Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le prêche de Bush


de : Marco d'Eramo
lundi 6 février 2006 - 20h40 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 34.4 ko

de MARCO D’ERAMO Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

La phrase « Mission accomplished », le président des Etats-Unis George W. Bush aurait du l’employer avant-hier, mardi 31 janvier 2006, au Capitole de Washington, pour commencer son discours sur l’Etat de l’Union, et non il y a 32 mois, jeudi 1er mai 2003, quand il atterrît sur le porte-avions Abraham Lincoln, au large de San Diego, pour annoncer que les affrontements décisifs étaient terminés en Irak. Après cette prématurée "Mission accomplished", 2200 soldats de la coalition ont été tués, et tout le centre de l’Irak est aujourd’hui un champ de bataille fumant.

Par contre à l’intérieur de l’Union des 50 états, le golpe institutionnel tramé par cette présidence a réussi triomphalement (avec l’acquiescement servile des démocrates) : les garanties légales de l’habeas corpus ont été abolies, la torture légalisée, l’espionnage rampant sur la vie privée des citoyens systématisé, le parlement neutralisé, tous les pouvoirs concentrés en une présidence désormais impériale. Et offerts aux « ultra riches » plus de 3.000 milliards de dollars soutirés aux couches moyennes et inférieures. Par une coïncidence extraordinaire, Bush a prononcé son discours quelques heures seulement après que le sénat ait ratifié la nomination du quinquagénaire, et ultra réactionnaire, Samuel Alito, comme juge de la Cour Suprême. Une nomination (à vie) qui fera pencher à droite la jurisprudence Us, pour des décennies, quand Bush jr. ne sera désormais plus qu’un pâle souvenir. Une nomination (58 pour et 42 contre) rendue possible grâce à une opposition démocratique veule.

Ainsi, mission accomplie, Bush tient son soporifique, conciliant et certes le moins mémorable discours sur l’Etat de l’Union des six qu’on s’est pour le moment farci d’écouter. Bien sûr, le cadre rhétorique est toujours le même : la liberté s’étend, la démocratie avance. Le monde décrit par Bush semble toujours filtré au LSD : en Irak il y a « un spectaculaire (dramatic) progrès d’une nouvelle démocratie » ; en Afghanistan, un régime conduit par un « président bien » ; la discussion libre fleurit en Egypte et même en Arabie Saoudite (sic !) ; les américains vont mieux ; la planète est plus sûre, les aides à New Orleans sont arrivées en masse et ponctuelles après Katrina. Mais ce qui disparaît ce sont les fanfaronnades. Capitaine Fracasse cède la place à un mielleux Aramis.

Les fanfaronnades neocon oubliées, on adresse à l’Iran - comme au Hamas- de brefs signes de manière. Après quatre ans de rhétorique de grande gueule, voici Bush qui consulte le dictionnaire de la main tendue, jusqu’à accepter, pour la réforme de la mutuelle, cette commission bipartisane qu’il avait repoussée dédaigneusement l’année dernière. Le voici omettant pudiquement les projets de sondage tous azimuts, de l’Arctique aux Caraïbes, qu’il nous a martelés depuis novembre 2004, pour embrasser au contraire les énergies atomiques et à l’éthane, alternatives oui, mais toujours chères à ses lobbies, industriel et paysan. Comme si, une fois arrêtées les claques, il pouvait enfin utiliser le ton persuasif, dans un retour à la version centriste du Bush d’avant le 11 septembre 2001.

Mais c’est autre chanson, et révélatrice, qui est la vraie ritournelle de cet Etat de l’Union : et c’est la mise en garde contre les tentations isolationnistes : « La route de l’isolationnisme et du protectionnisme peut sembler évidente, mais finit en décadence » ; « l’Amérique repousse le confort facile de l’isolationnisme ». Bush s’adresse ainsi non pas à tout le peuple américain, mais à ses camarades de parti préoccupés par les élections de mi-mandat dans dix mois, dans lesquelles ils risquent de perdre une majorité à la chambre et au sénat. Déchirés et affaiblis par les scandales des lobbyistes, ce sont les républicains tentés par l’isolationnisme qui font pression pour un retrait d’Irak. D’où le ton modéré de Bush : ce n’est pas la proclamation du condottiere fanfaron qui soumet le monde à la dura lex sed lex de la Nouvelle Rome, mais le prêche du commandant qui affronte une mutinerie rampante et qui, cependant, même si les siens le débarquent, peut toujours se consoler avec la conscience d’avoir désormais accompli des percées irréversibles.

PS : pratiquer l’exégèse de l’oratoire bushienne comme métier pousse à s’interroger sur quels horribles méfaits quelqu’un peut bien avoir commis dans ses vies antérieures pour que lui soit infligé un dharma aussi déprimant.

http://www.ilmanifesto.it/Quotidian...

Marco d’Eramo, diplômé en physique (Rome) puis sociologie à l’EHESS (Paris), ancien élève de R. Barthes, M. Foucault et P. Bourdieu, est journaliste à il manifesto et auteur de plusieurs ouvrages sur la société étasunienne parmi lesquels : Il maiale e il grattacielo -Feltrinelli-. Lo sciamano e l’elicottero, Via dal vento (Manifestolibri).(Cherchons éditeurs francophones non désespérément, m-a p.)



Imprimer cet article





Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1
Contre la répression antisyndicale : rassemblement de soutien à Anthony
dimanche 19 - 18h38
de : CNT Relations-médias
LA DESINDUSTRIALISATION TUE
dimanche 19 - 07h52
de : jodez
Marche et Festival ADAMA RENDEZ-VOUS le samedi 18 juillet !
samedi 18 - 13h26
de : La vérité pour Adama
2 commentaires
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
vendredi 17 - 20h57
de : Ch Delarue (antiR)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite