Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Insecticides : les notes confidentielles du ministère révélées par José Bové


de : Benoît Hopquin
samedi 28 février 2004 - 13h29 - Signaler aux modérateurs

Des militants de la Confédération paysanne ont découvert, lors d’une occupation mouvementée, jeudi 26 février, du ministère de l’agriculture, un dossier sur le Régent, soupçonné de tuer les abeilles. Pour le syndicaliste, "les considérations financières l’ont emporté sur les impératifs sanitaires".

L’initiative voulait marquer les esprits. Des manifestants de la Confédération paysanne ont investi, jeudi 26 février, à 14 h 30, le bureau du directeur général de l’alimentation, au ministère de l’agriculture, à Paris. Ils entendaient protester contre la décision du ministre, Hervé Gaymard, d’autoriser les agriculteurs et les semenciers à écouler en 2004 leurs stocks de Régent, un enrobage pesticide dont la molécule active, le fipronil, est soupçonnée de tuer les abeilles.

José Bové, porte-parole du syndicat paysan, a participé à l’occupation.

Le préfet Thierry Klinger, directeur général de l’alimentation, n’était pas dans son bureau au moment de l’intrusion : il finissait de déjeuner dans le bistrot d’en face. M. Klinger a alors proposé aux manifestants d’ouvrir une discussion dans une salle adjacente mais s’est vu opposer un refus : les protestataires ne souhaitaient parler qu’au ministre ou à un de ses conseillers.

"Ce sont des mœurs qui n’ont rien à voir avec la légalité française,a affirmé M. Klinger, bloqué dans le hall. Je ne comprends pas ces gens qui bravent la loi pour réclamer la légalité." Sur le fond du dossier, le directeur général de l’alimentation a expliqué : "Les apiculteurs disent : "le Régent, le Régent, le Régent" comme, dans Molière, les médecins disent : "le poumon, le poumon, le poumon". Ils refusent d’admettre que d’autres problèmes existent qui peuvent expliquer les mortalités d’abeilles."

Dans le bureau du directeur, au sixième étage de la rue de Vaugirard (15e arrondissement) se trouvaient une bonne trentaine de manifestants. Des apiculteurs de la Confédération paysanne - "Des intermittents de l’apiculture plutôt, plaisantait l’un d’eux. Un jour, tu as des ruches, un jour tu n’en as plus" - mais également des éleveurs et des céréaliers solidaires, venus de différentes régions. Participaient également à l’opération deux députés (Verts) de Paris, Yves Cochet, ancien ministre de l’environnement, et Martine Billard. Gilles Lemaire, secrétaire général du parti écologiste, était également du nombre.

SACS DE COUCHAGE

Plusieurs personnes avaient amené des sacs de couchage, prêts à supporter un siège. "Nous ne quitterons pas ce bureau tant que le ministre ne reviendra pas sur sa décision", affirmaient-ils. Sur les bureaux trônaient trois ruches transportées depuis les Yvelines. Etaient également posé un répulsif pour fourmis et un sac de semences de maïs traités au Régent.

"On ne peut pas bâtir une agriculture qui provoque la disparition d’une partie des siens. Or c’est exactement ce que provoque le Régent avec les apiculteurs, explique Jean-Jacques Bailly, céréalier en Haute-Marne. On met les agriculteurs dans la position d’être demain dénoncés comme pollueurs et assassins. On est en train de se faire hara-kiri." "Moi, je fais du tournesol et je n’utilise pas de Régent, affirme Francis Huchot, céréalier dans l’Yonne. Il y a d’autres solutions qui permettent d’obtenir des rendements égaux. Ces produits-là bénéficient plus aux firmes qui les produisent qu’aux agriculteurs."

Les syndicalistes ont trouvé - "sur le bureau" du directeur, affirme José Bové - un dossier sur le Régent, contenant plusieurs documents confidentiels. Une lecture à haute voix en a été faite dans un brouhaha de réprobation et des photocopies ont commencé à circuler. José Bové, avec un verre de marcillac, a attendu vainement un appel du ministre.

PHOTOCOPIES

A 16 h 57, une cinquantaine de CRS ont donné l’assaut. Ils ont d’abord essayé d’entrer par la porte, contre laquelle s’étaient arc-boutés les militants de la Confédération paysanne. A 17 h 10, deux CRS postés sur la terrasse ont brisé une des baies vitrées, projetant des éclats de verre dans toute la pièce. L’irruption des forces de l’ordre a mis fin à l’épreuve de force. Les manifestants, une quarantaine, se sont assis et n’ont plus opposé qu’une résistance passive. Au chahut a succédé un grand silence seulement perturbé par le bruit du verre broyé sous les pas. Quelques abeilles échappées des ruches et engourdies ont été écrasées.

Sans brutalité, les forces de l’ordre ont transporté un à un les protestataires. José Bové s’était enchaîné au bureau, il a fallu le dégager avec une pince coupante avant de l’emmener. A 17 h 26, l’évacuation était achevée. Le dernier à quitter le bureau, le journaliste du Monde, a pu constater le désordre occasionné tant par les manifestants que par l’intervention de la force publique. Il a pu s’assurer à cette occasion que le coffre-fort était fermé.

Des officiers de police judiciaire et M. Klinger se sont alors isolés dans le bureau afin de procéder au constat, tandis que les manifestants étaient évacués. Cinq minutes plus tard, ils sont sortis en déclarant : "Il y a eu effraction et vol, la police judiciaire est saisie." Il a été affirmé que la porte du coffre-fort avait été retrouvée entrebâillée.

Tandis que les manifestants étaient conduits dans deux fourgons, les journalistes étaient retenus dans le hall. Ils ont subi une palpation, opérée avec civilité sur le journaliste du Monde par les matricules 463 318 et 484 559, qui ne dénichèrent rien. Des photocopies ont en revanche été retrouvées sur deux confrères. Des journalistes ont alors été conduits au commissariat du 15e arrondissement, tout proche. Ils y ont été entendus comme témoins, de manière brève et courtoise, par un agent de police judiciaire. Ils ont pu quitter les locaux de la police vers 21 h 30, retrouvant sur le trottoir les manifestants qui avaient été également relâchés.

"J’ai déclaré au commissaire divisionnaire qui m’interrogeait que je n’avais rien à déclarer", affirmait José Bové, qui devait s’envoler pour Bamako (Mali) vendredi. Il a pris acte de la plainte pour dégradation, annoncée par le ministère de l’agriculture. Avant d’allumer sa pipe et de lancer à la cantonade : "Bon, où est-ce qu’on peut boire un coup maintenant ?"

LE MONDE



Imprimer cet article





FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
4 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1
Contre la répression antisyndicale : rassemblement de soutien à Anthony
dimanche 19 - 18h38
de : CNT Relations-médias
LA DESINDUSTRIALISATION TUE
dimanche 19 - 07h52
de : jodez
Marche et Festival ADAMA RENDEZ-VOUS le samedi 18 juillet !
samedi 18 - 13h26
de : La vérité pour Adama
2 commentaires
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
vendredi 17 - 20h57
de : Ch Delarue (antiR)
2 commentaires
Le monarque face aux Gilets Jaunes aux Tuileries !
jeudi 16 - 16h26
de : joclaude
Venezuela : La production d’essence reprend grâce au soutien iranien
jeudi 16 - 11h57
de : joclaude
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite