Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES

Fañch Ar Ruz

Placide
Señal en Vivo
VIDEO

RADIO

radio campusradio montreal
RADIO TETARD

The Run
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite, commenter l'article...

URGENCE SOCIALE : Mobilisons-nous contre la casse du droit du travail !
de : Relations Extérieures de la Coordination des Groupes Anarchistes
samedi 5 mars 2016 - 12h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

La Coordination des Groupes Anarchistes dénonce la prétendue « réforme » du droit du travail, en réalité une casse pure et simple. Nous appelons à informer et à se mobiliser pour le retrait de ce projet de loi, qui détruit plus d’un siècle de conquêtes sociales du mouvement ouvrier. Ce projet de loi, examiné en première lecture à l’Assemblée début avril et au Sénat en mai, sera adopté avant la fin juin, si nous ne parvenons pas à construire une mouvement de grève et de lutte, massif et combatif.

Jusqu’alors, malgré déjà plusieurs dispositifs dérogatoires instaurés notamment par la loi Macron, le code du travail constituait un minimum légal, les accords de branches et d’entreprises ne pouvaient être que plus protecteurs pour les salarié-e-s. Ce projet de loi inverse complètement cette logique, les accords d’entreprise primeront sur le code du travail, quand bien même ils seront plus défavorables aux salarié-e-s.

Cette inversion de la hiérarchie des normes vise à individualiser au maximum le rapport patron/salarié. L’histoire sociale montre qu’isolé-e-s, les salarié-e-s sont perdant-e-s face aux aspirations antagonistes des patrons. C’est au contraire la reconnaissance d’intérêts communs entre salarié-e-s, le sentiment d’appartenance à une même classe, qui ont permis aux salarié-e-s de mener des luttes collectives, solidaires et d’arracher des droits aux patrons et à l’État. Ce projet de loi poursuit précisément le but inverse.

À défaut d’accord collectif dans l’entreprise, des accords individuels sur les horaires dans les entreprises de moins de cinquante salarié-e-s pourront même être menés. Dans cette même logique d’individualisation, le texte permet le contournement des organisations syndicales. Un syndicat, même majoritaire, ne pourra plus s’opposer à un accord d’entreprise. Il pourra y avoir validation par référendum d’un accord d’entreprise même si les syndicats représentant 70 % des salarié-e-s s’y opposent. L’entreprise est une des structures des plus anti-démocratiques. Si des salarié-e-s renoncent par vote à du salaire ou à du repos, c’est toujours à cause d’une pression, généralement un chantage à la fermeture ou au licenciement.

Sans entrer dans les détails, voici un éventail des régressions rendues possibles par ce projet de loi via les accords d’entreprise. On peut résumer cela à travailler plus, gagner moins et se faire virer sans entrave !

Travailler plus : Même en l’absence de difficultés économiques, des accords permettront d’augmenter le temps de travail sans contrepartie. Par exemple, pour les contrats au « forfait jour », la durée hebdomadaire de travail pourra aller jusqu’à 48 heures (et même 60h avec autorisation de l’inspection du travail), le temps de repos minimum descendre sous les 11 heures, le temps de travail journalier passer à 12h. Les apprentis pourront travailler jusqu’à 10h par jour (8h aujourd’hui) et 40h par semaine (35h aujourd’hui). Pour tous les salarié-e-s, les astreintes pourront être comptées comme des temps de repos.

Gagner moins : Afin de neutraliser le déclenchement des heures supplémentaires, le temps de travail pourra être calculé sur 3 ans. La norme il y a peu de temps encore étant la semaine ! Les heures supplémentaires pourront être moins rémunérées : le minimum de la majoration est fixé à 10 % (25 % actuellement). Dans un but de « développement de l’emploi », les entreprises pourront moduler (comme pour le temps de travail) la rémunération (évidemment à la baisse). Ces changements primeront sur le contrat de travail.

Se faire virer sans entrave : Si un-e salarié-e refuse ces changements, il/elle pourra être licencié-e, « pour motif personnel ». Il y a un élargissement considérable des motifs de licenciement économique : une baisse de commandes sur plusieurs trimestres (deux !), limitées à la France et à une seule entreprise d’un groupe, devient suffisante. Enfin, le plafonnement des indemnités prud’homales fixe un (faible) prix pour les patrons à tous licenciements, sans aucune justification et dans l’arbitraire le plus complet ! Dans le texte actuel du projet de loi, l’indemnité sera fixée par exemple à 3 mois de salaire pour 2 ans d’ancienneté, et à 15 mois pour les salarié-e-s les plus ancien-ne-s (20 ans d’ancienneté et plus). On voit bien là que l’on pourra se faire virer à n’importe quel moment, sans que le patron ait à craindre un recours aux prud’hommes !

Face à ces attaques, une large partie des salarié-e-s, précaires, chômeurs-euses, syndicalistes, réagissent. Une pétition contre le projet de loi a déjà recueilli plus de 800 000 signatures, et ce chiffre est en constante augmentation. Pour faire véritablement reculer le gouvernement, ce mouvement de contestation doit s’affirmer sur les lieux de travail (dans le privé comme dans le public), de formation (lycées, université, etc.), et dans la rue. Nous appelons à construire une mobilisation forte et déterminée, pour montrer que nous sommes prêt-e-s à lutter pour nos conditions de vie et de travail, que nous n’accepterons plus les régressions sociales qui s’empilent au profit des plus riches !

Ainsi, rejoignons toutes les initiatives de grève et de lutte qui s’organisent et œuvrons pour la convergence de nos forces jusqu’au retrait du projet de loi !

Le 1er mars 2016, les Relations Extérieures de la CGA

http://www.c-g-a.org/content/urgenc...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
URGENCE SOCIALE : Mobilisons-nous contre la casse du droit du travail !
5 mars 2016 - 18h07 - Posté par jean 1

"Ainsi, rejoignons toutes les initiatives de grève et de lutte qui s’organisent et œuvrons pour la convergence de nos forces jusqu’au retrait du projet de loi !"
et plus si affinités.






Appel du collectif des étudiants de Paris 3 pour le premier tour social
mercredi 29 - 02h44
SUPPRESSION DU BUDGET FEDERAL CULTURE AUX ETATS-UNIS : SOLIDARITE AVEC LES TRAVAILLEURS DE LA CULTURE AMERICAINS
mercredi 29 - 02h13
de : Cgt Spectacle
NON à la répression syndicale ! Mercredi 29 mars 2017 à 12h30
mercredi 29 - 02h03
de : CGT, SUD et FO Cheminots
La première boulangerie occupée par le pouvoir populaire à Caracas
mercredi 29 - 00h59
Cahiers Les utopiques - Le SITE
mercredi 29 - 00h45
de : Les Utopiques
Encore un mort à la suite d’une intervention de la police
mardi 28 - 23h56
de : MRAP
guyane générale !
mardi 28 - 21h48
de : hdm
Excédé par les casseroles, Fillon ne donnera plus les détails de ses déplacements
mardi 28 - 17h30
Présidentielles et Palestine : quand le courage politique vient de Richard Ferrand, proche d’Emmanuel Macron.
mardi 28 - 14h51
de : Mohammed Sidoum
1 commentaire
Pékin exige « toute la lumière » sur la mort d’un ressortissant chinois tué par la police à Paris
mardi 28 - 14h24
de : Julia Pascual
1 commentaire
En tapant sur Mélenchon, Hamon "veut regagner le cœur de cible de l’électorat socialiste"
mardi 28 - 11h59
de : Bruno Rieth
1 commentaire
ÉLOGE DE L’OISIVETÉ
lundi 27 - 19h39
de : Ernest London
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 - 18h28
de : WWF-France
Je soutiens Hamon : se rallier à Mélenchon est le seul moyen de gagner !
lundi 27 - 18h01
de : Le Bruit du Vent
Jean-Luc Mélenchon l’homme qui peut compliquer la vie d’Emmanuel Macron
lundi 27 - 17h58
Marine Le Pen pose en selfie avec un député homophobe et antisémite
lundi 27 - 17h31
Comment Benoît Hamon a rompu le pacte de non-agression avec Jean-Luc Mélenchon
lundi 27 - 17h16
de : Romain Herreros
1 commentaire
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 - 16h39
de : Info’Com-CGT
Présidentielle 2017 : et si Mélenchon passait lui aussi devant Fillon...
lundi 27 - 16h18
de : Maurice Szafran
La Guyane ? Une île, pour Emmanuel Macron (video)
lundi 27 - 16h07
Pétition : Benoit Hamon doit retirer sa candidature, et se rallier à la France Insoumise
lundi 27 - 15h47
de : Jean Marie MOREL
Faisons gagner notre mouvement : rejoignez les groupes d’appui !
lundi 27 - 15h42
Trailers de « Un pont pour Pluton » et « Jusqu’à nous enterrer dans la mer », deux nouveaux films issus de la Révolution Bolivarienne au Venezuela
lundi 27 - 15h36
de : Thierry Deronne
USA : la jeunesse juive se révolte contre le lobby israélien (Vidéos)
lundi 27 - 15h27
de : CAPJPO-EuroPalestine
23 avril et/ou 7 mai : faire une procuration avec la France Insoumise
lundi 27 - 15h21
MERCI BEAU COUP Mr HAMON
lundi 27 - 15h13
de : François Joël (Franek)
Rassemblement contre le licenciement de Gaël Quirante mardi 28 mars 2017 à 9h (video)
lundi 27 - 14h34
de : Sudposte Hauts de Seine
1 commentaire
L’escroquerie des socialistes en marche
lundi 27 - 14h21
de : Citoyen Spartacus
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 - 13h59
de : Jean-Luc Mélenchon
LA PETITE RÉPUBLIQUE DES HERBEAUX ou la révolution des violettes
lundi 27 - 13h01
de : Ernest London
Avec Flo, çà décoiffe !
lundi 27 - 10h03
de : LE BRIS RENE
LINKY - ENEDIS a fait pression sur le dircab de Nicolas Dupont-Aignan
lundi 27 - 09h49
SOUTIEN du P.R.C.F. à l’insurrection démocratique des travailleurs et des citoyens de Guyane – 25 mars 2017
lundi 27 - 06h35
de : Jo Hernandez
Benoît Hamon ne sait pas s’il a voté la réforme de la prescription en matière pénale
dimanche 26 - 14h42
de : Julien Chabrout
Tenir compte du passé pour assurer l’avenir !
samedi 25 - 21h42
de : LE BRIS RENE
Guyane : les syndicats vote la grève générale à partir de lundi 27/03/2017
samedi 25 - 19h09
de : SVPat
Jean-Luc Mélenchon et la CGT bloquent un McDonald’s à Paris
samedi 25 - 16h41
1 commentaire
EN MARCHE VERS LE MUR !"
samedi 25 - 10h21
de : Martine
Sondage ,dynamique indéniable de Jean-Luc Mélenchon
samedi 25 - 09h47
2 commentaires
UN AUTRE FUTUR POUR LE KURDISTAN ?
samedi 25 - 08h58
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Faites un don
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Aujourd’hui pour le FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France (video)
lundi 27 mars
de WWF-France
🐼 #PandaLive : RDV à 18h aujourd’hui pour le #FacebookLIVE de Jean-Luc Mélenchon, troisième invité du WWF France. Transition énergétique, pollution, mobilité durable, agriculture bio, perte de biodiversité… Le candidat de la France insoumise répondra à vos questions en direct. Envoyez vos questions à pandalive Ugy wwf.fr ou postez-les dans les commentaires. (...)
Lire la suite
La solidarité doit se développer sans délai avec les travailleurs et la population de Guyane
lundi 27 mars
de Info’Com-CGT
Le mouvement de toute une population est méprisé par un Premier Ministre finissant qui prend, en guise de réponse, les accents du colonialiste qui parle effectifs de police et gendarmerie contre les travailleurs grévistes. Bernard Cazeneuve reste buté sur une délégation ministérielle aux vagues intentions qui pourrait annoncer une violente répression. Ce département français d’Amérique, voisin du Brésil, de 245 000 habitants pour 83 846 km2, est passé du statut de colonie (...)
Lire la suite
MÉLENCHON - Dimanche 26 mars 2017 meeting à Rennes - #JLMRennes (La vidéo complete)
lundi 27 mars
de Jean-Luc Mélenchon
Le dimanche 26 mars 2017, Jean-Luc Mélenchon était en meeting à Rennes devant 10 000 personnes. Il a expliqué comment le programme de la France insoumise, « L’Avenir en commun », répondait aux problèmes du pays concernant l’effondrement de l’État et des services publics, en insistant en particulier sur le cas de la Guyane. Il a également présenté les propositions de la France insoumise concernant la fin de l’évasion fiscale et l’augmentation des salaires. (...)
Lire la suite
Débat "quel avenir pour le travail" - Mardi 28 mars à 19h - Ivry sur Seine
vendredi 24 mars
de PCF Ivry
Ce n’est pas la courbe du chômage qui s’inverse, c’est celle du progrès dans l’Histoire du progrès de l’humanité ! Durant 200 ans, les luttes sociales et les gains successifs de productivité ont permis de produire plus, en travaillant moins : loi des 8h en 1919, congés payés suite au Front Populaire, 35h... Aujourd’hui, dans la bouche des libéraux, la numérisation est devenue une menace pour le travail. Elle risquerait de "détruire des emplois", "faire (...)
Lire la suite
Mélenchon : esprit de campagne, spécial Luttes Sociales (vidéo)
vendredi 24 mars
de Collectif Bellaciao
1 commentaire
Vendredi 24 mars émission Esprit de campagne spécial Luttes sociales. Participez en posant vos questions dans le chat Youtube et sur Twitter avec le hashtag #LuttesSociales. Partagez !
Lire la suite
23.03.2017 Révolte en Guyane, villes paralysées, écoles fermées, desserte aérienne perturbée (6 videos et 10 photos)
jeudi 23 mars
de Collectif Bellaciao
Depuis le jeudi 16 mars, la Guyane est à l’heure d’une mobilisation sociale portée par des socioprofessionnels, des salariés grévistes et des collectifs de citoyens revendiquant » « l’intérêt général du pays Guyane ». Des barrages sont érigés dans plusieurs communes à Kourou, Cayenne, Saint-Laurent… Suivez notre live ! ici Rémire-Montjoly, Montsinéry-Tonnégrande et Macouria annoncent à leur tour la fermeture de leurs écoles. Des files se forment dans les stations (...)
Lire la suite
Appel de syndicalistes à soutenir Jean-Luc Mélenchon
jeudi 23 mars
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/aux-camara... La séquence électorale qui verra se succéder les élections présidentielles et législatives en 2017 revêt une importance inédite pour le monde du travail. Les scénarios annoncés évoquent la probabilité d’un face à face au deuxième tour entre une droite ultra réactionnaire et l’extrême droite. Nous sommes conscients de ce que cela signifie en termes de régression des droits et garanties collectives, de (...)
Lire la suite