Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Le "bon dieu" sans confession
de : Frédéric
mercredi 28 février 2007 - 19h14 - Signaler aux modérateurs
25 commentaires
JPEG - 9.1 ko

de Frédéric

Celui ou celle qui crée un blog en devient le ou la responsable juridique et moral.

C’est à lui ou à elle qu’incombe la tâche de contrôler ce qui s’y écrit.

C’est ce que l’on appelle faire office de "modérateur".

Clémentine Autain est bien consciente de cette responsabilité lorsqu’elle écrit sur son blog :

"Je n’avais jamais reçu autant de messages insultants, racistes, haineux. Je vous le dis parce que vous ne risquez pas de les voir, je me suis engagée à ne pas publier ce genre de post.

Comment alors expliquer la présence sur son blog d’une contribution appelant de ses voeux un "accident de chasse" dont Marie-George Buffet pourrait opportunément être la victime ?

Comment expliquer que cette "contribution" n’ait fait l’objet d’aucune condamnation de sa part ?

Devant l’indignation qu’a suscité la parution du numéro de "Regards" présentant sur sa couverture MGB en Judas et elle-même en Saint-Pierre (socle de la nouvelle église), Clémentine Autain a prétendu qu’elle n’avait pas su, qu’elle n’y était pour rien etc ...

En sera-t-il de même cette fois ?

La "contribution" en question date du 21 décembre 2006. Elle n’a toujours pas été supprimée, malgré les réactions de colère et d’indignation qu’elle continue à susciter.

Je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous

http://bellaciao.org/fr/article.php...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 19h47

Et l’on découvre le véritable visage des communistes "unitaires" !

Unitaires de qui, de quoi, pourquoi, là est le grand mystère ...



Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 15h26 - Posté par

A titre personnel, je pense que le groupe des élus communistes au conseil de Paris doit exiger sa démission immédiate..

Cela fait 2 mois que malgré de très nombreux rappels à l’ordre Mademoiselle tolère ce qui s’appelle ni plus ni moins qu’un appel au meurtre..

A titre personnel, j’envisage très sérieusement le dépot d’une plainte au pénal contre Madame Autain...

Trop c’est trop ...

Le respect de la personne humaine fait partie intégrante de nos lois..

IlRosso...


Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 20h03

je pense qu ´on a du travail a gauche, sur le respect des idees des autres. Comme la politique est quelque chose d´important, et c´est comment on vit, c´est pour cela que je crois que moi aussi dans une lettre au blog : "comment changer le ps" , il se peut que je n´ai pas ete assez correct ( par contre j´aurai attendu une reponse, or j´ai l´impression que bruno lamothe (je crois que c´est son nom si je ne me trompe pas) a censure ou retire mon texte et la je pense qu´il ne faut aucune OUI AUCUNE CENSURE ; MAIS plutot que chacun ai le droit de repondre a l´autre ! Car retire les lettres ne servent a rien , et comme je suis anarcho-coco je crois qu´il faut laisser les personnes se repondrent entre elles. Moi je suis coco dans le parti die linke, et je pense que la gauche de la gauche ( = a gauche du ps), cad un nouveau parti ( comme on le fait en allemagne) ave un point en commun ; etre au moins anti-liberal. Mais on a du aussi combattre, car moi je veux que les anarchistes communistes ( et socialistes = quelqu´un pour le socialisme) gens de gauche soient ensemble, et c´est pour cela que les gauchistes du ps et des verts viennent chez nous. Donc on a combattu , car certains ne voulaient que des gauchistes non anarchistes et non communistes ; et nous nous avons dit que nous voulons une gauche qui reste plurielle avec toutes ses composantes ( c´est cela notre force) ; mais seulement dans 1 parti et non dans 4, pour l´instant les 2 plus grands se fondent en juin 2007 avec DIE LINKE (= la gauche). Car il y a des gauchistes anticoco, et ils doivent nous accepter , sinon on ne peut pas faire un grand parti. Donc en france, si la gauche n´arrive pas a defendre des idees , en se querellent sur les idees c´est normal, mais en respectant l´autre. Bien a Vous. J-F



Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 00h54 - Posté par

A "J F" qui ose dire qu’il se prétend communiste et que en même temps il exige qu’il n’y ait "aucune censure" je répond :

1 / Je ne connais pas le parti des communistes anonymes...Et JF c’est de l’anonymat !

2/ Il est aberrant de demander à un gestionnaire de site d’assumer la responsabilité de la mise en ligne de propos que leurs auteurs eux-mêmes refusent de signer...

La lacheté serait-elle devenue une vertu révolutionnaire camarade ? Et les banderoles tu les fait porter par des intérimaires payés à la vacation pour ne pas parître à la manif ? Et pour la grève tu engages des intermittents pour occuper l’usine à ta place ? Et pour le débat d’idées tu fais écrire tes textes par un intermédiaire déguisé par un pseudo ?

J’ai déja eu l’occasion d’écrire tout le mal que je pensais de l’anonymat, ou son équivalent par initiales ou pseudo, dans les textes à prétention "politique"...Tous ceux là contribuent à la dégradation des termes du débat, à la dégradation de la démocratie en sa caricature et sa mise en spectacle parfois sordide...L’anonymat est la forme suprême de l’individualisme, sa forme masquée, aux antipodes du militantisme...On ne prépare aucun "tous ensemble" dans l’anonymat !

L’anonyme n’est qu’un corbeau même lorsqu’il défend une cause qui lui semble juste...L’habituation à l’anonymat , pratiqué ou consenti, c’est aussi l’apprentissage de la délation qui précède souvent la collaboration avec le pire...Les lois Perben ont élevé déja la délation au rang de vertu...Et nous qui combattons ces dérives ne savons les dénoncer que de façon anonyme ? ...Sarko peut se frotter les mains, les forums nous démontrent combien est vaste la population déja disposée à dénoncer son voisin, son compagnon d’hier, son ex-camarade peut-être...Honte à tous ceux là. Fréquentez un peu les sites d’extrème droite et vous verrez la haine débordante des anonymes et des laches, auxquels certains ressemblent sans même s’en rendre compte. Courage camarades nous serons heureux de vous connaître avant de vous lire avec plus d’attention...(Il serait dommage que seuls les RG qui ont accès aux adresses ip de chacun sachent qui vous êtes !)

Jacques Richaud


Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 10h04 - Posté par

Pas d’accord avec toi sur l’anonymat.
Sur Internet, sur Bellaciao en particulier dialoguent des gens qui ne se connaissent pas. Cela n’a donc rien à voir avec des réunions de cellule ou de section d’un parti ou des réunions de sections syndicale.

Puisqu’il s’agit de dialogues, de débats, de confrontations d’idées entre des inconnus qui ne se connaissent pas entre eux qu’apporte donc de signer par son vrai nom ? A part faciliter le boulot des RG je ne vois pas l’intéret.
La seule chose qui compte c’est de signer ses contributions d’une manière quelqonque afin que l’on puisse recouper les interventions de chacun et donc de cerner la pensée pour éviter les mauvaises interprétations et les malentendus.
Même si on forçait les gens à signer avec leur nom, rien ne serait garantis : par exemple, qu’est ce qui nous prouve que Jacques Richaud n’est pas tout simplement ton pseudo comme le mien est Jips ? Si tu n’est pas un élu ou un représentant d’une organisation on s’en fout que tu t’appelles Jacques ou Tartempion !

Non, le choix de Bellaciao me semble juste : pas de siganture nominale mais une modération à priori pour les sujets "sensibles" et à postériori pour les autres.

Jips


quelle grande sagesse
1er mars 2007 - 12h12 - Posté par

oui jacques , quelle grande sagesse dans ton message mais tu sais internet est une foire inextricable , les insultes sont banales , par exemple sur un forum wanadoo j’ai signalé que de traiter un candidat de "con" etc ..on m’a répondu que il n’y avait pas atteinte a la charte du forum. Et puis j’ai eu l’expérience d’avoir signé de stextes de mon nom. Je te dis pas la suite , entre engueulades des gens , mais ça, passons , par contre les coups de fils anonymes les menaces etc .... SI nous vivions dans un monde de l’homme nouveau , daccord mais conviens en , nous sommes entourés de "pauvres" gens, qui frappent dabord et parlent après.
je suis pour censurer ce qui qui n’apporte rien a l’épanouissement de l’être humain ou qui le dégrade.
cordialement

andré 18


Le "bon dieu" sans confession
4 avril 2007 - 11h04 - Posté par

Je suis completement d’accord avec toi sur l’anonymat.
Peut-être un peu trop dur dans l’affiramtion mais juste dans le principe.
un peu dur peut-être parce que cette mauvaise habitude est vehiculée par le moyen d’expression qui est Internet. C’est donc aussi un peu la faut au moyen.
Cependant un changement de pratiques est nécessaire quand il s’agit du politique qui par essence est publique et doit resté donc résponsable.

Gianfranco Rebucini


Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 08h51 - Posté par

Très bien mais anti-libéral cela peut vouloir dire keynesien, soit toujours ami du capitalisme. L’exigence minimum doit être : anti-capitaliste.


Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 12h53 - Posté par

Etre keynésien aujourd’hui, cela voudrait dire (entre autres) :
 mettre fin à l’indépendance des banques centrales et notamment de la BCE,
 jeter à la poubelle le pacte de stabilité
 donc autoriser les états à investir, y compris par l’emprunt
 « euthanasier les rentiers »

Ces quelques règles (qui sont loin d’être révolutionnaires sur le plan conceptuel) ont permis à l’Europe de l’ouest de bâtir, sur le champ de ruines de l’après-guerre, les "Trente Glorieuses", caractérisées par la priorité à l’emploi et un chômage plutôt bas.

Mais les rentiers se sont réveillés (consensus de Washington, Reagan et Thatcher...), prouvant que la lutte des classes n’avait jamais cessé (les discours "tendance" en sens inverse étaient juste destiné à endormir l’opinion, avec déjà l’aide des médias)

Les rentiers et leurs complices ont exigé que les états changent leurs lois sociales et commerciales pour leur donner tout le pouvoir sur les salariés. Ils ont été aidés puissamment par l’Union européenne, qui a toujours placé le marché avant les objectifs civiques et sociaux.

Mais surtout les rentiers n’ont pu triompher en Europe qu’avec l’accord unanimes des partis socio-démocrates, dont les dirigeants se sont propagandistes de l’orthodoxie néo-libérale*. Les socio-démocrates d’aujourd’hui sont plus néolibéraux que la droite européenne des années 60.

Jean-François

*Il faut relire le livre de Serge Halimi "Le grand bond en arrière" (Fayard, 2004), dont je cite le contenu du chapitre 7 :

7. LA GAUCHE, À SON TOUR 415
La quête du juste milieu 422
Dépasser le passé ou le liquider ? 432
À bas les syndicats et vive les médias ! 439
Le marché et l’ordre 457
La Nouvelle Zélande, éprouvette du libéralisme total 466
Quels instruments pour une autre politique ? 486
Au service de qui ? 502
Un socialisme antisocialiste 518


Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 20h33

Je remets une réponse que j’avais faite à une autre brève :

Comme disait Engels, « le communisme est l’enseignement des conditions de la libération du prolétariat » et les formes de lutte participent autant qu’un parti à l’élaboration de ces conditions.

Pour cette raison, la tendance représentée par les Bové, Braouzec, Autain etc. (plus généralement celle dite des « communistes unitaires ») qui, au-delà d’un carriérisme avéré pour certains ou relevant d’une démarche sincère pour d’autres, plaide en substance en faveur d’un dépassement de la « forme parti », cette tendance-là me semble commettre une erreur fondamentale qui conduirait non seulement au suicide politique du PC (ce qui ne serait pas pour déplaire à certains...), mais chose plus grave, déboucherait sur une trahison historique envers le mouvement populaire.

Alors plus que jamais, pour toutes ces raisons, la candidature de MGB est essentielle.

Cela dit, je ne pense qu’il ne faut surtout pas avoir un discours d’exclusion à leur encontre (ce serait leur donner ce qu’ils attendent...), mais au contraire une main tendue comme disait Thorez.

Quoiqu’en disent ses détracteurs, MGB est la candidate légitime du rassemblement anticapitaliste et la plus à même de répondre aux aspirations des salariés de ce pays.

Alors si elle réussit à incarner pleinement cette attente, ces détracteurs seront mis en face de leurs responsabilités et l’on verra bien où ils iront...



Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 21h32

On dirait que ça c’est la paille, maintenant qui va parler de la poutre ?



Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 22h23

S’il devait arrivée quelque chose à Marie George, nous saurons à qui nous adressé.



Le "bon dieu" sans confession
28 février 2007 - 22h26

Figure sur le lien avant la demande de meurtre le post dG G de Villeneuve Ablon courtisan Autain voici une suitesur le blog de la section du pcf concernée :

les temps changent n’est ce pas !

26 février, 2007
Neuf semaines pour redonner des couleurs à la gauche

Un frisson d’inquiétude parcourt l’échine des électeurs de gauche. La première étape de la campagne électorale ne leur est guère favorable. Et Sarkozy plastronne avec cette fausse humilité qu’il affiche depuis quelques semaines. La droite que tout devrait accabler son bilan désastreux en matière sociale ; ses batailles perdues du référendum au CPE ; l’ultralibéralisme de ses projets – se sent le vent en poupe. Les sondages la confortent et ne placent l’ensemble des candidats de gauche à 38 ou 40%. Le plus bas score depuis 1969 dit un commentateur.

Alors, les jeux sont-ils faits ? Et le pire est-il assuré ? Non répondent 79% des Français ce week end. Les neuf semaines de campagne à venir peuvent tout changer.

Sous certaines conditions. Pour que l’électorat populaire se retrouve en la gauche, celle ci doit afficher franchement son ambition de transformer la société et de faire de la justice sociale sa boussole. Royal, en privilégiant la notion d’ordre et en proclamant son admiration pour Blair ( L’Unicef vient de montrer que la Grande Bretagne est le dernier des pays développés pour ce qui concerne les conditions de vie des enfants !) a reproduit jusqu’à présent l’erreur qui a coûté si cher à Jospin en 2002. Ce n’est pas en affadissant ses propositions ou en s’alignant sur les thèmes de la droite que la gauche peut élargir ses soutiens mais en répondant à l’urgence sociale et aux aspirations à de vraies transformations. Il ne s’agit pas de se déguiser en « une gauche moderne qui sait revisiter ses tabous, s’adapter à la marche du monde » comme le diagnostique Libération mais au contraire faire changer de cap la mondialisation, l’Europe et mettre en cause la suprématie des marchés financiers. L’élection présidentielle est un moment de vérité pour ce vaste courant qui, du Medef aux commentateurs bien en cour, de la Commission de Bruxelles aux habitués des sommets de Davos, espère une gauche domestiquée ou coupées des salariés. Et espère dégoûter ce pays de fortes têtes de n’en faire qu’à la sienne, en lui proposant un choix tronqué.

C’est d’ailleurs en pariant sur cet effacement des valeurs que Bayrou fait son beurre électoral. Jouant d’autant plus le trublion du paysage électoral qu’il se veut impuissant devant les délocalisations et les licenciements. Les patrons du CAC 40 n’ont rien à craindre de lui et les ouvriers rien à en attendre. Des brumes qui entourent le programme de Royal émerge le patron de l’UDF qui convoite les électeurs de gauche égarés. L’affirmation d’une autre politique, celle qui refuse que la croissance des dividendes guide les choix, est donc indispensable à notre peuple dont la souffrance ne sera pas sans suites et qui appelle enfin des solutions, et à l’électorat de gauche qui réclame des repères et une dynamique.

Pour l’instant ce vote en faveur de MG Buffet manque encore de force parce que les sondages lui donnent un poids trop faible pour déplacer les centres de gravité du pays vers la gauche et recréer l’espérance. Mais il reste neuf semaines et 79% des Français savent que rien n’est joué à ce jour. Que cette gauche populaire prenne de la vigueur et c’est toute la gauche qui retrouvera des couleurs.

REJOIGNEZ LE COMITE DE LA GAUCHE POPULAIRE ET ANTILIBERALE DE VILLENEUVE LE ROI ABLON



Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 08h53 - Posté par

1, le PCF n’est pas une citadelle à prendre

2, Marie George Buffet n’est pas une candidate providentielle ni au PCF, ni dans le rassemblement antilibéral

Le PCF est un parti utile à tous les exploités de ce pays, il est ouvert à tous ceux qui désirent développer une action dont l’ambition est de peser sur l’orientation politique et économique de notre pays à tous les niveaux. Il reste au niveau INSTITUTIONNEL j’insiste sur ce mot la première force ,diminuée mais encore vivante et agissante ANTILIBÉRALE et toujours je l’espère : ANTICAPITALISTE.
Cela ne change rien qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, c’est toujours une réalité "incontournable".

On oublie trop que le PCF est mal à l’aise dans les présidentielles parce que sa politique ne vise pas et c’est une leçon du défunt STALINISME, à faire surgir une personnalité apte à assumer la fonction de guide messianique, comme cette Constitution l’exige.
C’est pourquoi, le score de ROBERT HUE qui nous fit "toucher le fond du fond" n’est pas le reflet fidèle de notre influence, sans nier que ce fut un vote sanction terrible qui a marqué pour moi une fin, celle d’une politique d"assimilation" en direction du PS, et de la social-démocratie. Il est d’ailleurs étrange, qu’on retrouve certains acteurs communistes de cette politique désastreuse en tête, dans les opérations menées contre la candidature de MG BUFFET, et autour de J. BOVÉ .
Clémentine Autain qui n’est pas au PCF, est solidaire de cette mouvance fortement minoritaire qui fait bien peu de cas de la démocratie. Elle sait très bien que notre parti ne se résume pas au score de ROBERT HUE, pour avoir participé à des débats et à réunions un peu partout.
Par contre, elle sait très bien l’engagement sincère du PCF à consacrer tous ses moyens au Rassemblement Antilibéral à l’expression libre et entière de ses composantes y compris microscopiques et parisiennes, dans tout le pays. Elle et ses amis ont tout gâché parce qu’ils en voulaient plus : enrôler l’armée communiste dans des opérations de sommet, au service de personnalités dont ELLE.
Nos partenaires ont également caressé cette idée, parce que dans leur vision du rassemblement le PCF ne peut plus exister en tant que tel, sinon en tant que force d’appoint autour d’une personnalité choisie par eux. Ils estiment en fait que le PCF est une gêne pour l’existence d’une gauche de "gauche", à travers MG BUFFET, ce sont les idées communistes qui sont visées par des camarades qui ne se rendent pas compte de la superficialité de leur raisonnement, ramené à l’ aspiration de destins individuels face à un PS social-libéral dont ils acceptent par avance la domination.
Pour vous montrer le mépris et le dépit de certains pourtant, élus grâce au PCF soutiens d’un candidat "au dessus des partis" : "laissons au pcf le misérabilisme social..."
En conclusion, la candidature de MGB a avant tout un caractère d’utilité dans un lieu et un moment donné, les Collectifs ont voté pour une militante honnête qui a une expérience positive au niveau de l’État, et rassembleuse. JdesP


Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 02h11

Je ne veux pas paraître médisant, mais franchement son cybercarnet, c’est proche du degré zéro de la politique.

Clémentine Autain me rappelle Julien Dray. Lors du mouvement estudiantin contre le projet Devaquet en 1986, je l’avais interpellé (de manière assez véhémente) à la Sorbonne en lui rappelant l’attitude munichoise de l’UNEF-ID.

Pour avoir de la phraséologie de gauche matinée de vulgate pseudo-marxiste, là on est très fort, mais derrière ce vernis, le néant... à part un souci (politicard) constant de faire de la « récup » là où l’on peut en faire.

C’est quelque part malheureux, mais c’est un fait avéré : ceux qui versent dans l’anticapitalisme sommaire sont précisément ceux qui un jour rejoignent (au mieux) le PS ou bien carrément la droite.

Alors la chose la mieux partagée de toutes les « icônes/coqueluches médiatiques » c’est d’avoir une vacuité intellectuelle proportionnelle à leur télégénie.

Fermez la télé, ouvrez les yeux.

Ghibli



Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 12h35 - Posté par

arretez de taper sur clementine autain !cette femme c’est l’avenir de la gauche anti liberale malgres son age elle est d’une grande maturite politique


Clémentine AUTAIN ?
1er mars 2007 - 12h02

c’est qui ça ? ah ouii !!! c’est celle qui disait que MARIE GEORGE BUFFET allait faire fuir les electeurs. Au pire faisons tous en sorte que non seulement elle se trompe mais qu’elle est une petite bourgeoise qui veut " faire de la politique" . Qu’elle mette donc un jean’s des bottes et coler les affiches creuses de JOSE BOVE, et qu’elle aille a la porte des entreprises discuter avec les prolos on verra après.
Pour ces gens la , à part magouiller ou manipuler les electeurs de gauche , c’est tout ce qui leur reste.

andré 18



Le "bon dieu" sans confession
1er mars 2007 - 15h29

Je suis communiste et je condamne ce type d’intervention qui n’apporte absolument rien, sinon un deversoir d’insanités. J’ai eu l’occasion de rencontrer C Autain et je la respecte, comme je respecte tous les antilibéraux. Que je ne sois pas toujours en phase avec toutes et tous, c’est la liberté, la leur et la mienne, et j’y tiens plus que tout.
Mon soutien à M G Buffet ne saurait supporter un glissement vers l’ostracisme envers des personnes qui sont comme moi pour un rassemblement le plus large possible des antilibéraux. Être communiste c’est aussi être tolérant et être sans concession envers le capital.
J’en ai un peu marre de ces défoulements qui n’apportent rien.
J C Méry
militant coco Marseille



respect
1er mars 2007 - 16h06 - Posté par

JC Mery a raison de nous rappeler des règles de respect y compris envers ceux en désaccord avec nous.
D’un autre coté je me demande si .....
Je voudrais emettre une hypothèse : Je pense que josé BOVE voulait modeler la gauche anti libérale a ses image. Cela n’a pas marché ? Alors il a fait éclater la gauche anti libérale , ségolène et sarkozy en rèvaient , mais la gentille petite clémentine est complice.
Et de dire : qu’est ce qu’ils nous ont mis dans le PC !!!!!! quand au national on en parle pas
j’en ai encore mal partout.

andré 18


Le "bon dieu" sans confession
2 mars 2007 - 00h27 - Posté par

Etre communiste c’est être tolérant,mais la tolérance ne va pas jusqu’a supporter l’appel au meurtre à partir de ce moment ma tolérance s’efface.

Parce que le sujet de ce débat c’est bien ça n’est-ce pas,le fait que sur le blog de C.Autain il y ait un appel au meurtre,qui non seulement à été publié,mais 3mois plus tard continu d’y figurer.

Alors je veux bien être tolérant,bien que la définition me fasse penser aux maisons du même nom et que je préférerais une autre appelation,mais je suis en droit de penser que la limite à été franchie,et ensuite que ce fait dénote un état d’esprit et des arriéres pensées.

Jean Claude des Landes


Le "bon dieu" sans confession
2 mars 2007 - 17h48 - Posté par

Salut jean claude ,

je suis entierement d’accord avec toi , quand tu ecrits :

""Etre communiste c’est être tolérant,mais la tolérance ne va pas jusqu’a supporter l’appel au meurtre à partir de ce moment ma tolérance s’efface.

Parce que le sujet de ce débat c’est bien ça n’est-ce pas,le fait que sur le blog de C.Autain il y ait un appel au meurtre,qui non seulement à été publié,mais 3mois plus tard continu d’y figurer.""

La , il ne s’agit plus de tolérance , mais de complicité , ce n’est pas tout à fait la meme chose !

claude de Toulouse .


Le "bon dieu" sans confession
2 mars 2007 - 19h43 - Posté par

Militant PCF depuis 1958 j’ai fait parti de ces rares communistes qui considère la présidentielle comme une élection pourrie à laquelle le PC se devait de ne pas présenter de candidat, et tout spécialement MGB qui dans les conditions actuelles va à l’abattoir.Au vue des resultats de HUE en 2002 elle risque de ne pas retrouvé son siège de député et le PC risque de sombrer corps et bien.C’est un crève coeur, une désolation

La direction du PC n’a pas vu le piège tendu par les autres composantes de la gauche dite anti libérale et moi même je suis parti dans l’aventure, plein d’ardeur et la fleur au fusil.

Ceci étant je considère que le recour à l’insulte et au mensonge est à proscrire totalement dans les rapporte avec les autres.
J’aurai parfaitement trouvé légitime que AUTIN,VILLIERS,SALESSE,DEBON etc... continuent à dire et penser que le choix des collectifs locaux en faveur de MGB n’était pas le bon.çà c’est le débat.

Mais si l’on se doit de respecter nos partenaires, la réciproque est également vrais. ET c’est bien là où rien ne va plus,et où ces bonne gens ont déversé, injures calomnie et mensonge sur le PC et ses militants. Ceux qui sont intérésés peuvent consulter LIBE du 9 déc au moment de la réunion de ST OUENT,et voir à quel degré de bassesse il ont pu tomber.Je n’ai pas cnnaissance de déclarations insultantes ou mensongère de responsables du PC envers nos ex partenaires

Le PC survivra-t il, une gauche vraiment antilibérale pourra-t-elle se reconstituer ? peut-être mais certainement pas avec les mêmes dont manifestement les dents trainent par terre.
En attendant je fais campagne pour Marie George.


Le "bon dieu" sans confession
2 mars 2007 - 08h07

Bonjour,
Un simple fait concernant la censure ! Aprés lecture de l’appel dans le magazine REGARDS contre BELLACIAO et ROBERTO, j’ai poster sur le blog de C AUTAIN un message disant en substance : " Quand cessera ces motions , appels, pétitions à l’encontre de telle ou telle personne ? La liste des signataires de ce énième appel feraient mieux de balayer devant leurs portes. C’est affligeant et indigne de REGARDS". Eh bien ce texte n’est pas passé sur le blog de C AUTAIN. Devant ce fait, j’ai réitéré le lendemain et mon texte est de nouveau censuré.
Conclusion : ces histoires de censure ne m’amuse plus. Je ne lirai plus REGARDS et le blog d’AUTAIN ne m’intéresse plus.
Alain ROBLOT, communiste et unitaire parceque communiste



libre de droits made in USA !
2 mars 2007 - 21h59

la photo de l’en-tête du blog de "l’antilibérale" C Autain, superbe photo de cerises (photo de studio éclairée aves des boîtes à lumière), est une photo "libre de droits", une photo à zéro euro ! Le système "libre de droit" (libre de précariser les pros de l’image en ignorant le droit français) envoit les pros de l’image les uns après les autrez au RMI, les plus faibles en premier !

Quant on bosse à la mairie de Paris comme C Autain, on les moyens de payer des droits d’auteur pour faire l’en tête de son blog avec une photo pro d’un bon niveau !

Le libre de droits est une invention de sociétés américaines, une traduction commerciale et attractive pour les termes anglo-saxons de "Royalty Free" qui regroupent des notions nord américaines de cession de droits de reproduction non conformes à la législation française sur la propriété intellectuelle.

L’utilisation du libre de droits est très concrètement une pratique ultra-libérale !
Au regard du Code de la propriété intellectuelle : c’est une pratique illicite !

Tous les politiques de droite et de gauche s’en foutent éperdument, sur leurs sites de campagne la rubrique "Crédit photo" est introuvable ! Et Bien entendu ils sont tous contre la précarité et pour l’emploi !

Sylvie






ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tant que la couleur de la peau sera plus importante que celle des yeux, nous ne connaîtrons pas la paix. Haile Selassie, Empereur éthiopien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite