Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Violences policières:après l’ONU, la France pointée du doigt par Amnesty. Gérard Filoche s’en explique !


de : joclaude
mercredi 30 septembre 2020 - 22h18 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Après les violences policières, les arrestations arbitraires de manifestants : la France pointée du doigt par Amnesty. Source :© Sputnik FRANCE

La France se retrouve à nouveau sous le feu des critiques. Après un groupe d’experts de l’Onu qui a dénoncé l’usage excessif de la force par la police, Amnesty International alerte sur les cas de manifestants pacifiques « arrêtés arbitrairement » et « victimes d’acharnement judiciaire ». Gérard Filoche explique pour Sputnik la raison de cette violence.

« Utiliser la loi de manière abusive contre les personnes qui prennent part à des manifestations n’est pas aussi visible que les violences policières. Mais c’est une autre forme de violence avec des effets tout aussi dévastateurs. » Le constat est cinglant. Dans un rapport publié mardi 29 septembre, Amnesty International dénonce le traitement dont sont victimes les manifestants en France depuis 2018.

Mobilisation des Gilets jaunes à Paris, archives. © SPUTNIK . IRINA KALACHNIKOVA Didier Maïsto : les Gilets jaunes, premiers de tranchée et « héros de la nation » - exclusif Selon l’ONG, en 2018 et 2019, les autorités judiciaires ont condamné plus de 40.000 personnes sur la « base de lois vagues », qui auraient également été « utilisées pour restreindre de manière illégitime les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’expression. » Des accusations fortes qu’Amnesty International étaye dans un rapport de 56 pages, passant en revue certains cas de manifestants pacifiques « arrêtés arbitrairement » et « victimes d’acharnement judiciaire » durant les périodes de mobilisations des Gilets jaunes et contre la réforme des retraites.

« Les manifestants du mouvement des Gilets jaunes ont particulièrement été réprimés par les autorités françaises. Entre novembre 2018 et juillet 2019, 11.203 d’entre eux ont été placés en garde à vue. Plus de la moitié, soit 5.962 manifestants, ont été libérés sans poursuites », écrit l’ONG. Les autorités auraient ainsi instrumentalisé des lois contraires au droit international pour verbaliser, arrêter arbitrairement et poursuivre en justice des gens qui n’avaient commis aucune violence, avance Amnesty International.

« Une façon d’étouffer la majorité de la population » Tous ces éléments constituent-ils une menace pour l’État de droit ? Interrogé par Sputnik, Gérard Filoche, membre de la Gauche démocratique et sociale (GDS), estime que l’État de droit « n’est pas menacé », mais « régulièrement violé ».

« La manière dont les hiérarchies policières procèdent, sous les ordres de Castaner et maintenant Darmanin, c’est une façon d’étouffer la majorité de la population », accuse Gérard Filoche. En effet, durant les mobilisations, les manifestations sont sous le coup de nouvelles réglementations telles que la Loi anti-casseurs, promulguée en 2019, officiellement pour lutter contre les antifas. Elle interdit notamment de dissimuler son visage pendant les manifestations sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 15.000 euros et d’une peine pouvant aller jusqu’à un an d’emprisonnement.

Gilets jaunes © SPUTNIK . АЛЕКСЕЙ ВИТВИЦКИЙ Des experts de l’Onu déplorent le « déni de réalité » de la France face aux violences policières L’organisme pointe également les arrestations préventives injustifiées. Et pour cause, des centaines de personnes –dont des manifestants– ont été reconnues coupables de « participation à un groupement en vue de la préparation de violences ». Or, ces peines seraient parfois basées sur « des indices très discutables ». En outre, 20.280 personnes ont été reconnues coupables d’« outrage à l’encontre de personnes dépositaires de l’autorité publique », notamment pour des slogans lancés dans le cadre de manifestations. Comment expliquer que la France, reconnue pour ses grands mouvements sociaux, ait été mise en cause en 2019 par un groupe d’experts des droits de l’homme de l’Onu pour son usage violent et excessif de la force contre le mouvement des Gilets jaunes, notamment à cause de l’utilisation du lanceur de balles de défense (LBD) et maintenant par Amnesty International ?

« Empêcher que le pouvoir très minoritaire du Président soit mis à nu » Le membre de la GDS explique que cette « violence », cette « brutalité policière », a été utilisée pour « empêcher que le pouvoir très minoritaire du Président de la République soit mis à nu. »

« Si Macron n’avait pas par la violence interdit les manifestations, frapper et condamner, il ne serait plus au pouvoir, parce qu’il y aurait eu des manifestations de plusieurs millions de gens », affirme Gérard Filoche. Une doctrine qui a fait d’ailleurs de nombreux blessés. Selon le ministère de l’Intérieur, on dénombrait près de 2.500 manifestants blessés (chiffres arrêtés en octobre 2019), dont 144 gravement blessés par les forces de l’ordre, d’après un décompte réalisé par CheckNews, s’appuyant sur les données du collectif « désarmons-les » et les recensements effectués par David Dufresne. À noter que du côté des forces de l’ordre, le ministère de l’Intérieur a recensé 1.944 blessés.

« La colère gronde » Par ailleurs, le syndicaliste fustige une politique du gouvernement qu’il qualifie « d’extrême fric, d’extrême finance » qui « mène à l’explosion ». D’autant plus que la « colère gronde » :

« Il va y avoir 474 plans sociaux, 800.000 chômeurs de plus, la précarité fait rage, il y a maintenant des gens affamés, qui ne mangent plus à leur faim. De plus, le plan de relance du ministre est un plan qui consiste à donner sommairement 100 milliards aux riches et quelques aumônes aux pauvres, donc ça ne peut plus continuer », tonne Gérard Filoche. Alors que les prévisions économiques sont pour le moins moroses, comment les Français pourraient exprimer leur colère, sachant que la crise sanitaire a des conséquences sur les rassemblements et que les risques encourus lors des manifestations constituent un frein ?

Des manifestations de soignants et de Gilets jaunes se tiennent à Paris le jour de la Fête nationale du 14 juillet © SPUTNIK . Vers « l’escalade de la violence » et « la peur de manifester » ? La nouvelle doctrine de maintien de l’ordre inquiète Amnesty International propose quelques pistes comme la modification de l’article 431-3 du Code pénal afin de « préciser qu’un rassemblement public non déclaré ne menace pas nécessairement l’ordre public et ne doit donc pas être considéré en soi comme illégal et soumis à la dispersion. » Il alerte sur l’importance de « veiller à ce que toute mesure prise contre la pandémie de Covid-19 soit nécessaire et proportionnée et ne restreigne pas de manière illégitime les droits à la liberté de réunion pacifique. » Le militant de gauche pense, quant à lui, qu’il faut changer de mode de contestation en privilégiant « l’occupation des entreprises », car « c’est beaucoup plus fort, beaucoup plus puissant que l’occupation des rues. »

« Nous sommes 30 millions de salariés, il y a à peu près 3,2 millions d’indépendants, dont la moitié sont des pauvres. C’est la prise de conscience collective de cette force sociale qui peut permettre de bloquer Macron, dans les luttes d’abord, et dans les urnes ensuite », conclut Gérard Filoche.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Violences policières:après l’ONU, la France pointée du doigt par Amnesty. Gérard Filoche s’en explique !
1er octobre 2020 - 08h34 - Posté par jaime

Je voudrai simplement préciser qu’Amnesty International est restée silencieuse les premiers mois lors des mouvements des gilets jaunes se manifestant lorsque le conseil de l’Europe a dénoncé la répression disproportionnée de la police avec l’utilisation d’armes de guerre .... C’est surtout grâce à David Dufresne journaliste courageux qui a bravé les medias mainstream pour dénoncer avec l’appui ensuite du media TV les violences policières et même judiciaires que la population s’est rende compte de cette ignominie . . Quant à parler d’AI que dire des fake news sur le vénezuela et son silence sur le coup d’Etat en Bolivie et les arrestations arbitraires des anciens dirigeants politiques du MAS par l’autoproclamée J ANez , , rien aussi sur les violences et assassinats en Colombie des anciens guérilleros du Farc , des attaques répétées par L Moreno président de l’Equateur contre les coréistes avec son lot d’arrestations pour des soi-disantes fraudes et corruptions et l’interdiction pour R Correa de se présenter aux élections sénatoriales et présidentielles et un mandat d’ arrêt international à son encontre ... ? Des pudeurs de gazelle sans doute ... Rien à attendre de cet organisme " étasunien "...






Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
1 commentaire
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
1 commentaire
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite