Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 mai
1 commentaire
Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
de : faitpasbo
mardi 10 mars 2009 - 10h56 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires

Jeudi dernier, des collégiens de Cenon (Gironde) se font agresser par une trentaine de CRS. Coups de matraque et de bouclier. Une entorse cervicale pour une enseignante et des contusions diverses et variées pour les élèves.

MAM a réagi... et comment : "Je suis moi-même enseignante de formation, quand on a la charge d’un certain nombre de jeunes et notamment de très jeunes, on évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et des mouvements de foule"

Un jeudi soir à 19h à la gare Montparnasse, après avoir visité le Louvres et l’Assemblée Nationale ! Quelle prises de risque, effectivement !

Des collégiens et leurs enseignantes, originaires de Cenon en Gironde, portent plainte contre des CRS, les accusant de les avoir frappés... par erreur. "Pas de problème", pour Michèle Alliot-Marie, tout s’est passé comme prévu, reportant en outre la faute sur les accompagnateurs. Si MAM n’existait pas...

Jeudi matin, une classe de troisième du collège Jean-Jaurès à Cenon débarque à Paris. Quelques visites éminemment culturelles sont au programme : l’Assemblée nationale, la tour Eiffel, le musée du Louvre et... une compagnie de CRS. A 19 heures, au moment de monter dans leur train de retour, postés sur les quais de la gare Montparnasse, les joyeux lurons voient défiler un "groupe de manifestants étudiants qui chantaient" raconte une enseignante à Sud-Ouest. Ceux-ci reviennent d’une manifestation qui s’est terminée quelques minutes plus tôt, à l’extérieur de la gare.

Pas de voyage à vide

Malheureusement, une trentaine de CRS leur colle au train, la tête baissée, la matraque au poing. En pleine gare, vers 19h, ils se mettent à charger. Les collégiens se réfugient derrière des poubelles ou des panneaux d’affichage, mais une dizaine en sont quittes pour des coups de matraque et de bouclier. Résultats de la course : une entorse cervicale pour une enseignante et des contusions, peu sévères mais réelles, conclut une femme-médecin militaire présente dans le train qui les ramène à Bordeaux. Les personnes violentées, une dizaine au total, ont porté plainte lundi.

RAS pour les CRS, selon MAM...

Interrogée cet après-midi, Michèle Alliot-Marie s’est déclarée sereine. "Les premiers rapports que j’ai eus jusqu’à présent me montrent qu’il n’y a pas eu au cours de cette manifestation de problème particulier" a-t-elle déclaré. "Avant de dire qu’ils ont été frappés, moi, je voudrais bien savoir ce qu’il en est réellement parce que j’ai entendu certaines déclarations... et j’en ai entendu d’autres dans lesquelles il s’agit de bousculade (...) Je suis moi-même enseignante de formation, quand on a la charge d’un certain nombre de jeunes et notamment de très jeunes, on évite de les mettre dans des lieux où il peut y avoir des manifestations et des mouvements de foule", a-t-elle ajouté. L’histoire ne dit pas si elle parlait de la gare Montparnasse ou de l’Assemblée Nationale... Complément de la ministre de l’Intérieur : "Il y aurait eu contact entre une matraque et un estomac"... vraiment pas de chance !

Autrement dit : "rien à signaler, tout s’est bien passé. J’ai entendu dire que des collégiens avaient été frappés, mais aussi qu’ils avaient simplement été bousculés. Et puis de toutes façons, c’est pas normal d’accompagner des jeunes un jeudi à 19 heures en pleine gare Montparnasse : vraiment trop dangereux ! Moi, de mon temps, on les enfermait à 9h et on les relâchait à 18h... Merci d’avoir visité la capitale et bonjour chez vous".

Enquête de l’IGS

La préfecture de police à Paris a aussi indiqué à l’AFP qu’elle avait saisi lundi matin l’Inspection générale des services (IGS) "pour déterminer les conditions d’interventions des forces de l’ordre". La ministre de l’Intérieur s’est néanmoins abstenue de déclarer que "l’enquête avance vite", comme elle avait pu le faire lors de la tentative d’attentat au Printemps-Haussmann et des sabotages SNCF de l’ultra-super gauche. Un oubli qui sera certainement réparé dans les heures qui viennent... ou pas.

Lire : "Collégiens frappés par erreur par des CRS, MAM condamne... les profs"



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h10

que signifie "enseignante de formation" !! c’est quoi les qualifications de la cheftaine des armées ??? qui peut nous dire quelle formation d’enseignante elle a reçue car à son époque seules les écoles normales formaient...donc : elle est normalienne ou une fois de plus comme beaucoup de membres du cabinet Sarko elle s’invente des compétences qu’elle ne possède pas et au nom de sa soi disant expérience elle donne des leçons de morales : "les gares sont dangereuses car on peut y rencontrer des policiers en mal d’activité."..ça ne choque pas la ministre que ses pandores aient pris des mômes touristes pour des manifestants...c’est de la provo à tir tendu .Moâ



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h13 - Posté par charlelem

que signifie "enseignante de formation" !!

Ca veut simplement dire que parce qu’elle était trop mauvaise, elle a choisi "politique"


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h27 - Posté par momo11

Elle enseigne quoi la mam ?La matraque,le discrédit,l’imbécilité,le capitalisme ou juste sa connerie !momo11



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h33 - Posté par

elle est surtout la fille de .....


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 12h44 - Posté par

...et la veuve du prof...


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
11 mars 2009 - 17h43 - Posté par Mengneau Michel

Elle est la fille de Bernard Marie qui fut en son temps un exellent arbitre de rugby...


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
11 mars 2009 - 20h26 - Posté par

....Et la veuve de Michel Alliot son prof de Droit à l’Université et proche d’Edgar Faure....


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h37

Ce matin sur France inter elle affirmait sans sourciller (quoi qu’ a la rédio on ne sait jamais) que selon les résultats de l’enquete qu’elle avait demandé, il y a eu "contact entre une matraque et un estomac".



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h58 - Posté par

il y a eu "contact entre une matraque et un estomac".

ce qui me rapelle cette defense d’ antologie :

" je n’ai rien fait ,monsieur l’agent ,c ’est lui qui m’a donné des coups de tete dans le genoux..."

mais qu attendre d ’autre de MAM ....

Makhno


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 11h48 - Posté par Gnafron

Enseignante de formation ?

Michèle Alliot-Marie est née Michèle Marie, de Bernard Marie, ancien député-maire de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) et arbitre international de rugby, et de Renée Leyko. Le nom composé Alliot-Marie est le nom d’usage qu’elle a adopté suite à son premier mariage et qu’elle a conservé après son divorce.

Elle fréquente le lycée de la Folie Saint-James à Neuilly-sur-Seine puis poursuit ses études universitaires à la faculté de droit et de sciences économiques de Paris, puis à celle de lettres à la Sorbonne et, après la réforme Faure des universités, à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’université Paris 2 Panthéon-Assas.

Elle en sort diplômée d’études supérieures de droit privé, de sciences politiques et d’histoire du droit, puis docteur en droit en 1973 de l’université Paris 2 Panthéon-Assas, avec une thèse sur le Salarié actionnaire, et docteur d’État en sciences politiques en 1982 avec une thèse d’État présentée à Paris I sur Les Décisions politiques et structures administratives.

Également titulaire du CAPA (Certificat d’aptitude à la profession d’Avocat), du Certificat de droit et d’économie des pays d’Afrique et d’une maîtrise d’ethnologie, Michèle Alliot-Marie est lauréate de la faculté de droit et de sciences économiques.

Jusque là, au niveau enseignement, il n’y a rien

Durant sa formation, elle se rapproche de son professeur de droit, Michel Alliot, qui fut directeur de cabinet d’Edgar Faure, alors ministre de l’Éducation nationale, de 1968 à 1969, et elle l’épouse en 1971. Avec lui, elle fréquente les milieux universitaires et ministériels.

Sur le plan de l’enseignement supérieur, elle est tout d’abord assistante à la faculté de droit et des sciences économiques de Paris puis à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, entre 1970 et 1984, avant de devenir maître de conférences en droit public à partir de 1984 et de diriger un temps l’UFR de sciences politiques, poste qu’elle quitte pour ses fonctions électives nationales à partir de 1986.

En 1972, elle est appelée auprès d’Edgar Faure, ministre des Affaires sociales, comme conseillère technique, fonction qu’elle occupe également entre 1974 et 1976, auprès de Jean-Pierre Soisson, secrétaire d’État aux Universités. Elle est également nommée chargée de mission aux cabinets du ministre des Départements et Territoires d’outre-mer, Bernard Stasi, de 1973 à 1974, et du secrétaire d’État au Tourisme, Gabriel Ducray, en 1974. Elle devient directrice de cabinet d’Alice Saunier-Seité, secrétaire d’État puis ministre des Universités, de 1976 à 1978, avant de travailler dans le secteur privé, comme administratrice puis PDG de la société Uta-Indemnité entre 1979 et 1985. Elle exerce aussi les fonctions d’avocate.


Donc, au niveau "enseignement", elle fut maitre de conférence

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mich%C...



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 12h23 - Posté par

bien loin d’un professeur de collège en classe de 3ème !!

elle devrait aussi interdire toute sortie pédagogique comme ça plus de risque !!!!!!


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 14h55 - Posté par

bien loin d’un professeur de collège en classe de 3ème !!

Et oui, une de plus, comme Darcos, qui ne sait toujours pas, malgré sa liste de diplômes et de fonctions, comment fonctionne un collège.

Quelle nullissime ! Comment ils auraient dû faire les collégiens pour prendre leur train de retour ? Peut-être du "train-stop" plus loin en rase campagne ?

Je vous jure, on est mal barrés avec cette bande de ploucs, incompétents, ignares, malgré leurs diplômes, déconnectés de la réalité, vivant sur leur petit nuage. Tiens, c’est un camp NEUILLY ? Ils viennent tous de là, les emmerdeurs de service !


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 14h56 - Posté par karkjooris

il existe dans toute assemblée,de ces orateurs ou oratrices bruyants à tete creuse,qui produisent un grand effet avec des niaiseries redondantesMAM en fait partie ,envoyons la chez DRUCKER


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 18h52 - Posté par Marcel

ALLO MARIE... ??
Y A PERSONNE AU BOUT DU FIL. COMME D’HABITUDE !



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
10 mars 2009 - 20h25 - Posté par

non ce n’est pas de l’ignorance ni de la nullité.

C’est pire, c’est du mépris,c’est la droite décomplexée

C’est l’ultra libéralisme dans toute son horreure qui a du mal à

réfréner son envie d’établir une dictature.

t.y


Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
11 mars 2009 - 07h09 - Posté par Marcel

... En réalité, c’est l’estomac qui a frappé la matraque. C’est un CAS manifeste de "REBELLION".

J’espère que l’auteur de cette agression sera sévèrement puni : à la diète tous les vendredi, jour du poisson.



Des collégiens frappés par des CRS : MAM condamne... les profs !
12 mars 2009 - 02h46 - Posté par

y a pas une fote d’aurtograffe ? C’est pas poison ?


lain
12 mars 2009 - 14h00 - Posté par

Elle est peut être sortie du corps de sa mère en saignant cela est sur mais de là a comprendre les enseignants en général il y à un large fossé qu’elle n’est pas a même de combler. Alors retourne chez ta mère si elle est encore de ce monde et laisse ta place a des personnalités qui ne se sont pas déshumanisés, "personnage manquant à l’UMP".
Alain 04





Palestine meurtrie...quelle solidarité arabo-musulmane ?
lundi 21 - 16h39
de : retro
Italie...Camus avait raison !
lundi 21 - 16h30
de : Cancan
Scandale Podemos
lundi 21 - 16h26
de : lucien
Le Sacré Choeur raisonne au rythme de la Fanfare Invisible, afin que refleurisse la Commune
lundi 21 - 14h55
de : nazairien
2 commentaires
Services publics : les agents malmenés par la perte de sens et la souffrance au travail
lundi 21 - 10h25
Nicolas Maduro est réélu Président de la République avec 68 % des voix (photos)
lundi 21 - 08h46
de : Thierry Deronne
2 commentaires
Nous demandons l’annulation de la saison France-Israël
lundi 21 - 05h00
Selom, Matisse, Fives : Un maximum de bruit - Témoignages
dimanche 20 - 22h08
de : André
MANIFESTATION NATIONALE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH - PARIS, SAMEDI 23 JUIN, 15h00,
dimanche 20 - 20h05
Espagne. Vers une gauche "d’adaptation" soluble dans le régime...
dimanche 20 - 14h31
de : Antoine (Montpellier)
Caméra, pourquoi sans répit m’épies-tu ?
dimanche 20 - 14h14
de : jean 1
1 commentaire
Le syndicat contre l’affichage religieux identitaire ostensible
dimanche 20 - 11h52
de : Christian DELARUE
1 commentaire
L’ONU vote l’envoi d’une mission Internationale à GAZA ! Enfin !
dimanche 20 - 11h36
de : JO
1 commentaire
Après les destructions, les matraques et les lacrymos, sur la ZAD de NDDLon ne manque pas d’humour
dimanche 20 - 01h12
de : nazairien
4 commentaires
Entretien avec Laurent BRUN, secrétaire général de la CGT Cheminots #greveSNCF #jesoutienslagrevedescheminots
samedi 19 - 18h59
de : Jodez
Migrants : une fillette kurde de deux ans tuée par balle par la police belge
samedi 19 - 08h21
2 commentaires
Internationalisation du voile crypto-fasciste, drapeau de l’islamisme et plus largement de l’intégrisme musulman.
vendredi 18 - 21h22
de : Christian DELARUE
3 commentaires
SUR LE FRONT DES GREVES : Les agents de l’ONF face aux mauvais coups Macron !
vendredi 18 - 18h11
de : JO
Assemblée Générale anti-autoritaire, illégitime et sauvage
vendredi 18 - 16h30
de : jean 1
Ils sont fiers,sur la manche du Gal Lizurey, commandat l’opération de destruction sur la Zad
vendredi 18 - 12h10
de : nazairien
6 commentaires
Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018
vendredi 18 - 11h28
de : MRAP
L’ÉQUIPE : La répression patronale en marche ! Rassemblement vendredi 18 mai 14 heures
vendredi 18 - 07h47
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
VENEZUELA : Enfin , une vrai décision Révolutionnaire !
jeudi 17 - 16h01
de : JO
SYRIE : 60 militaires Français capturés !
jeudi 17 - 15h07
de : JO
1 commentaire
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 - 13h49
1 commentaire
La ZAD est de nouveau attaquée
jeudi 17 - 11h59
de : jean 1
3 commentaires
15 000 suppressions de postes dans les hôpitaux attendues cette année
jeudi 17 - 07h58
de : jean 1
Briançon • Chronique d’une mort annoncée
jeudi 17 - 00h33
de : chez jesus
Israël, 200 armes nucléaires pointées sur l’Iran
mercredi 16 - 22h14
de : Manlio Dinucci
2 commentaires
CHEZ NOUS, À GAZA / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 16 - 21h50
de : Hdm
POUR SAUVER LE PLANÈTE, SORTEZ DU CAPITALISME
mercredi 16 - 18h43
de : Ernest London
EPR : plus fort que le survol des drones, le super-vol de cadenas !
mercredi 16 - 17h11
de : Patrick Samba
Enquête : la complaisance de Gérard Collomb envers les identitaires remonte à Lyon
mercredi 16 - 12h43
Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression
mercredi 16 - 11h43
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
78 organisations CGT d’accord pour participer à la marée humaine du 26 mai
mercredi 16 - 07h01
2 commentaires
Le juste nombre de mort.
mardi 15 - 20h14
de : L’iena rabbioso
PALESTINE : L’Afrique du sud retire son ambassadeur en Israël
mardi 15 - 16h47
de : JO
2 commentaires
PSA remet en cause les 35h en se servant de la loi Travail à travers un accord local !
mardi 15 - 15h06
1 commentaire
ATTENTION ! Dattes des criminels israéliens dans les supermarchés !
mardi 15 - 10h03
de : CAPJPO-EuroPalestine
2 commentaires
Gaza : les Etats-Unis bloquent à l’ONU une demande d’enquête indépendante
mardi 15 - 09h43
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tous les hommes sont des intellectuels, mais tous les hommes ne remplissent pas dans la société la fonction d’intellectuel. Antonio Gramsci
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite