Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Lettre ouverte à Xavier Darcos concernant ses "mensonges"
de : Vincent3m
dimanche 1er mars 2009 - 20h49 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires

Monsieur Xavier Darcos Ministre de l’Education Nationale,

Vous avez affirmé sur les ondes que les propos de certains opposants à vos réformes étaient « diffamatoires » ou « mensongers ». Vous avez aussi parlé de « désinformation ». Ces paroles graves sont à examiner sans concession. Alors promenons-nous un peu dans vos propres citations :

1 N’y aurait-il pas eu tentative de manipulation de votre part lorsque, avec Franz Olivier Gisbert, sur RMC, vous avez affirmé qu’en aucun cas la Maternelle n’était menacée alors que les deux ans ne sont déjà plus acceptés dans bon nombres d’écoles faisant fi des rapports concluant aux bienfaits de la scolarité précoce chez les populations les plus en difficulté ? A ce sujet, vous avez sans doute « oublié » dans vos propos malheureux sur les "changeurs de couches" que les enfants n’étaient acceptés dans les écoles que s’ils étaient "propres".

2 Vous avez affirmé que vous ne toucheriez pas aux Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (février 2008). Dans le même temps, un livret destiné à être distribué aux parents à la rentrée suivante était rédigé sans qu’on y trouve la moindre allusion aux RASED ? En septembre 2008, la sentence tombait : les RASED allaient être supprimés sur la base de 3000 postes par an. Il a fallu une mobilisation extraordinaire pour que vous décidiez de ne « supprimer » que ces 3000 postes et vous arrêter là. (communiqué » de M. Allal, votre porte-parole, qui a oublié d’employer la terminologie plus douce de « sédentarisation ».). Est-ce de la transparence ?

Vous avez ensuite essayé de faire croire que 1500 de ces postes ne seraient pas supprimés en oubliant de préciser qu’en les « sédentarisant », en les « stabilisant », vous leur enleviez toute leur spécificité de travail en réseau et détruisiez donc l’entité même des RASED. Nous estimons qu’il y a là tentative de manipulation de l’opinion publique.

3 De même, nous ne croyons pas que c’est par méconnaissance du sujet que vous avez affirmé que les deux heures d’aide personnalisée proposée par des enseignants généralistes aux élèves en difficulté allait remplacer avantageusement les aides spécialisées dispensées par les personnels spécialisés des RASED. Il s’agit pour nous d’un habile travail de propagande destiné à faire accepter par le grand public les mesures d’économie budgétaires qui guident toute votre démarche, mesures prises sur le dos des élèves les plus en difficulté. Ces « économies » représentent environ 2/1000ème du budget de l’Education Nationale autant dire peu de choses. En revanche, il n’est dit nulle part ce que le renvoi vers des structures médicales des élèves pris en charge par les RASED coûtera à la Sécurité Sociale. Nous y voyons une certaine forme de désinformation.

4 Nous estimons aussi que les personnels des RASED sont victimes de diffamation lorsque vous les accusez d’inefficacité sans jamais avoir procédé à une évaluation ne serait-ce que sommaire du dispositif RASED. La suppression de 3000 de ces postes cette année ne permettra certainement pas d’augmenter l’efficacité du système.

5 Vous avez écrit que les postes d’enseignants spécialisés travaillant dans les CAPP ou les CMPP ne seraient pas concernés par les mesures de suppression. Aujourd’hui, des postes sont supprimés dans la Drôme et vous n’avez reculé sur les postes parisiens que grâce à une très forte mobilisation, notamment du Maire de Paris.

6 Vous parlez beaucoup de concertation, mais n’est-ce pas de la désinformation que de cacher que les nouveaux programmes du premier degré ont été élaborés en catimini sans tenir compte des avis des professionnels. Ils ne sont d’ailleurs pas même signés. (Nous rappelons au passage que les programmes en vigueur jusqu’à la dernière rentrée et qui datent de 2002 n’ont toujours pas été évalués !) De même, n’est-il pas pour le moins « exagéré » que d’affirmer avoir rencontré tous les partenaires pour l’élaboration des programmes de seconde notamment pour les programmes d’EPS ? Est-ce de la transparence ?

7 Vous avez déclaré que les retenues sur salaires pour faits de grève sont récentes. Ces propos sont inexacts et pourraient confiner à de la diffamation destinée à jeter le discrédit sur les enseignants.

8 Vous affirmez dans votre lettre type adressée à tous les députés s’étonnant de vos mesures que « sur une année, les deux maîtres spécialisées suivaient en moyenne 5 élèves sur 125 durant les heures de classe, sans ciblage particulier quant aux difficultés traitées » ? Ces propos, Monsieur le Ministre sont diffamatoires et en complète contradiction avec la circulaire 2002-113 du 30 avril 2002 précisant nos missions.

9 Concernant les évaluations CM2, il est inexact d’affirmer comme vous l’avez fait, que toutes les notions « évaluées » sont des notions qui « ont toutes été abordées dans le cadre du programme du premier semestre ».

10 Le samedi 7 février sur France-Culture, vous avez déclaré qu’il n’y avait pas de suppressions de postes RASED. Nous affirmons que vos propos sont mensongers. Les Inspecteurs d’Académie qui ont récemment annoncé des « SUPPRESSIONS » de postes RASED ne nous contrediront pas.

La liste est longue, Monsieur le Ministre, des propos que vous avez tenus qui ne correspondent pas à la réalité et qui, nous le répétons, ne servent qu’à faire croire qu’il s’agit de mesures en faveur des plus démunis alors que toute votre politique, sans doute moins avouable, vise à diminuer progressivement tous les services publics dont l’Education Nationale.

Monsieur le Ministre, si nos propos vous paraissent réellement diffamatoires, alors nous vous en prions, portez plainte pour diffamation et assignez-nous devant un tribunal. Le débat prendra alors peut-être une véritable tournure démocratique.

Le Collectif Rased Avenir http://fr.groups.yahoo.com/group/rasedavenir/

Lettre signée par 342 personnes ce 1er mars 2009



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Lettre ouverte à Xavier Darcos concernant ses "mensonges"
1er mars 2009 - 20h53 - Posté par vincent3m

Si vous voulez signer cette lettre, écrivez à jeancalvo at wanadoo.fr (at=@)



Lettre ouverte à Xavier Darcos concernant ses "mensonges"
2 mars 2009 - 00h17

Et boum dans la ... !



Lettre ouverte à Xavier Darcos concernant ses "mensonges"
2 mars 2009 - 09h09 - Posté par Alien D

... Pour mémoire : Darkos et la "règle de trois"... Darkos x Sarko sur Kons-Pétance égalent Zéro x Zéro sur Zéro... égalent ????... une réforme des maths rien que pour lui ou la "réforme" de Darkos direction poubelle comme sa carotte et son bâton-inspection...



Lettre ouverte à Xavier Darcos concernant ses "mensonges"
2 mars 2009 - 14h34 - Posté par arkane

Magouille des remplacements de profs au collège

LES Français sont en retard d’un TRAIN !!!!!! DARCOS se moque de vous !voilà comment Darcos remplace les profs : par l’exploitation des professeurs non-titulaires (vacataires,contractuels) DARCOS ne vous le dira jamais !

Darcos est en train de finir de massacrer l’EN (car cela véritablement commencé avec Allégre et royale ,co-inventeurs de la vacation).

SAVEZ_vous qu’il y a plus de 5 STATUTS DE PROF ?

Darcos continue de participer à la politique de dénigrement des enseignants : les enseignant ne sont pas payés pendant les vacances d’été car leur salaire est indexé sur 10 mois et non sur 12 comme dans le privé. Les enseignants touchent 10 salaires étalés sur 12 mois.

Voici certains statuts de profs qui servent aux rectorats pour remplacer les profs absents tout en faisant des économies.
(le medef peut prendre exemple)

LES VACATIONS :
Depuis 2004,les rectorats ne font presque plus de contrat (cdd) mais payent des vacations. Le Vacataire est payé à l’heure devant les élèves , le reste du temps il ne touche rien. Il ne peut faire que 200h dans l’année maximum, il gagne environ 4000 euros dans l’années.
Pourquoi 200h ? au delà , les rectorats sont obligés de faire signer un cdd. La vacation n’est pas un statut, il n’ouvre pas le droit au chômage , ni celui de la SECURITE SOCIALE. Les vacataires alternes entre RMI et vacations.
Il faut signaler que c’est les socialistes qui , par le biais d’Allegre ,en 1997,ont instauré la vacation. Depuis,la droite l’utilise au maximum. Mais c’est aussi les socialistes qui ont lancé les derniers plans de titularisation. il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis !
Il faut savoir que les rectorats ne payent pas une partie du salaire (isoe) aux vacataires. pour récupérer cette prime nous devons passer par le tribunal administratif et perdre ainsi notre place dans la liste de recrutement des non titulaires. Si nous les attaquons , nous nous suicidons professionnellement.

Profs CONTRACTUELs
Il existe dans l’éducation nationale un contrat encore plus précaire que le CPE c’est le CDD reconductible à l’infinie, grâce auquel les rectorats peuvent (en tant que prof),nous embaucher nous débaucher selon leur désir et en complète opposition avec le droit du travail français .Dans les faits , la période d’essaie peut durer une vie .
Pour accéder à un CDI,il faut 6 ans de CDD sans coupure (vacations ou chômage).Donc au 5éme CDD, les rectorats( cad l’état),ne nous proposent que des vacations et si nous refusons nous sommes radiés des listes de recrutement .En clair, chômage, puis rmi. Après avoir fait une ou deux vacations les rectorats vous embauche de nouveau en tant que contractuel.
Et cela repart pour un tour,vu que la possibilité d’être titularisé par concours a baissée de 79% depuis 2004. Exemple : 8 postes au concours interne de musique alors qu’il y a plus de 100 postes qui ne sont pas pourvus en France.
Les concours ne servent qu’à garder sous le coude un tas de profs pas chers et échangeables. Ils ne coutent aucune indemnité de licenciement car ces profs ne signent jamais de CDI.

Le medef a encore des progrès à faire pour créer un contrat très souple.IL faut qu’il prenne exemple sur le ministère de l’éducation :ça c’est de la souplesse !!!!

Même le médiateur de la république a dit que c’était une honte,mais les rectorats continuent sans doute pour obéir à Darcos.
Journalistes,avant de reprendre les dires de Darcos ,vérifiez ,il n’y comprend rien !!

Si vous voulez savoir ce que pense sarkozy des enseignants allez à cette adresse.
D’après lui les enseignants sont "haïssables".

http://illusion-politique-francaise...






L’État français cherche à nous faire oublier les essais nucléaires en Polynésie
lundi 21 - 22h11
de : Delaunay Matthieu
Sécurité.
lundi 21 - 19h38
de : L’iena rabbioso
Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
10 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les hommes sont comme les plantes, qui ne croissent jamais heureusement, si elles ne sont bien cultivées. Montesquieu
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite