Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Chiapas : qui sont les véritables terroristes de l’environnement ?
de : Carmelo Ruiz Marrero
vendredi 27 juin 2003 - 02h28 - Signaler aux modérateurs

La Lacandona : "qui sont les véritables terroristes de l’environnement ?" (traduit du castillan)

Carmelo Ruiz Marrero CLARIDAD - hebdomadaire édité à San Juan, Puerto Rico 27 juin 2003

Depuis la fin de la guerre froide, nous observons que le gouvernement des Etats-Unis a eu recours à un large éventail d’arguments et d’alibis afin de justifier ses guerres et ses opérations militaires à l’étranger, maintenant qu’il ne peut plus invoquer la fameuse menace communiste.

Au Panama, il était question de combattre le narcotrafic ; en Irak en 1991, il fallait libérer un petit pays occupé ; à Haiti, il fallait faire tomber une dictature et restaurer la démocratie ; en Somalie, il s’agissait d’apporter des vivres à des affamés ; au Kosovo, il devait être mis un terme au génocide ; en Afghanistan, c’est le combat contre le terrorisme et à nouveau en Irak en 2003, cette fois pour éradiquer les armes de destruction massive. Le Pentagone et les agences d’investigation continuent d’élaborer de nouvelles missions (de nouvelles excuses) pour justifier leurs budgets et leurs interventions dans les affaires internes d’autres pays.

Et si on envahissait un pays sous prétexte de protéger l’environnement ? Est-ce que les forces armées des Etats-Unis laisseraient s’échapper l’opportunité de s’afficher comme des héros écolos ?

Le Commando Sud et le Couloir Biologique

En 2001, le Commando Sud du Pentagone a entrepris des manoeuvres dans une zone de la jungle guatémaltèque proche de la frontière mexicaine, la région d’El Petén. Les manoeuvres, baptisées "Horizons Nouveaux", relevaient selon les publicitaires du Commando Sud d’une action strictement humanitaire. Les communiqués de l’ambassade yankee disaient qu’ils étaient là-bas pour remettre des routes en état, apporter une assistance médicale, construire des écoles et creuser des puits.

Mais tous les Guatémaltèques n’ont pas été impressionnés par la prétendue générosité de Washington. César Montes, secrétaire de l’Unité de la Gauche Démocratique, a qualifié ces manoeuvres de "honte historique du nouveau millénaire" et a dit que la présence de troupes rassemblant 12.000 soldats américains dans son pays équivalait techniquement à une invasion.

L’opération "Horizons Nouveaux" s’est déployée notamment alors qu’ils étaient en train de formaliser le Plan Pueblo Panama (PPP) et le Couloir Biologique Méso-Américain. Le PPP est un plan de grande envergure pour développer une infrastructure au Mexique et en Amérique Centrale dans le but d’optimiser l’exploitation des ressources naturelles et la main d’oeuvre bon marché de la région, alors que le Couloir Biologique vise à consolider la préservation des zones naturelles de la région. Les trois initiatives peuvent paraître sans rapport les unes avec les autres, mais dans l’isthme méso-américain, d’aucuns les suspectent de dissimuler des stratégies et des mécanismes de contrôle nouveaux.

Dans le quotidien mexicain la Jornada du 18 février 2002, Juan Antonio Zuñiga a observé au sujet des manoeuvres du Commando Sud, du PPP et du Couloir Biologique que "les intérêts des forces armées américaines et de la Banque Mondiale semblent coincider avec la proposition de l’administration du président Vicente Fox d’introduire la globalisation dans le sud-est du Mexique, reposant entre autres sur des motifs écologiques."

Le Couloir Biologique "fait référence à l’investissement de capital en faveur de la ’conservation et de l’utilisation durable’ des ressources naturelles", selon l’économiste Gian Carlo Delgado Ramos, du Centre d’Investigations Interdisciplinaires de l’Université Autonome Nationale du Mexique (UNAM). "Dans ce shéma ’l’utilisation durable’ signifie l’exploitation de ressources stratégiques (biodiversité, forêts, l’eau, etc...) par un groupe sélectif d’entreprises, étrangères pour la plupart."

Ecologie et sécurité nationale

La région d’El Petén est située proche de la forêt lacandone de l’Etat mexicain du Chiapas, où se trouve L’Armée Zapatiste de Libération Nationale (EZLN). Depuis l’année passée, divers secteurs acquis à la stratégie néolibérale de Fox et Bush ont demandé au gouvernement mexicain d’intervenir dans la forêt lacandone afin de mettre un terme à la déforestation.

Il ne fait aucun doute que la déforestation est un problème urgent dans la Lacandona. Il y a deux siècles, la forêt couvrait deux millions d’hectares et sa surface s’est petit à petit trouvée réduite à 500 mille ha. en raison de l’augmentation d’activités telles la coupe d’arbres destinée au commerce du bois et l’installation des ranchs consacrés à l’élevage.

A l’intérieur de la jungle assiégée se trouve la réserve naturelle de Montes Azules (331.200 hectares), établie par le gouvernement en 1978 et reconnue par le Programme pour l’Environnement des Nations Unies. Dans cette réserve, 20.000 hectares ont déjà été dévastés et 20.000 autres sont sur le point d’être détruits, selon les sources de l’agence de presse IPS.

En décembre 2001, Adolfo Aguilar Zinser, l’ancien chef de la sécurité nationale et représentant le Mexique au Conseil de Sécurité de l’ONU, a déclaré qu’il était impératif d’utiliser la force militaire contre le "terrorisme environnemental". Par la suite, en mars 2002, la Jornada a rapporté que le groupe écologiste Conservation Internationale (CI) avait sollicité du gouvernement mexicain l’expulsion de l’EZLN de la forêt lancandone.

Lors d’un entretien avec Claridad le mois dernier, Ignacio March, directeur de CI au Mexique, a réfuté les accusations de la Jornada mais a souligné que quelque chose devait être entrepris pour mettre un terme aux invasions à Montes Azules.

Depuis que Fox a entamé son mandat présidentiel en décembre 2000, dix communautés "d’envahisseurs" se sont installées à Montes Azules, portant à 45 le nombre de communautés y vivant et rassemblant une population totale de 35.000 personnes.

Ces communautés sont composées d’indigènes et de paysans sans terre venus d’autres endroits du Chiapas, fuyant la famine et la violence des paramilitaires. Ils sont pour la plupart des sympathisants de l’EZLN et d’autres sont affiliés à l’ARIC-Independiente, une organisation de base qui, contrairement aux Zapatistes, revendique la non-violence.

Qui sont les véritables envahisseurs ?

Certains secteurs progressistes mexicains voient dans l’empressement du gouvernement d’expulser les "envahisseurs" de la Lacandona une parade du néolibéralisme et de la contre-insurrection et que le véritable objectif consiste à dépeupler la région dans le but d’y exploiter ses ressources naturelles, en collision avec le PPP et le Couloir Biologique.

Delgado Ramos observe que le véritable agenda du gouvernement concernant la Lancadona n’est ni humanitaire ni écologiste mais plutôt de "faciliter le pillage, la privatisation et l’exploitation intensive des atouts naturels, matériels et humains de la région par des multinationales impliquées dans la bio-génétique, l’agrobusiness, le marché de l’eau, de l’électricité, du pétrole, de l’industrie minière ou encore dans des projets d’écotourisme via des multinationales de chaines hotelières, la majorité de ces activités étant fortement promue depuis le Couloir Biologique".

Le journaliste américain Bill Weinberg qui a rendu visite récemment aux communautés "envahisseuses" est resté stupéfait devant le niveau de sophistication aux plans écologique et politique de ces prétendus délinquants environnementaux.

Lors de sa visite dans la communauté Nuevo San Gregorio fondée il y a 20 ans, il a découvert qu’ils avaient un plan d’agriculture durable, qu’ils s’étaient mis d’accord pour ne pas faire de coupe dans la forêt, qu’ils utilisaient des semences de maïs traditionnelles et non celles vendues par les agro-industries. Loin d’être d’ignorants provinciaux, les villageois lui parlaient avec érudition et éloquence de leurs droits constitutionnels, des conventions de l’Organisation Internationale du Travail et des Accords de Paix de San Andrés signés entre l’EZLN et le gouvernement.

En avril dernier, 32 communautés parmi celles menacées d’expulsion ont déposé une plainte formelle auprès de la Commission Interaméricaine des Droits Humains.

Les communautés "envahisseuses", tout comme l’EZLN n’ont nullement l’intention de quitter la forêt. Le Sous-Commandant Marcos a annoncé le 29 décembre dernier que les Zapatistes résisteront à toute tentative d’éviction et que cela ne se produira pas d’une manière pacifique.

Trois mois après ce communiqué, juste à la frontière, des militaires yankees participaient à des manoeuvres avec leurs homologues mexicains sous prétexte de renforcer la sécurité et la vigilance... alors même que commençait la guerre contre l’Irak.

— -

Carmelo Ruiz Marrero est un journaliste portoricain et professeur à l’Institut d’Ecologie Sociale (Plainfield, Vermont, US). Il est aussi titulaire d’une bourse d’études dans le cadre du programme de formation au leadership environnemental et membre de la Société des Journalistes sur l’Environnement.



Imprimer cet article





ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En surface, vous ne voyez peut-être encore rien, mais clandestinement, c'est déjà en feu. Y.B. Mangunwijaya, écrivain indonésien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite