Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La République est-elle soluble dans le sarkozysme ?
de : Martine Bland
dimanche 24 février 2008 - 19h12 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 90.5 ko

La question est un peu une provocation. Elle peut sembler absurde à certains, mais posons-nous la quand même : sommes-nous encore dans un régime républicain ?

Plusieurs affaires ont, ces derniers jours, ces dernières semaines, semé le doute chez certains juristes, et dans la population.

Premier exemple, la révision de la Constitution et la ratification du "Traité modifié européen" : suivant l’aphorisme ironique "si le peuple à tort, changeons le peuple", de Berthold Brecht, le président de la République a décidé de ne pas passer par la voie référendaire, à l’inverse de 2005. Le Parlement réuni en congrès désavouant ainsi le peuple français, qui s’estimait pourtant souverain.

Deuxième exemple, les déclarations et les actes de proches conseillers du Président, se permettant de définir les orientations à suivre pour le parlement et de délivrer les bons et les mauvais points. Dernière en date, Emmanuelle Mignon, auteure du discours de Latran, estime que "les sectes sont un non-problème", et que les rapports parlementaires à ce sujet depuis 1995 procèdent d’une logique "scandaleuse", et remettant en cause le fonctionnement d’un organisme officiel, la Miviludes. A ce sujet, vous visionnerez utilement le court extrait vidéo en fin de page.

Troisième exemple, les propos du président de la République, remettant en cause une décision du Conseil constitutionnel au sujet de la rétention de sûreté. Vendredi 22 février, le Conseil décidait que "eu égard à sa nature privative de liberté, à la durée de cette privation, à son caractère renouvelable sans limite et au fait qu’elle est prononcée après une condamnation par une juridiction, ne saurait être appliquée à des personnes condamnées avant la publication de la loi ou faisant l’objet d’une condamnation postérieure à cette date pour des faits commis antérieurement". Dans les minutes qui suivirent, le président de la République annonça que cette décision serait contournée par tout moyen, estimant que l’objectif de la mesure était "légitime". En violation de l’article 62 de la Constitution, qui dispose (alinéa 2) que "les décisions du Conseil Constitutionnel ne sont susceptibles d’aucun recours. Elles s’imposent aux pouvoirs publics". Cela porte un nom, c’est de une forfaiture.

Dernière affaire en date : le gouvernement annonce qu’il entend mettre fin à la règle du droit du sol (jus soli, pour les juristes et latinistes) à Mayotte. Droit du sol contre droit du sang. Conception française contre conception allemande. D’un côté la volonté de vivre ensemble, dans une même République, de l’autre l’appartenance, de la naissance à la mort, à un groupe ethnique. Mais inutile, en fait, de faire un plaidoyer pour le droit du sol. Il suffit simplement de rappeler que l’article 1er de la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen dispose que "les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits", et que Mayotte, c’est la France, exactement au même titre que Nice.

Tous ces exemples, accompagnés de la remise en cause de la Laïcité, d’une personnalisation du pouvoir, de l’appui d’une grande partie des médias de masse, de l’exhortation des communautarismes permettent de s’interroger sur l’avenir de notre République. Le but n’est pas d’être inutilement alarmiste, ou de faire des comparaisons qui n’ont pas lieu d’être, mais de ne pas, non plus, céder à la tentation de fermer les yeux...


François Mitterrand : je n’ai pas de cabinet.

http://jurisconsult.canalblog.com/a...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La République est-elle soluble dans le sarkozysme ?
24 février 2008 - 19h27 - Posté par momo11

Il ne faut certainement pas fermer les yeux sur les orientations actuelles de sarkoleon.Ma crainte et mon angoisse c’est de voir que l’on se dirige de plus en plus vers un état totalitaire.Tout cela entouré du faste dont sa majesté ne peut se passer.momo11



La République est-elle soluble dans le sarkozysme ?
24 février 2008 - 19h37 - Posté par

Ouais totalitaire ou fasciste ou nazi, bref un système qui prive les citoyens de libertés fondamentales, en pratiquant l’esclavage des temps nouveaux ! C’est ça la "rupture sarkozyste" !


La République est-elle soluble dans le sarkozysme ?
24 février 2008 - 20h11

Ni fasciste ni nazi mais autoritaire et bonnapartiste au sens Napoléon3
ce régime n’est plus vraiment républicain. Ceci dit même si cela
me révolte le passage par la voie parlementaire est,sinon légitime
du moins parfaiement légal et c’est bien ce qui m’atriste. Par contre
le comportement de celui qui est notre président est parfaitement indigne et, bien que je ne soit pas un miterradiste acharné, ce dernier a parfatement raison quant au rôle des conseillers et aux risques de
dérive s’il en était autrement, cest d’ailleurs exactement ceque l’on constate. L’on peut sans exagérer se demander si nous sommes encore en république tel que l’on pensée les anciens. JP



La République est-elle soluble dans le sarkozysme ?
25 février 2008 - 16h12

je ne trouve pas cela alarmiste ...helas , c est tres realiste .
car à mon avis si l on ajoute toutes les tentatives "avortées " de Sarko il y a meme de quoi avoir peur . ;
je m explique .
pendant les conflits ,quand il se deplace ,il fait des annonces
pour dire que l etat soutiendra les pecheurs ,puis kleber ,puis il que les ,interpelles de villiers le bel iront aux assises ...puis ci puis ca ,maintenant il demande l intervention de la cour de cassation .. ;n oublions pas qu il est il est avocat , il a des conseils autour de lui ....il ne peut donc pas ne pas savoir ...
certes il est caracteriel ,mais tout a fait d accord ne le sous estimons pas ...
et si tout ca n avait pour but final que de dire :
" voyez , j ai tout fait pour vous aider , tout fait pour l ordre et la securite ,mais les institutions m en empechent ... donnez moi plus de pouvoirs et ...."
je ne sais pas pourquoi ce scenario me trotte dans la tete ...
et ce n est pas fait pour ma rassurer.
Makhno



pétition contre sarko
1er avril 2008 - 02h03 - Posté par elodie55

Pétition pour la déstitution de nicolas sarkozy de ses fonctions de présidents de la république,
Plus nous serons nombreux à signer cette pétition et plus, avec le secours de l’Assemblée Nationale, du Sénat, du Conseil Constitutionnel et de tous les corps constitués réunis, nous pourrons, nous le peuple, ensemble, mettre un terme au gâchis :
pétition a signer sur : http://www.antisarkozysme.com






PARLER DES RÉFUGIÉS AUX ENFANTS
jeudi 23 - 17h06
de : Ernest London
LOSURDO SUR LE MARXISME OCCIDENTAL / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 23 - 11h50
de : Hdm
Comment le cimentier Lafarge a demandé et obtenu le démantèlement du droit du travail en Grèce
jeudi 23 - 10h18
de : jean 1
Un atlas pour informer et critiquer les politiques migratoires en Europe
jeudi 23 - 09h03
VENEZUELA : Des nids d’espions enfin sanctionnés !
mercredi 22 - 19h57
de : JO
1 commentaire
Emmanuel Macron dit à une Marocaine qu’elle peut "rentrer chez elle"
mercredi 22 - 18h52
de : JO
Exonération.
mercredi 22 - 17h07
de : L’iena rabbioso
2 commentaires
Préparons-leur un hiver ardent !
mercredi 22 - 16h01
de : Camille De Lasade.
La baisse de la retraite complémentaire des contractuels annonce la future réforme des retraites prévue par Macron
mardi 21 - 18h32
de : JO
LE MONDE DIPLOMATIQUE N°764 - Novembre 2017
mardi 21 - 07h15
de : Ernest London
Bure : Appel à actions décentralisées le 6 décembre
lundi 20 - 23h33
de : poison volant
Le sauvetage de l’État islamique à Raqqa par la coalition US est révélé
lundi 20 - 18h02
de : JO
1 commentaire
Connaissez mieux Saad Hariri hôte de M. Macron !
lundi 20 - 17h19
de : JO
1 commentaire
Quand Jann Halexander chantait ’Les gens de couleur n’ont rien d’extraordinaire’ ...prolongation...
lundi 20 - 16h55
de : Bruno
C’est votre étonnement qui m’étonne.
lundi 20 - 11h33
de : irae
François Ruffin dénonce à l’Assemblée Nationale la mainmise des oligarques sur les médias Français !
lundi 20 - 09h26
de : JO
1 commentaire
Clermont-Ferrand : interdiction d’un rassemblement à la mémoire de Wissam, mort en 2012 après son arrestation
lundi 20 - 05h59
QUARTIER EN GUERRE - New-York, années 1980
dimanche 19 - 18h25
de : Ernest London
Cotisation et démocratie !
dimanche 19 - 11h39
de : LE BRIS RENE
1 commentaire
EMMAÜS : 10 ème jour de grève de la faim pour un compagnon
samedi 18 - 09h37
de : Georges
Les députés LREM... interdits de collaborer avec leurs alliés à l’Assemblée
vendredi 17 - 14h20
de : Étienne Girard
1 commentaire
Chiffres du chômage de l’Insee au troisième trimestre 2017. Non au chômage remplacé par la précarité
vendredi 17 - 14h18
de : CGT
18 NOVEMBRE : UNE OCCASION INÉDITE DE FAIRE CONVERGER TOUTES LES LUTTES LORS DE LA MARCHE NATIONALE SUR L’ÉLYSÉE
vendredi 17 - 11h45
de : Front Social
1 commentaire
Le vilain secret de la libération de Raqqa : Une vidéo de 7 minutes glaçante (video)
vendredi 17 - 11h40
de : Audrey Duperron
Les réponses de Mélenchon aux questions fouille-merde de l’Express
vendredi 17 - 11h19
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Une répression syndicale "jamais vue" au ministère du Travail, selon des syndicats
vendredi 17 - 11h06
1 commentaire
Un journaliste de “C à vous” écarté de la visite présidentielle après ses questions aux Insoumis (videos)
vendredi 17 - 09h25
de : M. F.
1 commentaire
Nov 15 La culture victime des options ultralibérales du gouvernement
vendredi 17 - 08h43
Pourquoi l’élection d’une députée LREM a été invalidée
vendredi 17 - 08h35
de : Olivier Pérou
SAISONS - Nouvelles de la ZAD
vendredi 17 - 07h26
de : Ernest London
LE SILENCE DES BLAIREAUX
vendredi 17 - 00h08
de : irae
Mobilisation contre les ordonnances : le miracle n’a pas eu lieu
jeudi 16 - 21h04
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
A propos de Charlie-Hebdo.
jeudi 16 - 16h46
de : L’iena rabbioso
Chirurgie esthétique et chirurgie réparatrice
jeudi 16 - 16h28
de : C’est quoi la différence entre chirurgie esthétique et réparatrice
LES BLANCS CONTRE LES ROUGES / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 16 - 12h00
de : Hdm
1 commentaire
TOUS A L’ELYSEE SAMEDI 18 !!! (video)
jeudi 16 - 11h07
de : Mat76
La jeune Russie des Soviets, paradis de l’écologie ?
jeudi 16 - 10h46
de : Paul Ariès
Poissy : mobilisation pour soutenir les élus CGT accusés de séquestration
jeudi 16 - 09h03
Macron est un fléau ! Le 16 on manifeste tous ensemble, le 17 on continue et le 18 novembre on marche sur l’Elysée
jeudi 16 - 08h49
"ENCORE UNE GRÈVE ? " EH OUI, ENCORE !
jeudi 16 - 08h44
de : Théo Roumier

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les fruits sont à tous, et la terre n'est à personne. Jean-Jacques Rousseau
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite