Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La théorie monétaire moderne expliquée simplement


de : Luc JACOB
vendredi 16 octobre 2020 - 09h27 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Crise économique, crise sanitaire, crise sociale, une solution existe au delà de la monnaie hélicoptère pour changer de paradigme économique. Les politiques d’austérités qui ont perduré pendant 45 ans étaient basées sur des « lois économiques » fausses ! Suite à l’allocution présidentielle du 13 avril, découvrez la théorie monétaire moderne pour quitter ce système mortifère qui n’enrichit que la finance et mène l’humanité dans le mur ! Pour un monde plus juste, plus sain, plus pacifiste qui répondra aux attentes de toutes les revendications des crises récentes dans le social, la santé, les secours, l’éducation...etc.

Depuis 2015, la crème des économistes, s’aperçoit que l’économie mondiale ne se comporte plus comme le prévoit la théorie et ne comprend pas . Qui ? L’ancienne Présidente de la Banque Fédérale des Etats-unis, Alain Minc, Kaushik Basu de la banque mondiale, de nombreux prix Nobel d’économie Mario Draghi et même l’ex-patronne du FMI ,Christine Lagarde qui a pris sa succession à la BCE commencent à douter. Et pour notre malheur, les économistes anti système retiennent encore les mêmes lois économiques et les alternatives qu’ils proposent sont donc également à côté de la plaque. Thomas Piketty, André Orléan, la majorité des économistes atterrés pour ne pas les citer… Les économistes ayant retrouvé les vraies lois économiques sont un peu isolés mais gagne du terrain aux Etats Unis chez les démocrates Alexandria Ocasio Cortez, Randall WRAY, Bernie Sanders , Elisabeth Warren avec Pavlina Tcherneva et Warren Mosler qui ont formulés the « Modern Monetary Theory » Le principe de la Théorie Monétaire Moderne Vous trouvez 100 euros sur le trottoir, comment les utilisez-vous ? Vous aller effectuer des dépenses chez des commerçants qui vont payer leurs fournisseurs, leurs frais fixes comme le loyer, l’électricité, mais aussi payer leurs salariés et ces derniers vont à leur tour dépenser cet argent qui passe de mains en mains sans arrêt mais ne disparaît jamais. Les 100 € sont toujours en circulation.

Ce que je viens de décrire c’est le circuit de la monnaie dans les territoires où il n’y a pas de taxes et impôts. Regardons ce qui se passe en réalité en France du fait de la fiscalité. Le ou les commerçants à qui vous avez versés les 100 euros vont à leur tour les dépenser mais avant ils vont devoir verser la TVA au fisc. Et si le montant de la TVA est de 10€ ils ne disposeront plus que de 90€. Lorsqu’ils vont payer des fournisseurs, ceux ci vont aussi devoir verser la TVA au fisc avant de pouvoir utiliser ce qu’il leur reste. Si certains ont versé des salaires , les salariés paieront un impôt sur le revenu. A chaque fois que l’argent change de mains, le fisc prélève soit une taxe soit un impôt. La somme qui circule de mains en mains diminue donc à chaque opération d’achat ou de versement de salaire jusqu’au dernier euro. Conclusion : Lorsque l’Etat effectue une dépense publique (prestation sociale, fournisseur ou fonctionnaire) de 100€ ou de 1000€ ou d’1 milliard d’euros le résultat est toujours le même il récupère toujours tout en recettes par les taxes et impôts ce qu’il dépense ! Cela prouve simplement que le déficit budgétaire n’existe pas ! Et s’il réduit ses dépenses il réduit ses recettes futures donc appauvrit le pays sans réussir à équilibre le budget . Un déficit de trésorerie oblige aujourd’hui l’état à emprunter de la monnaie alors qu’il lui suffirait de l’émettre. Il doit alors rembourser des intérêts et ce sont ces intérêts qui s’accumulant années après année qui alimentent la dette. L’autre élément qui alimente la dette dans une moindre mesure est le solde de la balance commercial lorsqu’il est négatif. C’est dans ce contexte économique que les gouvernements demandent toujours plus d’économie alors qu’il faudrait augmenter les dépenses publiques pour relancer l’économie réelle ! Et l’hyper-inflation ? Il n’y a pas d’inflation si on applique une gestion contrôlée de l’offre et de la demande en toute connaissance de la TMM. L’inflation naît de la surenchère de la demande lorsqu’elle a trop de pouvoir d’achat ou de l’offre qui ne produit pas suffisamment face à la demande. En alimentant ces deux entités, il ne s’agit pas d’encourager le consumérisme au risque d’épuiser les ressources et détruire l’environnement dans la même logique que le néolibéralisme mais de réussir une transition écologique et sociale et ainsi apaiser toutes ces tensions qui alimentent l’actualité. Cet outil n’a pas l’objectif de relancer la croissance . Reprendre la main sur la création monétaire permet d’avoir un pouvoir de décision politique accru pour lutter contre les inégalités sociales, l’injustice, la misère, le chômage, etc…

Les avantages de la TMM

Inutile d’être tous milliardaires mais il est possible d’offrir à chacun une part de ce que dispose la société sans mener un combat pour aller jusqu’à la fin du mois. Et ainsi nous pourrions :

1) retrouver la souveraineté citoyenne dans les décisions politiques 2) construire la transition écologique et sociale pour tous, que personne ne se sente banni des avantages d’une société en tête des classements mondiaux. 3) retrouver du pouvoir d’achat par plus de justice sociale et en revoyant en profondeur la fiscalité afin de relancer l’économie réelle plutôt que de laisser les lobbies de la finance spéculative du système néolibéral tout maîtriser. 4) restaurer les services publics, récupérer les biens communs comme les routes, ADP, la française des jeux, l’énergie, l’eau, les transports… Rééquilibrer et pérenniser les régimes sociaux et répondre à la problématique des retraites de manière à ce que la solution ne pénalise ni le travailleur ni le retraité ; avec une vraie redistribution des richesses plutôt qu’une répartition de la pauvreté. 5) effacer les inégalités et offrir la dignité à chacun, que chacun ait sa part, détruire la misère, la violence sociale, politique et policière, combattre les lois liberticides telles que la vidéosurveillance, la géolocalisation et la confiscation de nos données personnelles.

Voici les vraies lois de ce qu’on appelle la Théorie Moderne de la Monnaie : 1ere affirmation : le couple émission de monnaie et fiscalité donne naissance au circuit monétaire dans l’économie, 2)la dette est inexistante si l’état détient le monopole d’émission monétaire (taux 0%) 3)les dépenses de l’état sont antérieures aux ressources telles que définies aujourd’hui car l’émission de monnaie est récupérée par le système fiscal, les ressources sont donc toujours égales aux dépenses à moyen terme. Donc si on réduit les dépenses publiques on réduit les ressources à venir. Il faut au contraire augmenter les dépenses publiques pour relancer l’économie. 4)Il n’y a pas de dépenses inutiles de l’état. 5)il n’y a pas d’inflation si on applique une gestion contrôlée de l’offre et de la demande en toute connaissance de la TMM



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
16 octobre 2020 - 09h33 - Posté par Luc JACOB

je n’ai pas réussi à intégrer les deux tableaux explicatifs, contactez moi pour les avoir ;-)



La théorie monétaire moderne expliquée simplement
23 octobre 2020 - 03h26 - Posté par Lepotier

Pour bien comprendre la MMT le mieux est d’aller sur leur site :

https://mmt-france.org/

C’est une sorte de secte « théorique » et très dogmatique, avec manifestement un « gourou », un certain Warren Mosler, et quelques adeptes, dont certains recrutés chez les keynésiens, et qui tente d’imposer ses vues au reste de la communauté des économistes influents.

Le meilleur résumé que l’on peut en trouver est celui-ci :

https://mmt-france.org/2020/05/04/la-mmt-cette-inconnue/

On peut donc mesurer à quel point ce truc est profondément débile, dogmatique et bourré de contradictions intrinsèques énormes et avec tous les fondamentaux de l’économie classique, également.

Néanmoins, le tout a une cohérence formelle qui repose sur la création monétaire comme base de l’économie, et c’est pourquoi ce courant a manifestement inspiré et influencé la doctrine monétaire actuelle du banco-centralisme, même si cela n’est pas formellement reconnu. Du moins Patrick Artus (Natixis) en est arrivé naturellement à cette conclusion et je la partage, même si avec une approche très différente.

Une bonne partie des théories MMT, inapplicables concrètement à un État seul dans un monde concurrentiel, deviennent fonctionnelles dans un monde banco-centralisé qui renonce, par la force des choses, à savoir l’évolution des forces productives modernes, à un développement économique fondé sur la valeur d’échange.

Dans la théorie MMT, c’est l’État qui est seul à l’origine du marché, par la création monétaire et l’impôt, ce qui, en économie classique (…et même néo-classique) est évidemment une absurdité.

Dans le banco-centralisme, la création monétaire ne « crée » pas le marché, mais lui permet déjà actuellement de survivre, ce qui, à terme, revient au même : le marché libre est remplacé par un marché artificiellement entretenu par la dette et le déficit également monétairement entretenu. (Roulement de la dette).

Il y a donc bien identité du cycle, même si transposé d’un « État théorique », complètement chimérique, à l’économie mondiale banco-centralisée.

Pour aller plus loin, il faut reprendre l’étude de la loi de la valeur, sous l’angle du rapport entre valeur d’échange et valeur d’usage.

La notion de valeur d’usage a été réintroduite par les néo-classiques, sous la forme de l’utilité marginale, qui en est donc une transposition déformée.

Elle prend évidemment de l’importance avec la modernisation des forces productives, qui réduit la part du travail vivant, malgré l’augmentation apparente de la plus-value relative, qui en réalité s’effondre, à partir d’un certain stade d’automatisation et de robotisation.

C’est la recherche de ce point d’effondrement qui devrait faire l’objet du travail d’une équipe d’économistes marxistes, s’il en existait encore assez, et de suffisamment motivés…

Ce n’est pas le cas, et tout seul, c’est au dessus de mes forces.

Cela pourrait aider à comprendre le rôle du crédit dans une économie de transition à notre époque, qui ne sera donc plus basée entièrement sur la valeur d’échange, non plus, par la même force des choses, qui ne peut évidemment qu’augmenter !

Il y a un ratio valeur d’échange/valeur d’usage à établir, de manière générale et selon les secteurs, pour une répartition sociale équilibrée des biens et services, tout en pratiquant le partage du travail, et donc, le plein emploi, même si éventuellement à temps réduit par rapport à l’actuelle durée hebdomadaire du travail.

C’est ce qui peut permettre d’ajuster au mieux la masse monétaire circulant dans un pays socialiste, pour assurer à la fois un équilibre économique socialement dynamique et une stabilité monétaire.

Lepotier






Claude Posternak
vendredi 23 - 16h06
de : jean1
1 commentaire
Côte d’Ivoire : le néo-colonialisme dans ses oeuvres moribondes !
vendredi 23 - 16h01
de : joclaude
La Russie et la Tchétchénie en gros répondent “Vous voulez des terroristes et bien gardez-les…
jeudi 22 - 16h07
de : joclaude
Notre éviction de Facebook pourrait signer la fin prochaine de Rapports de force
jeudi 22 - 15h11
1 commentaire
Ne trahissons pas la mémoire de Samuel Paty
jeudi 22 - 11h26
de : Hervé Fuyet
1 commentaire
BOLIVIE : Analyse de l’élection de Luis ARCE nouveau Président.
jeudi 22 - 11h17
de : joclaude
2 commentaires
Deux heures moins le quart avant le couvre-feu - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 21 - 21h49
de : Hdm
Sgunfu di talwit a Samuel Paty
mercredi 21 - 00h16
de : ACB
1 commentaire
BOLIVIE : Luis ARCE candidat du Mouvement pour le Socialisme élu !
mardi 20 - 16h56
de : joclaude
2 commentaires
En Espagne, un hôpital face à la deuxième vague du coronavirus
mardi 20 - 16h24
de : nazairien
propos raciste de Jean Luc Mélenchon ,saisine du procureur
mardi 20 - 07h37
de : sôs Soutien ô Sans papiers
8 commentaires
Les rapports sociaux imbriqués rendent difficile l’émancipation totale
mardi 20 - 00h44
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Pour se souvenir:Ernesto « Che » Guevara (1928-1967), combattant internationaliste
lundi 19 - 17h26
de : joclaude
Sortir de toute barbarie par le haut suppose de promouvoir la civilisation
lundi 19 - 00h21
de : Christian Delarue
3 commentaires
Remember (pour se souvenir)Thomas Sankara...
dimanche 18 - 15h56
de : joclaude
Plusieurs milliers de sans-papiers défilent à Paris pour la dernière étape de la Marche des solidarités
dimanche 18 - 13h09
2 commentaires
Monogamie souple ou la fin de l’exclusivisme sexuel conjugal
dimanche 18 - 09h17
de : Christian Delarue
1 commentaire
Village du peuple : d’un lieu de vie et d’expérimentation à un tas de gravats
dimanche 18 - 08h39
UFAL : Les « hussards noirs de la République » sont désormais les cibles de l’islamisme radical
samedi 17 - 23h16
de : Christian Delarue
1 commentaire
Attentat de Conflans St Honorine : ATTAC et FSU plus MRAP
samedi 17 - 21h57
de : Christian Delarue
3 commentaires
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
samedi 17 - 15h33
de : Luc JACOB
1 commentaire
Refus du séparatisme des riches actionnaires (17 octobre)
samedi 17 - 10h39
de : Christian Delarue
2 commentaires
quelques infos sur l’organisation de la marche des sans-papiers en Ile de France
vendredi 16 - 21h04
de : jean1
Propos scandaleux de M. Reda : solidarité avec le GISTI
vendredi 16 - 20h08
de : Christian Delarue (MRAP)
3 commentaires
Communiqué de presse des Mutuelles de France : Encore un coup fourré en macronie !
vendredi 16 - 12h11
de : joclaude
Toulouse : couvre-feu et situation sanitaire décuplent la colère des soignants
vendredi 16 - 12h09
BOLIVIE : Second coup d’Etat ou fraude électorale ?
vendredi 16 - 11h52
de : joclaude
3 commentaires
COVID19:Perquisitions chez Edouard Philippe et Olivier Véran
vendredi 16 - 11h36
de : joclaude
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
vendredi 16 - 09h27
de : Luc JACOB
2 commentaires
Manipulation sur le séparatisme avec un Robert Ménard raciste.
vendredi 16 - 09h02
de : Christian Delarue (MRAP)
1 commentaire
Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (pour la 5° fois)
jeudi 15 - 17h11
de : joclaude
’Urgence de vous’ ou l’urgence de parler le 21/10 à Bruxelles
jeudi 15 - 15h51
BOLIVIE : Autre démonstration de félonie du régime capitalisme !
jeudi 15 - 12h00
de : joclaude
TROISIEME RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH !
jeudi 15 - 11h32
de : jean clement
Arkéa se met au dopage, il manquait plus que ça !
jeudi 15 - 09h37
de : Breton En Colère
La grande distribution - C’est l’heure de l’mettre
mercredi 14 - 20h56
de : Hdm
1 commentaire
« Vous avez aimé la première vague et le confinement … ?
mercredi 14 - 19h25
de : Lepotier
3 commentaires
Sujets sociaux : cinq syndicats réclament des réponses à Jean Castex
mercredi 14 - 16h07
2 commentaires
Etrange... ! Corée du Nord : pourquoi tout le monde est maintenant masqué
mardi 13 - 16h40
de : nazairien
1 commentaire
Répression : la mobilisation pour les 4 de Melle prend une ampleur nationale
lundi 12 - 14h52

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite