Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Distinguer peuple-nation et peuple-classe.
de : Christian DELARUE
mardi 5 décembre 2017 - 14h24 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Distinguer peuple-nation et peuple-classe.

JPEG - 256.1 ko
Peuple-classe 99% d’en-bas
Peuple-classe 99% d’en-bas

C’st plus développé ailleurs.

Ce sont sommairement deux "cercles" populaires bien différents du fait de ce qui est inclus et exclus.

Il y a une mise en communauté faussement 100% qui fait le jeu des dominants d’en-haut.

I - Le peuple-nation c’est

 1 : le cercle de tous les nationaux mais sans les résidents sans papiers - cette exclusion sonne très "préférence nationale".

 2 : l’inclusion de l’en-haut national, de la bourgeoisie nationale industrielle, commerciale et financière. Idem pour l’oligarchie politico-économique. Les dominants sont masqués par la mise en communauté force comme dans tout discours de droite.

Le clivage de droite et d’une certaine gauche montre par contre ceux d’en-bas : les migrants non nationaux et non citoyens. Dans ce cadre, ce sont les intérêts de la classe dominante nationale qui sont défendus.

II - Le peuple-classe, ce sont

 1 : tous les résidents sur le territoire national, sur tous les territoires nationaux.

 2 : mais sans la bourgeoisie nationale, sans la classe dominante ou sans l’oligarchie ou sans le 1% d’en-haut (selon les vocabulaires employés)).

Le cercle est déplacé vers le bas, vers la préférence sociale. Il intègre plus en-bas et se démarque des puissants en surplomb du peuple-classe par divers vecteurs de pouvoir et de richesses matérielles.

La notion de peuple-classe montre bien ce que cache l’autre notion de peuple-nation soit un clivage vers le haut, le 1% de l’oligarchie prédatrice ou la classe dominante des Pinçon-Charlot



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Distinguer peuple-nation et peuple-classe.
5 décembre 2017 - 14h28 - Posté par Christian DELARUE
Distinguer peuple-nation et peuple-classe.
5 décembre 2017 - 14h32 - Posté par Christian DELARUE

Classe dominante et oligarchie contre peuple souverain et peuple-classe.

Un rapport classiste sous le néolibéralisme - Ch Delarue

in Revue Mouvements 2012

http://mouvements.info/classe-dominante-et-oligarchie-contre-peuple-souverain-et-peuple-classe/


Distinguer peuple-nation et peuple-classe.
5 décembre 2017 - 16h01 - Posté par Christian DELARUE

A propos de l’Entreprise France

La Nation comme vulgaire entreprise ou la mise à mort d’un grand projet historique.

Le regain des populismes, tant de droite (référence à une communauté ethno-culturelle relativement homogène) que de gauche (référence au peuple, avec ou sans Laclau et Mouffe), vient de cette perte de légitimité de la Nation comme idéal partagé entre les élites dominantes et le peuple, que ce soit le peuple démocratico-citoyen ou le peuple-classe (les 99% d’en-bas) voulant la justice sociale et la redistribution des richesses.

Pierre Fougeyrollas (1) a très longuement expliqué jadis, en 1987, dans son ouvrage « La Nation » le mouvement historique et collectif qui aboutissait aux déclins relatif des Nations (cf note de lecture) sans toutefois que puisse émerger une communauté mondiale qui « fasse société » et remplace les nations. Le job d’explication a été fait il y a trente ans. Je vais donc me contenter très modestement ici d’une brève liée au double contexte qui confirme cette dégénérescence depuis 1987 : 1 ) celui des 40 ans de néolibéralisme et 2) celui de la mort symbolique via cette vulgarité ou ce « blasphème » (qui possède sa vérité du moment cependant) que constitue l’idée de « nation-entreprise ». C’est là de la « sous-culture » politique.

La Nation renvoie à une culture dont j’ai pu dire dans un billet précédent (2) que le sécularisme était sa marque largement dominante outre sa langue dominante (contre d’autres langues historiques minorées). Elle est aussi une construction historique avec son Etat, ses élites et son peuple . En France elle a eu historiquement sur deux siècles mais surtout après-guerre un contenu républicain spécifique fait de droits sociaux, de laïcité et de droits démocratiques.

La République française (avec son Etat ainsi que sa Nation comme construction politique), qui diffère de la Nation plus ancrée encore dans l’histoire, s’est chargée au fil des deux derniers siècles et des luttes de classe d’un triple contenu : social , laïque et démocratique. Elle est même devenue plus féministe et plus antiraciste. Et ce contre une conception conservatrice et colonialiste. La distinction ne fut pas toujours aisée tant il pu y avoir des ambiguïtés.Retour ligne automatique

Aujourd’hui on ne saurait plus parler de « crise » (euphémisme) de la Nation car elle vivote ! Elle a perdu sa transcendance politique ! La Nation liée à l’Etat républicain a connu une forte perte de contenu ou plus exactement a connu un changement de contenu (et de paradigme quand au principe d’égalisation des conditions). Cet Etat national est de moins en moins républicain et sur deux points : l’aspect social et l’aspect démocratique. La laïcité semble mieux survivre face à l’emprise des religions et surtout des intégrismes religieux à fort contenu réactionnaire .

I - L’Etat social surtout soucieux des droits et intérêts du peuple-classe donc des classes laborieuses, tant des classes moyennes que des classes modestes (dites populaires) est devenu l’Etat des très riches et du 1% d’en-haut.

Evolution longue et acceptation symbolique sont ici à relever :

1) Société inégalitaire avec des élites plus riches et un peuple-classe plus fragilisé, c’est là tout l’effet de 40 ans de politiques néolibérales qui a cassé peu à peu les garanties et les appuis de la période antérieure avec ses nationalisations, ses codes du travail, ses statuts du fonctionnaire, sa RTT, son SMIC revalorisé, ses services publics , ses péréquations tarifaires, etc etc.... Les inégalités sont depuis longtemps montantes, la précarité aussi, le chômage reste important depuis des années. Dans l’affaire, les 10% d’en-haut s’en sortent bien (à lire Thomas Picketti) mais c’est surtout dans le 1% qu’il y a eu enrichissement important, notamment les fractions supérieures du 1% qui sont dans une logique d’appropriation privée contre les biens collectifs, les biens communs, les services publics.

La Nation a bien perdu sa cohésion sociale et sa belle majuscule « N » dans ces 40 années . Il y a désormais achèvement. Mise à mort symbolique avec la « nation-entreprise » . La majuscule passe à Entreprise capitaliste !

2) Achèvement vulgaire avec une nation sans majuscule : Il vient d’y avoir une fonction à ce processus de destruction de la Nation à contenu républicain spécifique avec la promotion de l’assimilation de la France, donc la Nation et surtout l’Etat-Nation à une Entreprise capitaliste - (une communauté restreinte très hiérarchisée avec des privilèges pour les propriétaires le tout orienté vers le profit - cf note) .

Cette réduction vient achever ce processus de démolition. Il y a désormais une très forte désubstantialisation de la Nation, comme de la République, comme de l’Etat comme d’ailleurs du peuple, moindrement pour ce dernier encore perçu comme concret et populaire. Ces grands mots ne sont plus lourds de conquêtes sociales et ouvrières car ce ne sont plus que des abstractions ayant perdu leur sens pour les couches populaires . Sans le triple contenu, ces catégories politiques sont devenues des fétiches. Vivre ensemble, pour l’humanité, n’est pas un projet entrepreneurial à vocation lucrative (F Bardou).

Au moins les choses sont désormais claires pour les couches sociales populaires qui le sentaient : la nation n’est plus qu’une vulgaire entreprise et chacun sait concrètement qu’une entreprise appartient surtout à ses grands chefs d’entreprises, à la toute petite minorité des très grands patrons. Autour d’eux les riches : le fameux 1% d’en-haut ! Les autres au sein du peuple-classe sont les soutiers, les ouvriers, employés cadres et techniciens. Episodiquement, ils sont citoyens égaux en droits !

II - L’Etat démocratico-citoyen est devenu sous l’effet d’une "trahison des élites" (titre livre de Raoul Marc Jennar) un Etat oligarchique ou les élites monopolisent le pouvoir vers plus d’inégalités sociales et moins de cohésion sociale.

Le 29 mai 2005 avec le fameux « Non au TCE » tant méprisé par les élites constitue la première grande « trahison des élites » (RMJ précité), trahison face au peuple démocratique (et au peuple-classe aussi). Il y en a eu d’autres. La « démocratie réellement existante » est critiquée. Il importe de redonner du souffle démocratique par en-bas et avec un contenu social ( RTT, services publics, etc dans un programme précis) pour refaire société et non pas pour simplement installer un leader au poste de commande de la nation-entreprise !

L’Union européenne est un outil puissant de l’oligarchie pour vider les nations européennes de tout contenu démocratique et de tout contenu social et fiscal . Il ne reste que le concurrentialisme et une « guerre de classe » entre les riches et les peuples-classe de ces pays.

A ce stade, et si on trouve quelques vérités à ce propos, alors il convient de « re-substantialiser » c’est à dire redonner du contenu partout : double contenu en terme social et en terme démocratique. Les deux processus vont ensemble avec la laïcité. Il importe qu’il y ait un fort mouvement populaire d’en-bas pour que ces catégories politiques prennent un autre sens et une autre portée que l’on dira de transformation sociale, tant de la société civile que de l’Etat. Les acteurs locaux qui militent à ces changements au plan pratique doivent y contribuer aussi au plan idéologique, surtout quand les partis politiques de gauche sont en crise.

Or la loi travail et la loi sécurité intérieure ne sont en rien des réponses à ces deux objectifs, bien au contraire. Thanatos y est au principe destructeur : on continu donc la fuite en avant. C’est folie !

Christian DELARUE

membre du CA de Convergence des Services publicsRetour ligne automatique
(expression individuelle)

50 patrons qui font rayonner l’entreprise France, Actualité des marchés - Investir-Les Echos Bourse

https://investir.lesechos.fr/marche...

https://blogs.mediapart.fr/christia...





"Emmanuel 1er" à Chambord : Qui paie ? Les Français spéculent !
samedi 16 - 19h35
de : JO
1 commentaire
PENDANT QUE LA PLANÈTE FLAMBE - 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence
samedi 16 - 10h54
de : Ernest London
La fin de la neutralité d’Internet et la poussé vers la censure
vendredi 15 - 21h56
de : Andre Damon
1 commentaire
Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
1 commentaire
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
4 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
2 commentaires
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 - 17h57
de : Info’Com-CGT
2 commentaires
Jérusalem : heurts à Bethléem (videos live)
jeudi 7 - 15h25
1 commentaire
CEUX QUI EXECUTENT LES ORDRES
jeudi 7 - 14h03
de : frances13
Crépuscule / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 7 - 13h04
de : Hdm
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Chacun est l'ombre de tous. Paul Eluard
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite