Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Petite histoire ignoble


de : gennaro carotenuto
dimanche 25 juin 2006 - 12h37 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 13.4 ko

de Gennaro Carotenuto Traduit de l’italien par karl&rosa

Mes chers amis, je vous remercie des nombreux messages reçus, auxquels j’ai des difficultés à répondre personnellement. Je vous sens proches.

Hier, je suis allé voir mon médecin de la caisse maladie. Il y avait quatre personnes devant moi et je me suis disposé à a pas mal d’attente. Peu après mon entrée, une jeune femme (noire) portant un kangourou avec un nouveau-né (noir) de pas plus de trois mois est arrivée au cabinet. La jeune fille avait des feuillets à la main, elle a regardé autour d’elle un peu découragée de l’attente prévue et puis, dans un italien assez bon et avec beaucoup de politesse elle a demandé à la dame la plus proche de la porte du cabinet : "Madame, je dois seulement montrer ces feuilles au docteur, pouvez vous me rendre le service... il ne me faut qu’une minute".

Si seulement elle ne l’avait pas fait ! Les yeux de la « dame » et des trois autres personnes qui nous précédaient n’ont pas mis plus d’une seconde à s’injecter de sang... « voilà, dès que tu es entrée je l’ai vu à ton visage... ». A la couleur de la peau, dirais-je. « Oui, oui, comme tous tes semblables - disait le type assis à côté de moi - vous voulez toujours quelque chose ». « Ils en profitent, ils en profitent, madame, ceux-là en profitent toujours ». L’autre, qui entre temps s’était mise debout pour faire bouclier devant la porte du cabinet, encore fermée, lançait presque des invectives : « Elle dit une minute mais après elle va y mettre sûrement une demi heure à nos frais ». Elle la regardait avec un air de défi et littéralement en grinçant les dents : « je ne te laisse pas passer, même morte ».

La jeune femme - qui avait vouvoyé les quatre, alors qu’ils la tutoyaient - les regardait les yeux grands ouverts sans avoir le courage de répondre. Moi, au début, j’étais plus étonné qu’indigné mais ensuite mon sang a commencé à bouillir et j’ai exercé le noble art, hérité de ma mère, de compter jusqu’à 10. Tandis que je comptais, les braves Italiens continuaient à s’acharner sur la jeune femme, le type à côté de moi était remonté contre « ceux-là, qui dans leurs pays ont plus d’argent que nous (sic !) et viennent prendre le nôtre aussi, ON VOUS CONNAÎT » crie-t-il presque au visage de la jeune femme qui, étonnée par la véritable explosion de rancœur xénophobe des quatre, fait trois pas en arrière jusqu’à presque disparaître par la porte d’entrée du cabinet et n’ose même pas insister. Les quatre, entre temps, s’épaulent l’un l’autre en renchérissant, « ils en profitent... nous les connaissons... on n’en peut plus... ». Probablement les quatre ne se connaissaient même pas, mais ils s’étaient abondamment reconnus ... et fait reconnaître.

Arrivé là, j’avais déjà compté jusqu’à 8 ou 9, cela pouvait suffire, j’ai dit quelques mots, que la seule supposition qu’une mère avec un enfant puisse en profiter (profiter de l’enfant, une des femmes répétait comme un disque cassé « elle en profite, elle en profite ») pour demander de passer devant était une pensée lâche et un préjugé inacceptable. Si la jeune femme, avec des manières toute à fait urbaines, était en train de demander un service, il était triste de penser qu’elle le faisait avec un idée derrière la tête. Evidemment dans leurs cerveaux, massacrés par les « alarmes immigration », ils pensaient à ceux qui font la manche avec leurs enfants. Il était tout aussi évident que, dans leur monde, une personne à la peau noire ne peut pas demander un service, mais seulement l’aumône. Si elle avait été blanche - ai-je conclu - ils auraient ôté leur chapeaux pour la faire passer, elle et son enfant, et qu’ils étaient donc racistes et devraient avoir honte. Point.

La bonne femme du « elle en profite, elle en profite » à ce moment-là secouait la tête et se mettait deux doigts sur la tempe pour dire que j’étais fou, le type à côté de moi m’a grogné qu’on comprenait tout de suite de quel côté politique je venais (sic !) et que ceux comme moi feraient mieux de se taire. Je n’ai plus répondu, je me suis excusé pour eux auprès de la jeune femme - la bonne femme refaisait le geste du fou - et je lui ai dit que la seule chose que je pouvais faire était de la laisser passer avant moi. J’ai aussi fait un compliment au très bel enfant, le premier qu’on lui faisait dans ce lieu. Après je me suis immergé pendant tout le temps des quatre visites, une petite heure, dans la lecture du Corriere della Sera qui, dans son édition d’hier, essayait de convaincre ses lecteurs que le Mexique est en Amérique du Sud (sic !). Quand ce fut mon tour, j’ai dû insister auprès de la jeune femme qui était tellement mal à l’aise qu’elle ne s’était même pas assise et restait devant la porte, pour qu’elle passe avant moi. Elle y a mis juste 30 secondes.

http://www.bellaciao.org/it/article...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Petite histoire ignoble
25 juin 2006 - 14h56

Ni une ni deux , il ne faut pas compter jusqu’à dix, il faut répondre de suite aux racistes....

Dans les hopitaux français il existe des fois ce genre de comportements et il est toujours cocasse de dire que le docteur qui s’occupera d’eux s’appelle "Mohamed ....." (il existe beaucoup d’exellents médecins hospitaliers d’Afrique du Nord ou proches-orientaux dans les hopitaux français) et après ils verront se diriger vers eux une infirmière ou une aide-soignante antillaise (il y a beaucoup d’antillais dans les hopitaux), ah là là.....

Les racistes ne devraient être soignés qu’avec une botte de foin, ce qui est injure aux ânes, mais....

Dans tout celà il y a les consequences des propagandes lourdes et insinuantes, les manipulations médiatiques des élites médiatiques, politiques et nomenclaturistes, qui ne cessent de faire appel aux reflexes des gens pas aux raisonnements, même quand les résultats peuvent déraper jusqu’à l’épouvantable....



> Petite histoire ignoble
25 juin 2006 - 15h38 - Posté par

Quel régal !

Voilà précisemment ce que redoutent les communautaristes de tous poils. Que le bon sens, que le degré n° 1 de l’humanisme prévale sur toutes les instrumentalisations de la peur de l’"autre".

Depuis l’aube de l’humanité, il y a toujours eu des Sarkozy. De ces êtres malades de leurs complexes, de ces grenouilles voulant se faire aussi grosses que les boeufs. Ceux là sont incurables et leur destin est toujours tragique. N’empèche qu’avant de disparaître, ils ont généralement le temps de faire du dégât en persuadant leurs contemporains que leurs malheurs vient de ceux qui ne leur ressemblent pas. Diviser...gnagnagna.

On a aujourd’hui le recul nécessaire pour comprendre comment tout ça s’est agencé, comment ça s’est infiltré, comment les cervaux des générations successives ont été lavés, empêchés de fonctionner naturellement, humainement.

Voilà on sait comment ça marche.

Donc,

on a plus aucune excuse pour ne pas réagir instantanément, comme dans un réflexe, (sans calcul).

Merde !

Flash


> Petite histoire ignoble
25 juin 2006 - 18h28 - Posté par

il fallait les frapper.


> Petite histoire ignoble
25 juin 2006 - 23h17

Tu as gagné sans les frapper, ce qui est encore plus fort.



> Petite histoire ignoble
26 juin 2006 - 07h30

La solution la plus efficace devant ce comportement imbécile, aurait été de conseiller à cette jeune femme d’aller téléphoner au médecin (ou d’aller parler à sa secrétaire) avant de revenir 5 mn plus tard.
Il est probable alors que le médecin l’aurait fait entrer avant ses autres "patients" qui n’auraient pas osé s’en offusquer !
Le mien, en tous cas, fait cela couramment.
Tis



> Petite histoire ignoble
26 juin 2006 - 20h24 - Posté par

Non , ça c’est faire appel au pouvoir du medecin, et ce n’est pas ce qui grandit....

Par contre, le medecin aurait pu, en ce cas, raccompagné la jeune femme dans la salle d’attente et annoncer que c’est sa nouvelle remplaçante. Celà eut été plus gouteux .....

Copas


> Petite histoire ignoble
27 juin 2006 - 11h14

quelle Plume !!!






APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
1 commentaire
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
3 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite