Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Cartographie de l’extrême droite : mieux la connaître pour mieux la combattre
de : phil
mardi 2 mai 2017 - 23h34 - Signaler aux modérateurs
PNG - 986.1 ko

http://lahorde.samizdat.net/2016/12...

Tous les six mois environ, nous proposons, en partenariat avec le site REFLEXes, un aperçu des principaux groupes et personnalités de l’extrême droite française sous la forme d’un schéma (disponible en version papier ici). Dans cette 6ème édition largement remaniée et augmentée, nous avons recentré la place du Front national, qui se trouve désormais au carrefour des différentes « familles » qui compose la mouvance d’extrême droite.

Lors d’un débat que nous animions, invités par le MFC 1871 à l’occasion d’un tournoi de foot antifasciste, des camarades s’étaient étonnés que dans notre schéma, le Front national n’occupe pas une place centrale. Et c’est vrai que depuis la première version (en 2011), nous avions choisi de mettre le FN dans les « institutionnels », suivant en cela la stratégie de la nouvelle présidente du FN : transformer le FN de Jean-Marie Le Pen, qui était une véritable auberge espagnole de l’extrême droite, au FN version Marine Le Pen, soit un parti revendiqué « républicain » décidé à prendre ses distances avec les autres mouvements de sa famille politique. Aujourd’hui, l’extrême droite qui avait été sortie par la porte est revenue par la fenêtre : identitaires, nationaux-cathos et ultra-libéraux pèsent à nouveau, soutenus par la popularité de Marion Maréchal-Le Pen, et le FN tend à retrouver sa place de pivot dans la galaxie nationaliste, et ce d’autant plus qu’on se rapproche de l’échéance électorale de mai prochain…

Autre changement : nous avons désormais intégré les « anti-FN » parmi les « nostalgiques », car pour la plupart d’entre eux, ce n’est pas tant leur hostilité à Marine Le Pen que leur nostalgie de l’ère Jean-Marie Le Pen qui les animent. On espère que le schéma y gagnera en lisibilité, et surtout cela souligne, au sein de la mouvance nationaliste, le poids de sa partie la plus conservatrice. Voici donc ce que l’on peut dire des principaux mouvements d’extrême droite aujourd’hui :

LES « INSTITUTIONNELS »

Respectueux des règles de la démocratie représentative, invités par tous les médias, ils représentent la partie la plus « présentable » de l’extrême droite à laquelle ils se défendent bien entendu d’appartenir.

Front National (FN)

Fondé en 1972 par les néofascistes d’Ordre nouveau et d’autres groupuscules, le FN rassemblait au début des années 1980 les différents courants de l’extrême droite, des plus traditionnels aux plus radicaux, sous l’autorité de son président Jean-Marie Le Pen. La scission de 1998 a affaibli le parti durant plusieurs années, jusqu’au congrès de Tours de 2010, où Marine Le Pen a succédé à son père avec la volonté affichée de s’affranchir des courants historiques du nationalisme français (dont Bruno Gollnisch est une survivance). Aujourd’hui, le FN est partagé entre une ligne de type national-républicain, incarnée par Florian Philippot, et un courant national-conservateur menée par Marion Maréchal-Le Pen. Le FN dispose également d’une structure pour la jeunesse, le Front National Jeunesse, et de différents satellites, dont l’activité réelle reste erratique.

RASSEMBLEMENT BLEU MARINE

Créé en 2012, il a regroupé autour du FN des groupuscules souverainistes comme le SIEL (aujourd’hui en rupture avec le FN) dans l’espoir à la fois d’élargir son audience électorale et de fondre le FN dans le paysage. En réalité, il a surtout permis à des personnalités comme Robert Ménard de profiter du FN sans s’engager à ses côtés, et à des nationalistes radicaux de s’inviter dans un FN dédiabolisé.

DROITE EXTRÊME et néoconservateurs

Une grande partie de la droite conservatrice s’est lancée dans une course à l’échalote avec le FN sur les questions liées à la sécurité, à l’immigration et à « l’identité » française. Si, au sein des Républicains, c’est la Droite forte, un courant fondé par un ancien du FN et du MPF, qui tient ce rôle, tandis que Jean-Frédéric Poisson, président du Parti Chrétien Démocrate, aime afficher ses positions anti-IVG et islamophobes, le choix de François Fillon comme candidat des Républicains pour la prochaine élection présidentielle en dit long sur la situation dominante de ce courant au sein de la droite. À l’université, le syndicat UNI représente ce courant, tandis que la Cocarde étudiante fait le lien avec le FN et les souverainistes.

SOUVERAINISTES

Ces derniers, quant à eux, adoptent une attitude ambigüe à l’égard du FN : ainsi, Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan refuse toute alliance électorale mais participe à la Cocarde étudiante aux côtés du FNJ. Quant au Mouvement pour le France fondé par Philippe de Villiers, il n’a plus vraiment d’activités, son président ayant décidé de se retirer de la vie politique, tout en entretenant des contacts avec Marion Maréchal-Le Pen. Notons au passage que le souverainisme de gauche est aussi une réalité.

LES « MODERNES »

Prétendant souvent rompre avec l’extrême droite traditionnelle, ils aiment brouiller les cartes et, amateurs de coups médiatiques, sont à l’aise avec les nouvelles technologies.

Les islamophobes

Créé en 2007, Riposte laïque exprime son islamophobie sous couvert de défense de la laïcité. Leurs animateurs sont plutôt isolés et prêts à toutes les alliances : on a vu Pierre Cassen à Synthèse nationale, et Riposte laïque fait des appels du pied à De Villiers, qui pour l’instant l’ignore. S’inspirant du modèle allemand, Renaud Camus, l’inventeur de la théorie complotiste du « grand remplacement », a tenté en 2015 de lancer un Pegida France, qui a été un échec.

BLOC IDENTITAIRE

Le Bloc identitaire tente depuis sa création de se démarquer de l’extrême droite traditionnelle tout en recrutant parmi les jeunes nationalistes. Sans référence idéologique, il mise sur la communication et Internet. Génération identitaire, sa structure jeune, est ainsi mise en avant lorsqu’il veut faire le buzz. Mais les Identitaires ne sont pas arrivés à se créer un espace politique distinct : le départ au FN de Philippe Vardon, son principal leader, a affaibli sa position.

ÉGALITÉ & RÉCONCILIATION (E&R)

Fondé par Alain Soral en 2007, E&R avait à l’origine comme ambition de regrouper nationalistes de droite et patriotes de gauche. Mais depuis, E&R n’est plus que le fan-club de Soral, qui se caractérise par un antiféminisme et un antisémitisme virulents. Le négationnisme peut en tout cas remercier E&R et Dieudonné qui auront contribué à faire connaitre ses thèses délirantes : ainsi, Robert Faurisson est devenu une « vedette » chez les « dissidents », et Vincent Reynouard a pu étendre son auditoire.

WEB médias

Prétextant une information « plurielle » et la volonté de se démarquer des médias « officiels », des webTV se sont spécialisées dans les tribunes offertes à l’extrême droite. Loin d’offrir une information honnête, elles ne font que relayer ses contre-vérités racistes et sexistes. Certains sont directement liés à l’extrême droite (comme Méridien Zéro, ultime survivance du Mouvement d’Action sociale récemment dissous, ou TV Libertés) tandis que d’autres, adoptant une stratégie confusionniste plus ou moins volontaire, légitiment les discours d’extrême droite en invitant également quelques autres personnalités plus « progressistes ». LES CONSPIS et les confusionnistes

Les thèses conspirationnistes ne sont pas l’apanage de l’extrême droite, et certaines viennent même de la gauche. Mais elles fournissent des arguments aux nationalistes de toutes sortes, car derrière chaque conspiration ou presque se cacheraient les « sionistes » (i.e. les Juifs) et/ou les impérialistes (le « grand Satan » américain), ce qui a permis ponctuellement des rapprochements contre-nature, au nom de la lutte contre le « Système ». Signe des temps, des mouvements particulièrement confus idéologiquement et un peu loufoques ont fait leur apparition, comme le Mouvement de 14 juillet ou la souverainiste UPR d’Asselineau. Cependant, le terme de « confusionnisme » lui-même manquant de contours précis, il convient de distinguer celles et ceux qui, à l’extrême droite, brouillent les cartes pour mieux avancer masquéEs, et les « naïfs » qui, au nom du dialogue et de la démocratie, font rentrer le loup dans la bergerie.

les « nostalgiques »

Ceux qui rêvent du retour de la France éternelle, de la monarchie absolue, du droit divin et des traditions oubliées, et /ou qui espèrent reconstruire le FN tel qu’il était avant Marine Le Pen.

LES CATHOLIQUES INTÉGRISTES Alain Escada

Alain Escada

Les réseaux catholiques intégristes sont denses et complexes, et mériteraient un schéma à eux tout seuls. Civitas, proche des intégristes de la Fraternité Saint-Pie X, en est la principale organisation d’agitation politique. Animé par le Belge Alain Escada, Civitas a vu récemment arriver dans ses rangs Alexandre Gabriac, un ancien du FN et de l’Œuvre française, ouvertement pétainiste, et fondateur des Jeunesses nationalistes, aujourd’hui dissoutes. Les anti-avortement

anti-ivgLa lutte contre l’IVG est l’un des principaux combat politiques des catholiques traditionnalistes : les « Marches pour la vie » organisées chaque année rassemblent ainsi plusieurs milliers de personnes (comme celle organisé en janvier à Paris par En Marche pour la Vie). Si les petits groupes comme SOS Tout Petits qui prient devant les cliniques rassemblent pour l’essentiel des personnes âgées, des jeunes sont aussi parfois investis dans cette lutte, à l’instar des Survivants, apparus en 2016. La Fondation Lejeune, qui existe depuis 1996, associe un travail de recherche scientifique sur les maladies génétiques, et un engagement militant contre l’avortement.

LA MANIF POUR TOUS (LMPT)

lmptCollectif au service d’une idéologie réactionnaire soutenue par la droite catholique, ce mouvement a organisé en 2012-2013 des manifestations massives contre le projet de loi sur le mariage homosexuel. Mobilisés sur le thème de la défense de la famille traditionnelle et de l’homophobie, ses militants sont invités à privilégier l’entrisme, en particulier au sein de la droite traditionnelle. LMPT peut compter sur le soutien de quelques structures comme le Renouveau français créé en 2005 et dirigé par Thibault de Chassey, mais aussi Sens Commun, qui assure un lobbying ultra-conservateur au sein des Républicains et se reconnait dans la candidature de François Fillon.

ACTION FRANÇAISE

afNé à la fin du XIXe siècle, c’est le plus vieux mouvement nationaliste en activité. Mouvement royaliste autrefois école de formation d’extrême droite, l’AF, présidé par S. Blanchonnet, organise toujours des rassemblements ou des débats, mais depuis un an environ, se signale aussi par quelques actions « coup de poing », attirant à lui une nouvelle génération de militants. Il arrive que ses militants fassent aussi les gros bras pour protéger des personnalités d’extrême droite, comme Alain Soral ou le maire FN de marseille Stéphane Ravier.

Les nostalgiques du FN à Papa Jean-Marie Le Pen, Comité Jeanne

Ironie de l’histoire, le fondateur et président du FN pendant 40 ans s’est retrouvé en septembre 2015 mis au ban du parti par sa propre fille. À 88 ans, difficile de lui donner un avenir politique, mais peut-être sa personnalité lui survivra-t-elle pour donner lieu à l’émergence d’un courant au sein du FN. En attendant, il joue les vedettes au sein de l’extrême droite radicale, où sa popularité est restée intacte.

Carl Lang, Le Parti de La France

Fondé en 2009 par Carl Lang, il est le principal représentant des mouvements qui tentent d’incarner ce qu’était le FN des années 1980, c’est-à-dire une structure institutionnelle regroupant toutes les tendances de la mouvance nationaliste, en regroupant les opposants de Jean-Marie Le Pen (puis de Marine Le Pen). Allié à la NDP et au MNR, ses résultats électoraux restent insignifiants, et sa composition militante a tout de l’auberge espagnole.

Jean-Yves Le Gallou, Polémia

Ancien du GRECE et du Club de l’Horloge, il a quitté le FN au moment de la scission et suivi brièvement Bruno Mégret, avant de créer en 2003 un think tank d’extrême droite, Polémia, qui prétend faire la promotion de la « réinformation », c’est-à-dire de redonner aux thèses d’extrême droite une certaine visibilité dans l’espace médiatique. Jacques Bompard, Ligue du Sud

ligue-du-sudListe électorale créée en 2005 avec les Identitaires et des anciens du FN par l’actuel maire d’Orange, Jacques Bompard, membre fondateur du FN, et élu maire en 1995 sous cette étiquette, a quitté le parti la même année. La Ligue du Sud se caractérise par son implantation locale et sa fidélité à des positions nationalistes radicales.

Pierre Vial, Terre & Peuple

blason-terre-et-peuple-tp-edelweissCréé en 1994 et dirigé par Pierre Vial ce mouvement racialiste et païen permet aux nationalistes de se retrouver autour du feu à l’occasion d’un solstice, ou pour des randonnées en forêt.

NOSTALGIQUES DE L’ALGÉRIE FRANÇAISE

Surtout présents dans le Sud-Est, les nostalgiques de l’Algérie française (Adimad, anciens de l’OAS, Comité Véritas, Cercle algérianiste, Jeune Pied-Noir…) peuvent localement représenter un lobby nationaliste non négligeable.

LES « BOURRINS »

Ces groupes obéissent à des logiques de bandes, souvent derrière un chef totémique : leur faiblesse numérique est compensée par un folklore provocateur et une violence assumée.

LES SKINHEADS d’extrême droite

skinheadS’il n’existe pas d’organisation skinhead fédérant tous les groupes au niveau national, il existe plusieurs groupes locaux qui se font remarquer par leur activisme politique souvent violent (Front des Patriotes, Autour du Lac, Front de Défense de la France…). Depuis la dissolution des JNR et de Troisième Voie de Serge Ayoub (qui s’est recyclé depuis en fondant un club de bikers), les skins d’extrême droite se sont de nouveau éparpillés dans la nature. C’est sans doute cette situation qui a provoqué un regain d’activité pour des mouvements comme Blood & Honour Hexagone ou les Hammerskins dont les activités sont plus mercantiles que militantes.

GROUPE UNION DÉFENSE (GUD)

Pâle copie du mouvement étudiant né en 1969, le GUD concentre son activisme sur Lyon, situation renforcée par l’arrivée récente du parisien Logan Djian. En dehors de l’agitation dans leurs quartiers, l’activité des gudards se résume à des conférences et de rares manifs ou sorties pour aller voir leurs amis italiens de CasaPound. À l’inverse, certains « anciens » qui n’ont rien renié des idéaux de leur jeunesse tels que Frédéric Chatillon ou Axel Loustau sont devenus incontournables au FN depuis qu’ils sont en « affaires » avec ce parti.

Le Parti nationaliste Français (PNF)

Créé en octobre 2015, et dirigé par Ivan Benedetti, le PNF s’inscrit dans la continuité l’Œuvre française dissoute à l’été 2013. Proche des nostalgiques de Vichy ou de l’Algérie française, des antisémites et des catholiques intégristes, le PNF est l’un des rares mouvements de l’extrême droite française à se revendiquer ouvertement du fascisme. Le PNF dispose aussi d’un mouvement féminin, les Caryatides, et d’un comité de soutien aux militants nationalistes, le CLAN. IL est aujourd’hui clairement en perte de vitesse.



Imprimer cet article





Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
1 commentaire
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite