Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Souffrir pour travailler


de : blog
lundi 2 octobre 2006 - 19h21 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 20.6 ko

de Bernard Lallement

On n’aurait pu croire que le progrès technique libérerait l’homme de son aliénation au travail. Mais aux cadences, chaînes de production et rendement a succédé l’ère de la "gestion humaine" où règne le culte du chiffre : celui des ventes, des effectifs, des marges et, bien sûr, des dividendes.

De tout temps l’entrepreneur a cherché la meilleure façon d’optimiser la productivité. A l’organisation rationnelle du travail se sont agrégées les méthodes aptes à susciter l’investissement du salarié dans son labeur. Est ainsi apparue la "culture d’entreprise." Gare à celui qui ne peut ou ne veut y adhérer. Tout sera fait pour qu’il rentre dans le moule ou en soit irrémédiablement exclu. L’entre deux, le libre arbitre n’est plus de mise. Le harcèlement moral est devenu une norme perverse de la nouvelle "gouvernance managériale" comme on dit maintenant.

Le docteur Dorothée Ramaut est médecin du travail. De juin 2000 à janvier 2006 elle a tenu fidèlement un journal de ses consultations dans un hypermarché, de ce qu’elle y a vu et entendu. (Dorothée Ramaut - Journal d’un médecin du travail - le cherche midi)

Elle nous décrit un monde ou l’homme se confond avec les marchandises qu’il vend. Véritable petit soldat d’une armée, dont les généraux seraient des comptables, son seul horizon, sa raison d’être et son identité dépendent de son adhésion, sans réserves, aux injonctions de sa hiérarchie.

Nous sommes en guerre économique. Aussi, les concurrents deviennent-ils des ennemis redoutables, les clients des territoires à conquérir, les produits des munitions nécessaires, les syndicats les agents d’une puissance étrangère et les collègues, qui révéleraient quelque doute ou faiblesse, des traitres à éliminer d’urgence.

Le docteur Ramaut nous décrit les interrogatoires, dignes de pratiques policières, destinés à obtenir, de guerre lasse, la démission d’un indésirable, les fausses accusations de vol, les ordres impossibles à exécuter, les congés promis et retirés à la dernière minute. Elle relate, ainsi, le cas d’un chef refusant de « passer une communication téléphonique à une caissière : l’école la prévenait pourtant que son fils venait de tomber et que les pompiers transportaient le petit à l’hôpital. Il se justifiera plus tard : Si je l’avais prévenue, elle serait partie et je n’avais personne pour la remplacer. »

Bien sur, nous avons tous en tête des cas, trop nombreux, de ces harcèlements moraux. Mais, nous pensons, trop souvent, qu’ils se cantonnent au personnel subalterne. C’est tout le mérite de ce témoignage de mettre en lumière le rôle des agents de maîtrise, ces petits chefs pris en étau entre des supérieurs bornés à réaliser « les objectifs » et des subordonnées dont le spectre du chômage les prédestine à accepter toutes les concessions.

« Ils sont à la disposition de leur propre hiérarchie et se savent « éjectables » à tout moment. Ils sont manipulés et manipulateurs, exploités et exploiteurs, à la fois tout puissants et complètement impuissants. A la fois acteurs et victimes, difficile posture ! »

« Pour garder leur travail, certains employés sont prêts à tout, et cela, les responsables en ont conscience. » L’auteur cite, notamment, le cas d’une chef de caisse qui ne voulait voir aucune caissière en pantalon... alors qu’elle-même en portant.

Ce formatage, qui réduit un homme à sa fonction, n’est pas sans conséquences, tant sur sa santé physique ou psychique que sur sa sphère familiale. Le médecin remarque que les plus virulents, ou les plus sadiques c’est selon, vivent seuls ou s’organisent une vie parallèle. C’est sur le conjoint que se déplace le plus souvent l’agressivité difficilement contenue dans l’entreprise. L’employé en vient à ne plus pouvoir percevoir la frontière entre le bien et le mal. L’ordre est devenu sa bible.

Mais surtout, le docteur Ramaut montre combien le silence des autres permet que perdurent les harcèlements. Car tout le monde sait. Mais personne n’ose enfreindre ce qui est devenue une omerta, pas même les délégués du personnel qui, devant le fait accompli, tourne la tête car ils ont peur des représailles. Ainsi, de tels agissements connaissent-ils rarement la sanction des tribunaux.

Ce remarquable document nous amène, aussi, à nous interroger sur notre propre rapport au travail et notre individualisme qui nous conduit à nous désintéresser du sort de nos semblables. Il nous rappelle que le totalitarisme de quelques uns, quel qu’il soit et ou qu’il se trouve, n’est possible que par la lâcheté du plus grand nombre. La liberté ça consiste aussi à savoir dit non, pour soi comme pour les autres.

« Quand nous disons que l’homme est responsable de lui-même, nous ne voulons pas dire que l’homme est responsable de sa stricte individualité, mais qu’il est responsable de tous les hommes » prévenait Sartre.

Dorothée Ramaut - Journal d’un médecin du travail - le cherche midi 176 pages 10 €

 http://sartre.blogspirit.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Souffrir pour travailler
3 octobre 2006 - 07h03

Je me demande comment 60 personnes peuvent se laisser enfermer, séquestrer dans un local noir, pendant une demi heure (temps de visite de l’inspection du travail à l’intérieur du supermarché), et cela sans qu’une seule personne se manifeste.... !!!
Comment un individu peut il terroriser 60 personnes en même temps ?
Marie 54



> Souffrir pour travailler
3 octobre 2006 - 15h14 - Posté par

En profitant, hélas, de l’individualisme et de la lacheté de ces 59 personnes


> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 15h16 - Posté par

Réponse bizarre , tu as perdu une personne , elle est peut etre encore enfermée dans la piece .
C de T.


> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 13h35

Je suis à la retraite, maintenant, après avoir bossé 43 ans. J’en ai vu, entendu, subi beaucoup et protesté aussi. J’en ai également fini de juger mes contemporains, surtout les faibles et les opprimés au travail !

Ce que je veux juste dire, c’est que lorsqu’on a une femme, des enfants, des crédits à payer, la vie devient précaire, de toutes façons, et on se retrouve à supporter beaucoup (trop ??) pour ne pas tout perdre.

Ca n’excuse rien, mais voilà, ça existe !!

Bernard, de l’Ariège



> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 15h19 - Posté par

Merci pour ton témoignage Bernard de l’Ariege ,
avec toi on est dans la vraie vie ,
on n’est pas forcement ou on ne peut pas etre forcement des heros .
claude de Toulouse .


> Souffrir pour travailler ou travailler pour souffrir
9 octobre 2006 - 20h39 - Posté par

Je constate avec effarement que la résignation semble s’être emparée de bon nombre de salariés... ce qui évidemment fait la joie des employeurs. J’étais fonctionnaire, j’ai subi un harcèlement en règle pendant des années et notamment entre 99 et 2003 où ma résistance m’a conduit à être interdit de retourner sur mon lieu de travail. Ce qu’il faut savoir, c’est que dans le même temps, j’étais payé intégralement salaire et primes pour un montant d’environ 20 000 F. J’ai saisi les tribunaux (administratif et TGI), j’ai été débouté à chaque fois. Las, j’ai voulu forcer à la fois cette décision inique et le portail de mon administration (MINEFI) qui n’vait AUCUNE raison valable de me maintenir dasn cette posiiton illégale. Résultat, on envoya la BAC et je fus bastonné par des flics après qu’ils m’eurent menotté. j’ai à nouveau porté plainte au pénal après que mes blessures eurent été constatées officiellement à l’Hôpital vers lequel je fus dirigé suite à ma plainte. Plainte, classée... sasn suite évidemment. J’ai fait appel par deux fois... débouté encore par des magistrats corrompus qui ont du mal à cacher à la fois leur liens de parentés et leur appartenance à la Franc-maçonnerie. Tout le monde sait tout ça, tout le monde sait qu’il n’exise pas de justice en France, mais tout le monde fait comme si...
Il n’y a que le révolution... mais alors une vraie qui pourra changer ce monde pourri.
les salariés qui continuent à aller voter pour les représenta,nts syndicaux... qui dasn mon cas ont collaboré avec la boîte (CGT) sont trop c... et naïfs pour se rendre compte qu’ils ne sont que des jouets. Ils espèrent maintenant que 2007 sera leur salut.
Bon courage à toutes et à tous...
Moi je ne voterai plus jamais pour ces guignols (syndicats, partis, candidats) qui une fois élus et légitimés par nous mêmes - futures victimes - se foutent de notre gueule.
Amitiés à tous.
Daniel.





Des Lannionnais déterminés : La retraite aux flambeaux finit au buffet de Lannion agglo (vidéo)
samedi 25 - 23h15
de : nazairien
1 commentaire
Funérailles grève 24 janvier Lycée français de Barcelone
samedi 25 - 22h15
de : coppola
Déjà en 2018 : Mise en scène d’une « décapitation » de Macron : 3 gardes à vue
samedi 25 - 12h44
de : laVeuve
8 commentaires
Le Conseil d’Etat, réforme des retraites : Le Gouvernement devra revoir sa copie !
samedi 25 - 10h05
de : JO
Le peuple-classe de France tient à l’Etat social.
samedi 25 - 01h36
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Beyrouth - y’a Carlos G., mais y’a aussi ça :
vendredi 24 - 20h03
de : Rolon
E3C : épreuves surveillées par des enseignants retraités, lycée du pays de Retz, Pornic
vendredi 24 - 19h30
de : Rolon
Les 200 familles
vendredi 24 - 19h14
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
La part anarchiste des communs
vendredi 24 - 19h12
de : jean1
La France s’embrase : Retraites aux flambeaux organisée à Paris et dans toute la France
jeudi 23 - 21h49
de : nazairien
10 commentaires
La CFDT condamnée en appel pour abus de pouvoir
jeudi 23 - 15h24
4 commentaires
Avancée Sociale possible ? Oui en Espagne !
jeudi 23 - 15h21
de : JO
Affaire Benalla : "Le panier de crabes" vers son dénouement ?
jeudi 23 - 14h47
de : JO
1 commentaire
VENEZUELA : Rencontre Internationale Anti-impérialiste de Caracas !
jeudi 23 - 14h30
de : JO
3 commentaires
POUR UNE HISTOIRE AMÉRINDIENNE DE L’AMÉRIQUE
jeudi 23 - 13h37
de : Ernest London
Inondons l’Elysée avec un courrier "licenciement MACRON l’imposteur
jeudi 23 - 10h06
de : Martine
1 commentaire
La dictature des minorités - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 22 - 21h40
de : Hdm
1 commentaire
Et si l’incurie de nos dirigeants était la principale cause de chômage en France ?
mercredi 22 - 21h05
de : Gerard989
1 commentaire
A vous de juger de l’indépendance des médias aux ordres !
mercredi 22 - 18h03
de : JO
Thèses sur le mouvement en cours
mercredi 22 - 15h49
de : Paroles Libres
Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
9 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Elle [la philosophie] fait sienne la profession de foi de Prométhée : "Je hais tous les dieux." Cette profession de foi est sa propre devise qu'elle oppose à tous les dieux du Ciel et de la Terre qui ne reconnaissent pas pour divinité suprême la conscience que l'homme a de soi. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite