Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Hania Mufti, l’Irak et le procès de Saddam


de : Catherine Wendell
dimanche 28 janvier 2007 - 15h42 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Catherine Wendell

Mufti Elue parmi les personnalités de l’année 2005 de Time Magazine, cette Jordanienne de 47 ans enquête depuis plus de 20 ans, pour le compte d’Amnesty International, puis Human Right Watch, sur les horreurs commise par le régime de Saddam Hussein (Chiites, Kurdes, opposants Sunnites), dans le plus grand secret et souvent au risque de sa vie.

Hania Mufti est née à Amman, en Jordanie. Après avoir quitté ce pays, puis le Liban livré à la guerre civile, elle part à Londres terminer ses études où elle se fait embaucher par Amnesty International. Nous sommes en 1981, un an près l’offensive de Saddam contre l’Iran.

En 1984, Amnesty lui confie l’ensemble du dossier irakien, l’un des pays réputé comme l’un des "plus difficile" de la région.
Le pire ? "Un cas à part", rectifie-t’elle.
Rapidement, Hania découvre l’efficacité des services secret du Baas, très actifs en Europe et notamment à Londres, où elle réside. La prudence est de rigueur car il s’agit pour elle de protéger ses sources et ses contacts.
"Les informations que nous récoltions étaient si dramatiques, le nombre d’exécutions si élevé et les techniques de torture tellement dures... que nous développions un sens particulier de la mesure. Ce qu’on nous rapportait paraissait à ce point incroyable que j’avais en permanence des doutes sur ma capacité à déceler le vrai du faux. Au final, nous n’écrivions dans nos documents publics qu’une infime partie de ce que nous entendions".

Le 16 mars 1988, au matin...
quelques mois avant la fin de la guerre contre l’Iran, Saddam intensifie son offensive contre les guérillas kurdes. Sous prétexte d’une infiltration de soldats iraniens dans la ville de Halabja, il ordonne à son aviation de déverser des bombes chargées de gaz mortel. Ce sera le massacre d’Halabja. On parle d’abord de 4 000 morts, peut-être le double. Et puis de 100 000 personnes massacrées avec la destruction de près de 90% des villages kurdes irakiens.

Kurd_1 Le jour de la tragédie, Hania est à Londres. Elle rassemble immédiatement toutes les infos disponibles. Mais Amnesty hésite à condamner l’attaque, craignant de déroger à la règle de neutralité des organisations de défense des droits de l’homme en temps de guerre ! Hania insiste et se bat mais devra attendre un mois avant qu’Amnesty ne condamne ce que l’on peut assimiler à un génocide. "C’était très dur... d’autant plus dur que l’on apprendra quelques années plus tard que ce n’était pas la première attaque chimique contre les populations kurdes..."

Rumsfeldsaddam_1 La communauté internationale se tait également. À l’époque, l’Irak étant l’allié des grandes puissances, celles-ci se contentent de vagues condamnations. Quant aux États-Unis, le Président Bush père, donne même son consentement pour une allonge d’un milliard de dollars afin de soutenir l’Irak contre l’Iran... (ici, Rumsfeld et Saddam en 1983 >)

Hania part pour le Kurdistan turc où elle recueille les témoignages auprès des quelques 100 000 réfugiés entassés sous des tentes de fortune. Elle se heurte aux autorités turques, pour lesquelles attirer l’attention sur les traitements des Kurdes irakiens risquent de mettre en lumière la situation des Kurdes de Turquie.

En bref, de 1985 à 1990, Hania dépose devant la Commission des Droits de l’Homme, à Genève, des rapports alarmants sur la situation irakienne (Kurdes, Chiites, opposants Sunnites). En vain.

Ensuite, c’est l’invasion du Koweït, le 2 août 1990 avec sa litanie d’horreurs, qu’elle rapporte suite à un séjour à Ryad où elle rencontre des centaines de réfugiés koweïtiens. Mais là, elle commet une erreur, suite à une information fausse qui pèse encore aujourd’hui sur ses épaules : c’est l’affaire des 300 couveuses de bébés koweïtiens, qui auraient été débranchées par les soldats irakiens. En fait, de tels agissements se sont produits, mais seulement 7 à 8 cas individuels.

"J’avais l’impression que les crises en Irak n’allaient jamais finir" se souvient-elle en évoquant l’année 91 et la répression sanglante des Chiites au sud et des Kurdes au nord par Saddam.

En 1992, Hania profite de la relative autonomie du Kurdistan irakien pour se rendre sur place, rencontre les opposants kurdes, visite les bâtiments qu’occupaient encore récemment les agents du régime baassiste. Elle met la main sur des centaines de documents concernant les opérations meurtrières menées par le régime. Et poursuit jusqu’en 1997 sa quête contre l’oubli. Epuisée, elle finit par quitter Amnesty pour se reposer.

Pas longtemps, car en 2000 Human Right Watch lui propose de devenir chef de son bureau irakien. Elle repart à nouveau en Syrie et en Jordanie, à la rencontre des opposants de Saddam.

Début 2003, la guerre menace. Une nuit, Hania traverse le Tigre pour atteindre l’Irak et arrive finalement à Bagdad fin avril.
"Je n’ai vu que la version détruite de la ville... il flottait pourtant dans l’air un sentiment d’accélération de l’histoire, une impression incroyable de liberté. Mais très vite, après seulement deux ou trois jours, la situation a changé."

Hania Mufti adopte une position fort réservée sur l’occupation militaire de l’Irak. Mais lorsque l’administration américaine met en place un Tribunal Spécial Irakien (3 jours avant la capture de Saddam Hussein), elle propose aussitôt ses services et ceux de Human Right Watch.
Elle rencontre juges et magistrats, fraîchement adoubés par Washington et prépare ses dossiers afin de
nourrir le réquisitoire.

Elle recommande également la mise en place d’une cour de justice mixte, composée d’Irakiens et de spécialistes internationaux indiscutables et rappelle qu’une juridiction crédible doit respecter les droits des accusés.

Et là, elle se heurte à un mur : "Dès le début, ils (les Américains et les autorités irakiennes) avaient décidé que le procès serait organisé par eux, et par eux-seuls".
Un envoyé de George W Bush finit par lui cracher le morceau : "A Washington, ils ne veulent pas de toi dans la procédure. Ils ont peur que tu remettes en question tout le dossier des charges que nous essayons de mettre en place".

Avec Human Right Watch, elle n’est que la spectatrice du procès contre Saddam. Un procès qui "doit avoir lieu magré tout, malgré la précipitation... malgré cette cour qui ne semble pas en mesure de rendre une justice équitable."
Pourquoi alors ? "Parce que j’ai bien peur que pour beaucoup de victimes de la dictature, ce procès soit la seule forme de jugement qui leur sera jamais offerte."

Irakboy_1 La suite a démontré sa clairvoyance avec la pendaison express de Saddam Hussein, le 30 décembre 2006, condamné à mort pour la répression de Doujail en 1982.

Hania consacre désormais son temps à recenser les violations des droits de l’homme perpétrées par les troupes d’occupation, violences, tortures, sévices infligés aux prisonniers sunnites.

Elle veut rester la porte-parole de la souffrance irakienne, un objectif qu’elle s’est fixée voilà plus de vingt ans.

Source : Nicolas Bourcier - Le Monde 2 - 22 octobre 2005

http://planetargonautes.typepad.fr/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Hania Mufti, l’Irak et le procès de Saddam
30 janvier 2007 - 21h19

Hania Mufti ,après la lecture de sa bio, je dis il y a une vraie belle personne engagée........mérite d’être connue et montrée en exemple.

Jean-Philippe Veytizoux






Oligarchie souterraine : mais qui sont les membres du club si fermé des « Canetons du Châtelet » ?
mardi 21 - 19h23
de : MathF
6 commentaires
Dans un billet sur twitter, Gérard Filoche dénonce, le "Hold Up" géant de macron (texte dans document cliquable)
mardi 21 - 14h38
de : nazairien
8 commentaires
MYTHOPOÏESE
mardi 21 - 13h14
de : Ernest London
Réforme des retraites : ces économistes proches de Macron qui conseillent la CFDT
lundi 20 - 15h48
de : Bertrand Bissuel et Raphaëlle Besse Desmoulières
7 commentaires
Police partout, Justice nulle part !
lundi 20 - 14h58
de : JO
1 commentaire
Dunkerque : CGT et avocats attendent Macron de pied ferme pour sa visite d’un fleuron industriel (vidéo)
lundi 20 - 11h57
de : nazairien
1 commentaire
Au Théâtre ce soir : Par où t’es rentré ? On t’a pas vu sortir . . . .
dimanche 19 - 22h04
de : Bouffe du Nord
1 commentaire
Présence irrégulière d’une députée RASSEMBLEMENT NATIONAL au CESER de GUADELOUPE.
dimanche 19 - 13h50
de : UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe)
Denis Robert : la révolte du peuple citoyen, pour défendre ses droits : EN MARCHE VERS L’AFFRONTEMENT TOTAL(vidéo)
dimanche 19 - 13h06
de : nazairien
10 commentaires
ONG, syndicats et agriculteurs signent une tribune commune face à "l’urgence climatique"
dimanche 19 - 12h45
de : jean1
Comment vont être calculés vos droits au chômage à partir du 1er avril ?
dimanche 19 - 08h19
A visionner (YouTube) : Concert des artistes de l’Opéra de Paris ! Emotionnant !
samedi 18 - 16h41
de : JO
3 commentaires
Bravo et merci la confédération paysanne et surtout à ses adhérents
samedi 18 - 14h32
de : jean1
3 commentaires
Macron exfiltré d’un théâtre parisien
samedi 18 - 08h11
de : Ernest London
6 commentaires
Les Stats.
vendredi 17 - 19h16
de : L’iena rabbioso
4 commentaires
Extrême-droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.
jeudi 16 - 22h00
de : Christian DELARUE
6 commentaires
Municipales : comment Castaner va embellir le score de LREM, escroquerie électorale
jeudi 16 - 20h26
de : nazairien
12 commentaires
L’âge pipeau - C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 16 - 13h23
de : Hdm
1 commentaire
L’AFFAIRE AUDIN (1957-1978)
jeudi 16 - 12h24
de : Ernest London
une analyse parmi d’autres.
jeudi 16 - 10h45
Ségolène.
mercredi 15 - 16h38
de : L’iena rabbioso
10 commentaires
Grève des avocats : préserver une certaine idée de l’accès au droit
mercredi 15 - 14h41
Quand l’argent public finance de très controversés élevages industriels de poulets - Basta !
mardi 14 - 23h22
de : Christian DELARUE
Pour ceux, qui n’auraient pas compris les dangers : « RETRAIT » DE L’ÂGE PIVOT = FAKE NEWS ?! (ET IL Y A PIRE !) (vidéo)
mardi 14 - 18h51
de : nazairien
11 commentaires
Info-tour dans l’ouest : Contre l’agriculture industrielle et son monde - Free The Soil !
mardi 14 - 16h20
de : Free The Soil
Manif animée à Brest
mardi 14 - 14h28
de : azard
10 commentaires
Aboutir.
lundi 13 - 19h37
de : L’iena rabbioso
13 commentaires
Liberté pour Ahmad Sa’adat, Georges Abdallah et tous les prisonniers palestiniens !
lundi 13 - 16h18
de : Jean Clément
Mutilés pour l’exemple : une marche pour ne pas oublier
lundi 13 - 10h05
2 commentaires
C’est la Saint Carlos Ghosn
lundi 13 - 09h00
de : Hdm
La direction de la CFDT rejoint le bloc bourgeois !
dimanche 12 - 21h09
de : Christian DELARUE
5 commentaires
KANAKY - Sur les traces d’Alphonse Dianou
dimanche 12 - 15h20
de : Ernest London
Édouard Philippe et Laurent Berger nous prennent-ils pour des imbéciles ?
dimanche 12 - 11h42
3 commentaires
60 milliards d’euros de dividendes distribués aux actionnaires en 2019 : record historique atteint en macronnie. CQFD :
dimanche 12 - 11h21
de : JO
Acte 61 Paris, convergence des luttes : violents affrontements, place de la République et ailleurs (vidéos) (
dimanche 12 - 00h36
de : nazairien
3 commentaires
Retraites : le spectacle syndical en marche !
samedi 11 - 23h16
de : Lepotier
3 commentaires
Saint Nazaire 11 Janvier : Convergence des luttes : beaucoup de monde pour un samedi matin
samedi 11 - 15h29
de : nazairien
7 commentaires
Retraite à points : Syndicalisme contre bloc bourgeois.
vendredi 10 - 23h37
de : Christian DELARUE
1 commentaire
LA RETRAITE... ET LE BONHEUR TOUT DE SUITE !
vendredi 10 - 18h57
de : Nemo3637
[Vidéos] Paris, jeudi 9 janvier la police s’est déchaînée
vendredi 10 - 18h25
de : jean1
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les statistiques : la seule science qui permette à des experts utilisant les mêmes chiffres de tirer des conclusions différentes. Evan Esar (1899-1995), humoriste américain.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite