Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité


vendredi 5 décembre 2014 - 12h22 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Les résultats des élections professionnelles de l’Education nationale sont connus depuis le 5 décembre 2014. Près d’un million d’inscrits , dont les 3/s sont des enseignants du primaire et du secondaire.

Le premier enseignement est la confirmation de l’abstentionnisme désormais massif, à l’EN comme ailleurs : 3 inscrits sur 5 n’ont pas voté.

La dépolitisation fait des ravages dans la profession enseignante, souvent moraliste, et encline à surveiller, à dénoncer, et à sanctionner non plus ses élèves, y compris quand ceux-ci pratiquent l’insulte, mais plutôt les derniers collègues qui veulent que ce qui reste de leurs droits soit respecté. Beaucoup dans le secondaire ne savent pas, ou ne veulent pas savoir que le décret du 23 août 2014, applicable à la rentrée 2015, détruit ce qui demeurait de leur métier. Peu lisent la prose de la FSU, envoyée à grands frais dans tous les établissements de France, mais s’en remettent à cette fédération afin de penser à leur place.

Or, la FSU a trahi les intérêts des Professeurs de Lycées et Collèges (PLC).

Elle le faisait déjà, avec un refus très fréquent, ou une attitude dilatoire par rapport à la défense les personnels attaqués, et un service juridique qui ne met pas en oeuvre les considérables moyens humains et financiers disponibles. Les ptits chefs se sentent pousser des ailes, et tendent à devenir omnipotents.

Mais en soutenant aussi ouvertement un gouvernement qui veut mettre tous les fonctionnaires au pas, après les avoir mis au pain sec, les masques sont tombés.

Cela s’est produit le 27 mars 2014, date à laquelle son vote a permis au ministère d’adopter avec la caution syndicale le décret ; celui-ci permettra aux ptits chefs d’établissements d’étendre dans une proportion inouïe, les obligations de service, sans augmentation salariale, bien évidemment.

Il ne s’agit pas tant d’imposer plus d’heures d’enseignement. Non, l’instruction est le cadet des soucis des ministres "socialistes" Peillon et Hamon. Il s’agit d’imposer un temps de présence, perdu pour la construction des cours, perdu pour les élèves, pour des pseudo-projets, des tâches aussi stupides qu’inutiles. Le but recherché est l’asservissement définitif de la profession, la nomination de kapos pour garder le troupeau. Liquider les derniers "rebelles"...

Il fallait une organisation importante pour faire la courte échelle à l’administration. Les syndicats SGEN-CFDT et SE-UNSA, jaunes notoires, ne suffisaient pas, car le tournant est décisif, cette fois.

La FSU a endossé cette mission.

Elle perd 5 % par rapport aux élections professionnelles de 2011.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 13h34

Arrogance, platitudes et mensonges : le communiqué de la FSU

" la FSU reste une force incontournable malgré un recul
jeudi 04 décembre 2014
Les personnels ont une nouvelle fois désigné la FSU comme première force de l’Education nationale.

Cependant la FSU prend acte de sa baisse de 5 points aux élections professionnelles du 4 décembre. Elle analysera plus finement ces résultats avec ceux de l’ensemble de la Fonction publique lorsqu’ils seront connus.

Dans un contexte social difficile, dans une période où les avancées nécessaires peinent à se concrétiser et où la politique gouvernementale ne répond pas aux attentes, le résultat de ces élections traduit une forme de repli regrettable tant pour les personnels que pour l’avenir du système éducatif .

La FSU continuera avec force à porter la nécessité des évolutions nécessaires à conduire pour transformer le système éducatif afin d’assurer la réussite de tous les jeunes et défendre tous les personnels.

Il s’agit maintenant de redonner confiance à tous les personnels pour conduire avec eux les évolutions nécessaires et obtenir des réponses à leurs exigences.

La FSU va continuer d’aller à la rencontre des personnels sur tout le territoire pour mener les débats nécessaires et poursuivre avec eux les actions indispensables.

"



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 13h47 - Posté par star

Il serait intéressant et plus limpide de donner les chiffres des résultats de 2014 et des élections précédentes de la FSU et de toutes les orga syndicales.L’on n’est pas obligé de vous croire sur parole.
D’autre part , votre analyse , si tenté que c’en soit une, est à charge. Le titre est déjà révélateur.
Connaissez-vous les modalités de vote ? Extrêmement alambiqués et nécessitant un tas de code s et de mot de passe que beaucoup d’enseignants ignorent.Ce qui n’a pas encouragé la participation. Vous le soulignez d’ailleurs : absentéisme massif. Je ne pense pas contrairement à vous qu’il s’agisse d’une dépolitisation , bien au contraire.
Trouvez ci joint un extrait d’un article du point ainsi qu’une explication sur les modalités de vote :
 1)Dans l’Éducation, où les agents ont voté par voie électronique, la participation s’est améliorée de plus de 3 points, à 41,73 %, par rapport à 2011, année où elle avait fortement chuté (étant autour de 60 % habituellement).
 2)

L’usine à gaz du vote dans l’éducation nationale

Est-ce que c’est aussi compliqué pour tous de voter que cela l’est pour les enseignants ?
Je me pose cette question au vu des différences de pourcentages de votes ; chez les professeurs, il faut obligatoirement connaître son adresse professionnelle, alors que la majorité des professeurs ne la consultent jamais. Tous les problèmes dont j’ai entendu parler depuis une semaine viennent de là ; or sans cet adel, rien n’est possible ! Il faut ensuite, par prudence au cas où justement on aurait des problèmes avec cet adel, connaître son numen. Là encore, la plupart des votants oublient de venir avec leur numen, code bizarre impossible pratiquement à mémoriser, et dont tous les documents oublient de prévenir de s’en munir ! Puis, il faut aller sur un site pour fabriquer un mot de passe. Ensuite, retourner sur son adresse professionnelle confirmer ce mot de passe. (Il est nécessaire d’attendre deux minutes au moins avant la confirmation). Puis, il faut retourner sur le premier site et là, réindiquer son adresse professionnelle, son mot de passe une deuxième fois, puis enfin on accède à la page de vote où là, il faut indiquer une série de lettres et chiffres que le fonctionnaire a reçu par courrier, puis réindiquer encore son code secret, puis enfin seulement on peut voter, 4 fois puisqu’il y a 4 scrutins. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’usine à gaz ! Quand le fonctionnaire connaît son adel professionnelle, le tout prend 10-12 minutes. Quand il ne la connaït pas, il faut parfois 40mn pour que le fonctionnaire obstiné s’en sorte à force de tâtonner et de se renseigner de ci, de là... La plupart abandonnent en cours de route...

Très sincèrement, pourquoi ce vote en deux temps (d’habitude, on vote en une seule procédure ! ) et ces complications ? Nous sommes la plupart persuadés que ceci est fait non pour sécuriser le vote (cela, c’est l’alibi !) mais pour décourager les votants de sorte que peu votent et que les syndicats soient encore moins représentatifs qu’avant !

Voilà des infos qui aménent la contradiction.je vous laisse méditer



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 14h27 - Posté par Roberto Ferrario

Il serait intéressant et plus limpide de donner les chiffres des résultats de 2014 et des élections précédentes de la FSU et de toutes les orga syndicales.L’on n’est pas obligé de vous croire sur parole.

"star" pourquoi tu commence ton commentaire avec cet attaque inutile mettent en doute les affirmation juste du camarade ???? Et en plus ca prend 3 seconde pour vérifier les résulta, des dizains d’articles des communique afp etc etc mais bon c’est mieux essayer des camoufler la chose et demander de le prouver plus que de donner l’info détaille, si on met en doute... sans compter que tu démontre ta faculté de trouver des articles sur le sujet, comme ce du Point que tu prend comme exemple.... pffffffff

Bref voila les donnée qui confirme le contenu de l’article, peux importa si on est ou pas en accord avec l’analyse :

"La FSU, première fédération syndicale de l’éducation, reste en tête lors des élections professionnelles à l’Education nationale mais baisse, devant l’Unsa toujours deuxième, tandis que FO et le Snalc progressent et SUD recule, a-t-on appris aujourd’hui de source syndicale. Avec 35,5% des voix contre 40,6% en 2011, la FSU perd un siège au Comité technique ministériel (CTM), l’instance de négociation au ministère de l’Éducation nationale où seules les organisations ayant des élus peuvent signer des accords.

La FSU a ainsi six sièges sur quinze au CTM, a détaillé sa secrétaire générale Bernadette Groison, tandis que l’Unsa Education garde quatre sièges avec 21,89% des voix (contre 20,7% auparavant), FO gagne un siège et en détient désormais deux (13,58% des voix, contre 10,09% précédemment). Le Sgen-CFDT (8,9% des voix) et la CGT (5,5%) conservent chacune leur siège. Le Snalc, classé à droite, récupère le siège perdu en 2011, avec 5,46% de voix tandis que SUD perd sa place au CTM, a précisé Mme Groison."


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 14h02 - Posté par star

à roberto Ferrario
Question : avez- vous tjrs l’habitude d’appeler les intervenants "camarade" et de les tutoyer. Pour ma part , non. Donc je vous vouvoierai.
Marci pour les résultats complets que je n’avais pas en ma possession.
La critique que vous m’adressez (star" pourquoi tu commences ton commentaire avec cet attaque inutile) conviendrait parfaitement à celui à qui j’ai adressé mon post car il commence son post par le titre suivant:Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité .(je n’expliquerai pas le sens du mot servilité.)
Si cela ne s’appelle pas d’emblée une attaque et qui annonce la suite,je ne comprends plus votre remarque car vous oubliez de le souligner. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Ensuite ma remarque : on n’est pas obligé de vous croire est justifié. Ce post est anonyme . De plus BC est ouverts à tous au pire comme au meilleur. Donc , je suis relativement méfiant.
Enfin, le fait de citer un article du point vous gêne vivement apparemment.Moi pas, car je suis pour le pluralisme de la presse. De plus pourquoi le point publierai -t-il des infos fausses ou tronquées voire truquées.Les journaux de droite transmettent aussi des infos justes sur des faits.
Après le procès est peut- être autre, à savoir vous n’aimez pas l’homme qui lit le point.
Sachez que je lis régulièrement sur internet le monde , le figaro, l’huma, liberation et aussi R89,l’huma dimanche j’en passe et des meilleures.
Le fait de reprendre un extrait d’un article du Point ne me semble ni gênant , ni blâmable , ni rédhibitoire.
penser le contraire me semble sectaire.
Voil)à
cordialement


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 14h21 - Posté par

"Le prix de la servilité"
BC est un média d’opinion, comme l’Immonde ou "Le Point dans la gueule des travailleurs, qui ne donne bien sûr que des infos objectives te surtout exhaustives.
Ca peut déplaire à star(sic). Star a aussi le droit de ne pas connaître les résultats. star a même le droir d’exiger que l’on les lui serve ; Mais l’essentiel n’est pas là.

La servilité de la FSU, elle est démontrée dans le conte nu de l’article. Point, comme dirait star. Et avec ses conséquences sur les résultats du vote, aussi,


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 15h52 - Posté par

La critique que vous m’adressez (star" pourquoi tu commences ton commentaire avec cet attaque inutile) conviendrait parfaitement à celui à qui j’ai adressé mon post car il commence son post par le titre suivant:Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité .

D’un côté une opinion, exprimée un peu trop violemment à mon goût, mais une opinion.

De l’autre un "cherchage de merde" (vous croire sur parole).

Donc tu... pardon... vous faites erreur en mettant les deux en parallèle.

Sur le fond, j’ai voté FSU car c’est mon syndicat, qui a au moins l’avantage d’un poids non symbolique (et parce que les autres ne m’inspirent guère, entre les droitiers et le petit Sud -ou CGT- sympa mais peu crédible dans l’EN).

J’ai voté FSU mais avec d’énormes boules, ce syndicat qui n’a par exemple pas réussi à empêcher le rétrécissement incroyable de mon pouvoir d’achat (sans parler du reste... 5 millions de chômistes et on n’arrive pas à recruter assez pour remplir tous les postes de prof créés !).

Tout en me disant aussi que les travailleurs ont les syndicats qu’ils méritent.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
13 décembre 2014 - 11h03 - Posté par Roberto Ferrario

à roberto Ferrario Question : avez- vous tjrs l’habitude d’appeler les intervenants "camarade" et de les tutoyer. Pour ma part , non. Donc je vous vouvoierai.

Hahahah mort de rire... Bien sur que je te tutoie, c’est ou le problème ??? On est entre camarades ici, mais bon peut être que tu veux pas ne faire parti ou encore mieux tu ne fait pas parti... !!!

Ensuite ma remarque : on n’est pas obligé de vous croire est justifié. Ce post est anonyme . De plus BC est ouverts à tous au pire comme au meilleur. Donc , je suis relativement méfiant.

Les journaux de droite transmettent aussi des infos justes sur des faits.

Mais tu peux croire le Figaro si tu préfère, qui semble ton quotidien de référence, si tu met en doute les infos (vérifié) sur notre site... Ha oui tiens tu viens de nous faire ta leçon de morale quotidien sur l’anonymat ????? Toi que tu te signe Star ou Tsar ou d’autres pseudos, tu parle des autres mais toi tu pense de ne pas être anonyme ?????? Tiens ça c’est une attitude d’un bouffon provocateur comme on ne connais plusieurs qui débarque sur Bellaciao pour essaie de foutre la merde comme un troll professionnel....

Sachez que je lis régulièrement sur internet le monde , le figaro, l’huma, liberation et aussi R89,l’huma dimanche j’en passe et des meilleures.

TOI qui tu lis tous ces quotidiens TRES objectifs et que "naturellement" tu crois sur parole a différence de Bellaciao, tu nous veux faire croire que tu n’a pas trouve le résultât du vote dans les élections professionnelles ???? Bon le foutage de gaule de ta part est évidente ta volonté de provoque un débat inutile et essayer de dévier le sujet est typique encore une fois d’un troll...

penser le contraire me semble sectaire

Tiens tu utilise encore une fois une argumentation de la droite classique, la pauvre victime des bolcheviques sanguinaire...

Tiens moi pour ne pas être dans l’anonymat je signe avec mon prénom et nom cher TROLL


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 15h08 - Posté par

Connaissez-vous les modalités de vote ? Extrêmement alambiqués et nécessitant un tas de code s et de mot de passe que beaucoup d’enseignants ignorent.Ce qui n’a pas encouragé la participation.

Tu prends les enseignants pour des cons ?! Vote très facile, dans une profession où l’utilisation de l’outil informatique est quotidien depuis longtemps.

Quant aux explications au progrès de l’abstention et au recul de la FSU, les explications sont plurielles et complexes.

Par exemple, de fait les conditions de travail des enseignants se dégradent terriblement, voire le métier perd du sens, et il est inéluctable, que ce soit mérité ou non, qu’on reproche au principal syndicat de n’avoir pu/su enrayer cette dégringolade.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 15h57 - Posté par

A star : la FSU collabo n’est plus défendable. Elle ne défend plus les personnels, mais au contraire, son action leur nuit. Ils vont massivement, mais trop trad, le comprendre à partir de septembre 2015.
Nous pondre un texte aussi long sur l’usine à gaz des modalités du scrutin ne change rien au constat !


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 16h27 - Posté par

Je n’ai pas très bien compris. Quand la FSU défendait les personnels ? Que se serait-il passé qui l’ait faite changer ?


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h11 - Posté par PierreP

Il y aurait une montée du vote FO chez les enseignants ; quelqu’un peut-il confirmer ?



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h21 - Posté par Roberto Ferrario

Pierre la réponse est dans les commentaires... ca suffi de les lire.......

FO gagne un siège et en détient désormais deux (13,58% des voix, contre 10,09% précédemment).


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h45 - Posté par

Il y a une progression très nette chez FO, et importante pour le SNALC, qui récupère un siège. Ces deux syndicats dénoncent la dénaturation du métier.

Mais les syndicats les plus zélés, les plus soumis aux gouvernants, surtout quand ils sont de "gauche" (Cfdt, Unsa, et maintenant Fsu) détiennent toujours en 2014 à eux trois la majorité des sièges.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 20h56

Une belle analyse ! Merci !






Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite