Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)


de : Gilles Millet
lundi 22 septembre 2008 - 21h07 - Signaler aux modérateurs
19 commentaires
JPEG - 35.8 ko

de Gilles Millet

En un livre qui vient de paraître, deux journalistes, au terme d’une enquête fouillée, relancent la thèse de la bavure militaire.

Quarante ans de mystère. Et on ne sait toujours pas, aujourd’hui, ce qui a provoqué le crash de la caravelle Ajaccio-Nice qui s’est abîmée en mer le 11 septembre 1968. Une catastrophe qui a fait quatre-vingt-quinze victimes. Une affaire classée par la justice et désormais amnistiée.

Officiellement, au terme d’une enquête de cinq ans, c’est toujours la thèse de l’accident, provoqué par un incendie à l’arrière de l’appareil, qui prédomine. Une version qui a été avancée par la commission technique qui s’était penchée sur l’affaire et qui a été reprise par trois juges d’instruction successifs.

Mais, on le sait, depuis le début, d’énormes doutes subsistent et beaucoup d’observateurs, dont une partie des familles des malheureux passagers, restent persuadés que la caravelle a été l’objet d’une "bavure" militaire ; l’appareil ayant été touché par un missile désactivé lors de manoeuvres ayant eu lieu dans la région le jour de la catastrophe.

C’est ce qui a poussé deux journalistes, Max Clanet et Jean-Michel Verne, à reprendre, en détail, l’ensemble de cette affaire dans un livre, Secret d’État (Édition Ramsay), qui paraît ce mois-ci. Ouvrage qui, en se penchant minutieusement sur l’ensemble de l’enquête à laquelle ils ont eu accès, ne fait que renforcer l’hypothèse du missile tant les contradictions, les oublis, voire les mensonges qui existent dans le dossier, notamment militaires, poussent à mettre en cause la version officielle.

Une « vérité » qui pourtant jusqu’ici, n’a pu être formellement remise en cause faute de véritables preuves. Et, surtout, de témoignages directs de militaires ayant joué un rôle dans cette affaire. Ce qui, quarante ans après, peut paraître étonnant.

Alors, que reste-t-il, outre une série de témoignages de seconde main, faisant état d’une bavure militaire que rappellent Clanet et Verne ? Le dossier, rien que le dossier. Et les mensonges, rien que les mensonges. Ainsi, ce courrier aux familles du ministre de la Défense de l’époque, Michel Debré, qui affirme qu’à l’époque des faits, « les champs de tirs de la région étaient fermés », ce qui au regard des documents récupérés auprès de l’armée par les journalistes est manifestement inexact.

Il est parfaitement établi que le 11 septembre des tirs de missiles ont eu lieu dans la région, entre 8 h 30 et 12 heures, à l’endroit même du passage de la caravelle À en croire Clanet et Verne, ils devaient avoir lieu au-dessous de la ligne de passage de l’avion qui, peut-être, en « mordant » sur l’itinéraire réservé aux missiles, aurait été touché par erreur.

À tout cela s’ajoutent les documents manifestement tronqués ou modifiés sur les manoeuvres militaires qui ont pu être consultés par certaines familles et les journalistes. Comme si, délibérément, les services de l’armée avaient voulu cacher tout ce qui aurait pu amener à mettre en cause de manière précise le comportement de ceux qui étaient chargés du tir. Une sorte de réécriture de l’histoire militaire locale permettant d’écarter toute idée de bavure. La commission technique chargée de l’enquête ne faisant, au fond, que préserver le « secret d’État » évoqué par les journalistes, sans travailler de manière indépendante afin d’aboutir à la vérité. Un travail « sous influence » qui a été repris de manière non critique par la justice.

A titre d’exemple, lorsqu’un expert affirme que le feu a pris du côté du réacteur gauche de l’appareil et s’est propagé à l’intérieur, la commission, elle, affirmera que le feu a pris du côté du réacteur droit. Ce qui exclut, comme par hasard, que le tir ait pu provenir de la gauche de l’appareil au moment où il virait pour rejoindre l’aéroport de Nice, donc ait pu provenir de l’île du Levant où étaient situés des lance-missiles. Et, par la suite, histoire sans doute de ne pas contredire l’hypothèse retenue, on ne cherchera pas à récupérer en mer les réacteurs de l’appareil. Alors que des moyens techniques existaient pour réaliser cette opération.

Et les auteurs évidemment n’ont pas eu l’autorisation de consulter les archives de la base de l’île du Levant. A moins, autre hypothèse, que le fameux missile ai été tiré d’un patrouilleur qui se trouvait en mer à ce moment-là et dont le livre de bord a été amputé, encore une fois par hasard, de la page concernant le 11 septembre. Ce qu’ont constaté Clanet et Verne.

Pour le reste, les journalistes s’interrogent également sur la provenance exacte du missile qui aurait pu être tiré dans le cadre de manoeuvres purement françaises, à moins qu’il ne s’agisse de celles de l’Otan, voire de celles de militaires israéliens qui, à cette époque, s’entraînaient en France.

http://info.club-corsica.com/soc_10...

Une plainte 40 ans après le crash de la Caravelle

Rebondissement dans l’affaire du crash de la Caravelle Ajaccio-Nice qui a fait 95 morts le 11 septembre 1968 au large du cap d’Antibes. Des proches de victimes ont déposé une plainte contre X avec constitution de partie civile aujourd’hui au tribunal de grande instance de Nice. Les familles des passagers morts dans cette catastrophe aérienne n’ont jamais cru à la version officielle qui avait conclu à un départ de feu suivi d’une perte de contrôle fatale à la Caravelle.

Détenteurs de nouveaux témoignages recueillis ces derniers mois, les proches des victimes soutiennent la thèse d’un tir de missile sol-air qui aurait accidentellement détruit l’avion. « Nous ne cherchons ni sanction, ni réparations pécuniaires, juste la vérité », expliquent les frères Louis et Mathieu Paoli qui se battent depuis des années pour que la justice rouvre ce dossier.

http://www.leparisien.fr/faits-dive...


Plainte contre X pour un crash en 1968

. Le collectif des victimes de l’accident de la Caravelle d’Air France Ajaccio-Nice, le 11 septembre 1968 au Cap d’Antibes, a déposé une plainte contre X avec constitution de partie civile, a annoncé le président de cette association, M. Mathieu Paoli.

Le but de la plainte, déposée devant le Tribunal de Nice, est d’obtenir la réouverture d’une information judiciaire sur cette catastrophe, qui avait fait 95 morts, en raison de la présence de nouveaux éléments, a indiqué M. Paoli.

"Nous avons énormément d’éléments accréditant la thèse du missile", a assuré M. Paoli qui, avec ses deux frères, a perdu ses parents dans la catastrophe.

En décembre 1972, un rapport officiel avait établi que "la perte de la Caravelle avait pour cause un incendie d’origine indéterminée dans la cabine".

En 2007, une demande de réouverture de l’instruction sur la foi de nouveaux témoignages avait été rejetée par le parquet de Nice.

Parmi les nouveaux éléments justifiant, selon le collectif, la réouverture d’une enquête figurent des témoignages inédits ainsi qu’un rapport de la préfecture maritime de Toulon —dit "document zonex"— établissant l’existence d’activités militaires dans la zone traversée par l’avion.

"On a la preuve que le 11 septembre 1968, il y avait dans la zone traversée par la Caravelle des activités militaires importantes", a déclaré à l’AFP l’un des avocats du collectif, Me Paul Sollacaro.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...


Caravelle du vol Ajaccio-Nice - L’autre 11 septembre

Le 11 septembre 1968, à 10 h 33, l’appareil assurant la liaison entre la Corse et le continent était victime d’un accident au large du cap d’Antibes. Les familles des 95 victimes se battent depuis quatre décennies pour connaître la vérité, qu’elles estiment cachée par les pouvoirs publics.

Louis, Mathieu et Jacques Paoli avaient à l’époque 21, 24 et 30 ans. Leurs parents, Ange-Marie et Toussainte, 61 et 59 ans, effectuaient un de leurs derniers vols entre la Corse et le continent : ils habitaient et travaillaient à Paris mais avaient l’intention, une fois retraités, de s’installer sur l’île de Beauté, dans le village de Pastricciola. Comme 87 autres passagers et les six membres d’équipage, ils ont péri dans l’accident de la Caravelle Ajaccio-Nice.

On a commémoré jeudi dernier les attaques du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center, mais cet anniversaire d’un autre 11 septembre a fait moins de bruit. Depuis quarante ans pourtant, les trois fils Paoli contestent la version officielle des causes de la catastrophe et se battent pour que soit rouverte l’enquête, malgré le secret défense et la prescription des faits depuis 1983. Ils ont créé un Collectif des familles des victimes (CFV), qui rassemble 65 % des familles. L’enquête officielle a conclu en 1972 à un « incendie d’origine indéterminé dans la cabine », dans la partie arrière droite de l’appareil, peut-être dû à une cigarette jetée dans les toilettes.

Or le CFV pense que la Caravelle a pu être victime d’un tir de missile non armé, ayant touché son réacteur gauche, lors de manœuvres militaires françaises ou de l’Otan. Une hypothèse toujours démentie par le ministère de la Défense, qui affirme qu’aucun exercice n’a eu lieu à ce moment et cet endroit-là, « qu’il s’agisse de la marine, de l’armée de l’air, ou de la Délégation générale de l’armement ou de toute autre force ou unité ».

Deux cérémonies ont eu lieu mercredi et jeudi dernier, à Nice et à Ajaccio. En espérant l’apparition d’éléments nouveaux, grâce notamment à la publication d’un livre (lire encadré), les frères Paoli dénoncent « l’insupportable silence officiel ». Les quarante ans passés « n’ont pas estompé notre profonde douleur. La peine est aussi vive, car on nous cache toujours la vérité et nous n’avons pas retrouvé l’apaisement. Le deuil ne peut se faire »…


Un livre apporte des éléments nouveaux

Dans l’enquête Secret d’Etat qu’ils viennent de publier, les journalistes et écrivains Jean-Michel Verne et Max Clanet rappellent l’historique de l’accident de la Caravelle et apportent des éléments nouveaux. Ils évoquent notamment le « zonex », récapitulatif militaire des événements survenus dans les « zones d’exercice » de la région.

Selon eux, « le zonex du 11 septembre 1968 indique sans aucune confusion possible des tirs » dans la zone entre 8 h 30 et 18 heures. Les auteurs dénoncent dans cette affaire le « désastre judiciaire » de l’enquête et de ses suites, affirmant notamment que trois témoignages (l’un faisant état d’une explosion, le deuxième d’un avion chasseur Mirage III, le troisième d’une « boule de feu ») n’ont pas été pris en compte. En outre, Verne et Clanet ont eu accès à une série de documents inédits de la marine, où plusieurs éléments les ont troublés : des mots rayés au stylo, des pages ou documents manquants, et notamment une page du journal de bord de la frégate lance-missiles Suffren présente sur les lieux. C’est la page du 11 septembre 1968 entre 6 heures et midi : la page a été arrachée et remplacée par une autre demi-page, collée à la place.

Secret d’Etat. 11 septembre 1968, le crash de la Caravelle Ajaccio-Nice, éd. Ramsay, 248 p., 17 euros.


Entretien - Mathieu Paoli, 64 ans, l’un des enfants de victimes

FRANCE-SOIR. Que souhaitez-vous, quarante ans après le drame ? MATHIEU PAOLI. Ce que nous souhaitons, c’est que l’Etat sorte enfin de sa coquille. Les autorités nous ont ouvert des archives, mais il reste beaucoup de choses cachées. Les archives que nous avons consultées ne correspondent pas aux témoignages que nous possédons.

Quel est pour vous l’obstacle le plus difficile à surmonter, le secret défense ou le fait que l’affaire est prescrite ? C’est la prescription, prononcée en 1983 et confirmée il y a deux ans par le procureur Eric de Montgolfier. L’armée veut bien nous ouvrir une partie de ses archives et lève en partie le secret défense, mais, quand nous apportons de nouveaux éléments ou témoignages, on nous oppose la prescription. Nos avocats vont encore travailler sur ce sujet.

Pensez-vous que le 40e anniversaire de la tragédie et la publication d’un livre feront bouger les choses ? Oui, je pense. Nous espérons de nouveaux témoignages, notamment d’anciens militaires, qui à l’époque étaient tenus au silence, le chef des armées étant le général de Gaulle, chef de l’Etat. Et, à défaut d’avoir obtenu une entrevue avec le président Sarkozy, nous avons demandé à être reçus par Christian Estrosi, le député maire de Nice et président du conseil général, qui fut ministre récemment et a des relations.

Avez-vous le sentiment que les autorités ont tout fait pour connaître la vérité ? Non, loin de là, et des choses restent cachées. Près de 9.000 photos ont été prises, et les familles des victimes n’en ont vu que très peu. En outre, le réacteur gauche, que nous pensons avoir été touché par un missile, est toujours à 2.300 mètres de fond. Aujourd’hui, avec l’Ifremer et les moyens modernes, on pourrait aller le chercher. On a bien réussi à remonter à la surface les petites cuillères du Titanic, on pourrait récupérer ce réacteur !

http://www.francesoir.fr/societe/20...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
11 settembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT
23 septembre 2008 - 08h19 - Posté par Abdel

Affaire à comparer utilement avec celle d’un avion italien, survenue au début des années 80.



11 settembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT
23 septembre 2008 - 11h17 - Posté par

Enquête du 20h consacrée à ce brûlant sujet...

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,40983...


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
23 septembre 2008 - 11h49

La vérité est quelque part dans les films d’essai de missiles réalisés par la société fabricante : Nord Aviation



11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
25 septembre 2008 - 13h52 - Posté par Mathieu PAOLI

Bonjour,
Merci de vous intéresser à notre combat. Si vous avez des éléments complémentaires , merci de prendre contact avec moi.
bien cordialement,
Mathieu PAOLI


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
4 octobre 2008 - 10h51 - Posté par Patrick33

J’ai lu avec attention le (seul) rapport officiel du BEA, je m’étonne que malgré un replacement moteur intervenu quelques jours avant l’accident, personne n’a émis d’hypothese concernant un probleme lie à la jonction mat moteur lors de la repose branchement elec, fuel, hydraulique...
Que sont devenus les morceaux remontés, surtout ce des cadres >50 ?
Cdlt
Patrick


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
28 novembre 2008 - 17h18 - Posté par bernard

Monsieur
Je cherche à obtenir la liste des victimes du carsh de la carevelle Ajaccio - Nice.
Merci de m’indiquer comment l’obtenir
Meilleures salutations
Bernard


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
6 mars 2009 - 18h40 - Posté par Mieze olivier

monsieur je désirerai avoir la liste des personnes victimes de l accident d avion la liaison ajaccio /nice ayant de la famille qui a périt ce jour là je souhaiterai vous apporter ma modeste contribution . Veuillez s il vous plait et avec insistance répondre a ma requete voici ma boite mail oliviermieze@yahoo.fr


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
11 mars 2011 - 10h17 - Posté par PHILIPPE MARTINETTI

LISTE DES PASSAGERS ET EQUIPAGE SUR LE SITE
AJACCIO ART HISTOIRE CULTURE
PAGE AJACCIO ET ACCIDENT CARAVELLE
MERCI


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
10 mai 2010 - 21h24 - Posté par Marjorie

Bonjour,

Vous pouvez consulter la liste des victimes à la page 946 du JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE (14 décembre 1972). Ce document en format PDF se trouve sur le lien suivant :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_16...

Cordialement,

Marjorie


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
1er mars 2009 - 22h50 - Posté par Amelia Giuliani

bonjour,
le but de ce message est de reprendre contacte avec Mr Paoli.
j’ais en effet quité la france depuis 8 mois, et je vis aujourd’hui en colombie, je suis la fille d’une des victimes de cet accident, Mr John Giuliani.
Merci de bien vouloir fair suivre ce message ainsi que mes coordonées internet, mon éloignement géographique ne m’eloigne pas de ce combat pour la vérité de ce qui a boulversé nos vies à jamais.
Bien cordialement,
Amelia Giuliani
Adresse E.mail:mamelia.santafe@hotmail.fr


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
18 mai 2011 - 05h37 - Posté par

A cette époque, un voisin était électricien de bord sur un sous marin à Toulon.
A la suite de cet accident, tout l’équipage a été consigné pendant 15 jours.
Y a-t-il un lien ?


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
7 septembre 2015 - 09h51 - Posté par cloarec raymond

mesieurs PAOLI mathieu et daniel
BONJOUR
je suis mon epouse et moi meme RAYMOND CLOAREC//AMIS DES PIMIENTA//dont QUI QUI
je viens tous les ANS a la stele et ASSISTE A LA MESSE AVANT// de st helene//J Y SERAI CETTE ANNEE AUSSI.
POUR VOTRE INFORMATION//
IL FAUT QUE VOUS SACHIEZ//que pour la premiere fois cette annee est organisee//LE 11 SEPTEMBRE//UNE MARCHE DU SOUVENIR//sur mon initiative et a la demande de nombreux marcheurs de la ville de nice//SENSIBILISES PAR LA CATASTROPHE DEPUIS TOUJOURS ?
DONC LE 11 SEPTEMBRE//nous effectuerons ?
/////////////////LA MARCHE DU SOUVENIR////////////////
DEPART //7 H OO DEVANT LA STELE//DIRECTION LE CAP D ANTIBES//
MINUTE DE SILENCE//AU CAP D ANTIBES//en face de l axe du lieu de la catastrophe//ET RETOUR POUR CEUX QUI LE VOUDRONT OU retour par le train
JE SOUHAITAI QUE VOUS EN SOYEZ INFORME AVANT DE VOUS SALUR ET DE VOUS LE DIRE DE VIVE VOIX LE 10 SEPTEMBRE //DEVANT LA STELE

SALUTATIONS ET
A BIENTOT
raymond cloarec


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
17 janvier 2016 - 17h22 - Posté par Phare2labas

Bonjour,

Je suis à la recherche d’un membre de ma famille qui était steward pour Air France et qui serait décédé dans ce crash mais je n’ai aucune certitude. Comment puis-je trouver la liste des personnes décédées le 11 septembre 1968 ?
Par avance, merci pour votre aide.

Marie-Hélène


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
19 mai 2010 - 17h47 - Posté par Jean-Guy CORLAY

A cette époque, je possèdais une imprimerie avec studio de dessin intègré,
13 place Maurice Marchais 56000 VANNES . L’imprimerie s’appelait " DEWATINE "
puis IMPRIMERIE de VANNES - Jean-Guy CORLAY SA. Un matin, j’ai reçu un client qui m’a entretenu pour un travail à un exemplaire, autrement dit, il désirait que ce fut secret.
Si mes souvenirs sont fidèles, il portait une casquette de marin. En quelques phrases il m’a expliqué ce qu’il désirait et si c’était dans mes compétences.
En gros il voulait que je lui dessine une forme ressemblant à un chalut de pêche, avec deux grosses roues métalliques, supportant et pouvant tirer un filet métallique clos. Je lui ai répondu que c’était possible, si il consentait à m’aider pour les détails. C’est à ce moment qu’il m’a dévoilé la finalité de sa commande : Récupérer au fond de la mer Méditerranée, tous les débris de la Caravelle. Il tenait à ce que les mailles du filet métallique fassent 50 mm. Il voulait surtout remonter à la surface un pistolet ou révolver, je ne m’en souviens plus.
Cet homme devait avoir dans les 50 ans, calme, et connaissait très bien son sujet. C’était sans doute un marin. Il n’était pas Vannetais.
Quand je lui ai posé la question rituelle du délai, il m’a répondu : je passe prendre le travail ce soir à 19h00.
Ii est venu, il a étudié mon travail,le style, les cotes. Il m’a dit OK. Il m’a payé. Je ne l’ai jamais revu. Je n’ai jamais su son nom ni son aresse, il m’a règlé en espèces.
Le temps s"est écoulé, j’ai cèdé et je suis à la retraite.



11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
23 août 2011 - 17h24 - Posté par MBDX33

Cher Jean Guy Corlay, je vous fais part d’un article , qui étaye vos dires concernant la chalut. Dans cet article on explique que deux navires câbliers ont participé aux recherches L’Ampère et le Marcel Bayard. Ce dernier batiment était basé à Brest. Vannes - Brest, ce n’est pas si loin, on reste en Bretagne. On peut tout imaginer, en particulier qu’un officier auquel on aurait demandé de mettre au point le chalut, veuille réaliser une esquisse avant et se soit tourné vers vous.
Cordialement.


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
10 mai 2011 - 20h54 - Posté par Bambis

Le Commandant de Bord, Michel Salomon, était un membre de ma famille.
C’est un secret de polichinel le fait de cacher que la Caravelle a été victime d’un missile.
Personnellement, j’en ai eu confirmation, en 91. Lors d’une discussion avec le Commandant de l’avion qui m’avait amenée à La Guadeloupe, je dis que je connaissais bien le CDT. Ce dernier se retourne vers un collègue, beaucoup plus jeune, et lui dit "tu sais, la Caravelle descendue par le missile".
Donc, tout Air France au moins, le sait depuis des lustres.



11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
22 juillet 2014 - 18h13 - Posté par barberis

J’ai connu l’oncle de Michel SALOMON , c’était un professeur de Math à MENTON
il s’appelait Léon SALOMON et était originaire d’ARBOIS.
Pendant plusieurs années il a cherché à connaître la vérité sur ce crash et il était convaincu que c’était un tir de missile qui avait descendu cette caravelle. Il disait que l’accident avait eu lieu le jour où la base aéronavale de Fréjus faisait les tirs d’entrainement...


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
23 septembre 2016 - 02h37 - Posté par Bambis

Olala, mon tonton Léon ! Oui, c’est bien lu, le frère de ma grand-mère ! Ah quel caractère !!!!Mon arrière grand-père était d’Arbois, et ma grand-mère habitait à Martigny, dans le 01, où il avait fait construire aussi


11 septembre 1968 : Crash de la Caravelle AJACCIO-NICE, UN SECRET D’ETAT (video)
23 septembre 2016 - 02h39 - Posté par Bambis

Martignat, près d’Oyonnax





journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
1 commentaire
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
2 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58
Des tags islamophobes sur la mosquée de Tarbes - MRAP
jeudi 3 - 21h34
de : Christian DELARUE (MRAP)
3 commentaires
Le plan de relance enchante le patronat sans trop convaincre les syndicats de salariés
jeudi 3 - 17h38
A LA RENTREE FAIS GAFFE A LA RECRE
jeudi 3 - 10h02
de : Nemo3637
La grande descente - Si c’est pas l’heure de l’mettre, ça y ressemble !
mercredi 2 - 22h37
de : Hdm
1 commentaire
Tita Nzebi, femme de parole et de chant
mercredi 2 - 17h28
L’universalisme, seule boussole de l’antiracisme - HPR répond à JLM (Marianne)
mercredi 2 - 07h34
de : Christian Delarue
La République En Masques : une armada de collabos !
mardi 1er - 15h25
de : Claude Janvier
3 commentaires
Le PCF du Tarn agressé par l’extrême droite, le PRCF 81 apporte son soutien et sa solidarité antifasciste.
mardi 1er - 12h01
de : jodez
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite