Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pénurie de masques : un rapport de Santé Publique France accablant

de : Jean-Marc ADOLPHE
vendredi 27 mars 2020 - 19h24 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 41.7 ko

Saisi par la Direction générale de la santé (DGS), Santé Publique France a remis en mai 2019 un rapport « dans le cadre de la préparation à une pandémie grippale », qui porte notamment sur le besoin en masques. Des recommandations visiblement mises sous le boisseau.

Le site internet bellaciao.org révèle, ce 27 mars, un fait pour le moins troublant, qui rajoute un pavé dans la mare de l’impréparation gouvernementale face à la pandémie du Covid-19. Aux dires des responsables gouvernementaux, l’insuffisance de masques serait due à des décisions prises dans les années 2011-2013, qui résulte en effet d’une inflexion de la politique de constitution et de renouvellement des stocks mise en œuvre par le ministre chargé de la Santé, sur le fondement de la doctrine développée par le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) et les avis du Haut Conseil de Santé Publique. « En 2011, le SGDSN a changé de doctrine sur la façon de gérer les stocks, confie l’un des responsables politiques de l’époque », selon un article récent de L’Opinion : « Il a considéré qu’il était préférable de s’appuyer sur la capacité de production chinoise ». Un document du SGDSN, daté du 16 mai 2013, définit bel et bien une nouvelle « doctrine de protection des travailleurs face aux maladies hautement pathogènes à transmission respiratoire ». Elle se base sur les recommandations d’un rapport du Haut Comité de la santé publique du 1er juillet 2011. L’idée générale était que « la protection des travailleurs relève de la responsabilité des seuls employeurs », à charge pour eux d’évaluer les mesures les plus adaptées pour chaque poste. »

Toutefois, en novembre 2016, Santé Publique France est saisi par la Direction générale de la santé (DGS) « afin de disposer d’un avis relatif à la stratégie d’utilisation des antiviraux pour faire face à une pandémie et au dimensionnement des stocks stratégiques nationaux d’antiviraux en s’appuyant sur des éléments probants. » Santé Publique France publie son rapport en mai 2019 : « dans le cadre de la préparation à une pandémie grippale, les autorités sanitaires françaises ont notamment décidé la constitution de stocks de contre-mesures médicales, en particulier de stocks physiques de mesures barrière et d’antiviraux, afin de pouvoir protéger et/ou prendre en charge la population cible de manière accélérée. Il faut régulièrement réévaluer cette stratégie au regard de l’évolution des connaissances et des innovations disponibles. »

Le groupe d’experts, présidé par Jean-Paul Stahl, Professeur des universités - Praticien hospitalier, maladies infectieuses et tropicales, au CHU Grenoble Alpes, écrit en préalable à ce rapport : « Le risque et la gravité d’une pandémie ne peuvent être prévus, ni la date de sa survenue. (…) Le risque doit être considéré comme important, mais sa survenue ne peut être datée. En conséquence un stock peut arriver à péremption sans qu’il y ait eu besoin de l’utiliser. Cela ne remet pas en cause la nécessité d’une préparation au risque. La constitution d’un stock devrait être considérée comme le paiement d’une assurance, que l’on souhaite, malgré la dépense, ne jamais avoir besoin d’utiliser. Sa constitution ne saurait ainsi être assimilée à une dépense indue ».

JPEG - 79.4 ko

Les recommandations des experts en termes de stock de masques sont sans appel :

JPEG - 55.6 ko

Pour lire l’intégralité du rapport de Santé Publique France : ici.

 Entre temps (entre novembre 2016 et mai 2019), très précisément le 12 février 2018 à Dubaï, lors du World Government Summit, Tedros Adhanom, le directeur général de l’OMS avait alerté : « Une épidémie dévastatrice pourrait commencer dans n’importe quel pays à tout moment et tuer des millions de personnes parce que nous ne sommes pas encore prêts. »

JPEG - 62.6 ko

Capture d’écran du site en ligne UP-magazine

Ainsi donc, le gouvernement français n’était pas prévenu ?

Et le rapport de Santé Publique France, en mai 2019, passé inaperçu ? Il est vrai que ce rapport est tombé au plus mauvais moment. En mai 2019…, nos gouvernants avaient des chats autrement plus importantes à fouetter : nous étions en pleines élections européennes. Autrement plus important que de misérables questions sanitaires !

JPEG - 51.9 ko

En mai 2019... Le président de la République est sur une affiche de La République En Marche. Il y apparaît seul, sans mention de la tête de liste Nathalie Loiseau.

https://blogs.mediapart.fr/jean-mar...


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite