Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Finances publiques : une pincée d’austérité, une bonne dose de libéralisme
lundi 21 août 2017 - 14h41 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 303 ko

Au début de l’été, le gouvernement a réduit de 4,5 milliards d’euros les dépenses publiques pour 2017. Dans le même temps, il a confirmé les grandes orientations fiscales fixées par Emmanuel Macron pendant la campagne électorale. Les entreprises et les détenteurs de capitaux en sont les premiers bénéficiaires.

 

Si les promesses d’une fiscalité de gauche ont rapidement été oubliées sous le mandat de François Hollande, le coup de barre à droite du gouvernement d’Édouard Philippe en matière de finances publiques est bien présent.

L’été commence par des coupes budgétaires. Le 29 juin, la Cour des comptes rend au gouvernement son audit sur les finances publiques et pointe 8 milliards de dépenses non financées. Dès le 11 juillet, Bercy annonce un plan d’économies de 4,5 milliards d’euros pour respecter ses engagements auprès de l’Union européenne. À savoir, ramener le déficit budgétaire de l’État pour 2017 en dessous des 3 % du Produit intérieur brut (PIB). Le 20 juillet, le gouvernement publie deux décrets. Ils annulent 3,3 milliards de crédits, auxquels s’ajoutent 1,2 milliard d’économies de « dépenses de guichet ».

 

Mesures d’austérité en hors-d’œuvre

 

En préalable à la décision de raboter 3,2 milliards de crédit dans l’ensemble des ministères, le gouvernement commence par un signal politique fort exprimant ses intentions sociales. Dès le 29 juin au soir, il gèle le point d’indice pour les fonctionnaires. Depuis, la coupe budgétaire la plus importante concerne le ministère de la Défense avec 850 millions de crédits d’équipements supprimés cette année. Cependant, l’exécutif promet une augmentation compensatoire de 1,5 milliard l’an prochain. Une bienveillance dont ne bénéficieront pas les autres budgets touchés par ces mesures d’austérité.

À commencer par les collectivités territoriales qui ont eu la surprise de découvrir une coupe de 300 millions d’euros. Pourtant, trois jours plus tôt, cette mesure ne leur était pas annoncée lors de la conférence des territoires, malgré la présence d’Emmanuel Macron et du Premier ministre. Ce jour-là, le couple exécutif douche les membres des collectivités en annonçant 13 milliards d’économies à réaliser d’ici 2022. Une annonce qui passe mal pour des collectivités ayant déjà vu leur dotation réduite de 11,5 milliards sous le mandat de François Hollande. Pas la peine d’en rajouter.

Finances publiques

La recherche et l’enseignement supérieur ne sont pas épargnés malgré la promesse de sanctuariser leur budget. Ils doivent se serrer la ceinture avec la suppression de 180 millions d’euros de financements publics. La culture et l’éducation nationale sont également concernées. Parmi les coupes fortement symboliques, 140 millions d’aides au développement disparaissant dans les réductions imposées au ministère des Affaires étrangères. De son côté, le secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes perd 25 % de son budget. Puis, cerise sur le rabot, le gouvernement a décidé de baisser de 5 € les aides personnalisées au logement (APL). Une mesure touchant 6,5 millions de personnes, dont 800 000 étudiants, et permettant au gouvernement d’économiser 100 millions en 2017.

 

La fin du matraquage fiscal pour les plus riches ?

 

Malgré tous ses efforts pour combler une partie du trou de 8 milliards dans le budget 2017, le gouvernement maintient sa feuille de route. Dans un entretien au journal La Provence publié le 17 août, Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics le confirme. « Nous allons d’abord diminuer les impôts dits économiques, car ce sont les entreprises qui créent les emplois. » La philosophie libérale du gouvernement est clairement énoncée.

Ainsi, la baisse de l’impôt sur les sociétés est programmée pour le 1er janvier prochain. Le prélèvement diminuera de 33 % à 25 % d’ici 2022. Au même moment, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) sera remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour y soustraire notamment le capital en action ou obligation. Le manque à gagner pour les caisses de l’État représenterait environ 3 milliards d’euros. L’objectif affiché par le pouvoir est de favoriser les investissements dans les entreprises pour dynamiser l’économie et créer des emplois. Même si une grande part des revenus du capital alimentent la spéculation et le marché du luxe, non imposés dans le nouveau dispositif.

Seule disposition retardée par les difficultés financières, la transformation du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) en suppression de cotisations patronales. Elle est reportée à 2019. Le patronat devra attendre encore un an pour voir satisfaite une de ses plus vieilles revendications : la suppression de cotisation. En attendant, il pourra se consoler avec un mode de calcul en 2017 du CICE plus avantageux. Ce dernier est calculé cette année sur la base de 7 % de la masse salariale des entreprises au lieu de 6 % l’an dernier.

 

Des compensations en trompe-l’œil pour les salariés et les classes moyennes

 

Deux mesures concernent les foyers plus modestes : la suppression des cotisations salariées au 1er janvier 2018, et la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % foyer d’ici trois ans. Le gouvernement a communiqué sur une augmentation de 250 € par an pour chaque salarié, et 500 € par foyers concernés par la suppression de la taxe d’habitation. Une annonce en trompe l’œil. La suppression des cotisations sociales salariées chômage et maladie sera compensé dans les comptes publics par une augmentation de la CSG de 1,7 %.

Si les salariés verront leur fiche de paye augmenter d’un peu plus de 20 € par mois, les retraités, les fonctionnaires et les indépendants perdront un peu de pouvoir d’achat. Le manque à gagner pour le financement de la Sécurité sociale sera compensé par l’État, a affirmé le gouvernement. Mais, la suppression de cotisations destinées à la protection sociale au profit de l’impôt ouvre une brèche de plus dans le système solidaire à la française. Un pas de plus dans l’étatisation de la protection sociale qui sera plus dépendante des choix politiques définis lors des lois de finances.

Enfin, la suppression de la taxe d’habitation, outre qu’elle n’amènera pas plus de pouvoir d’achat aux plus pauvres, déjà exemptés, conduira les collectivités locales déjà fortement mises à contribution à réduire les services offerts à la population. Les revenus supplémentaires des foyers risquent de fondre comme neige au soleil devant les augmentations de tarifs ou les suppressions de nombreux services : transports, écoles, crèches, loisirs, etc.

Le plus dur est à venir. Avec 11 milliards de recettes en moins programmées pour 2018, les dépenses publiques seront encore réduites d’au moins 20 milliards supplémentaires.

https://rapportsdeforce.fr/politiqu...



Imprimer cet article





PARLER DES RÉFUGIÉS AUX ENFANTS
jeudi 23 - 17h06
de : Ernest London
LOSURDO SUR LE MARXISME OCCIDENTAL / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 23 - 11h50
de : Hdm
Comment le cimentier Lafarge a demandé et obtenu le démantèlement du droit du travail en Grèce
jeudi 23 - 10h18
de : jean 1
Un atlas pour informer et critiquer les politiques migratoires en Europe
jeudi 23 - 09h03
VENEZUELA : Des nids d’espions enfin sanctionnés !
mercredi 22 - 19h57
de : JO
1 commentaire
Emmanuel Macron dit à une Marocaine qu’elle peut "rentrer chez elle"
mercredi 22 - 18h52
de : JO
Exonération.
mercredi 22 - 17h07
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Préparons-leur un hiver ardent !
mercredi 22 - 16h01
de : Camille De Lasade.
La baisse de la retraite complémentaire des contractuels annonce la future réforme des retraites prévue par Macron
mardi 21 - 18h32
de : JO
LE MONDE DIPLOMATIQUE N°764 - Novembre 2017
mardi 21 - 07h15
de : Ernest London
Bure : Appel à actions décentralisées le 6 décembre
lundi 20 - 23h33
de : poison volant
Le sauvetage de l’État islamique à Raqqa par la coalition US est révélé
lundi 20 - 18h02
de : JO
1 commentaire
Connaissez mieux Saad Hariri hôte de M. Macron !
lundi 20 - 17h19
de : JO
1 commentaire
Quand Jann Halexander chantait ’Les gens de couleur n’ont rien d’extraordinaire’ ...prolongation...
lundi 20 - 16h55
de : Bruno
C’est votre étonnement qui m’étonne.
lundi 20 - 11h33
de : irae
François Ruffin dénonce à l’Assemblée Nationale la mainmise des oligarques sur les médias Français !
lundi 20 - 09h26
de : JO
1 commentaire
Clermont-Ferrand : interdiction d’un rassemblement à la mémoire de Wissam, mort en 2012 après son arrestation
lundi 20 - 05h59
QUARTIER EN GUERRE - New-York, années 1980
dimanche 19 - 18h25
de : Ernest London
Cotisation et démocratie !
dimanche 19 - 11h39
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
EMMAÜS : 10 ème jour de grève de la faim pour un compagnon
samedi 18 - 09h37
de : Georges
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l’Assemblée
vendredi 17 - 14h20
de : Étienne Girard
1 commentaire
Chiffres du chômage de l’Insee au troisième trimestre 2017. Non au chômage remplacé par la précarité
vendredi 17 - 14h18
de : CGT
18 NOVEMBRE : UNE OCCASION INÉDITE DE FAIRE CONVERGER TOUTES LES LUTTES LORS DE LA MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE
vendredi 17 - 11h45
de : Front Social
1 commentaire
Le vilain secret de la libération de Raqqa : Une vidéo de 7 minutes glaçante (video)
vendredi 17 - 11h40
de : Audrey Duperron
Les réponses de Mélenchon aux questions fouille-merde de l’Express
vendredi 17 - 11h19
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Une répression syndicale "jamais vue" au ministère du Travail, selon des syndicats
vendredi 17 - 11h06
1 commentaire
Un journaliste de “C à vous” écarté de la visite présidentielle après ses questions aux Insoumis (videos)
vendredi 17 - 09h25
de : M. F.
1 commentaire
Nov 15 La culture victime des options ultralibérales du gouvernement
vendredi 17 - 08h43
Pourquoi l’élection d’une députée LREM a été invalidée
vendredi 17 - 08h35
de : Olivier Pérou
SAISONS - Nouvelles de la ZAD
vendredi 17 - 07h26
de : Ernest London
LE SILENCE DES BLAIREAUX
vendredi 17 - 00h08
de : irae
Mobilisation contre les ordonnances : le miracle n’a pas eu lieu
jeudi 16 - 21h04
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
A propos de Charlie-Hebdo.
jeudi 16 - 16h46
de : L’iena rabbioso
Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice
jeudi 16 - 16h28
de : C’est quoi la différence entre chirurgie esthétique et réparatrice
LES BLANCS CONTRE LES ROUGES / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 16 - 12h00
de : Hdm
1 commentaire
TOUS A L’ELYSEE SAMEDI 18 !!! (video)
jeudi 16 - 11h07
de : Mat76
La jeune Russie des Soviets, paradis de l’écologie ?
jeudi 16 - 10h46
de : Paul Ariès
Poissy : mobilisation pour soutenir les élus CGT accusés de séquestration
jeudi 16 - 09h03
Macron est un fléau ! Le 16 on manifeste tous ensemble, le 17 on continue et le 18 novembre on marche sur l’Elysée
jeudi 16 - 08h49
"ENCORE UNE GRÈVE ? " EH OUI, ENCORE !
jeudi 16 - 08h44
de : Théo Roumier

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Un peuple qui n'aide pas son théâtre est moribond, s'il n'est déjà mort.Federico Garcia Llorca
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite