Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

VENEZUELA : Communiqué des Forces Armées Nationales Bolivariennes
de : JO
mardi 15 août 2017 - 20h40 - Signaler aux modérateurs

NDLR : Je relève qu’il semblerait bien que soit rendu impossible la répétition du coup d’Etat criminel et assassin contre Salvador Allende au Chili :plus de 3000 morts, bien plus de blessés, de torturés, de déportés dans des camps de la mort ! Néanmoins au Venezuela une centaine de morts beaucoup du côté des forces Gouvernementales provoqués par les armes du terrorisme des mercenaires Etatsuniens et des fascistes de l’intérieur. Le Président Nicolas Maduro a déclaré reconnaître son erreur d’avoir négligé la violence armée qui ne lui semblait pas possible, de l’opposition pro-capitaliste. Car effectivement au Chili le Président Allende ne fit pas appel au Peuple pour faire face au coup d’Etat fasciste ! Aussi les victimes furent toutes du même côté du Parti Socialiste du Président Allende ! Les Etats-unis commanditent aussi dorénavant si c’est possible, des coups d’état institutionnels comme au Honduras,en Argentine, au Brésil par des prétextes futils !

Venezuela : Communiqué des FANB sur la nouvelle menace du Gouvernement nord-américain

Publié le 15 Août 2017 par Bolivar Infos Catégories : #Venezuela-Etats-Unis, #ingérence, #Donald Trump

Nous avons entendu avec une profonde indignation les déclarations démesurées du Président des Etats-Unis Donald Trump dans lesquelles, le 11 août 2017, il signalait qu’il « n’écartait pas une option militaire » en évoquant la situation au Venezuela.

Sans aucun doute, cette malheureuse affirmation restera comme l’une des menaces les plus graves qui ait jamais été faite à notre nation bien-aimée non seulement parce qu’elle provient du Gouvernement de la plus importante puissance militaire du monde mais aussi parce qu’elle se place dans le cadre d’un plan d’intervention préconçu comprenant une chaîne d’événements qui ont déjà eu lieu :

Les signalements faits par John Kelly, chef du Commandement Sud, le 2 octobre 2015 sur la situation économique du pays.

L’ordre exécutif du 9 mars 2015 par lequel le Président Barack Hussein Obama qualifie le Venezuela de « menace inhabituelle et extraordinaire » et la prorogation de cet ordre en 2016 et 2017.

Les affirmations néfastes de cet obscur personnage de la politique de l’Empire qui s’appelle Álvaro Uribe Vélez qui, le 13 mai 2016, a montré l’action éventuelle d’un corps armé étranger sur notre territoire.

Les actions illégales et fourbes du secrétaire général de l’Organisation des Etats Américains, Luis Almagro avec l’invocation frauduleuse avec des arguments absurdes de la Charte Démocratique contre le pays.

L’interview de l’amiral Kurt Tidd, le 6 avril 2017, dans laquelle il exprimait de façon voilée la possibilité d’une riposte au niveau régional à l’instabilité au Venezuela.

La formation d’une alliance de Gouvernements sous le patronage des Etats-Unis pour isoler le Gouvernement vénézuélien.

Les menaces du Président Donald Trump de prendre des « mesures économiques fortes si le Gouvernement du Venezuela instaurait l’Assemblée Nationale Constituante. »

Les sanctions économiques imposées à des fonctionnaires vénézuéliens dans le courant de ce mois avec des allégations totalement insensées et sans aucune légalité.

Comme on peut s’en rendre compte d’un simple coup d’œil, il s’agit de l’escalade typique du vieux subterfuge de la défense des droits de l’homme et de la liberté pour intervenir militairement dans un pays en imposant ses intérêts politiques tout en s’appropriant les ressources naturelles disponibles pour satisfaire ses ambitions économiques démesurées.

Il est aussi insolite que le Président nord-américain parle du Venezuela comme d’un « désastre très dangereux » alors que son propre Gouvernement ne trouve pas de solution à des problèmes complexes comme la consommation massive de diverses sortes de drogues, la discrimination raciale, le consumérisme et les inégalités et que sa politique belliciste qui causé tant de dégâts continue à en causer à l’Humanité. A cause de cela, nous nous solidarisons avec le peuple des Etats-Unis dans ses nobles aspirations sociales.

Ce n’est pas la première fois que nous affrontons le pouvoir un puissant Empire ! Le Commandant Suprême Hugo Chávez Frías nous a souvent avertis et a exigé que nous nous y préparions. Dès l’instant même où la Révolution Bolivarienne a entrepris le reconquête de l’inestimable bien, l’Indépendance, les grands groupes du pouvoir ont activé leurs mécanismes pervers de domination pour en finir avec ce beau processus basé sur la justice sociale, l’égalité et l’humanisme qui, pour cette raison, a dû livrer une lutte impitoyable contre le système capitaliste mondial.

En ce sens, une alliance internationale formée par plusieurs Gouvernements avec le soutien de corporations économiques et de certains partis politiques de la droite vénézuélienne ont déployé des tactiques de guerre hybride grâce auxquelles ils ont porté atteinte à l’économie, ont développé des structures criminelles et des actions terroristes destinées à généraliser la violence, l’anarchie et le chaos pour provoquer l’instabilité et, en conséquence, renverser le Gouvernement légitimement constitué.

Nous avons vaincu mille et une fois ses macabres intentions et nous continuerons à la faire , nous continuerons à les vaincre !

En ces heures funestes, alors que l’ombre noire des serres de l’impérialisme s’abat sur la nation, les Forces Armées Nationales Bolivariennes réaffirment leur vocation pacifiste mais réitèrent aussi le serment sacré de défendre la Patrie et ses institutions jusqu’à la mort si besoin est. Mais nous ne mourrons pas, nous vivrons pour vaincre. De même, les Forces Armées Nationales Bolivariennes réaffirment leur soutien inconditionnel, absolu et loyal au citoyen Nicolás Maduro Moros, Président constitutionnel de la République Bolivarienne du Venezuela, notre Commandant en Chef dans l’autorité de qui nous avons confiance pour surmonter les difficultés et trouver la voie de la réconciliation, de la paix, de la stabilité et du développement du pays.

Aucune puissance ou empire étranger ne nous arrachera le droit d’être libre, souverains et indépendants. Dans cette bataille, le feu immortel de nos Libérateurs, de Bolívar, de Zamora et de Chávez dont l’exemple de lutte et de dignité nous montre la route de la grande victoire, nous illumine.

Enfin, nous lançons un appel à tous les hommes et les femmes, vénézuéliens et étrangers, qui aiment cette terre de grâce, à oublier les différences de toutes sortes et unis comme des frères, à affronter avec fermeté cette malheureuse menace. Nous vous invitons à entonner cette glorieuse strophe de l’Hymne de l’Armée Bolivarienne :

Et si le bras étranger ose

Déshonorer ce sol,

Plutôt 1 000 fois la mort

Que de nous rendre à l’ignoble envahisseur

Pour finir, je citerai le Libérateur Simon Bolivar « Je ne rengainerai jamais l’épée tant que la liberté de ma Patrie ne sera pas complètement assurée. » (Discours au couvent franciscain de Caracas, 2 janvier 1814)

Chávez est vivant...La Patrie continue !

Indépendance et Patrie Socialiste !

Nous vivrons et nous vaincrons !

Vladímir Padrino López

Général en Chef



Imprimer cet article





URGENT : CAMARADES EN GARDE-À-VUE SUITE À UNE ACTION CONTRE LE SALON DE L’ARMEMENT EUROSATORY.
vendredi 15 - 22h46
de : jean 1
Ivry en fête aura lieu les 16 et 17 juin 2018
vendredi 15 - 17h08
Interpellations du 22 mai : les parents appellent à manifester ce vendredi devant le tribunal
vendredi 15 - 08h37
QUE NOUS RESTE-T-IL ?
jeudi 14 - 19h49
de : Raymond H
Ernesto Rafael Guevara né le 14 juin 1928 à Rosario, Argentine, il aurait 90 ans...
jeudi 14 - 14h57
de : Roberto Ferrario
L’ÉCOLOGIE RÉELLE / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 14 - 12h47
de : Hdm
1 commentaire
LES MIGRANTS
jeudi 14 - 11h54
Soutien au Jargon Libre : Bourse aux livres et Concert de Dominique Grange
mercredi 13 - 12h32
Etat espagnol. Gouvernement de gauche, ah bon ?
mercredi 13 - 11h05
de : Antoine (Montpellier)
KURDISTAN, AUTOGESTION, RÉVOLUTION
mardi 12 - 09h25
de : Ernest London
2 commentaires
Fête la grève !
mardi 12 - 07h35
1 commentaire
QUAND L’ESPAGNE RÉVOLUTIONNAIRE VIVAIT EN ANARCHIE
mardi 12 - 07h17
de : Frédéric Goldbronn & Frank Mintz
Présentation-débat : Tout !
lundi 11 - 22h47
de : jean 1
Congrès du MRAP et CNCDH
lundi 11 - 20h55
de : Christian - MRAP
1 commentaire
Eurosatory 2018 : des collectifs veulent redynamiser la lutte contre le salon de l’armement
lundi 11 - 18h50
Propaganda - La fabrique du consentement (video)
lundi 11 - 15h19
1 commentaire
Grève Party, La Bataille du rail, Soutien aux cheminots, le 12 juin 2018 à partir de 18:30
lundi 11 - 13h51
COLLECTIF DE DEFENSE DES SERVICES PUBLICS CENTRE BRETAGNE
lundi 11 - 13h20
Les cheminots dans le Centre Bretagne pour la défense des services publics
lundi 11 - 13h13
LA TYRANNIE DU GENRE
lundi 11 - 11h00
de : Ernest London
1 commentaire
Enquête Sanitaire autour du centre de stockage de déchets radioactifs de Soulaines (Aube)
lundi 11 - 10h52
de : Qualité de vie via JYP
MRAP - L’appontement de la Flotille de la Liberté doit être permis à Paris
dimanche 10 - 21h55
de : Christian - MRAP
Appel à rassemblement en soutien à Moussa Camara
dimanche 10 - 20h54
de : jean 1
Deux vitesses
dimanche 10 - 16h32
de : L’iena rabbioso
3 commentaires
Grèves à Brest, en 1950 : “Un homme est mort” sur Arte mercredi 13 juin à 22h35
dimanche 10 - 12h12
de : nazairien
2 commentaires
Hte.-Garonne : Accueil sur-volt-é et panne de courant pour Edouard Philippe et ses ministres.
dimanche 10 - 12h08
de : JO
1 commentaire
CONGO 1905 - LE RAPPORT BRAZZA - Le premier secret d’État de la « Françafrique »
dimanche 10 - 08h34
de : Ernest London
Grande fête du livre Paris samedi 16 juin 2018
dimanche 10 - 00h06
de : frank
Aidons les à Gagner, soirée de soutien !
samedi 9 - 09h28
Palestine : des manifestants dénoncent l’accueil de Netanyahou à l’Élysée pour l’ouverture de la saison France-Israël
samedi 9 - 07h46
Pourquoi je suis favorable à une taxe citoyenne(1) sur les énergies fossiles ?
vendredi 8 - 17h39
de : Michel Piriou
3 commentaires
A propos des comptes de campagne de M.Macron !
vendredi 8 - 17h12
de : JO
4 commentaires
ÉLOGES DES MAUVAISES HERBES - Ce que nous devons à la ZAD
vendredi 8 - 16h40
de : Ernest London
Du glyphosate dans les urines : tous contaminés par le pesticide ?
jeudi 7 - 17h58
Gaza, infirmière assassinée : Pour ne pas oublier Razan, son courage, et celui de tout son peuple !
jeudi 7 - 12h11
de : Lepotier
2 commentaires
MAI 68 ET LA LUTTE DES CLASSES EXPLIQUÉS AUX ENFANTS
jeudi 7 - 10h21
de : Ernest London
1 commentaire
ZÉROS SOCIAUX / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 6 - 22h26
de : Hdm
Etat espagnol. Rajoy prend sa retraite, Pablo Iglesias, lui tire son chapeau...
mercredi 6 - 19h33
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
Manifestation « Le combat continue : généralisons la grève » le 7 juin 15h Austerlitz
mercredi 6 - 19h14
de : jean 1
1 commentaire
MIZIKE MAMA un film de Violaine de Villers : Projection en musique et en chant ! Mardi 19 juin 2018 à 21h
mercredi 6 - 09h36
de : nicole ff

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La critique de la religion détrompe l'homme, afin qu'il pense, qu'il agisse, qu'il forge sa réalité en homme détrompé et revenu à la raison, afin qu'il gravite autour de lui-même, c'est-à-dire autour de son véritable soleil. La religion n'est que le soleil illusoire, qui gravite autour de l'homme tant que l'homme ne gravite pas autour de lui-même. Karl Marx
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite