Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
de : Slovar
jeudi 24 juillet 2008 - 17h58 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires

de Slovar

Lorsque j’avais entre 16 et 17 ans, la lecture d’Hara Kiri puis de Charlie Hebdo était une vraie bouffée d’oxygène dans la France gaulliste de l’époque.

JPEG - 26.3 ko

Mes meilleurs souvenirs (pas forcément pour les fondateurs du journal)

Le numéro d’Hara Kiri saisit par la justice à la demande de Valery Giscard D’estaing Président de la République pendant le premier choc pétrolier que j’ai pu avoir entre mes mains. On y voyait un montage dans lequel l’épouse du Chef de l’Etat était assise nue sur les genoux d’un émir. Le texte disait : Giscard vend sa femme aux émirs. Ledit émir disait : "Trop maigre, un baril"

Lorsqu’on voit aujourd’hui les fakes (montages photoshop), disponibles sur le web, on a du mal à croire que que cela pouvait suffire à l’époque pour interdire un journal.

Charlie Hebdo était interdit dans les casernes (au même titre que l’humanité) dans les années 70. En 1976, il était enfin autorisé Le premier numéro autorisé titrait : Premier numéro autorisé dans les casernes "Merde à l’armée" sur fond kaki. Interdit dès le lendemain.

C’était ça Charlie !!!

De Cavanna (" Il ne suffit pas d’être con. Il faut être fier de l’être" et son "je l’ai pas lu, je l’ai pas vu mais j’en ai entendu parler") à Choron (les jeux de con du Professeur Choron) en passant par Reiser (Gros dégueulasse) , Wolinski (vive les femmes) , Delfeil de Ton , GEBE (l’an 01) Cabu (Duduche, les beaufs) et tant d’autres on pouvait ressentir une authentique énergie contre un pouvoir réactionnaire et répressif. Il n’y a qu’à voir le nombre d’interdiction de publication ou de mise en vente.

GIF - 12.2 ko

Créé en 1960 sous le nom de Hara Kiri (nous conseillons à ceux qui ne le connaissent pas de faire des recherches sur un moteur de recherche d’images pour découvrir quelques couvertures), interdit à la publication en 1961. Reparaît puis de nouveau interdit en 1966. Interdit en 1970 (Bal tragique à Colombey) il renaîtra de ses cendres sous le nom de "Charlie Hebdo".

La liste des interdiction de parution, d’affichage ou de présentation au public pour les kiosque serait trop longue mais prouve la détermination des hommes.

Le Charlie Hebdo de Philippe VAL ne risque pas ce genre de mesures. Pourquoi ?

Tout simplement parce que Philippe VAL a transformé un mythe en un fanzine qui ne dérange plus grand monde à part quelques religieux tatillons. Philippe VAL a transformé un brûlot en mag pour bobos amusés dont seule la couverture essaye encore de donner le change.

J’ai connu le Philippe VAL qui se produisait sur scène aux côtés de Patrick FONT dans les années 70. Qu’en dit le site Web Aubonsketch ?

Patrick FONT a surtout inventé un style, un ton nouveau pour le café-théâtre et la chanson. Et ce, en même temps que Coluche et bien avant Renaud. Un ton mordant, provocateur, libertaire, proche de l¹esprit d’ "Hara-Kiri" des années soixante mais sur la scène. Il a, par ce biais, influencé pas mal de nos nouveaux humoristes. Christophe Alévèque, Laurence Boccolini, Didier Porte, Laurent Violet, ... / ...

Dans sa jeunesse, il passait ses journées d’ado à écouter ses maîtres en matière de chanson : Brassens ( le détonateur de sa vocation), Roger Riffard, Guy Béart, Anne Sylvestre, Patachou, Marie-José Neuville, Pierre destailles ... / ... Mais c’est en juillet 1966 qu’il fit véritablement ses débuts de chansonnier en étant embauché au Caveau de la République pour trois chansons et 20 francs par soirée. C’est dans ce cabaret, véritable antre des chansonnier (ils sont tous passés par là...), qu’il fera son apprentissage de la scène et qu’il créera son style unique "toujours vulgaire, jamais grossier !..." ... / ...

Arrive enfin l’année 1970, année importante dans la vie de FONT, celle de sa rencontre avec Philippe Val. C’est le Coup de foudre artistique. Val, en 70, c’est un gros pull en laine troué, une moustache bizarre, des cheveux longs mal coiffés et des chansons pessimistes et destructrices qu’il crache à la gueule du public avec une rage non dissimulée. Dès le début de leur rencontre ils ont envie de monter un spectacle ensemble. C’est ainsi qu’en Janvier 1973, au Théâtre de Dix-Heures, aura lieu la première du duo "Font & Val". Le public est coupé en deux : les anarcho-gauchistes abonnés à vie à "Charlie Hebdo" sont heureux, tous les autres sont radicalement contre. .../...

Entre 77 et 86, Font & Val vivent leurs heures de gloire. Il n’y a pas un festival de la chanson où on ne les voit pas, pas une année sans la sortie d’un nouveau disque et un nouveau spectacle. Charlie Hebdo leur consacre même une double page entièrement dessinée par l’ami Cabu, qui signera également la plupart de leurs pochettes de disques et affiches.

Le Vendredi 16 Août 1996, je lis dans mon journal régional qui est "L’Est Républicain" : "Font a été arrêté, mis en examen et écroué sur plaintes de plusieurs familles pour des affaires de moeurs à l’encontre de filles mineures. ... / ... mais a catégoriquement nié toute autre accusation. Il fera 4 ans de prison.

Aujourd’hui, Font est tous les lundis soirs au théâtre du Lucernaire à Paris dans un spectacle intitulé "Politiquement Incorrect" avec plein de ses anciens potes ... Val, de peur que son histoire ne brise sa carrière, refuse de retravailler avec lui ... / ... La vie continue... et Font avec...

Déjà les prémices de l’angoisse du politiquement correct .. et du Qu’en dira-t-on ?

Est ce cette même angoisse qui pousse Philippe VAL à sanctionner Siné ?

Et pour les plus jeunes, qui est Siné ? - Source WIKIPEDIA

Il exprime ses opinions anti-colonialistes pendant la guerre d’Algérie. Alors qu’il remplace brièvement François Mauriac au bloc-note du journal lorsque ce dernier devra s’absenter pour raisons de santé, ce "débloque-note" vaut à L’Express de nombreuses lettres indignées de ses lecteurs et obligera Jean-Jacques Servan-Schreiber à publier une lettre d’excuses en première page du journal, ce qui n’arrangera pas ses relations avec Siné, celui-ci continuant à publier des dessins engagés dans le journal. Défendu par Jacques Vergès, alors avocat du FLN, Il quitte l’Express en 1962 pour créer son propre journal Siné Massacre où il exprime alors son anticolonialisme, anticapitalisme, anticléricalisme et son anarchisme.

En mai 1968, il fonde L’Enragé avec Jean-Jacques Pauvert. En 1981, il rejoint l’équipe de Charlie-Hebdo avec sa rubrique Siné sème sa zone et en 1981 Michel Polac fait appel à lui pour l’émission Droit de Réponse sur TF1. À la suppression de l’émission en 1987 en raison d’un dessin (de Wiaz) annoté d’un : Bouygues, une maison de maçon, un pont de maçon, une télé de m..., .../ ...

JPEG - 27.4 ko

En 1992, il reprend sa rubrique Siné sème sa zone à la reprise du nouveau Charlie Hebdo, non sans quelques heurts avec la nouvelle direction. En 2004, il soutient la liste Euro-Palestine. Il est également membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Siné a toujours affiché un athéisme militant.

"La religion m’énerve. C’est de l’obscurantisme, ça rend les gens idiots. La soumission enlève le libre arbitre et impose des tabous. Je n’ai jamais cru en Dieu. Ça m’a toujours paru infantile. Mais ce n’est pas le fait que les gens croient qui m’énerve, c’est le prosélytisme, cette façon de nous faire partager des trucs saugrenus. Les curés, les rabbins, les ayatollahs inculquent des choses fausses aux enfants. La religion devrait être quelque chose de personnel."

"Je vois d’un meilleur œil les religions orientales, par exemple l’hindouisme. Je trouve amusantes l’idée de renaître et leur représentation des dieux. Je n’y crois pas, mais ça me choque moins. Et j’adore les gospels. Ce qui me plaît, c’est la façon dont chantent les noirs américains, pas l’aspect religieux." Le 11 juin 2008, Siné avait publié, également dans Charlie Hebdo, une chronique violemment contre l’islam qui ne provoque pas de remous éditorial : « J’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul ! »

Et oui, ça c’est Siné avec ses outrances et c’était aussi ça Hara Kiri et Charlie Hebdo

Mais Siné c’est une époque, un contexte et un journal dont lui même et VAL n’ont pas la même vision. Mettre Bob Siné au pilori et au chômage, signifie que l’esprit et le nom du journal ont définitivement cessé d’exister.

Quel est le motif pour lequel Philippe VAL a sanctionné Siné ?

Dans une chronique publiée le 2 juillet 2008, Siné écrit à propos de Jean Sarkozy :

« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l’UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n’est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d’épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »

Ce texte déclenche une vive polémique lorsque six jours plus tard, Claude Askolovitch dénonce sur RTL « un article antisémite dans un journal qui ne l’est pas », tandis que Philippe Val promettait de condamner le texte de Siné dans son journal. Siné, après avoir rédigé une lettre d’explications et d’excuses à paraître, se rend compte que Philippe Val voulait publier conjointement un texte que Val voulait faire signer par toute la rédaction - une partie refusera, dont Michel Polac, et le texte ne sera pas publié -, ce qu’il considère comme « une pétition contre lui ». Il trouve cela « dégueulasse » et refuse donc de publier ses excuses. Philippe Val lui annonce alors son licenciement, le 15 juillet 2008

Une pétition déclarant « Nous apportons notre soutien inconditionnel à Siné » a été signée notamment par des dessinateurs dont Jacques Tardi, Tignous, Willem, Pétillon, Pichon, Philippe Geluck, Desclozeaux, des écrivains tels Gilles Perrault, François Maspero et Raphaël Confiant, des philosophes comme Michel Onfray et Daniel Bensaïd, les humoristes Guy Bedos et Christophe Alévêque, l’écrivain et cinéaste Fernando Arrabal, le réalisateur Pierre Carles, des enseignants, des journalistes (Denis Robert, Denis Sieffert), la comédienne Marina Vlady, le porte-parole de la LCR Alain Krivine, l’entarteur Noël Godin, le vice-président de l’Union juive française pour la paix Pierre Stambul, le musicien François Hadji-Lazaro, le DAL ou encore Rony Brauman, ex-président de Médecins sans frontières, ...

Clairement, en ayant lu la partie de l’article consacré à FONT et VAL, il semblerait que le "gros pull en laine troué, une moustache bizarre, des cheveux longs mal coiffés et des chansons pessimistes et destructrices qu’il crache à la gueule du public avec une rage non dissimulée" ait repris le dessus mais avec toutefois une nouvelle habitude : Celle du politiquement correct. Il est vrai que les afficionados de Charlie Hebdo se souviennent d’avoir halluciné en voyant Philippe VAL sur les plateau de télévision en 2005 se faire le promoteur du OUI à la constitution européenne.

Que crains Philippe VAL ?

Que l’embourgeoisement de son journal ne soit remis en cause par un vieux guerrier anti conformiste ?

Que quelques philosophes ou grands intellectuels arrêtent leur abonnement à Charlie ?

ll semble que l’affaire des caricatures de Mahomet et la couverture de Charlie de cette époque ait sappé la résistance nerveuse de Philippe VAL. A moins que ce ne soit le soutien de Nicolas SARKOZY à cette époque ?

JPEG - 48.9 ko

Rappel : Alors que Charlie Hebdo, poursuivi après la publication de caricatures du prophète Mahomet pour "injures publiques envers un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion" par la Grande mosquée de Paris et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), deux composantes du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), répond depuis ce matin de ces accusations devant le tribunal correctionnel de Paris, Nicolas Sarkozy affirme dans une lettre lue à l’audience par l’un des avocats de l’hebdomadaire satirique : "Je tiens à apporter mon soutien à votre journal qui s’inscrit dans une vieille tradition française, celle de la satire".

La peur n’évite pas le danger M. VAL, et si la peur l’emporte sur tout le reste que penser de votre vue de l’impertinence ?

Impertinence, nous vous le rappelons, sans laquelle le journal que vous dirigez n’aurait jamais existé

J’avais déjà du mal ces derniers temps à acheter Charlie en raison de la faible qualité de son contenu. Cette fois-ci lorsque j’aurai cette envie, je me plongerai dans la lecture d’un livre qui m’a été récemment offert et qui montre et parle des années Charlie. Les vraies !!!

Pour finir, j’aimerais pasticher Diane Dufresne et sa "Chanson pour Elvis".

Tu vieillis mal, Charlie

T’aurais p’t’êt dû mourir

Comme Marilyn ou Janis

T’avais pas l’droit d’vieillir

Décidément M. VAL, vous êtes un imbécile que j’espère ... malheureux. Rendez-nous Charlie Hebdo et baptisez votre journal VAL Hebdo !!!

Slovar les Nouvelles

http://slovar.blogspot.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 18h35

C’est un coup de nostalgie ton article il ne manque que Fanon et pia,Petit bobo
Jacques Marchais et queque autres et on se croirait au Cheval d’or à la Contrrescarpe au port du salut ou Chez Georges. JP



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 18h44 - Posté par Slovar

Nostalgie, c’est certain.

Tu sais, le pire c’est lorsque tu découvres qu’un magasin, une marque de bagnole ou de moto, un journal ou des vieux amis on conservé le même nom mais ne correspondent plus aux petits bonheurs que tu as connu avec eux. C’est souvent à ce moment là que tu te dis que ça aurait du disparaître.

@micalement


Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 18h53 - Posté par el diablo

Merci d’évoquer Maurice Fanon et Pia Colombo : tant de gens ont oubliés ces authentiques artistes. Qui se souvient de "l’écharpe" et de la chanson : "les communistes" admirablement interprétée par Pia , déjà malade.Salut et fraternité EL DIABLO


Nostalgie
25 juillet 2008 - 06h45 - Posté par Guic
Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 19h08

je soutient sine et sa chronique était la plus interessante de charlie hebdo que je n’achete plus depuis longttemps car trop legers .
je préfere de loin le canard enchaine qui est vraiment un journal satyrique
et surtout independant



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 19h35 - Posté par

Ancien lecteur de Hara Kiri mensuel et hebdo et Charlie Hebdo, j’ai aussi un disque sur les prisons où Val chantait :"la chanson de l’étranger."Triste destin d’un libertaire repenti : Il a rejoint le camp des sélectionneurs du religieusement-correct en se servant des valeurs de la Républiques laïque et universelle : il est désormais en Cour.


Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 20h03 - Posté par skalpa
Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 20h08 - Posté par pabauf

Ecoeuré par ce que Val, avec sa suffisance et ses insuffisances, fait de Charlie Hebdo !
Je détaille tout ça dans un article sur mon blog : http://pabauf.spaces.live.com



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
24 juillet 2008 - 21h05

C’est la technique de la confusion : Faire d’un truc anar un machin véhiculant des idées de droite libérale...
Faire d’un truc communiste un machin avec de la pub politique gouvernementale et de la pub tout court......
Désespérantes ces manipulations médiatiques qui nous renvoie à un sentiment d’impuissance, fait pour saper le moral.

Merci à Siné, qui a du attendre patiemment au coin du bois, pour surgir et rugir.



La connerie humaine n’a pas de limite
25 juillet 2008 - 09h24 - Posté par Al

Philippe VAL le sait très bien et c’est pour cela qu’il est encadré lors de ces ballades en motos dans Paris, par deux policiers en civil.
Apparament il a la conscience tranquille avec son objectivité.



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 07h48 - Posté par fcourvoisier

Ne serait-il pas grand temps de rappeler ce qu’est dans son "entièreté" la LAICITE ? Elle seule, en effet, garantit la Paix Sociale .
La Laîcité n’est pas que la Liberté de culte .elle inclut la Liberté de conscience,d’expression et la séparation des églises et de l’Etat.Ceux qui "croient"ont le droit(de croire ce qu’ils veulent) mais ils n’ont pas le droit de vouloir obliger quiconque !(obliger à croire ce qu’ils croient). Cela relève de la sphère privée et doit y rester !!
De même ,pour en revenir à Charlie-Hebdo:il FALLAIT (oui),avec l’hebdo,soutenir la publication des "caricatures" (qu’on les aime ou pas).C’est pourquoi j’ai du mal à comprendre l’attitude actuelle de Val.
Mais il serait temps de mettre ,ENFIN, au grand jour, que les religions monothéistes sont en train (c’est leur but) de nous pourrir la vie car il y a ceux qui se sentent de "culture occidentale"(judeochrétienne) et ceux pour qui c’est la "culture orientale"(musulmane).Quant à ceux qui sont "humanistes"( l’Humanité=tou(e)s les Etres Humains )...ils ou elles sont jugé(e)s tantôt "antisémites"(en en détournant le sens )tantôt "islamophobes"(neologisme dévastateur)...
"il n’est pas de sauveur suprême..."(ce début de couplet de l’Internationale n’est plus guère en vogue...et pourtant... !)

Pendant ce temps "on" licencie etc....



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 10h53 - Posté par lombardi

Oui c’est de la nostalgie, mais quand on a dépassé les soixante ans et qu’on voit ce que deviennent nos idéaux d’autrefois et à quel point le monde évolue vers ce que nous ne voulions pas, la nostalgie des illusions perdues est bien là.
Cette fois s’en est bien fini de nos années folles, Charlie n’est plus Charlie, Siné s’est fait virer comme un malpropre, Val que j’appréciais autrefois me déçoit profondément car si on commence à analyser tous les textes de Siné depuis cinquante ans on peut l’accuser de tous les maux, mais c’est ça qui faisait l’attrait de HaraKiri puis de Charlie, la provoc, l’irrévérence ; quant à l’antisémitisme de son article j’avoue qu’il me semble bien caché, s’il faut maintenant prendre des gants pour parler de la famille Sarkozy c’est que l’avenir est bien sombre.
Conséquence, je ne lirai plus Charlie, ce n’est plus la peine de perdre son temps pour lire ce que l’on peu déjà entendre partout ; le conformisme ambiant a vaincu, même Charlie se couche.



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 13h11 - Posté par leonard

pauvre VAL, pauvre néo-con censeur et défenseur du libéralisme sauvage.
Si VAL n’a aucun talent, il sait se servir de celui des autres, enfin il savait...
Pauvres disparus de Charlie et de Hara kiri, retournez vous dans vos tombes,
la censure hypocrite et bourgeoise a gagné votre camp, le petit VAL vous enterre une seconde fois
CHORON, REISER, réveillez vous il est devenu fou !!!



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 16h42 - Posté par Jules de Carcassonne

Je crois que vous ne vous faites pas que des amis,

ainsi Alexandre Adler dans le Figaro
qui signe une chronique :
"•L’antisémitisme, ciment du vertige identitaire"

dans laquelle on peut lire :
"Aujourd’hui, on voit en tout cas qui a la trempe d’un Zola, d’un général Picard : c’est Philippe Val. ".

http://www.lefigaro.fr/debats/2008/...



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
28 juillet 2008 - 10h56 - Posté par

Radio Free Adler...

Rien de nouveau chez Adler, toujours à l’emporte-pièce, fleurant bon les "communiqués" NED.

Ce qui dit Adler ou rien, c’est bonnet blanc. On sait déjà que pour lui, être de gauche c’est presque l’antisémitisme garantie.

Et de plus en plus de gens commencent à le savoir.

Bientôt Adler, quelqu’un de simplement juste va se demander comment ça se fait que tu as des chroniques à la radio et dans tous les journaux de pouvoir, pour balancer de la propagande à la con, pour amalgamer n’importe quoi avec n’importe qui, pour hausser la malhonnêteté intellectuelle au rang de beaux-arts, si on pouvait penser qu’écrire avec ses moufles et la bave aux lèvres puisse être rangé dans la catégorie art.

Soleil Sombre


Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 18h48

Sympa l’article au moins ça éclaire celles et ceux qui n’ont pas connu les débuts de ce journal satirique.
La même image d’Hara-Kiri mais revue et corrigée au menu Sarkozy et Cécilia (et oui à l’époque Carlita était avec un autre...) :
http://farm3.static.flickr.com/2176...

La collection complète des images : http://www.flickr.com/photos/cpolitic/



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
26 juillet 2008 - 20h34

déjà avant 2005, val partait mal, il était pour l’invasion de l’Afghanistan, et peut-être aussi pour les frappes de l’OTAN sur belgrade mais ca je me rappel plus bien.

cavanna barre toi (ou vire le...), bordel.



Philippe VAL ou la deuxième mort de Charlie Hebdo
30 mars 2010 - 18h26 - Posté par Slovar

Val tiendrait-il sa vengeance ?

Fin de parcours pour l’aventure "Siné Hebdo" ! http://slovar.blogspot.com/2010/03/fin-de-parcours-pour-laventure-sine.html

Dommage qu’une belle aventure se termine ainsi






A propos d’orages et de boussoles
vendredi 20 - 18h16
de : Paroles Libres
Existrans - Face à la transphobie : organisons la résistance !
vendredi 20 - 18h10
de : Relations extérieures de la CGA
Sinutra, le lait caille !
vendredi 20 - 01h48
de : Carland
Quand Charlie-Hebdo déconne.
jeudi 19 - 18h05
de : L’iena rabbioso
VIE ET MORT DU CHE / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 19 - 10h07
de : Hdm
Ibiza, Bali ou Les Maldives ? Et toi où pars-tu avec ton chômage ?
jeudi 19 - 09h16
1 commentaire
EMILIANO ZAPATA
jeudi 19 - 08h13
de : Ernest London
Le franco-gabonais Jann Halexander en concert ’A vous dirais-je’ au Gouvernail 3 et 4 novembre 2017
mercredi 18 - 20h35
de : Bruno
Pétrograd rouge
mercredi 18 - 19h06
de : Bernard
CAMPAGNE BDS FRANCE
mercredi 18 - 09h16
de : jean 1
Le psy
mercredi 18 - 02h27
de : Caarland
1 commentaire
Spectacle ’CLAIR DE LUNE’ 3/02/2018 au Café de la Danse, avec Tita Nzebi
mercredi 18 - 01h17
de : Bruno
LA BATAILLE DE PARIS - 17 octobre 1961
mardi 17 - 22h13
de : Ernest London
MACRON, Le « PETIT TELEGRAPHISTE » ET FIER DE L’ETRE, de FRAU MERKEL
mardi 17 - 10h11
de : Floreal
Lettre ouverte d’un apprenti au Président de la République
mardi 17 - 09h02
de : Un apprenti
2 commentaires
Communiqué conjoint des syndicats de l’éducation CGT, CNT et Sud sur les arrestations et les humiliations subies par deu
mardi 17 - 07h38
de : jean 1
Interview d’Eric Beynel (Solidaires) : « Nous sommes dans la construction d’un appel unitaire en novembre. »
lundi 16 - 18h37
1 commentaire
Manifestation des victimes de l’amiante
lundi 16 - 15h38
de : blanval
NOUS NE FERONS PAS MARCHE ARRIÈRE - Lutte contre la frontière franco-italienne à Vintimille
lundi 16 - 11h46
de : Ernest London
Socialisons l’espace économique !
dimanche 15 - 22h19
de : LE BRIS RENE
Soutenons le combat de Georges Abdallah !
dimanche 15 - 21h33
de : [Tien/1] Bagnolet
Retour vers le passé
dimanche 15 - 11h21
de : Irae
CGT : syndicat nucléaire.
samedi 14 - 23h29
de : L’iena rabbioso
5 commentaires
Objet de luxe 1 santé zéro
samedi 14 - 12h22
de : Irae
1 commentaire
LES PRÉDATEURS DU BÉTON : Enquête sur la multinationale Vinci
samedi 14 - 07h11
de : Ernest London
Ordonnances Macron Mobilisons nous le 19 octobre !!
vendredi 13 - 12h47
de : La CGT
2 commentaires
Ne jamais lâcher le fil de l’eau
vendredi 13 - 11h18
de : Jean-Luc Mélenchon
Pourquoi le drapeau européen est-il bleu avec 12 étoiles dorées en cercle ?
vendredi 13 - 11h13
de : Philippe Vandel
3 commentaires
Conflit d’intérêts : cette décision de la ministre Agnès Buzyn qui a bien fait les affaires de son mari
vendredi 13 - 11h09
de : Étienne Girard
Pétition : Procès en appel de Frédéric (4 mois ferme en 1ère instance)
vendredi 13 - 10h44
Le Média appartiendra à ses « socios »… c’est-à-dire nous !
vendredi 13 - 01h45
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
Les médicaments génériques, c’est de la merde. Preuve par le lévothyrox
vendredi 13 - 00h47
de : André
Encore un suicide d’un camarade Goodyear, le 16ème... FAUT QUE CELA CESSE .....
jeudi 12 - 23h40
de : Mickael Wamen
5 commentaires
François Fillon placé sous le statut de témoin assisté pour "escroquerie aggravée" dans le PenelopeGate
jeudi 12 - 22h16
VIDÉO - Cattenom : des militants de Greenpeace ont pénétré tôt ce matin dans l’enceinte de la centrale nucléaire
jeudi 12 - 22h07
de : Thomas Jeangeorge
1 commentaire
Radio Palestina Libération RPL, l’actualité de la question palestinienne
jeudi 12 - 19h44
de : Palestine Solidarite
La torture est de retour en Turquie
jeudi 12 - 18h54
"Abruti" : Trump choque son administration en voulant décupler les têtes nucléaires
jeudi 12 - 17h12
Un peu de respect, bordel de merde !
jeudi 12 - 15h04
de : Jean ORTIZ
Définissez objet de luxe vous avez une heure
jeudi 12 - 14h56
de : Irae

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Jamais on ne corrompt le peuple, mais souvent on le trompe. Jean-Jacques Rousseau
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite
Soutenez la création d’un nouveau média citoyen (video)
mardi 26 septembre
2 commentaires
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/media-citoyen Quand l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises, quel rôle les citoyen·ne·s peuvent-ils encore jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ? Cette question appelle une réponse qui ne saurait attendre. Un peu partout, des millions de gens s’investissent et agissent sur leur quotidien sans attendre le bon vouloir des pouvoirs publics et à contre-courant des puissances (...)
Lire la suite
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite