Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
de : Marc ARAKIOUZO
lundi 7 janvier 2019 - 00h27 - Signaler aux modérateurs
11 commentaires

Les Gilets Jaunes ont été un mouvement compact et puissant, hyper légitime et très majoritaire dans l’opinion publique lorsqu’il poursuivait uniquement des buts immédiats clairs et communs (pouvoir d’achat + justice fiscale). Ce mouvement n’est pas homogène et, à chaque étape il fut utilisé ou manipulé par toutes sortes de personnages et forces politiques "noyauteuses".

Ils ont dû dénoncer et virer les Cauchy, les Chalençon et autres Jacline. Ils ont dû se dissocier de la plateforme en 42 points dont 3 dégueulis racistes et une imbécillité hydrogénée à 3 euros. Ils ont plus ou moins réussi à éjecter les starlettes débiles qui n’ont porté le gilet fluo que pour passer à la TV ou même aller discuter avec un ministre sans exclure le répugnant De Rugy.

Des noyautages plus subtils et mieux organisés ont réussi pendant quelques jours à faire quasiment disparaître les revendications immédiates pour mettre en avant presqu’exclusivement le R.I.C qui est l’archétype de la fausse bonne idée !

Pour organiser un RIC il faut réunir assez de militants pour récolter des centaines de milliers de signature de citoyen inscrits sur les listes électorales. Les collègues et les voisins étrangers sont exclus de cette opération qui ne concerne que les électeurs : le R.I.C est "franchouillard". En général un R.I.C est une question simple à laquelle on doit répondre par oui ou par non, ce qui réduit la politique à une série de questions simples, voire simplettes ! On peut bien sûr ruser en rédigeant une charte un peu complète sur un sujet donné, puis en demandant aux électeurs français de se prononcer pour ou contre le texte en question, mais par la suite ces chartes seront contrées par des crédits insuffisants et il faudra refaire un RIC pour obtenir les crédits...

Certaines forces politiques, religieuses ou délirantes vont multiplier les RIC infâmes sur la protection des animaux, le paquet de cigarettes à 25 euros, la surveillance des musulmans, ...etc.

Comme en Suisse, les racistes et crypto racistes vont nous imposer chaque année des débats répugnants et ces R.I.C là seront un magnifique outil pour l’unité à la base entre la droite et l’extrême droite...

Enfin : le succès ou l’échec d’un RIC dépendra de la propagande en sa faveur, c’est à dire du fric investi pour le promouvoir !



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 08h17 - Posté par jaime

Je ne partage pas votre point de vue ! Le RIC est le point de départ d’une prise de pouvoir par le peuple pour aller vers une refonte radicale de nos institutions où effectivement pourront être déclinées les revendications dont pour certaines vous faîtes mention dans votre article . Cela passera inévitablement par un changement de constitution , une constituante et une 6ème République .Elle pourra mettre un terme (si les citoyens et non électeurs se prononcent favorablement) à la démocratie représentative dont on voit bien les limites actuellement , les lois étant faites par des hauts fonctionnaires d’Etat que les députés godillots s’acquittent à voter pour la plus grande satisfaction des 1° qu’ils représentent , ces mêmes hauts fonctionnaires faisant des navettes dans le privé pour en révéler toutes les failles pour leur permettre de les contourner .... (référence Philippe Pascot )Les lobbyings ne sont plus à l’extérieur mais bien à l’intérieur de notre appareil d’Etat ( formatage à l’ENA ). Il va de soi ensuite que la question incontournable de notre maintien dans l’UE sera posée et tranchée par un nouveau référendum .Le contrôle de nos vies passera par la révocation de nos représentants , l’écriture des lois et leur abrogation si non respect de nos mandants ...



R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 12h02 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Tu crois que ça va se passer comme tu l’annonces et que seuls les nôtres vont utiliser le RIC et gagner systématiquement toutes les votations ... Je crois au contraire que les RIC seront utilisés magistralement pour transformer les militants de terrain en benêts qui récoltent des signatures, qui participent à l’exclusion des étrangers en les informant qu’ils n’ont pas le droit de signer... Et lorsqu’un mouvement de protestation éclatera dans la rue l’état pourra le réprimer encore plus en les accusant de ne pas faire un RIC. Bonjour l’écrasement des minorités !


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 13h10 - Posté par jaime

J’espère que nous y arriverons ! Pour éviter tout malentendu sur la question du RIC je ne le compare pas à une consultation dans laquelle justement Macron et sa clique veulent nous enfermer avec ce fameux débat ....alors qu’il fixe lui_même l’agenda et censurera évidemment les propositions qui n’iront pas dans leur sens souhaité . C’est à nous de le fixer et çà passera par le changement de nos institutions ou autre chose .... De toute façon plus la contestation sera grande plus la répression adviendra , on le voit déjà . Dans un récent article de 2016 sur le site lundi matin Julien Coupat dans un entretien avec Mediapart montrait les limites du mouvement nuit debout et l’obligation de ce pouvoir encore plus aujourd’hui en perte de crédibilité de se maintenir que par la force , les arrestations arbitraires , l’utilisation de l’état d’urgence ...


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 13h28 - Posté par Pedro

Pas entièrement faux mais alors il faut dire, comme les bordiguistes notamment, que plus généralement, les élections sont des mascarades (ce qui peut se défendre).



R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 18h06 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Camarade Pedro / Au Venezuela ils ont le RIC depuis 18 ans et l’avortement n’est toujours pas légal, justement à cause du RIC... En Russie les femmes ont obtenu le droit d’avorter dès 1918... Alors il faut peut être en conclure que les RIC sont un outil pour freiner. Non ?


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 22h54 - Posté par jaime

Marc , Je trouve l’argument un peu juste sur le fond . Il suffit d’un petit truc pour discréditer le RIC .
En France il fallu attendre les années 80 pour obtenir l’avortement ....Le chavisme n’a pas 20 ans mais çà avance , voir les dernières lignes de l’article qui suit que tu peux trouver sur le site vénézuela infos que je consulte régulièrement
Pour une société féministe
María J. Berríos, membre du Mouvement Femmes pour la Vie, est candidate à l’ANC pour le secteur des pensionnés et pensionnées, appuyée par la Plateforme Populaire Constituante et le Réseau » l’Araignée Féministe ». María J. fait aussi partie de la diversité du peuple organisé qui est à l’origine et a donné vie à la Révolution Bolivarienne. « Mon militantisme a commencé à 19 ans, avec les groupes chrétiens de base, la théologie de la libération : à partir de là j’ai compris le socialisme, et mon militantisme politique a commencé, et a continué toujours dans les mouvements sociaux » raconte María J., racontant comment au travers du travail communautaire elle entre en contact avec la réalité des femmes en situation de violence. Femmes pour la Vie a son origine là, en 1992, à Barquisimeto. « A cette époque il n’y avait aucune loi qui nous protège en ce sens : c’était seulement notre parole et l’accompagnement des femmes [1] » raconte María J., » ainsi, les années 90 ont été marquées pour nous par la lutte contre la violence envers les femmes, ainsi que contre la mise en oeuvre des politiques néolibérales dans nos communautés et pour survivre à la pauvreté extrême. Nous nous sommes engagées dès le premier instant dans le processus chaviste, depuis qu’on a connu Chávez en 1992. » Aujourd’hui Femmes pour la Vie a grandi, c’est un mouvement dont font partie plus de femmes, profondément lié à la Communauté Ataroa et d’autres communautés voisines. » Notre travail dans les Communes est ce que nous croyons que doit être le socialisme. Là nous, nous approfondissons le thème de la dépatriarcalisation des communautés, en encourageant les Comités de Femmes et l’Egalité de Genre » explique María J. Berríos.
En ce moment nous sommes dans un engagement total pour la Constituante, vue comme un processus de débat et de renforcement du pouvoir populaire, du pouvoir communal, mais aussi pour rendre visible l’agenda des femmes » soutient María J. Berríos, notant que malgré toutes les avancées obtenue en révolution, il y a toujours de nombreuses dettes historiques et des taches en attente. Par exemple, souligne María J., le fait que les femmes n’apparaissent ni comme secteur ni comme sujet, dans la convocation à la Constituante est un reflet patriarcal : « donc, nous devons travailler dur » note-t-elle.
Parmi les propositions figure la dépatriarcalisation de la société, comme principe constitutionnel : l’élimination du système d’oppression patriarcal, allié du système capitaliste, c’est une mesure nécessaire pour pouvoir construire un socialisme féministe. Un autre élément est la reconnaissance de l’attention et la protection sociale comme un droit de l’homme universel dans toutes les étapes de la vie, qui doit être garanti à travers la corresponsabilité de la famille, la communauté, la société dans son ensemble et l’Etat. Pour le débat constitutionnel est proposé aussi l’approfondissement des droits sexuels et reproductifs : l’obligation et le droit à une éducation sexuelle dans toutes les étapes de la vie, l’inclusion de l’accouchement humanisé comme droit constitutionnel, le droit à l’accès au contraceptifs, la légalisation de l’avortement. Ce dernier point est une des principales dettes historiques de la révolution en ce qui concerne les droits des femmes : « je crois que le moment est approprié pour donner ce débat, à partir de nos réalités, nos ressentis, les expériences de milliers de femmes qui sont passées par cette difficile situation » dit María J. Berríos.
En clair et je crois que nous serons d’accord le RIC ne pourra peut-être pas tout régler les problèmes du jour au lendemain mais ils pourront être l’objet de débats contradictoires , non tabous , argumentés , ce qui n’est pas le cas aujourd’hui .Ce qui ne se fera pas dans l’immédiat pourra se faire plus tard en fonction de l’évolution des consciences ....


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
7 janvier 2019 - 23h32 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Je ne voulais pas du tout accuser les chavistes de ne pas vouloir autoriser l’avortement et je pense le contraire, je pense qu’ils aimeraient faire cette réforme / Mais, à cause du RIC, à cause de la puissance de l’église catholique avec laquelle ils on passé un compromis implicite, à cause du secteur conservateur de l’armée plus ou moins neutralisé, il sont complètement bloqués pour accomplir ce type de réforme / Le RIC est donc un outil précieux offert par les chavistes aux réacs. Et la comparaison avec la révolution russe est accablante, elle prouve l’infériorité évidente du citoyennisme.

En France, le RIC sera pire qu’au Venezuela, utilisé à fond par tous les tarés du pays qui sont très nombreux. Les racistes, les sécuritaires, les néo puritains, les antispécistes, les écolo-fascistes type Barrau, les écolos punitifs type Hulot, les écolos niaiseux type Ségolène, les islamophobes, les zéro-tolérantistes, les radiculaires chrétiens, les censeurs et autres normatifs-punitifs vont se défouler en permanence, nous imposer des débats régressifs et crétinisants ...

Comme en Suisse, on arrivera très vite à un taux d’abstention de 65 % et les vrais militants refuseront de se faire ièch à récolter des signatures...


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
8 janvier 2019 - 11h44 - Posté par Pedro

Cela veut dire que seule une avant garde éclairée doit pouvoir être impliquée dans la vie politique ? Ca va très loin.


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
8 janvier 2019 - 12h48 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Pedro, je pense au contraire que le pouvoir des conseils (soviet) et de la classe ouvrière organisée sera 1 million de fois plus démocratique que le parlement bourgeois. ( En France le 577 députés seront remplacés par peut être 65 000 délégués ).


R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
12 janvier 2019 - 18h31 - Posté par Raymond H

Je suis d’accord avec toi camarade et effectivement, comme tu l’écris plus loin, des Conseils Ouvriers seraient 1000000 fois plus efficaces que le RIC ; tout simplement parce que nous serions déjà sous un régime socialiste en route vers le communisme et non pas/plus dans un régime capitaliste qui sait très bien s’arranger avec ce type de gadget (ne pas oublier qu’ils détiennent encore les médias, une bonne partie de la classe politique et des intellectuels).
Sauf que, camarade, les GJ ne voient que cette solution (mauvaise) pour se débarrasser de M Macron. Car elle est présentée comme une solution miracle avec une tonalité radicale qui plaît.
A nous communistes de les orienter vers quelque chose de plus constructif et de les sortir de ce bourbier où ils risquent de s’enfoncer.



R.I.C : un gadget politique qui sera nuisible !
25 janvier 2019 - 04h18 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Les "soviets" ont été créés avant la prise du pouvoir par les bolcheviks qui avec leur mot d’ordre "tout le pouvoir aux soviets" ont réussi à dissoudre définitivement le parlement bourgeois où ils n’étaient pas majoritaires.
Lors de la création des soviets certains bolcheviks étaient perplexes, ou même hostiles, car cela ressemblait aux gilets jaunes et parce que ces organismes sont hybrides ( présence de syndicalistes, de politisés, de leaders d’opinion locaux, de petits patrons ruinés ... ) et pendant un long temps ces soviets n’étaient que d’informes parlements ouvriers ou paysans ouverts à toutes les influences et capables du meilleur comme du pire...
Les défauts des soviets n’inquiétaient pas Lénine qui y voyait un réceptacle de la politisation des masses et une école de guerre.





MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76
Alternative Nouvelle au Capitalisme (?)
dimanche 16 - 09h47
de : Jean Roussie
Taha Bouhafs : « Je ne suis pas plus militant qu’un journaliste du “Point” ou de BFM TV »
samedi 15 - 23h51
de : Entretien avec Taha Bouhafs
CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
de : Stéphane Ortega
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité » (video)
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Sous un gouvernement qui emprisonne injustement n'importe qui, la vraie place d'un homme juste est en prison. Henry David Thoreau (1817-1862)
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite