Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
de : ocsena
vendredi 11 août 2006 - 17h00 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires

1° La technique du Canard

Le Canard enchaîné en été, lui, contrairement à d’autres organes de presse, ne sèche pas sur pied et ne s’embrase pas non plus les portugaises, il poursuit une trajectoire normale d’honnête pressoir public national, indifférent à l’hygrométrie et aux températures saisonnières. Pouvons-nous voir et comprendre comment ? : C’est d’abord que le Canard a ses procédures, ses idiosyncrasies, qui ne sont pas susceptibles, dirait-on, d’évolution dans la durée ni dans le macaron. Selon nous, le Canard est un journal satirique (c’est ainsi qu’il se définit), mais on irait sans doute trop vite en le disant proprement humoristique : du moins devons-nous en lui distinguer soigneusement forme et contenu.

Sa forme, titres et chutes notamment, pèse le plus souvent des demi-tonnes. Prenons les titres du 2 août 06. :
 sur le conflit libano-israélien : "Une politique de plus en plus raid." "Du temps aux tanks"
 sur les cours du pétrole : "Histoire pompante"
 Social : "Des SDF parisiens victimes d’un coup de karcher" (pas une franche nouveauté !)
 Justice : "Le Parquet glisse sur Bernadette" (pas de quoi s’éclater non plus).

Comparé à cela, les titres ressassés de Libé à la Jean Bruce paraissent intellos et hautement travaillés (Jean Bruce, vous savez ! Moche coup à Moscou, Gachis à Karachi, Banco à Bangkok, ...

L’humour des chutes est à mourir plus encore, on cite même pas. (On notera au passage cependant un excellent dessin de Pétillon sur Chirac à Brégançon.)

On nous répondra, blablabla, que la critique est aisée bien sûr mais que l’harpe est difficile, surtout quand le rythme et la mélodie sont hebdomadaires, parution le mercredi. On n’en disconvient pas, notre but est seulement de prétendre souligner que le rire-sourire, quand il veut bien arriver, se trouve au Canard dans les contenus apportés de l’extérieur. C’est l’événement, l’anecdote ragotée (allo ! allo !), le ridicule des acteurs médias et politiques qui nous le donne, c’est effectivement le satirique. Satire et French touch téléphonique (standard, bidule, cabine) constituent donc les deux secrets de fabrication du Canard enchaîné.

2° L’avenir

La première question à se poser concernant le Canard est donc la suivante : Le Journal a tenu certes très longtemps dans la forme institutionalisée qu’on lui connaît, est-ce toutefois que sans effort de renouvellement frais ça peut encore tellement durer ? On notera que le capital est de 100 000 euros prévu pour 99 ans, et que le journal est dans sa 91e année : ça n’a rien à voir of course, mais ca ne laisse encore que 8 ans au plus, cqfd. On dit ça comme ça, nous, par pure méchanceté.

3° L’efficacité politique

La deuxième question est plus "philosophique" : la critique, la moquerie sociale et politique, l’humour par extension, a-t-elle, ont-ils, une quelconque efficace sur le cours du monde ou sur les régimes où nous vivons. Toujours aux avant-postes sur le front (avec un risque d’ennui quand "Alouette, rien de nouveau !" ), toujours vigilant sur le détail, le Canard enchaîné (même interrogation pour ses confrères de toutes les nationalités) a-t-il une influence ? décisive ? marginale ? illusoire ? sur les choses.

On laisse à chacun de donner ici son sentiment. Sur les "affaires", ces quinze dernières années, le Canard comme d’autres peut-être a, selon nous, probablement pas mal contribué à donner à la France sa véritable image républicaine et démocratique : Eminemment mauvaise !

Dans la pleine lumière de sa fausse-vérité, la machine de la Ve, confite, ne bouge néanmoins pas d’un poil. Au contraire, semblerait-il, elle renforce ses défenses, s’enkystant plus fort en elle-même, avec l’aide apparente, fort commode, de l’Union Européenne.

4° Divers. Les autres nouvelles de la semaine

Pour changer un poil de registre, nous avons d’abord noté pour vous deux nouvelles de première bourre dont l’importance sociétale future ne peut pas vous échapper, nous en avons noté une troisième d’importance non moins sérieuse mais plus marrante .

4.1 La branlette comme forme nouvelle de happening

Cf. Le Canard du 2 et Libé du 5-6 août. La branlette collective, inconnue encore en France, semble entrée dans les moeurs partout ailleurs. Elle se pratique pour diverses bonnes raisons depuis 5 ans à San Francisco et au Québec. Ce dernier week end à Londres une grande "démonstration" caritative devait en être donnée, destinée à lever des fonds pour la lutte anti-SIDA. M’est avis que les manifs chez nous seraient beaucoup moins soporifiques si à notre tour on s’y mettait, et si FO et si la CGT d’abord montraient très fermement l’exemple.

4.2 L’apparition-révélation d’un 4e sexe

Dans le même Libé plus haut précité, et page 21, un article "Asexuels nous sommes heureux" qui dévoile une vraie bombe. Après la juste surrection féminine du 20e siècle qui n’est pas encore pleinement aboutie, après celle des homos (le mariage, l’adoption, etc.), voici l’inattendue mais prometteuse revendication, d’un quatrième sexe : celui de celles et ceux, hommes et femmes, qui se fichent complètement du cul, de la miche, fesse et de la baise en général. Celui de celles et ceux qui en ont marre de se faire potentiellement traiter de chose molle, de peine à jouir ou de frigide, celui de celles et ceux qui veulent regarder la télé en paix, sans bander, sans mouiller, et sans payer de décodeur pour les films porno. Il paraît que ces indifférents-indifférentes épanouis représenteraient plus de 10% de la population. On vous le garantit, ca va faire bientôt un sacré groupe de pression qu’il faudra pas titiller inconsidérément.

4.3 La réthorique d’Umberto

Dans la rubrique enfin "Ecrivains de l’été" (voir en ligne notre précédent post), apparition d’Umberto Eco. De cela on ne se plaint pas : il donne dans Le Monde du 8 août, un article sur la rhétorique et plus précisément sur "la captatio malevolentiae". On vous laisse y aller voir (voir aussi le 9). On ne retiendra dans l’immédiat que 2 zaz d’Umberto.

- Force de conviction du sentiment majoritaire

"Mangez de la merde, des millions de mouches ne peuvent pas se tromper."

- Force de conviction de la presse

"Parfois, on a l’impression que les mass médias découvrent toujours l’eau chaude. Après, cependant, à bien y réfléchir, il faut admettre que "redécouvrir" l’eau chaude est l’une de leurs fonctions fondamentales."

*****************

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)

 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
11 août 2006 - 17h33

le canard : c aussi la quotidienneté avec sourires zé zironie ! c aussi Infos du politique ds la coulisse , parfois les seules enoncées ds la presse ecrite ou radios - assez croustillantes , et critiques litteraires gagnantes- toujours d’excellents bouquins y sont presentés - l’ humour ouvre a la "comprenote " :-))))))))))



> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
11 août 2006 - 18h10

Bonjour,

Je ne lis plus le canard enchaîné depuis quelques mois, pas drôle, de plus il nous fait, soit-disant enter dans les coulisses de la politique, c’est juste nous faire croire, rien d’intéressant dans le Canard.

A bientôt



> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
11 août 2006 - 19h00 - Posté par

Le Canard est incomparable. Nul autre journal ne dénonce comme lui les turpitudes des politiques. Il faut tout de même se souvenir qu’il révéla l’affaire des diamants de Bokassa et que cela coûta sa ré-élection à Giscard. Les enquêtes du Canard sont tellement minutieuses qu’aucun procès en diffamation n’a jamais abouti.

Chirac doit au Canard pratiquement toutes les casseroles qu’il se traine. Pas mal, non ? Vous connaissez d’autres médias avec un tel palmarès ?

Vive le Canard !


> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
11 août 2006 - 21h41

Les limites du Canard :

1/ Il a soutenu les ragots du torchon Liberachion sur Chavez (qu’il n’oublie jamais de ridiculiser, calomnier ; pareil pour Castro)

2/ Il a été pro guerre (Irak 92 p.ex.)

3/ Il est pro-israélien (surtout Lestrohan : lisez sa 1ère page de la semaine dernière et sa page sur Nasralah ; Pagés ; et presque tous les dessinateurs mention spéciale à Cardon, Delambre, Pétillon et évidemment Cabu) sauf Angeli

4/ Il posséde en Bernard Thomas un canard gâteux et boiteux qui nous fait chier avec sa glaire sur la diarrhée télévisuelle

A part ça il faut le lire



> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
11 août 2006 - 22h16 - Posté par

Le Canard pro-guerre d’Irak 91 (et non 92, zi chon mabuse) ?

J’ai dû louper un épisode alors, parceque je me souviens très bien de son titre dans le numéro qui a suivi le déclanchement de la première tuerie américo-franco-britannique (et autres dont j’ai oublié la liste), à propos du (déjà) délire médiatique de l’époque :

"HALTE AU BOURRAGE D’ECRAN"

Ca me parait pas très "pro-guerre" ça, non ? Et ça nous renvoit aussi à aujourd’hui on dirait.

Ceci-dit, Le Canard soulève souvent le couvercle de la marmite et nous laisse entrevoir la soupe qui y bouillonne mais plutôt dans le genre "les copains et les coquins", c’est à dire , en fait, sans faire vraiment de politique autrement que politicienne. Mais lorsque je le lis, je rigole bien quant-même et le plus souvent jaune.

Ceci-dit (encore) le meilleur du Canard, c’est "L’album de la comtesse"

Gérard de Montreuil


> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
12 août 2006 - 09h40 - Posté par

c’est bien dans le "canard" que nous avons appris qu’un de nos ministres nouveau se payait ou plutôt se faisait payer à nos frais un appartement de quelques centaines de metres carrés en plein Paris... Ce qui l’a obligé à ne pas aménager après avoir fait quelques "menus" travaux à l !ntérieur pour satisfaire sa petite femme...

Un journal sans pub,à un prix raisonnable...

moins pro israélien que tous les autres....


> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
12 août 2006 - 00h09

Certainement..

Cet hebdo parait toujours depuis n années..

Je le lis pratiquement toutes les semaines depuis 68, mes 15 ans ..

Pas de pub.

Un format inchangé, qui est tout sauf ringard.

Pas de site internet..

Relecture impecc , pas de faute, amende pour les plantages.
Respect des sources.

Procès assumés.. Souvent gagnés..

Drôle....jeux de mots.. intelligence..Sentiments....Humanité..

Ces 8 pages sont l’honneur de la presse..

Alors svp, réservez vos critiques aux gratuits.. Qui ne paraissent pas en aout..

Faute de rentrées publicitaires.

Quand l’actualité exige la mobilisation des journalistes.

Les vrais..

coin coin..

al



> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
12 août 2006 - 04h48 - Posté par

le canard a été un bon journal,ce qui n’est plus le cas aujourd’hui je ne le lis plus depuis 10 ans il tombait souvent dans les clichés des politiciens ,du style démagogique , quand au bien écrit ,oui il a été le dernier journal a passer au franglais,la seul chose que j’ai toujours aimé dans ce canard etait ses critiques litteraires.


> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
12 août 2006 - 13h39 - Posté par

Merci pour le Canard. Quant aux insatisfaits et critiqueurs chroniques, vous n’avez qu’à aller faie un tour à Cuba et à Shangaï, our sortir votre propre journal, pour nous montrer comment vous êtes plus intelligents que tout le monde...
La Mouche


> Etat de la presse en été (3) : "Le Canard enchaîné" et divers
12 août 2006 - 15h09

De Gaulle disait :

...les Français se sentiront libres lorsqu’ils pourront à nouveau lire le "Canard enchaîné"

Ceci étant dit, je trouve, moi-aussi que depuis quelques temps il "baisse" en qualité

j’ai moins de plaisir à le lire mais je continue de l’acheter, espérant....

Michèle






Hôpitaux : un plan d’urgence au rabais
mercredi 20 - 14h35
Emission : Allemagnes 89/90 - Réunification ? Ou colonisation ?
mardi 19 - 18h02
de : Emission Polémix et La Voix Off
2 commentaires
Gilets jaunes : sept Français sur dix trouvent le mouvement "justifié" et estiment qu’il a servi aux catégories populair
mardi 19 - 13h36
de : nazairien
1 commentaire
LA RAGE ET LA RÉVOLTE
mardi 19 - 12h42
de : Ernest London
Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
2 commentaires
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
2 commentaires
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
1 commentaire
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Emile Zola
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite