Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
de : Cyril LAZARO
samedi 24 janvier 2015 - 23h08 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 400.6 ko

Après le CCN de la CGT poursuivre et amplifier notre action !


1- Où en sommes-nous ?

Pour faire la clarté sur les pratiques pourtant avérées de certains dirigeants confédéraux et avant que les intéressés ne prennent la décision de se démettre il aura fallu presque 3 mois de bataille dans la CGT.

Tout cela a été vécu comme quelque chose d’indigne et totalement étranger à ce que sont les valeurs défendues par nombre d’adhérents de la CGT.

Indifférents au préjudice qu’ils ont causé à toute la CGT, comme aux intérêts des travailleurs aucun d’entre eux ne sauraient être exonérés de la responsabilité qu’ils portent.

Si certains dirigeants de la CGT ont perdu toute crédibilité, il faut savoir en tirer les conséquences. Dans les choix qui seront fait pour élire un secrétaire général, un administrateur et un bureau confédéral il convient d’en tenir compte ! Cela concerne entre autre ceux qui ont soutenu jusqu’au bout la faillite du secrétaire général démissionnaire ! Il ne saurait y avoir de cooptation, de népotisme, et d’arrangements de sommet entre quelques uns. Il faut dorénavant une transparence qui écarte toute démarche de sommet qui exclut les syndicats.

A l’égard de ceux qui prétendent aux responsabilités il faut généraliser la consultation des commissions exécutive de Fédérations, d’Unions départementales, d’Unions régionales, d’unions locales de syndicats ! Toutes n’ont pas été réunit avant le CCN du 13 janvier2015. Pour surmonter cette épreuve ce qui va compter c’est la capacité de la CGT à impliquer le plus grand nombre

Voilà en autre pourquoi il faut un Congrès confédéral en 2015. Un congrès qui se prépare de façon extraordinaire dans la transparence. Un congrès qui soit démocratiquement l’affaire des syndicats. Une tribune de discussion peut contribuer dès à présent.

Nous n’en sommes pas là ! Il en est ainsi parce que cela touche aux orientations aux positionnements et axes revendicatifs actuelles de la CGT autant qu’à ses méthodes de direction ! Or tout est fait pour qu’on ne discute ni de l’un ni de l’autre car les deux sont devenus depuis de nombreuses années les domaines réservés d’une « coterie » !

Voilà pourquoi toute la CGT doit être invité à réfléchir sur les causes véritables qui ont conduit à cette situation. Il faut impérativement l’assainir et faire un véritable état des lieux !

Il s’agit de rétablir la confiance dans toute la CGT ! On le doit à l’ensemble des syndiqués, aux militants, tout particulièrement ceux des entreprises, on le doit ensuite aux travailleurs qui légitimement se posent des questions sur la CGT ! Le groupes de travail mis en place le permettront ils ? Nous le verrons bien !

2- Ce qui n’est plus possible dans la CGT !

Or cette « coterie » par des manœuvres grossières, des menaces, du chantage, des calomnies, et même le détournement des mandats confiés à des membres du CCN ! cherche à confisquer de fait la direction de la Confédération au mépris des organes démocratiquement élus ! Ils le font dans l’ignorance des militants et syndiqués. Les membres de ce « cabinet de l’ombre » poursuivent leur travail en faveur d’un recentrage de la CGT. A leurs yeux « la fin justifie les moyens » !

Aujourd’hui après s’être résignés ils abandonnent un secrétaire général, pour se servir d’un autre demain ! Il est impératif que la nouvelle direction qui sera élu prenne conscience de cette situation et décide des mesures qui s’imposent afin d’opérer une rupture avec des pratiques qui déshonorent la CGT.

En fait toute la CGT doit relever ce défi !

Ces 15 dernières années elle a connu une dégradation continue de sa vie interne également illustrée a travers le carriérisme, la professionnalisation, la délégation de pouvoir, l’institutionnalisation, traits que l’on retrouve dans la conception et la vision du modèle syndical européen.

Ces comportements tournent le dos au dévouement qui caractérise une pratique militante. Ils ont pour but de se servir de la CGT afin de protéger des intérêts personnels comme ceux de forces étrangères au syndicalisme. C’est inacceptable ! Ne rien dire serait s’accommoder au fond de cette façon d’être, de cette façon de faire. Si cela devait se poursuivre on peut deviner ce qu’en seraient les conséquences ! « Le poisson pourrit toujours par la tête » comme le souligne le proverbe chinois !

3- Il faut rétablir une conception militante !

Voilà pourquoi nous devons contribuer à la mise en œuvre d’une conception de militants auteurs acteurs et décideurs, encourager à tous les niveaux la prise de responsabilité, l’esprit d’initiative et faire vivre démocratie syndicale et ouvrière.

Cela suppose de bannir toutes formes de « déresponsabilisation », comme le refus de s’exprimer et de décider qui constituent des comportements qui avec le temps sont devenus une règle pour certains dirigeants. Soyons franc avec nous-mêmes n’avons nous pas assister à cela dans certains votes et débats de la Commission exécutive confédérale comme du CCN. N’ont ils pas été le reflet d’une certaine peur du vide qui touche à la recherche d’un homme providentiel. Pourtant nous sommes et avons toujours été à la CGT contre la délégation de pouvoir, toutes les formes de présidentialisation d’une fonction comme aux clans qu’elle suscite.

En fait si la CGT a besoin d’un secrétaire général ce dernier doit être moins général et beaucoup plus secrétaire, être un véritable animateur du travail collectif avec tous et toutes en tenant compte des sensibilités et des expériences.

C’est urgent et ne saurait être différé car la CGT s’est réfugiée dans une sorte de formalisme/unanimisme qui au fond n’est rien d’autre que ce qu’hier certains reprochaient à d’autres !

Ainsi par exemple la « politique de cadres » de la Confédération a été confiée à un « groupe » qui par sa vision a fini par encourager les clivages, les clans, les courtisans en écartant ceux qui ne défendent pas le point de vue de la direction. On y privilégie les courbes de carrière, et il existe maintenant des DRH à la CGT, des chefs de cabinet et même un Directeur de l’administration. On croit rêver ! Les voix différentes sont depuis des années systématiquement écartées, pourtant il s’agit de militants d’expérience. La CGT en a un grand besoin d’autant qu’elle est justement confrontée à un problème d’unité et de cohésion. Ne pas en tenir compte dans le choix des futurs dirigeants de la CGT, pire le nier ou l’ignorer serait catastrophique pour son avenir ! Les syndicats qui sont à la base de la structuration de la CGT doivent exiger d’autres règles et critères pour construire la future direction confédérale ! La CGT a non seulement vu régresser ses programmes de formation syndicale en quantité mais par-dessus tout en qualité à travers ce qui concerne leurs contenus pour s’aligner sur les normes du syndicalisme d’accompagnement et une vision du monde sans contradictions. Son expression, sa presse ne sont plus que l’ombre de ce qu’elle était. La recherche dans le domaine de la collaboration syndicalistes/universitaires dont elle était si fière a été progressivement abandonnée. A quelques exceptions près la CGT a cédé à l’imagerie et aux idées qui sont dans l’air du temps ! Cela d’autant qu’aux cadres syndicaux d’origine ouvrière ayant fait l’expérience de la lutte de classes à l’entreprise, puis dans d’autres structures syndicales professionnelles et interprofessionnelles ont succédé des responsables dont la trajectoire est bien différente. L’origine scolaire, professionnelle et une expérience militante assez récente pour ne pas dire pire pour des candidatures envisagées est étroitement associée à une vision qui privilégie dialogue social en France et en Europe, partage, répartition des richesses, environnement, une vision du monde droits de l’hommiste nord-sud curieusement jamais solidaire en Europe. On voyage plus facilement à Bruxelles qu’à Athènes. Pour faire bonne mesure et trouver les inspirations nécessaires on a vu ces dernières années fleurir les “think tank” comme le « Forum Syndical Européen », « Lasaire », « Dialogues » « Confrontations » . Aux cotés de militants et d’anciens dirigeants de la CGT et de la CFDT on y dialogue avec des chefs d’entreprise “sur les risques de radicalisation du mouvement social”. En toute « indépendance » les entreprises, les institutions européennes, participent au financement de ces « clubs de réflexions » ! Voilà ce qu’il faut changer, prendre la parole, « mettre les pieds dans le plat » et décider de manière indépendante à partir de ce qu’est la CGT et non pas de ce que l’on veut qu’elle soit, de surcroit à marche forcée !. Ayant délaissé la réflexion sur les rapports de classe et sur l’organisation de la lutte par ceux-là mêmes qui subissent la domination du Capital, la CGT a ainsi et de ce fait progressivement subordonnée son action aux positions dominantes du syndicalisme européen ! Une vision du syndicalisme qui est celui de l’échec et qui se range du côté de l’idéologie dominante, et l’idéologie dominante, "c’est l’idéologie de la classe dominante".

Il est pour le moins étonnant que de nombreux medias aient évoqué une prétendue radicalité de la direction de la CGT et de son Ex-secrétaire général quand le conformisme dont ils ont fait preuve est aujourd’hui justement critiqué par de nombreuses organisations et militants.

Il faut plutôt entendre les forces vives de la CGT, celles qui démocratiquement se sont réunies dans des centaines d’assemblées générales et qui ont fait monter une série d’exigences que l’on peut résumer de la manière suivante : « la CGT doit changer, changer vraiment » !

Cette action engagé et soutenu avec succès à travers l’Appel « défendons la CGT », doit impérativement se poursuivre et s’amplifier sur les objectifs qu’il s’est fixé, notamment s’agissant d’un Congrès Confédéral avant la fin 2015 préparé dans des conditions exceptionnelles avec les syndiqués !

La CGT est à la croisée des chemins, elle doit faire des choix, « il n’y a que les batailles que l’on ne mène pas que l’on ne gagne pas » ! Voilà pourquoi et en priorité il faut prendre le chemin de la lutte contre les politiques malfaisantes du capital en France, en Europe et dans le monde, se doter d’une démocratie vivante impliquant tous et toutes, revenir à des principes, et à ce pourquoi la CGT existe depuis 120 ans ! Autant d’objectifs dont elle n’aurait jamais dû s’écarter !

Jean-Pierre Page Ancien membre de la Commission exécutive confédérale de la CGT



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
25 janvier 2015 - 11h30 - Posté par BARRERA Francis

Mon cher camarade ta contribution nous aide à combattre y compris dans nos instances départementales ( Aude ) nous donnent des arguments necessaires à combattre les idées reformistes que certains développent dans notre département( voir le vote au CCN de l’UD Aude). MERCI.
Marie Jeanne RIVERA Ouvriére cuirs et peaux
Francis BARRERA Conducteur SNCF



CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
25 janvier 2015 - 11h35 - Posté par ETELLIN

Je partage votre analyse de la situation à la Confédération CGT.
Il est regrettable que la Confédération n’ait pas ouvert un site de débats internes
pour cette crise qu’elle traverse et qu’elle a des difficultés à reconnaitre.
Depuis le Congrès de 2013 qui "avait élu dans la douleur LEPAON et le Bureau Confédéral", la ligne politique a changé : compromis avec le Gouvernement, rapprochement avec la CFDT, courroie de transmission du Gouvernement et du PS (comme elle le fait depuis 1995 avec NOTAT-JUPPE, voir avant avec CHEREQUE), pas de décisions d’actions reconductibles mais que des 24 heures espacées dans le temps, frein aux actions (chez les cheminots contre la Réforme SNCF en juin 2013, sur la défense des retraites (frein à l’élargissement interpro)

Participations à de "nébuleux groupes de réflexion" avec les Patrons et des Politiques, peu d’infos sur les "tables rondes Gouvernementales et patronales,
tentatives de "compromis" font que la CGT confédérale se détache des équipes locales et départementales qui font un travail de proximité et de luttes très important.

2 conceptions du syndicalisme :
- de lutte de classe (les patrons restent des patrons parfois "de droit divin")
- de compromis (il faut essayer de composer avec Gvt et Patronat, tout n’est pas à rejeter !)

Une dernière chose : quel rôle joue la CES (à laquelle adhère la CGT) ?
Passer des compromis avec l’Europe de la finance.
Il faut sortir de la CES et dénoncer le projet de Grand Marché Transatlantique (TAFTA)

La lutte de classe est loin d’être terminée.
C’est cette voie que doit choisir la Confédération CGT !

Pour s’informer, consulter les sites : "cgt", "ou va la cgt", "bellaciao" et "Front Syndical de Classe"

Prochaine échéance : le CCN des 2 et 3 février à la Confédération.
En attendant, il est possible d’écrire !



CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
25 janvier 2015 - 17h33 - Posté par RICHARD PALAO

ET LA FEDE DE LA SANTE PUBLIQUE ?


CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
26 janvier 2015 - 16h16 - Posté par

L’’Union Fédérale de la Santé Privée ( UFSP) est une composante de la Federation CGT de la Santé et de l’ction Sociale qui regroupe les syndicats de la Santé et de l’Action Sociale Publique ainsi que Les syndicats de la Santé Privée ( lucrative et non lucrative essentiellement asociative ) et de l’action sociale non lucrative ( associative)


CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
27 janvier 2015 - 10h59 - Posté par RICHARD PALAO

OK alors je reformule : quelle est la positionde la fédération de la santé et de l’action sociale qui il me semble a lors du dernier CNN n a pas respecté le mandat qui lui avait été confié : voter contre la "solution de rechange " MARTINEZ ....


CGT : l’Union Fédérale de la santé privée et Jean Pierre Page pour un congrès en 2015
27 janvier 2015 - 17h28 - Posté par Cyril LAZARO

Voilà ce qu’écrit le monde aujourd’hui sur le sujet.
Dans une adresse à toute la CGT, 23 membres de la commission exécutive de la fédération de la santé s’insurgent contre "l’utilisation dévoyée d’un vote sans ambiguïté". "Nous condamnons le déni de démocratie envers nos organisations territoriales, écrivent les signataires, et considérons que les responsables ont failli au mandat que traduisait ce vote".
Amitiés
Cyril





LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La vérité n’est pas dans un seul rêve, mais dans beaucoup de rêves. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite