Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

9 mars, mode d’emploi - Les objectifs d’une démission collective


de : " Sauvons la Recherche "
samedi 28 février 2004 - 01h00 - Signaler aux modérateurs

Les directeurs d’unité signataires de l’appel ont déclaré solennellement qu’ils considéraient de leur responsabilité d’agir collectivement contre une destruction programmée de l’appareil de recherche français. En conséquence ils ont formulé deux demandes immédiates concernant les moyens et les postes, et ont réclamé la mise en chantier d’une réflexion à plus long terme pour une refondation de la politique de recherche conservant à notre pays ses chances dans les 10 à 15 prochaines années. Si les réponses du gouvernement ne sont pas recevables, les signataires devront tenir leur engagement, mais auront aussi à coeur de convaincre leurs collègues non signataires de se joindre à eux le 9 mars, pour augmenter encore le nombre de démissionnaires, donnant à cet acte collectif un impact maximum. Le but de cet acte collectif, en interrompant toute relation avec les tutelles administratives, les ministères ou les directions d’organisme, est de forcer le gouvernement à prendre ses responsabilités sans mettre en péril l’outil de recherche. Vous attirerez en particulier l’attention des jeunes sur le fait qu’en aucun cas l’encadrement des thèses ou des stages post-doctoraux ne sera affecté : il n’a jamais été question de mettre en difficulté les jeunes pour lesquels nous nous sommes mobilisés.

Les modalités pratiques de la démission collective

Le gouvernement a engagé des négociations avec le Collectif. Au plus tard dès la première semaine de mars, les propositions du gouvernement seront portées à la connaissance de tous. A ce moment-là, ce sera la responsabilité collective de tous les personnels des laboratoires et de leurs directeurs, que se tiennent partout des assemblées générales de laboratoire, afin de discuter des propositions gouvernementales. Si ces propositions sont jugées insuffisantes, les directeurs de labos signataires prendront la décision à laquelle ils se sont engagés : la démission de leurs fonctions administratives. Il est très important qu’une telle décision puisse être prise dans la clarté et la solidarité avec tous ceux qui travaillent dans les labos.

Tous les directeurs d’unité seront ensuite invités à une assemblée générale, qui se tiendra le 9 mars à Paris. Ceux qui ne pourront s’y rendre se feront représenter par un collègue de confiance. Cette assemblée discutera collectivement de la décision de démission. Après mûre réflexion, il nous apparaît que la décision de démissionner relève in fine de la conviction intime et individuelle de chaque directeur, fort de l’appui qu’il aura reçu dans son laboratoire. Tous les directeurs qui y seront favorables signeront alors sur place leur propre lettre de démission, l’ensemble des lettres étant ensuite porté aux organismes de recherche. Des contacts ont été pris avec les directeurs généraux des organismes pour qu’il soit bien clair (le Collectif y veillera) que les démissions seront traitées collectivement, et non au cas par cas.

La portée des démissions déposées le 9 mars

Rappelons que le fait d’être responsable d’un laboratoire ne donne lieu à aucune augmentation de salaire. Pour la même raison, la démission des fonctions administratives ne donnera pas lieu à une diminution de salaire. Par ailleurs, une telle démission ne prend effet qu’après son acceptation par les directeurs d’organismes. Il n’y aura donc pas de chaos immédiat, le 10 mars, dans les laboratoires. Trois possibilités s’ouvriront alors. (1) Les directeurs d’organisme acceptent les démissions sans prendre d’autre mesure ; cela revient très rapidement à fermer les laboratoires, notamment pour des raisons de sécurité. Aucun directeur d’organisme ne peut prendre une telle responsabilité. (2) Les directeurs d’organismes refusent ces démissions. Ils auront alors à gérer une structure dans laquelle les directeurs sont en majorité démissionnaires et le font régulièrement savoir ; aucune initiative nouvelle ne pourra être prise et l’organisme se trouvera progressivement paralysé.

En particulier, les directeurs pourraient alors entamer une grève administrative, qui s’ajoutera à la grève des évaluations décidée par les commissions d’évaluation au CNRS et à l’INSERM (3) Les directeurs d’organismes souhaitent nommer des directeurs intérimaires. Il leur sera très difficile d’y parvenir, dans une situation où la majorité des directeurs adjoints et des chefs d’équipe, également signataires de l’appel, refuseront d’assurer l’intérim. Notre objectif n’est pas de mettre en difficulté les directeurs d’organismes. Ces derniers seront nécessairement amenés à demander à la tutelle gouvernementale de les aider à dénouer une situation qui ne pourra se prolonger longtemps. Ainsi, sans provoquer de chaos immédiat, nous entrerons dans une période où le système de recherche se grippera progressivement. La solidarité au sein des équipes, renforcée par un mouvement dans lequel chacun a su prendre ses responsabilités, mettrait la tutelle gouvernementale dans une situation très difficile, qu’elle serait bien avisée de prévenir.

Une démission le 9 mars aura comme conséquence supplémentaire qu’il ne sera plus possible de s’engager dans les Etats Généraux avec un Comité d’organisation dont la composition aurait été négociée avec le gouvernement. Dans ces conditions, ce sera en toute indépendance, sous le patronage de l’Office Parlementaire de l’Evaluation Scientifique et Technique, que nous organiserons ces Etats Généraux dans un contexte historiquement exceptionnel, où l’opinion publique aura été fortement sensibilisée à l’enjeu que représente la Recherche. Ce très important chantier, auquel nous nous préparons dès maintenant, sera l’occasion de maintenir une mobilisation soutenue du monde de la recherche. Ainsi, le 9 mars, nous pourrons commencer à écrire une nouvelle page dans l’histoire de la recherche en France. Faisons en sorte d’être le plus nombreux possible à l’écrire, en restant solidaires et responsables, comme nous avons su l’être depuis le lancement de l’appel " Sauvons la Recherche ".

Déroulement de la journée du 9 mars

L’Assemblée Générale des directeurs de laboratoire commencera à 12h le 9 mars dans une grande salle de l’Hotel de Ville à Paris. Notre choix initial s’était porté sur la Sorbonne, mais malgré l’insistance de nos demandes, un refus net nous a été opposé. Nous souhaitions un lieu symbolique, et si la Sorbonne nous est refusée, l’Hotel de Ville a également un sens, en particulier pour l’ouverture d’Etats Généraux qui intéresseront l’ensemble de la nation. A 13h, grand rassemblement de soutien aux directeurs sur la place de l’Hotel de Ville, avec animations et prises de parole. Cette manifestation nationale de soutien à la recherche fera l’objet d’un appel très large à tous nos concitoyens qui, à un titre ou un autre, se sentent concernés par l’avenir de la Recherche en France. Les collègues de province qui le pourront viendront à Paris. Ceux qui ne pourront se déplacer organiseront des rassemblements dans leur villes, au même moment. Entre 14 et 15h : annonce publique de l’ampleur des démissions et du lancement des Etats Généraux, ainsi que des grandes lignes de son organisation. Ces informations seront immédiatement transmises aux rassemblements en province.

Les lettres de démission seront ensuite apportées solennellement en cortège, par la manifestation, au Ministère de la Recherche.

Le Collectif " Sauvons la Recherche "

http://recherche-en-danger.apinc.or...



Imprimer cet article





Graeme Allwright est mort (video)
lundi 17 - 21h03
de : jean1
La délation au service de la pédagogie !!! ???
lundi 17 - 20h55
de : Le moustique socratique
Tita Nzebi, chanteuse humaniste en concert le 28 mars
lundi 17 - 14h39
LE CAUCHEMAR DE DON QUICHOTTE - Sur l’impuissance de la jeunesse d’aujourd’hui
lundi 17 - 12h40
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge 22 février 2020
lundi 17 - 12h04
de : Frank
Boom de l’IA en France : 260 000 microtravailleurs à 21 € par mois en moyenne
lundi 17 - 08h08
Ce que signifie le retour de Lyssenko et pourquoi il faut le combattre !!!
dimanche 16 - 21h39
de : Lepotier
2 commentaires
BOLIVIE - L’enjeu des services privés de santé derrière l’expulsion des médecins cubains.
dimanche 16 - 12h22
de : allain graux
VENEZUELA : LES ETATS-UNIS ACCUSES DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE DEVANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE
dimanche 16 - 10h17
de : JO
Plaidoyer pour le Rojava - Réflexions d’un internationaliste sur les aléas d’une révolution - ed. Acratie
samedi 15 - 11h58
de : acrate
RETRAITES : le bracage à 72 milliards qu’aucun média n’a vu !
samedi 15 - 10h28
de : JO
3 commentaires
Le Service national universel que le gouvernement veut rendre obligatoire pour les jeunes de 16 ans
vendredi 14 - 18h41
de : Mars
1 commentaire
Deal électoral entre Partis bourgeois traditionnels et l’Alternative für Deutschland/AfD fascisant : La crise politique à
vendredi 14 - 18h34
de : Ollaf
TOULOUSE : Actions Syndicales , la lutte continue ! Et même si Macron ne le veut pas !
vendredi 14 - 16h20
de : JO
POUR UNE ÉCONOMIE LIBERTAIRE
vendredi 14 - 12h01
de : Ernest London
1 commentaire
Fiorina Lignier, Gilet jaune et défigurée : Reportage avec video à voir absolument !
vendredi 14 - 10h19
de : JO
2 commentaires
Animaux, système démocratique inclusif et trajet vers plus de civilisation
vendredi 14 - 03h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Loi travail, gilets jaunes, retraites : « une mise en ébullition de la société française »
jeudi 13 - 08h54
30 ans et deux siècles... C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 13 - 05h46
de : Hdm
1 commentaire
17 Février ?
mercredi 12 - 14h18
de : Martine
2 commentaires
Dérives inquiétantes du secrétaire général du PCF
mercredi 12 - 07h58
de : Jean-Marie Défossé
5 commentaires
QU’EST-CE QUE LE PROLETARIAT ?
mardi 11 - 18h15
de : Nemo3637
Quand la Police(?) et ses "syndicats" se distinguent à nouveau
mardi 11 - 17h10
de : azard
1 commentaire
HISTOIRE
mardi 11 - 12h09
de : Ernest London
Demain : Le syndicalisme de masse contre la destruction néolibérale
mardi 11 - 09h38
de : Christian DELARUE
Morts anti-nucléaire ou pas.
lundi 10 - 16h47
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Licenciements : Les charrettes des condamnés défilent toujours !
lundi 10 - 12h19
de : JO
DU JAMAIS VU ! Par la violence, la monarchie cherche a casser le mouvement lycéen !
lundi 10 - 11h17
de : JO
Retraites : le gouvernement n’en a pas fini avec les grèves
lundi 10 - 08h31
Gilets Jaunes, acte 65 à Bordeaux ou la fascisation du régime !
dimanche 9 - 17h13
de : JO
Agnès Buzyn, Actrice du Buzz !
dimanche 9 - 15h36
de : Claude Janvier
1 commentaire
Gilets Jaunes Acte 65 : Eric DROUET "on ne peut plus bénéficier du Droit Constitutionnel à manifester"
samedi 8 - 18h25
1 commentaire
A l’exemple de Wuhan, la Chine, "l’atelier du monde" , semble à l’arret à cause d’un virus "venu de nulle part"
samedi 8 - 16h25
de : nazairien
2 commentaires
Des hausses et baisses sournoises au 1er Février !
samedi 8 - 11h39
de : JO
17 ans de colères et d’espérances avec Jann Halexander, au Théâtre Michel
vendredi 7 - 23h55
Emission : Radio Manif – Des Gilets Jaunes sont toujours là … Et ils ont fait du chemin !
vendredi 7 - 19h53
de : Emission Polémix et La Voix Off
4 commentaires
Les schleus reprennent leurs vielles habitudes, ils commencent à la frontière belge néerlandaise.
vendredi 7 - 07h05
de : André
12 commentaires
L’intégrité du corps humain est un droit absolu - MRAP
jeudi 6 - 23h36
de : Christian DELARUE
Le médecin chinois lanceur d’alerte, contaminé par le coronavirus est décédé
jeudi 6 - 20h33
de : nazairien
Trop pauvre pour être de gauche.
jeudi 6 - 17h05
de : L’iena rabbioso
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

En surface, vous ne voyez peut-être encore rien, mais clandestinement, c'est déjà en feu. Y.B. Mangunwijaya, écrivain indonésien
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
Projection-soutien aux grévistes "Soigne et tais-toi" Mardi 4 février à 19h30
jeudi 30 janvier
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Pour soutenir les grévistes qui luttent actuellement contre la réforme des retraites, "Les rencontres Info’Com" organisent une soirée projection-soutien du film ’’Soigne et tais-toi". • Date : 4 février à 19h30 • Lieu : Salle Colonne au 94 bd Auguste-Blanqui 75013 Paris • Participation libre reversée à la Caisse de grève. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous (...)
Lire la suite
REMISE DE LA SOLIDARITÉ FINANCIÈRE À L’OPERA DE PARIS MARDI 31 DÉCEMBRE 14H
mardi 31 décembre
de Info’Com-CGT
6 commentaires
Donnez, partagez, investissez dans la lutte… c’est déterminant ! Faire un don en ligne https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... #CaisseDeGreve : remise solidarité financière pour salariés de l’Opéra de Paris mardi 31 décembre 2019 à 14h, dernier jour de l’année en symbole de lutte artistique vs #reformesdesretraites de #macron. Participation 13h à l’AG et remise publique du chèque sur les marches de l’Opéra Bastille à (...)
Lire la suite
POUR DÉFENDRE MA RETRAITE ET CELLE DE MES ENFANTS, JE VERSE À LA CAISSE DE GRÈVE (VIDEOS)
vendredi 27 décembre
de Info’Com-CGT
https://www.lepotcommun.fr/pot/soli... Nous sommes des millions à être opposés à la réforme des retraites que veut imposer le gouvernement. Cette "réforme" a pour objectif de nous faire travailler encore plus longtemps et mettre en place une retraite à points qui baissera inéluctablement le montant nos futures pensions ! Ne laissons pas faire. Agissons ensemble en participant aux mobilisations ou en alimentant la caisse de grève afin d’aider celles et ceux qui sont en grève et se (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite