Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Quelques réflexions après la mort de Beauty, jeune femme nigérienne expulsée illégalement puis décédée à Turin
de : UJFP
dimanche 15 avril 2018 - 03h05 - Signaler aux modérateurs

Par Georges GUMPEL.

Il y a quelques jours, à l’occasion de l’assassinat crapuleux de Madame Mireille KNOLL, il a été rappelé à juste titre, que cette pauvre femme était une rescapée de la Rafle du Vel-d’Hiv de juillet 1942.

Cette rafle si souvent évoquée, mais réduite le plus souvent à la seule responsabilité de la police parisienne, de l’arrestation des juifs apatrides dans la capitale et en banlieue, leur transfert au vélodrome du Vel-d’Hiv. Peu ou rien sur la suite de ce crime organisé. Un trou de mémoire, comme le défini Suzanne CITRON (Le mythe national.)

Un trou de mémoire qui nous permet aujourd’hui, de regarder avec effarement, cette vidéo diffusée par Médiapart, nous faisant participer en direct à l’arrestation par la police française, dans un train à Menton, d’une femme enceinte, accompagnée de ses enfants et reconduite à la frontière italienne.

JPEG - 74.2 ko

Scène d’une rare violence, qui nous interroge et nous invite à réfléchir et à nous demander comment est-ce possible encore aujourd’hui qu’une pareille infamie soit possible et acceptée.

En réalité, rien là n’est exceptionnel. Simplement, ces pratiques criminelles font partie de notre héritage politique depuis Vichy, jamais correctement traitées et le plus souvent masquées.

Pratiques aujourd’hui inenvisageables, à l’encontre de certains groupes humains, applicables de nouveau à l’encontre d’autres groupes humains, plus particulièrement s’agissant d’hommes, de femmes et d’enfants noirs, venus de pays africains où règnent la famine et l’oppression. Survivants de traversées meurtrières de la Méditerranée.

Rien donc de bien exceptionnel, si ce n’est cette vidéo – produit de notre modernité – qui nous délivre en temps réel les images du crime, prélude à de nouveaux « irréparables » (Jacques CHIRAC – 17-07-1995.)

Pour mémoire, la rafle du Vel’d’Hiv : ce sont 13152 juifs apatrides arrêtés par la police française à Paris et en banlieue, à partir des fiches établies par André TULARD (Sous-Directeur à la Direction des Étrangers et des Affaires Juives à la Préfecture de Police de Paris.)

 3118 hommes, 5919 femmes et 4115 enfants.
 4952 personnes sans enfant, sont directement transférées à Drancy et déportées dans les jours suivants.
 8157 personnes dont les 4115 enfants, sont enfermées au Vel d’Hiv.
 Entre le 19 et le 22 juillet, toutes sont transférées par les autorités françaises en wagons à bestiaux dans les camps du Loiret de Pithiviers et de Beaune La Rolande.
 2244 adultes et 2300 enfants à Pithiviers, 1259 adultes et 1815 enfants à Beaune la Rolande.

Fin juillet 1942, dans le compte-rendu du Conseil des Ministres tenu à Vichy, on peut lire : « Dans une intention d’humanité, le Chef du Gouvernement a obtenu, contrairement aux propositions allemandes, que les enfants, y compris ceux de moins de 16 ans, soient autorisés à accompagner leurs parents. »

Les adultes, parents des enfants enfermés dans ces camps, les femmes, dont certaines étaient enceintes, sont déportés directement à Auschwitz entre le 31 juillet et le 7 août ; et les chefs de camps pour faire bonne mesure et sans l’avis des Allemands, ajoutent quelques enfants dans ces convois, le plus souvent, sans juger bon de prendre les mesures nécessaires à leur identification.

Le 25 juillet 1942, le Directeur de la Police Municipale de Paris, avise le service commercial de la SNCF que les factures relatives au transport des personnes des camps de Pithiviers et de Beaune la Rolande doivent être adressées au Ministère de l’Intérieur.

Le 10 août, les nazis reçoivent par télex, la réponse de Berlin, indiquant que, suite à la demande des autorités françaises, les enfants juifs apatrides peuvent être déportés avec les adultes dans des proportions adéquates.

Sur la notion de proportions adéquates, Eichmann précise : « il ne doit en aucun cas y avoir de convoi exclusivement composé d’enfants. »

Quelques jours après, tous les enfants des deux camps du Loiret, sont transférés à Drancy et déportés dans les jours suivants.

A Pithiviers et Beaune la Rolande il n’y a désormais plus aucune victime des rafles des 16 et 17 juillet.

Ce qui autorise le 25 août 1942, le Chef de la Police aux Questions Juives en zone occupée, d’adresser au Préfet du Loiret, la note suivante : « J’ai fait établir à votre nom, à la date de ce jour, un mandat de 20.000 francs. Cette somme vous est remise afin de vous permettre de récompenser le personnel civil des cadres d’organisation et de surveillance des camps de Pithiviers et de Beaune la Rolande qui récemment ont été mis à contribution de façon exceptionnelle. »

A travers ces échanges administratifs, nous voyons que nous ne pouvons pas réduire l’histoire de cette rafle, au seul rôle de la police parisienne, dans les arrestations des 16 et 17 juillet 1942.

En réalité, tout l’appareil de l’État est impliqué, jusqu’au départ de mi-août 1942 du dernier convoi où sont les enfants. L’appareil d’État restera totalement impliqué jusqu’à la Libération, dans la destruction des 65500 autres juifs dont 7500 enfants.

Raul HILBERG note dans son livre La destruction des juifs d’Europe (Chapitre l’Héritage de Vichy) : « les Français firent mieux que les Allemands en matière de spécialisation des services administratifs affectés à l’entreprise de destruction des juifs, aidés en cela par leur longue tradition de centralisation administrative.

Il indique également : « Le système administratif français sort intact de la tourmente, rien n’est vraiment changé dans le fonctionnement de l’État et de sa haute fonction. Les grands corps de l’État restent inchangés. »

Ce système administratif que l’on voit à l’œuvre aujourd’hui :

 pour interdire légalement ou non, l’accès au territoire au mépris des normes internationales, à des hommes, des femmes et des enfants en quête d’humanité.
 Pour organiser des chasses à l’homme dans les montagnes frontalières franco-italiennes.
 Pour organiser des opérations de police inhumaines à Calais et à Paris. Entre Vintimille et Nice.

Nous retrouvons aujourd’hui cette permanence de la barbarie d’État, appliquée sans état d’âme par ses représentants politiques, administratifs, militaires et policiers.

L’arrestation de Beauty avec ses enfants, leur expulsion violente en Italie, révèlent tout cela.

Elle révèle également, l’indifférence de l’État – hier comme aujourd’hui - au sort des personnes expulsées ou déportées, une fois la frontière franchie.

Il n’y a pas eu de marche blanche pour Beauty, aucune mobilisation politique, aucune protestation du CRIF et de la LICRA. Normal.

Telle la route de la soie, reliant dans l’Antiquité la Chine aux rives de l’Europe, une nouvelle route est en train de s’inscrire entre Tel Aviv, l’Europe occidentale et la France. Une route par où transite du matériel de surveillance et de répression « made in Israël » ultra sophistiqué, mais surtout une route virtuelle, véritable caution morale pour l’Occident, du racisme, de la négrophobie, et de la négation de l’Autre.

Cette route là, passe aujourd’hui par Vintimille, par Menton et Nice, poursuit son chemin, infeste la France toute entière, autorise de nouveau l’irréparable.

On ne jette plus quelques enfants juifs dont on a supprimé l’identité, dans des wagons à bestiaux, plus simplement, on falsifie ou on détruit l’état civil des enfants noirs, dans le centre de rétention qui ne dit pas son nom, de la gare de Menton-Garavan, avant de les reconduire en toute illégalité à la frontière.

Peut-il être acceptable de nier aux Migrants leur humanité, tout en imposant dans le même temps, jusqu’à la nausée « un devoir de mémoire » à ce point réducteur ?

Georges GUMPEL Enfant juif, j’ai franchi la ligne de démarcation clandestinement, fin mars 1942, près de Vichy. Enfant caché, 1943-1944, fils de déporté – Convoi du 11 août 1944 – mort à Mathausen. Partie civile au procès de Klaus Barbie.

Le 11 avril 2018

source : http://www.ujfp.org/spip.php?article6312



Imprimer cet article





Italie : 25 avril 1945 la libération, femmes dans la Résistance (videos + photos)
jeudi 26 - 23h02
de : Roberto Ferrario
NICARAGUA : Comme partout les médias privés : Sauvez le soldat "Capitalisme"
jeudi 26 - 17h35
de : JO
La Documentation Photographique en danger ! (Pétition)
jeudi 26 - 14h03
Belgique : Plus de 85 Lidl en grève ce jeudi 26 Avril 2018 : "Les travailleurs sont déterminés, ils en ont marre"
jeudi 26 - 12h32
de : BCE_106,6
1 commentaire
Pourquoi détester, maudire, et combattre l’église Catholique ?
jeudi 26 - 12h19
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
1936 : LA RÉVOLUTION ESPAGNOLE SOUS LE SIGNE DU COMMUNISME LIBERTAIRE
jeudi 26 - 11h19
de : jean 1
Équilibrisme / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 26 - 09h31
de : Hdm
ÉCOLOGIE : Écologie, individualisme et course au bonheur
jeudi 26 - 08h56
de : Ernest London
Journal de bord des chômeurs : toute ressemblance avec le film Moi William Blake ne saurait être que purement fortuite
jeudi 26 - 08h20
Comment l’assurance chômage a été transformée en machine à cash pour les marchés financiers
jeudi 26 - 08h00
de : jean 1
La Selection et les Etudiants vu par Onfray
mercredi 25 - 18h41
de : Stafed
1 commentaire
1er mai : manifestation syndicaliste révolutionnaire pour l’égalité et la transformation sociale
mercredi 25 - 14h43
de : jean 1
La combattante internationaliste Anna Campbell tombée à Afrin
mercredi 25 - 14h00
de : jean 1
La lettre des cadres supérieurs de la SNCF à la ministre Élisabeth Borne dénoncent la stratégie du gouvernement
mercredi 25 - 10h30
Appel de la Coordination Nationale Étudiante des 21 et 22 avril 2018
mercredi 25 - 01h00
de : COORDINATION NATIONALE ÉTUDIANTE
Le taux de grévistes ce mardi a augmenté !!!
mercredi 25 - 00h51
Filialisation du fret SNCF : la CGT bloque le site de Geodis au Port de Gennevilliers et à Saint-Jean-de-Védas (video)
mercredi 25 - 00h35
Paris : cheminots et étudiants envahissent la gare du Nord et la gare de l’Est (videos et photos)
mercredi 25 - 00h01
La CGT Energies 33 coupe le courant à la gare Saint-Jean à Bordeaux
mardi 24 - 21h52
400 "petits cheminots" ont envahi le siège social du fret SNCF (video)
mardi 24 - 21h42
de : l’Humanité
Le PCF au rassemblement du 5 mai : Face à Macron, nous sommes de toutes les mobilisations
mardi 24 - 20h38
de : PCF
NICARAGUA : La droite putschiste dans ses oeuvres partout où elle a perdu le pouvoir !
mardi 24 - 18h10
de : JO
textes libertaires
mardi 24 - 13h42
de : jean 1
ÉLOGE DE LA POLITIQUE
mardi 24 - 12h38
de : Ernest London
Débordements fascistes au Col de l’Échelle près de Briançon : la prime à la récidive du ministre Gérard Collomb !
mardi 24 - 11h20
de : MRAP
1 commentaire
YEMEN : Les massacres se poursuivent à l’indifférence de l’OTAN !
mardi 24 - 10h28
de : JO
Débat édifiant sur le risque d’esclavage moderne ou LREM refuse des amendements de gauche (video)
mardi 24 - 10h15
de : Uliss
En finir avec les luttes défensives
mardi 24 - 00h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
1 commentaire
Supprimer le quotient familial dans sa forme actuelle : une vraie réforme que ne fera pas Emmanuel Macron...
lundi 23 - 22h18
de : Albert
MSF confirme : Israel utilise des munitions dévastatrices
lundi 23 - 19h28
de : CAPJPO-EuroPalestine
NOTRE AME DES LANDES : un texte en soutien écrit par Alain Damasio écrivain de SF
lundi 23 - 16h01
de : jean 1
Que serais-je si j’étais Juif ?
lundi 23 - 15h36
de : L’iena rabbioso
Frappes en Syrie, mensonge d’etat ? Couacs dans les tirs !!!
lundi 23 - 15h32
1 commentaire
On a marché sur la gueule de la frontière (video)
lundi 23 - 15h00
de : La Canarde
1 commentaire
google : Blocage agressif et violent afin de fabriquer votre consentement !
lundi 23 - 11h43
de : André
Appel pour un Plan B écolo et social pour l’éducation
lundi 23 - 11h31
de : Christian Laval, Samy Johsua, Laurent Paillard, Paul Ariès
1 commentaire
Les “relations” d’Assaël Adary, patron du cabinet chargé par les médias de compter les manifestants (video)
lundi 23 - 10h16
de : Pierrick Tillet
1 commentaire
Pour une charte universelle économique
dimanche 22 - 22h35
de : LE BRIS RENE
Réforme des institutions : un projet à minima d’Emmanuel Macron...
dimanche 22 - 19h04
de : Albert
Groupe fasciste et police côte à côte au col de l’échelle.
dimanche 22 - 16h36
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Trop souvent nous nous contentons du confort de l'opinion sans faire l'effort de penser. John Fitzgerald Kennedy
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite
Pour la création d’un Conseil de déontologie du journalisme en France. Allez jusqu’à 200 000 !!!
dimanche 11 mars
de Roberto Ferrario
Signez ici : https://www.change.org/p/pour-la-cr... Les médias et la presse jouent un rôle majeur dans la vie démocratique d’un pays. Mais ils ont aussi le pouvoir de façonner le débat public. Ce pouvoir peut donner lieu à des abus. D’autant plus qu’ils dépendent de 9 milliardaires pour 90% d’entre eux et du gouvernement pour le service public. L’émission politique de France 2 du 30 novembre 2017 dont j’étais l’invité est un modèle du genre. (...)
Lire la suite
Solidarité avec les cheminots !!!
lundi 5 mars
de Roberto Ferrario
En juin 2016 les cheminots grévistes de Versailles ont reçu un chèque de 15 000 € de la part de quatre organisations membres de la CGT. ;-) En preparation de la greve, on doit se préparer à faire la même chose de maintenant... ;-)
Lire la suite
Élections en Italie : une droite honteuse, un rayon d’espoir à gauche
mercredi 28 février
de Marc Botenga via RF
Attentat néonazi, corruption, mafia… Sur fond d’une crise inouïe, l’Italie s’approche des élections parlementaires du 4 mars prochain. Alors que la social-démocratie assume son virage ultra-libéral, la droite recycle Berlusconi et s’en prend aux étrangers. À gauche, un nouvel acteur essaie de remettre les pendules à l’heure : ce sont les partis traditionnels, et non les migrants, qui sont responsables du chômage et de la précarité. Un attentat, une droite (...)
Lire la suite
Italie : Pourquoi voter pour Potere al popolo !
mercredi 28 février
de Chiara Carratù via RF
Potere al popolo ! est né lors de l’assemblée du 18 novembre en réponse à la crise de la gauche radicale, qui risquait encore une fois de disparaître des bulletins de vote, entraînée dans des alliances avec des forces ambiguës par rapport à leurs relations avec le PD (le parcours du Brancaccio, puis la convergence en grande partie avec Liberi et Uguali), ou présente avec des propositions politiques de faibles impact sur les secteurs d’avant-garde de la classe ouvrière. Voilà (...)
Lire la suite
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite