Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
vendredi 5 décembre 2014 - 12h22 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires

Les résultats des élections professionnelles de l’Education nationale sont connus depuis le 5 décembre 2014. Près d’un million d’inscrits , dont les 3/s sont des enseignants du primaire et du secondaire.

Le premier enseignement est la confirmation de l’abstentionnisme désormais massif, à l’EN comme ailleurs : 3 inscrits sur 5 n’ont pas voté.

La dépolitisation fait des ravages dans la profession enseignante, souvent moraliste, et encline à surveiller, à dénoncer, et à sanctionner non plus ses élèves, y compris quand ceux-ci pratiquent l’insulte, mais plutôt les derniers collègues qui veulent que ce qui reste de leurs droits soit respecté. Beaucoup dans le secondaire ne savent pas, ou ne veulent pas savoir que le décret du 23 août 2014, applicable à la rentrée 2015, détruit ce qui demeurait de leur métier. Peu lisent la prose de la FSU, envoyée à grands frais dans tous les établissements de France, mais s’en remettent à cette fédération afin de penser à leur place.

Or, la FSU a trahi les intérêts des Professeurs de Lycées et Collèges (PLC).

Elle le faisait déjà, avec un refus très fréquent, ou une attitude dilatoire par rapport à la défense les personnels attaqués, et un service juridique qui ne met pas en oeuvre les considérables moyens humains et financiers disponibles. Les ptits chefs se sentent pousser des ailes, et tendent à devenir omnipotents.

Mais en soutenant aussi ouvertement un gouvernement qui veut mettre tous les fonctionnaires au pas, après les avoir mis au pain sec, les masques sont tombés.

Cela s’est produit le 27 mars 2014, date à laquelle son vote a permis au ministère d’adopter avec la caution syndicale le décret ; celui-ci permettra aux ptits chefs d’établissements d’étendre dans une proportion inouïe, les obligations de service, sans augmentation salariale, bien évidemment.

Il ne s’agit pas tant d’imposer plus d’heures d’enseignement. Non, l’instruction est le cadet des soucis des ministres "socialistes" Peillon et Hamon. Il s’agit d’imposer un temps de présence, perdu pour la construction des cours, perdu pour les élèves, pour des pseudo-projets, des tâches aussi stupides qu’inutiles. Le but recherché est l’asservissement définitif de la profession, la nomination de kapos pour garder le troupeau. Liquider les derniers "rebelles"...

Il fallait une organisation importante pour faire la courte échelle à l’administration. Les syndicats SGEN-CFDT et SE-UNSA, jaunes notoires, ne suffisaient pas, car le tournant est décisif, cette fois.

La FSU a endossé cette mission.

Elle perd 5 % par rapport aux élections professionnelles de 2011.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 13h34

Arrogance, platitudes et mensonges : le communiqué de la FSU

" la FSU reste une force incontournable malgré un recul
jeudi 04 décembre 2014
Les personnels ont une nouvelle fois désigné la FSU comme première force de l’Education nationale.

Cependant la FSU prend acte de sa baisse de 5 points aux élections professionnelles du 4 décembre. Elle analysera plus finement ces résultats avec ceux de l’ensemble de la Fonction publique lorsqu’ils seront connus.

Dans un contexte social difficile, dans une période où les avancées nécessaires peinent à se concrétiser et où la politique gouvernementale ne répond pas aux attentes, le résultat de ces élections traduit une forme de repli regrettable tant pour les personnels que pour l’avenir du système éducatif .

La FSU continuera avec force à porter la nécessité des évolutions nécessaires à conduire pour transformer le système éducatif afin d’assurer la réussite de tous les jeunes et défendre tous les personnels.

Il s’agit maintenant de redonner confiance à tous les personnels pour conduire avec eux les évolutions nécessaires et obtenir des réponses à leurs exigences.

La FSU va continuer d’aller à la rencontre des personnels sur tout le territoire pour mener les débats nécessaires et poursuivre avec eux les actions indispensables.

"



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 13h47 - Posté par star

Il serait intéressant et plus limpide de donner les chiffres des résultats de 2014 et des élections précédentes de la FSU et de toutes les orga syndicales.L’on n’est pas obligé de vous croire sur parole.
D’autre part , votre analyse , si tenté que c’en soit une, est à charge. Le titre est déjà révélateur.
Connaissez-vous les modalités de vote ? Extrêmement alambiqués et nécessitant un tas de code s et de mot de passe que beaucoup d’enseignants ignorent.Ce qui n’a pas encouragé la participation. Vous le soulignez d’ailleurs : absentéisme massif. Je ne pense pas contrairement à vous qu’il s’agisse d’une dépolitisation , bien au contraire.
Trouvez ci joint un extrait d’un article du point ainsi qu’une explication sur les modalités de vote :
 1)Dans l’Éducation, où les agents ont voté par voie électronique, la participation s’est améliorée de plus de 3 points, à 41,73 %, par rapport à 2011, année où elle avait fortement chuté (étant autour de 60 % habituellement).
 2)

L’usine à gaz du vote dans l’éducation nationale

Est-ce que c’est aussi compliqué pour tous de voter que cela l’est pour les enseignants ?
Je me pose cette question au vu des différences de pourcentages de votes ; chez les professeurs, il faut obligatoirement connaître son adresse professionnelle, alors que la majorité des professeurs ne la consultent jamais. Tous les problèmes dont j’ai entendu parler depuis une semaine viennent de là ; or sans cet adel, rien n’est possible ! Il faut ensuite, par prudence au cas où justement on aurait des problèmes avec cet adel, connaître son numen. Là encore, la plupart des votants oublient de venir avec leur numen, code bizarre impossible pratiquement à mémoriser, et dont tous les documents oublient de prévenir de s’en munir ! Puis, il faut aller sur un site pour fabriquer un mot de passe. Ensuite, retourner sur son adresse professionnelle confirmer ce mot de passe. (Il est nécessaire d’attendre deux minutes au moins avant la confirmation). Puis, il faut retourner sur le premier site et là, réindiquer son adresse professionnelle, son mot de passe une deuxième fois, puis enfin on accède à la page de vote où là, il faut indiquer une série de lettres et chiffres que le fonctionnaire a reçu par courrier, puis réindiquer encore son code secret, puis enfin seulement on peut voter, 4 fois puisqu’il y a 4 scrutins. Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l’usine à gaz ! Quand le fonctionnaire connaît son adel professionnelle, le tout prend 10-12 minutes. Quand il ne la connaït pas, il faut parfois 40mn pour que le fonctionnaire obstiné s’en sorte à force de tâtonner et de se renseigner de ci, de là... La plupart abandonnent en cours de route...

Très sincèrement, pourquoi ce vote en deux temps (d’habitude, on vote en une seule procédure ! ) et ces complications ? Nous sommes la plupart persuadés que ceci est fait non pour sécuriser le vote (cela, c’est l’alibi !) mais pour décourager les votants de sorte que peu votent et que les syndicats soient encore moins représentatifs qu’avant !

Voilà des infos qui aménent la contradiction.je vous laisse méditer



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 14h27 - Posté par Roberto Ferrario

Il serait intéressant et plus limpide de donner les chiffres des résultats de 2014 et des élections précédentes de la FSU et de toutes les orga syndicales.L’on n’est pas obligé de vous croire sur parole.

"star" pourquoi tu commence ton commentaire avec cet attaque inutile mettent en doute les affirmation juste du camarade ???? Et en plus ca prend 3 seconde pour vérifier les résulta, des dizains d’articles des communique afp etc etc mais bon c’est mieux essayer des camoufler la chose et demander de le prouver plus que de donner l’info détaille, si on met en doute... sans compter que tu démontre ta faculté de trouver des articles sur le sujet, comme ce du Point que tu prend comme exemple.... pffffffff

Bref voila les donnée qui confirme le contenu de l’article, peux importa si on est ou pas en accord avec l’analyse :

"La FSU, première fédération syndicale de l’éducation, reste en tête lors des élections professionnelles à l’Education nationale mais baisse, devant l’Unsa toujours deuxième, tandis que FO et le Snalc progressent et SUD recule, a-t-on appris aujourd’hui de source syndicale. Avec 35,5% des voix contre 40,6% en 2011, la FSU perd un siège au Comité technique ministériel (CTM), l’instance de négociation au ministère de l’Éducation nationale où seules les organisations ayant des élus peuvent signer des accords.

La FSU a ainsi six sièges sur quinze au CTM, a détaillé sa secrétaire générale Bernadette Groison, tandis que l’Unsa Education garde quatre sièges avec 21,89% des voix (contre 20,7% auparavant), FO gagne un siège et en détient désormais deux (13,58% des voix, contre 10,09% précédemment). Le Sgen-CFDT (8,9% des voix) et la CGT (5,5%) conservent chacune leur siège. Le Snalc, classé à droite, récupère le siège perdu en 2011, avec 5,46% de voix tandis que SUD perd sa place au CTM, a précisé Mme Groison."


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 14h02 - Posté par star

à roberto Ferrario
Question : avez- vous tjrs l’habitude d’appeler les intervenants "camarade" et de les tutoyer. Pour ma part , non. Donc je vous vouvoierai.
Marci pour les résultats complets que je n’avais pas en ma possession.
La critique que vous m’adressez (star" pourquoi tu commences ton commentaire avec cet attaque inutile) conviendrait parfaitement à celui à qui j’ai adressé mon post car il commence son post par le titre suivant:Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité .(je n’expliquerai pas le sens du mot servilité.)
Si cela ne s’appelle pas d’emblée une attaque et qui annonce la suite,je ne comprends plus votre remarque car vous oubliez de le souligner. Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Ensuite ma remarque : on n’est pas obligé de vous croire est justifié. Ce post est anonyme . De plus BC est ouverts à tous au pire comme au meilleur. Donc , je suis relativement méfiant.
Enfin, le fait de citer un article du point vous gêne vivement apparemment.Moi pas, car je suis pour le pluralisme de la presse. De plus pourquoi le point publierai -t-il des infos fausses ou tronquées voire truquées.Les journaux de droite transmettent aussi des infos justes sur des faits.
Après le procès est peut- être autre, à savoir vous n’aimez pas l’homme qui lit le point.
Sachez que je lis régulièrement sur internet le monde , le figaro, l’huma, liberation et aussi R89,l’huma dimanche j’en passe et des meilleures.
Le fait de reprendre un extrait d’un article du Point ne me semble ni gênant , ni blâmable , ni rédhibitoire.
penser le contraire me semble sectaire.
Voil)à
cordialement


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 14h21 - Posté par

"Le prix de la servilité"
BC est un média d’opinion, comme l’Immonde ou "Le Point dans la gueule des travailleurs, qui ne donne bien sûr que des infos objectives te surtout exhaustives.
Ca peut déplaire à star(sic). Star a aussi le droit de ne pas connaître les résultats. star a même le droir d’exiger que l’on les lui serve ; Mais l’essentiel n’est pas là.

La servilité de la FSU, elle est démontrée dans le conte nu de l’article. Point, comme dirait star. Et avec ses conséquences sur les résultats du vote, aussi,


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
6 décembre 2014 - 15h52 - Posté par

La critique que vous m’adressez (star" pourquoi tu commences ton commentaire avec cet attaque inutile) conviendrait parfaitement à celui à qui j’ai adressé mon post car il commence son post par le titre suivant:Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité .

D’un côté une opinion, exprimée un peu trop violemment à mon goût, mais une opinion.

De l’autre un "cherchage de merde" (vous croire sur parole).

Donc tu... pardon... vous faites erreur en mettant les deux en parallèle.

Sur le fond, j’ai voté FSU car c’est mon syndicat, qui a au moins l’avantage d’un poids non symbolique (et parce que les autres ne m’inspirent guère, entre les droitiers et le petit Sud -ou CGT- sympa mais peu crédible dans l’EN).

J’ai voté FSU mais avec d’énormes boules, ce syndicat qui n’a par exemple pas réussi à empêcher le rétrécissement incroyable de mon pouvoir d’achat (sans parler du reste... 5 millions de chômistes et on n’arrive pas à recruter assez pour remplir tous les postes de prof créés !).

Tout en me disant aussi que les travailleurs ont les syndicats qu’ils méritent.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
13 décembre 2014 - 11h03 - Posté par Roberto Ferrario

à roberto Ferrario Question : avez- vous tjrs l’habitude d’appeler les intervenants "camarade" et de les tutoyer. Pour ma part , non. Donc je vous vouvoierai.

Hahahah mort de rire... Bien sur que je te tutoie, c’est ou le problème ??? On est entre camarades ici, mais bon peut être que tu veux pas ne faire parti ou encore mieux tu ne fait pas parti... !!!

Ensuite ma remarque : on n’est pas obligé de vous croire est justifié. Ce post est anonyme . De plus BC est ouverts à tous au pire comme au meilleur. Donc , je suis relativement méfiant.

Les journaux de droite transmettent aussi des infos justes sur des faits.

Mais tu peux croire le Figaro si tu préfère, qui semble ton quotidien de référence, si tu met en doute les infos (vérifié) sur notre site... Ha oui tiens tu viens de nous faire ta leçon de morale quotidien sur l’anonymat ????? Toi que tu te signe Star ou Tsar ou d’autres pseudos, tu parle des autres mais toi tu pense de ne pas être anonyme ?????? Tiens ça c’est une attitude d’un bouffon provocateur comme on ne connais plusieurs qui débarque sur Bellaciao pour essaie de foutre la merde comme un troll professionnel....

Sachez que je lis régulièrement sur internet le monde , le figaro, l’huma, liberation et aussi R89,l’huma dimanche j’en passe et des meilleures.

TOI qui tu lis tous ces quotidiens TRES objectifs et que "naturellement" tu crois sur parole a différence de Bellaciao, tu nous veux faire croire que tu n’a pas trouve le résultât du vote dans les élections professionnelles ???? Bon le foutage de gaule de ta part est évidente ta volonté de provoque un débat inutile et essayer de dévier le sujet est typique encore une fois d’un troll...

penser le contraire me semble sectaire

Tiens tu utilise encore une fois une argumentation de la droite classique, la pauvre victime des bolcheviques sanguinaire...

Tiens moi pour ne pas être dans l’anonymat je signe avec mon prénom et nom cher TROLL


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 15h08 - Posté par

Connaissez-vous les modalités de vote ? Extrêmement alambiqués et nécessitant un tas de code s et de mot de passe que beaucoup d’enseignants ignorent.Ce qui n’a pas encouragé la participation.

Tu prends les enseignants pour des cons ?! Vote très facile, dans une profession où l’utilisation de l’outil informatique est quotidien depuis longtemps.

Quant aux explications au progrès de l’abstention et au recul de la FSU, les explications sont plurielles et complexes.

Par exemple, de fait les conditions de travail des enseignants se dégradent terriblement, voire le métier perd du sens, et il est inéluctable, que ce soit mérité ou non, qu’on reproche au principal syndicat de n’avoir pu/su enrayer cette dégringolade.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 15h57 - Posté par

A star : la FSU collabo n’est plus défendable. Elle ne défend plus les personnels, mais au contraire, son action leur nuit. Ils vont massivement, mais trop trad, le comprendre à partir de septembre 2015.
Nous pondre un texte aussi long sur l’usine à gaz des modalités du scrutin ne change rien au constat !


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 16h27 - Posté par

Je n’ai pas très bien compris. Quand la FSU défendait les personnels ? Que se serait-il passé qui l’ait faite changer ?


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h11 - Posté par PierreP

Il y aurait une montée du vote FO chez les enseignants ; quelqu’un peut-il confirmer ?



Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h21 - Posté par Roberto Ferrario

Pierre la réponse est dans les commentaires... ca suffi de les lire.......

FO gagne un siège et en détient désormais deux (13,58% des voix, contre 10,09% précédemment).


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 17h45 - Posté par

Il y a une progression très nette chez FO, et importante pour le SNALC, qui récupère un siège. Ces deux syndicats dénoncent la dénaturation du métier.

Mais les syndicats les plus zélés, les plus soumis aux gouvernants, surtout quand ils sont de "gauche" (Cfdt, Unsa, et maintenant Fsu) détiennent toujours en 2014 à eux trois la majorité des sièges.


Elections professionnelles : la FSU paie le prix de sa servilité
5 décembre 2014 - 20h56

Une belle analyse ! Merci !






G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE
Les "Gilets Jaunes" en Juillet, sur le "Tour" et ailleurs (reportage photos, blog Médiapart)
mercredi 31 - 18h35
de : nazairien
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite