Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Camarades morts à CHARONNE :" Presentes, para hoy y para siempre"
de : Alain Chancogne
dimanche 8 février 2015 - 20h50 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires

C’était un soir , et je sortais de formation "bancaire" quand vers 8 h et demi, en prenant un apéro avec une copine de ma boite, ce 8 février 1962, àpeine six mois après mon retour de 27 mois de "djebel,", .. la Télé du café m’a appris qu’on tuait à PARIS ceux qui , pacifiquement, étaient venus en masse, condamner le crimes de l’OAS.. !

JPEG - 51.8 ko

Il nous faut rappeler ces ASSASSINATS , ne jamais oublier , ne jamais pardonner.

Cesaire l’ a rappelé

"Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir

Je renvoie à ce texte écrit par un historien à qui je pardonne d’oublier de dire(sauf erreur de lecture de ma part) que les NEUF martyrs de Charonne étaient tous militants de la CGT, 7 d’entre eux membres du PCF.

Alain Dewerpe, Charonne, 8 février 1962 : anthropologie historique d’un massacre d’État

Texte intégral ici :
http://lhomme.revues.org/4286

bref extrait

Rappelons brièvement les faits. Le 8 février 1962, des syndicats ouvriers (CGT, CFTC), étudiants (UNEF) et enseignants (SGEN-CFTC, FEN) – auxquels s’étaient adjoints deux partis de gauche, le PSU et le PCF – appelèrent à manifester à Paris, entre 18 h 45 et 19 h 30. Il s’agissait de répondre aux attentats commis à l’explosif par l’OAS la veille, en même temps que de réclamer la paix en Algérie. Or, le préfet de police, Maurice Papon, avait proscrit tout rassemblement sur la voie publique. Pour faire respecter cette interdiction, la police donna la charge, ce qui coûta la vie à neuf manifestants à la station de métro Charonne.

Mon complice Canaille-le ROUGE sur son blog connu, rend compte de la cérémonie récente de Souvenir

Pas la foule des grands jours...mais du monde quand même

53 ans après, Charonne toujours

Etaient présents.

La CGT (première apparition aussi officielle que normale ici du nouveau SG ), l’URIF et l’UD de Paris de la CGT, le PCF (son secrétaire national, celui départemental), l’US CGT de la RATP (organisatrice) les représentant de nombreuses organisations antifascistes et des anciens présents et pour certains matraqués ce 8 février, certains trop jeune pour être là le 8 mais présent pour les obsèques des assassinés.

Dans les prises de paroles une autre vision de janvier 2015 en résonnance à février 62 : quels que soient leurs oripeaux, les fascistes sont toujours les fascistes.

Etaient absents :

Les héritiers de Frey et papon retenus à la mutualité : personne de l’UMP et colatéraux

Ceux des putchistes de l’OAS : évidement (et il aurait fait beau voir qu’ils se pointent ici ) persone du f-haine.

Aucun des héritiers du francisqué guillotineur des années 50 ou du pacificateur au lance flamme de 56 : le PS absent, en conclave pour préparer la suite de ses mauvais coups.

Personne parmi les présents ne semble les avoir regrettés.

Gracias, Amigo.

L’ami ESCUDERO dans "je t’attends à CHARONNE" évoque le jeune typo DANIEL FERY..

https://www.youtube.com/watch?v=GQP...

Daniel....

16 ans , travailleur à l’Humanité que PAPON , ex pourvoyeur bordelais de camps nazis, ex Préfet de Constantine ..., futur Ministre de Giscard, et accessoirement membre du Comité central de l’UMP d’alors(UNR)

...donna l’ordre d’abattre parce que COMMUNISTE !

Ce salaud de Papon est mort dans son lit..
Quelquefois, j’a ai envie de hurler quand je "les" entends me vanter les forces de. .l’"ORDRE"

Toujours là avec leurs "bidules" leurs grenades"voire leurs chars(comme dans les Corons en 1947) pour maintenir le DESORDRE du CAPITALISME !

NB

On peut lire aussi :

http://www.editoweb.eu/Metro-Charon...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 09h16 - Posté par JO

Des jeunes qui y perdirent la vie je crois me souvenir de ANNE-CLAUDE GODOT ! Les martyrs de la violence capitaliste comment oublier ? Impossible ! HONNEUR à eux pour toujours ! Merci ALAIN pour ce rappel dont l’émotion ne nous tari pas même si d’autres tares de cette violence dogmatique de ce régime se sont accumulées depuis ! Toutes ses victimes ont rejoint les HEROS de la Commune de Paris !



Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 17h34 - Posté par

Oui Anne Claude Godeau employée aux chèques postaux, rue des Favorites 15°


Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 09h26 - Posté par Robert Lechêne

Petite précision. Le texte cité semble être attribué à Alain Dewerpe alors qu’il s’agit d’un commentaire du livre d’Alain Dewerpe par Regis Meyran, lequel est anthropologue et journaliste mais pas historien. Alain Dewerpe, lui, est historien. Il est aussi fils de René Dewerpe, communiste, tué par la police dans une manifestation pour la paix en 1952, et de Fanny Dewerpe, communiste depuis sa toute jeunesse, tuée par la police à Charonne. L’hommage d’Alain Dewerpe lui-même à ses parents est historiquement complet. Fraternellement, Robert Lechêne



Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 10h52 - Posté par Alain Chancogne

Cher Robert,

Tu as raison.
S’il en fallait une preuve, quant on est toujours communiste,-quand d’autres usurpent ceette identité,
.... mais qu’on a entretenu ses neurones de classe en transmettant du "fortifiant" marxiste dans le Journal de Jaurès ..avant qu’il ne devienne celui de Lagardère , on est utile pour que ne soient pas enterrée l’Histoire de la classe ouvrière, par certains (inutile de donner des noms)
un "détail" :

Dans le papier de Canaille-un ami commun- , je ne vois pas mentionné comme ayant particpé à la "commémo" de samedi certaines orgas

Le 8 février 1962, l’appel à la manif était cosigné des UD CGT, et CFTCd’alors(devenue majoritairement CFDT en 64), de l’UNEF)du SGEN-CFDT et de la FEN, du PCF et du PSU

Oubli, emploi du temps trop chargé pour la CFDT notamment, ce samedi ?

Par ailleurs une "anecdote"

J’ai" couvert" pour l’hebdo communiste de la Gironde, le procès Papon
J’ai en mémoire l’énervement du Président quand le regretté Henri Chassaing , ancien maire et dirigeant CGtT et communiste, dans son témoignage revint de façon émouvante et très politique sur cette"cohérence" de haine de classe propre à Papon, évoquant le 17 Octobre 61 et ses ratonnades, le 8 février
Démontrant que la chasse aux Juifs et aux communistes, durant l’occupation nazie, la répression colonialiste (préfecture de Constantine), les meurtres d’Octobre 61etde Février 62, , que tout cela, qui était connu de notre bourgeoisie depuis des décennies avaient, in fine, été un CV permettant à ce complice de crimes contre l’Humanité,.. ;de finir MINISTRE..de la 5°....

Ce témoignage d’Henri me permit(un brin provocateur certes) de pouvoir aider à "recoller" des morceaux entre le Parti et la"communauté juive" , certaines des parties civiles...

Ma petite façon de participer à garder immortel le souvenir de ces morts qui, par delà les époques, furent assassinés par le Capital..

Très cordialement, Robert.


Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 11h11 - Posté par PierreP

J’étais trop jeune à l’époque pour aller à la manifestation mais je me souviendrai toujours de l’enterrement de ces camarades.
La tête du cortège, silencieux et impressionnant, était arrivée au Père Lachaise qu’encore la place de la République était noire de monde.
Et ce corbillard couvert de fleurs blanches qui ouvrait le convoi et dans lequel était le corps du plus jeune des suppliciés.
Gloire au prolétariat combatif.
PS : après il y a beaucoup à dire sur la position du PCF durant la guerre d’Algérie mais c’est un autre débat, ailleurs.



Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 12h53 - Posté par

Honte à ceux qui cultivent l’oubli de cette page sanglante .
Il faut aussi rappeler avec force que le PS etait responsable .



Camarades morts à CHARONNE :"Presentes, para hoy y para siempre"
9 février 2015 - 15h27 - Posté par RICHARD PALAO

SALUT ALAIN , merci pour ce texte que j’ai lu avec beaucoup d’émotion , la cellule du PCF de mon entreprise avait été baptisée cellule DANIEL FERY , j’y ai adhéré en 1968 et j ’y suis resté 18 ans pendant lesquels j’ ai été jeune secrétaire de cellule pendant une dizaine d’années ainsi qu’ au bureau de la section d ’ORLEANS .

Je me souviens que lorsque nos réunions ne pouvaient pas se dérouler ( clandestinement) dans l’ entreprise ; nous nous réunissions à la fédé du loiret dans une salle ou il y avait un protrait de DANIEL FERY et chaque fois je ne pouvais pas m’empêcher de penser à cette vie fauchée en pleine jeunesse et je me disais que eux aussi étaient morts pour la FRANCE , pas cette FRANCE franchouiilarde et colonisatrice aux ordres du capital , mais pour cette FRANCE des libertés , anti raciste et anti coloniale , cette FRANCE de la commune de PARIS qui comme le chantait JEAN FERRAT " aux peuples opprimés qui donnaient le vertige et dont vous usurpez aujourdhui le prestige " ( EN LYBIE SYRIE MALI AFGHANISTAN et même à BRUXELLES )

DANIEL , toi et tes camarades vous êtes toujours vivants dans nos coeurs et nos têtes ...





La France n’a pas de leçons à donner à la Russie
vendredi 23 - 14h33
de : JO
G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les hommes sont comme les plantes, qui ne croissent jamais heureusement, si elles ne sont bien cultivées. Montesquieu
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite