort de Rémi FRAISSE et les très nombreuses violences illégitimes de la police et de la GM... dans le département du TARN !!!
C’est à HENIN BEAUMONT qu’il faut APPELLER à une GREVE GENERALE prolongée avant 2017...
C’est à HENIN BEAUMONT qu’il faut exiger que la FRANCE sorte de l’EUROPE et de l’OTAN, pas uniquement pour des raisons économiques et sociales, mais SURTOUT pour des buts ANTI IMPERIALISTES et PACIFISTES...
C’est à HENIN BEAUMONT qu’il faut exiger le droit au RMI-RSA pour les chômeurs qui en sont exclus (les 16-25 ans)...



Hénin Beaumont Laboratoire d’une gentille extrême droite ?
3 novembre 2014 - 21h04

il y a longtemps que je n’avais lu un article avec tant d’attention du début à la fin. Merci , cette approche des réalités, vécues, est particulièrement bienvenue.

merci
Lorenzo



Hénin Beaumont Laboratoire d’une gentille extrême droite ?
3 novembre 2014 - 21h59

Henin BEAUMONT est comme ces villes passées du côté obscur de la cause des hommes. On aime refouler ceux qu’on aime pour pouvoir les apprécier quand ils ne seront plus là.

La quête d’un temps perdu, du fond de la mine il y a des ombres de polonais, d’italiens , d’algériens ....qui doivent se dire qu’est ce c’est que ce bordel ?

FN la solution à tous vos problèmes, que dalle sinon la quête sans fin de l’accès au pouvoir, en occultant la haine , le racisme et tout ce que fait mal.



Hénin Beaumont Laboratoire d’une gentille extrême droite ?
3 novembre 2014 - 22h49 - Posté par héninois

Cet article est malheureusement criant de vérité.
Pour vivre à HB, je peux confirmer : au royaume des aveugles, le borgne est roi. Je pense que le Fn n’a pas gagné grâce à ses propres propositions, ses propres convictions mais a construit sa victoire en rongeant l’os d’une démocratie locale abbattue par ceux la même qui prétendaient la représenter.
Le problème dans le bassin minier, et à HB en particulier, c’est que les élus locaux n’ont d’expérience que leur militantisme, que leur passé de colleur d’affiche, et ne sont parvenu aux affaires qu’uniquement grâce à une fidélité aveugle. Une carence est essentielle chez les élus locaux : la matière grise. On est pas élu ici pour ses compétences, ses idées, ses idéaux ou, encore moins...à sa formation et son expérience de gestionnaire, mais seulement parce qu’on a été patient et qu’on a su attendre son tour...
Mais tous les colleurs d’affiche n’ont pas forcement les qualités, la formation et les capacités pour gérer une ville de cette taille.
On ne désigne pas son représentant en fonction de sa capacité à sourire, à être aimable avec les habitants, ou danser avec les vieilles dames. On le choisit parce qu’il est le meilleur pour gérer une ville comme celle là. parce qu’il à l’expérience et la formation nécessaire.
Nos élus locaux n’ont pas compétences à gérer nos villes. Beaucoup sont aimables courageux, bienveillants, et passionnés. Mais ne sont pas formés. Et pire, certains autres sont corrompus, ont détourné de l’argent public, pratiquent le clientelisme, et sont condamnés par la justice.

Aux royaume des aveugles, le borgne est roi. Le FN n’a aucun mérite à avoir gagné face aux représentants locaux des partis de gauche. N"importe quel âne batté aurait gagné.
Il était impossible que Steeve Briois perde à HB, car il n’avait pas d’adversaire digne de ce nom. pas d’adversaire capable de faire de vraies propositions alternatives crédibles, d’être dignes de confiance, et de faire autre chose que de crier au feu. C’est presque indécent de crier au feu quand on a passé des décennies à hâtiser le foyer.
Car il faudrait être un âne batté pour vouloir confier notre ville à des ânes battés.
Le FN n’a pas gagné à Hénin Beaumont, c’est Eugene Binaisse, Marine Tondelier, Philippe Kemel, Gérard Dallongeville, Pierre Ferrari, Alain Alpern qui ont perdu...

ce ne sont pas les borgnes qui ont gagné, ce sont les aveugles qui ont perdu.

Une chose est sûre : les héninois ne sont pas fous, ne sont pas camicazes ni completement aveugles. Ils n’avaient pas d’autres choix.
Je n’ai pas voté pour le FN, mais ce serait une erreur d’amateur de considérer ceux qui l’ont fait comme des idiots.
HB est une belle ville, car elle est riche de ses valeurs, de son histoire et de sa culture commune. Je suis fier d’être Héninois, malgé tout, et je le serai encore plus quand enfin, les partis démocrates se décideront à mobiliser les troupes et les matières grises pour nous débarrasser des relants nauséabonds de Zemmour, de Minute et de Soral, dont les ombres planent dangereusement au dessus de nous...






La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite