Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Etat de la presse en été (4) : Le cas de Libération


de : ocsena
dimanche 20 août 2006 - 12h34 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

1. Libé l’été

On dit dès le titre "le cas", parce qu’avec Libé, avant même de commencer, on a comme qui dirait un problème, une équivoque, un malentendu inexprimé qu’il s’agira in fine de déballer.

D’abord, premièrement, soyons clairs ! : Libé, Libé d’été, cette année, rien à critiquer sur le plan quantitatif. Le journal a tenu son taf des 24 à 28 pages quotidiennes publiées (Comment font-ils ? D’autres en juillet-août ont eu tant de mal qui pouvaient pas y arriver ?). Et sur le plan qualitatif, bof ! rien trop à contester non plus quand on est habitué : Libé a été égal à lui-même, on va voir bientôt comment.

2. Sans July

En tout cas, vous prenez acte que le vidage -assez "ignomineux" (on prend pour l’occasion le mot normalement consacré)- de Serge July n’a en gros strictement rien changé. Ni en mal ni en bien (ou alors c’est tout juste à peine si on veut voir vraiment en bien). Donc le mal de Libé ne venait pas de July. De ses costards toquards façon classe politique. il ne venait pas de ce que, soixante-huitard historique, il avait tourné tout après gros bourge (illusion donnée selon nous par une certaine corpulence) et enterré Sartre très tôt (mais tout le monde a enterré Jean-Paul très tôt. Vous connaissez, vous, une place, une rue, une impasse à Paris baptisée Jean-Paul Sartre ?).

Bien sûr, July, à paraître tel quel dans les meubles actifs-oiseux à l’émission d’Ockrent, à avoir fait voter oui pour Chichi en 2002, à entretenir supposément des amitiés perso avec Sarko, ça positivait pas trop pour un journal et son patron qui furent, on s’en souvient, il y a longtemps gauchos. July dans sa vie n’avait connu qu’un instant un grand regain de sympathie publique probablement très sincère, c’est l’année où il avait eu son accident terrible. Mais bon, ça pouvait pas non plus durer, une bonne convalescence lui avait rendu la santé. Et puis comme Libé le démontre pour d’autres si bien : on ne peut garder, humainement, démocratiquement, un pouvoir autocrate pendant plus de 30 ans sans faillir. Le départ de July lève normalement une hypothèque ; sauf à préjuger que le journal en serait une, une deuxième, à lui-même : levons cette autre et dernière grosse hypothèque.

3. Libé tel qu’en lui-même

Le first malentendu qui régit sans doute notre porte-à-faux à tous, c’est d’avoir inconsciemment projeté sur Libé des intentions à nous qui n’étaient pas à lui. Libération depuis un sacré bail n’a rien à libérer. Il serait temps de lui rendre justice sur ce point correctement, ce n’est plus le boulot d’un journal, de lui comme de tout autre, de diligenter dans le présent une quelconque révolution même allégée (tu vois le progrès par rapport à des connotations anciennes, idéologiques, romantiques, passéistes, égalitaristes, etceu. Et attend pour peaufiner que tous les journalistes aient été formés à Sciences po Paris !). Les journalistes pensent leur temps, pas au-dessus de lui. Ils sont donc de ce temps. En quelques décennies, t’as eu ces grands faits qui ont recadré radicalement et la vue et l’action : Chute du mur, du soviétisme, triomphe irrépressible du string, du web et du portable (Y a que le Monde diplomatique pour se vendre encore marxiste).

Donc Libé a sa vision du monde qui n’a rien de tellement surprenant dans le contexte : il (Libé) a son plan du bien et du mal, son plan des bons et des méchants. Lequel, il faut le reconnaître, est celui, à 99,9 pour cent, de nosostros, les citoyens-lecteurs. Y a rien à dire, à opposer, qu’est-ce tu trouverais toi de neuf à prononcer ? Donc Libé est contre Fidel et Raoul qui s’inscrustent depuis tant, Libé est contre Kim Jong Il et sa Corée. Libé est très méfiant sur l’Iran, circonspect sur le reste, etc. etc.

Libé est écolo aussi, comme on peut forcément l’être quand on est installé bobo dans le 10e. Il est pas totalement pour Hulot certes, mais pas contre. Pas forcément tout pour José mais pas contre. Pas irrémédiablement pour l’ours ou l’esturgeon, mais à l’écoute de la forêt. A un niveau plus global, Libé n’est pas expressement pour la mondialisation néolibérale (pas obtus à l’argumentation non plus, hein !). Par sa sollicitude rédactionnelle, sans être caritatif, il se situe raisonnablement progressiste : pour les malheureux qu’on expulse, les pas logés, les sans pap. De sa part c’est vachement bien, hein ?

A un niveau plus global (deuxio), Libé est légaliste, républicain, démocratique, il s’oppose fermement à tous les révisionnismes. Pas original-original, mais franchement qui là-dessus lui jetterait la pierre ? L’ayant défini ainsi, Libé, qu’est ce qui nous manque encore ? On en oublie, c’est sûr.

Bon, oui, on oublie la technique (lire l’ensemble des techniques). Elle n’est pas propre à Libé. Elle est habile et pas répréhensible. Libé qui ne manque pas l’actualité importante ou l’événement petit mais insolite a des trucs pour traiter :

 Il a d’abord le "pas de deux", autrement dit la discussion balancée pour les sujets les plus chauffeux. Celle qui fait porter sur les parties la charge de la responsablilité des choses dites. Bien sûr, ça équilibre un peu et le journal au moins s’en tire au mieux. T’as le conflit isaraélo-libanais, tu fais parler les Israéliens d’une part et tu fais parler les Libanais d’autre part. T’as les mains propres, et s’ils s’engueulent entre eux c’est leur affaire à eux.

 Il y a "l’acquis estampillé", l’axiomatique quoi, qui se discute même pas (on a entrevu ça juste plus haut). On écartera l’horrible dans nos exemples pour pas faire simplement l’intéressant, mais bon, ducon, t’es bien contre le dopage sportif, t’es bien contre les violences conjugales, etc. Ah bon tu me rassures ! : Eh bien là, t’es un journal tu te dégonfles pas, tu prends parti dans le bon sens. Personne nulle part (sauf en Afghanistan) ne te le reprochera.

 Attention, si t’as du nez y a des trucs qui restent tout de même délicats. Exemple : L’excellence universitaire (Ils sont en fait tous assez d’accord entre eux quoique ca fleure au nez l’aliène petite manip). Donc t’es pas idiot comme journal, tu trouves toujours un gars compétent à Dauphine qui pourra se mouiller au nom d’une publication, d’un récent doctorat, d’une audition par les poufs du Sénat. On appelle ça, "le faire valoir de diversion".

Des trucs, des gnacs, y en a des piles d’autres, on arrêterait pas d’énumérer si on se laissait aller. Mais pourquoi les reprocher particulièrement à Libé alors que tout le monde écrit avec sa plume selon des tours communs. Tout a dûment été répertorié.

4. Pour trouver une chute, parce que quand même il en faut une

Libé d’après ce qui vient d’être dit est donc un bon journal, particulièrement à la plage l’été.

NB1 On notera qu’il pratique en outre aussi bien le divertissement quand il le veut, que le cuistre culturel dont on n’a pas parlé (oui, parce qu’il faut la jouer toujours un peu pédante dans ce registre, mais on causera de ça une autre fois parce qu’on n’a pas le temps.)

En bref Libé est un journal aux normes, qui pourrait nettement songer à un gratuit comme s’y engage déjà au Monde.

NB2 : On a encore à dire que Libé est beaucoup moins fayot qu’avant dans la page Portrait. Ce qui prouve que la situation française reste passablement confuse).

NB3 : On a encore à dire qu’en plus d’éplucher Libé de juillet-août, on a pris pour référence et pour le sérieux de la démonstration celui du jeudi 17 août. En titres, à sa une : "La Roumanie découvre ses collabos" , "SEB investit en Chine : les syndicats inquiets", "Polémique sur le passé nazi de Günter Grass".

NB4 : Non, on n’a pas pu vous sortir un seul "zaz" de Libé, qui ne sait pas ce que sait. On vous signale toutefois (Cf. Le Libé de référence) qu’un pont métallique a été piqué en Serbie sur le Danube.

Bref, pour revenir à la question principale du malentendu possible avec Libé, je sais pas trop ce que vous pensez exactement de tout ce qui a été exprimé ? Votre sentiment nous intéresserait.

...........................................

Les Pensées zaz de l’Ocséna

Ocsena, Organisation contre le système-ENA... (et pour la démocratie avancée)

 http://ocsena.ouvaton.org
 ocsena.org@wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Etat de la presse en été (4) : Le cas de Libération
21 août 2006 - 04h31

j’ai jamais aimé libération, July etait un hommes d’affaire qui sentait d’ou venais le vent,mais comme toutes les girouettes il a fini a ce fixer en rouillant et il a été demonté,par un coup de vent,plus fort que lui,dans le monde capitaliste, avoir fumé le cigar de la havane en critiquand ce pays peut etre payant mais il faut évoluer,pas en arretant le cigare,mais en repassant les memes textes pendant 30 ans , ca lasse dans les chaumieres..






Gilets Jaunes : Éric Drouet évacué du Salon de l’Agriculture
samedi 22 - 11h49
2 commentaires
Ça branle dans le manche ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 20 - 06h14
de : Hdm
(video) Quand Castaner étale l’intimité d’Olivier Faure... pour défendre celle de Benjamin Griveaux
mercredi 19 - 17h48
de : Arnaud Benedetti
2 commentaires
DÉMOCRATIE - Histoire politique d’un mot aux États-Unis et en France
mardi 18 - 20h32
de : Ernest London
MICHEL DEBRONDE VIT EN NOUS
mardi 18 - 12h40
de : Nemo3637
Emission : Radio Manif – L’Hôpital saigne !
mardi 18 - 10h29
de : Emission Polémix et La Voix Off
Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
1 commentaire
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
2 commentaires
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Devenir adulte, c'est apprendre à vivre dans le doute et à développer, au travers des expériences, sa propre philosophie, sa propre morale. Éviter le "prêt à penser". Hubert Reeves
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite